Le patron de Mac OS X quitte Apple

Christophe Laporte |

Coup de tonnerre ! Bertrand Serlet qui était le chef d'orchestre de Mac OS X a fait savoir qu'il allait quitter Apple. C'est son bras droit, Craig Federighi, qui le remplacera au poste de vice president of Mac Software Engineering.

Avec le recul, ce n'est pas tout à fait une surprise. Alors qu'il était omniprésent lors de la présentation de Snow Leopard, Bertrand Serlet n'était pas monté sur scène pour présenter les nouveautés de Mac OS X Lion. Les démonstrations avaient été faites par Craig Federighi.

Dans le communiqué de presse, Bertrand Serlet déclare qu'il est arrivé à un point où il veut se focaliser “moins sur les produits et davantage sur les sciences informatiques”. Pour lui, la transition avec Craig Federighi se fera dans la douceur. "Craig a fait un excellent travail avec l'équipe Mac OS X ces deux dernières années, Lion est une grande mise à jour produit et la transition [avec Craig Federighi] devrait se faire sans heurts "

Bertrand Serlet est un proche de Steve Jobs, les deux hommes ont travaillé ensemble pendant 22 ans. Chercheur à l'INRIA, Bertrand Serlet a émigré aux États-Unis en 1985 pour poursuivre sa carrière au PARC de Xerox, l'endroit même où Apple a fait ses emplettes pour son interface graphique

Dans ce petit monde, il ne tarde pas à côtoyer Steve Jobs : il rejoint NeXT en 1989. Il travaille alors avec Avadis Tevanian, créateur du micro-noyau Mach, et Jean-Marie Hullot, autre diplômé d'Orsay à qui l'on doit Interface Builder. Sur NeXTSTEP, Serlet va travailler au Workspace Manager (l'ancêtre du Finder de Mac OS X) et à différentes APIs (notamment certains aspects de WebObjects). Lorsqu'Apple fait l'acquisition de NeXT, ces trois-là se retrouvent : Avie Tevanian est vice-président en charge du développement de Mac OS X jusqu'en 2006 et Serlet, en tant que vice-président en charge de la plateforme technologique, chapeaute les travaux de Hullot sur iCal et iSync.

Alors que Tevanian devient directeur technique d'Apple en 2003, Serlet hérite de son poste de vice-président en charge de l'ingénierie logicielle, titre qu'il conservait jusqu'à présent et qui lui a valu de diriger le développement de Mac OS X 10.4.

Depuis le départ d'Avadis Tevanian, c'est sans doute la plus grosse perte qu'ait enregistrée Apple sur le plan logiciel. Ce départ s'inscrit dans une politique de renouvellement des cadres initié il y a un certain temps déjà chez Apple. Tout comme Scott Forstall, Craig Federighi est un quarantenaire qui a été à bonne école.

Présenté comme étant le protégé de Bertrand Serlet, il a travaillé chez NeXT où il s'occupait du développement des composants logiciels nécessaires à la création d'applications d'entreprise et de WebObjects. L'homme a ensuite rejoint Apple suite au rachat de NeXT, puis est parti comme directeur technique chez Ariba, qui conçoit des solutions de maitrise et de rationalisation des dépenses. C'est en 2009 qu'il fait son grand retour chez Apple (lire : Federighi : le monsieur Mac OS du keynote). Peu de temps après son arrivée, il fit sa première apparition dans un keynote lors de la WWDC pour présenter certaines fonctionnalités de Snow Leopard.

Sur le même sujet :
- Apple : le jeu de cadres


avatar Almux | 
Il doit partir: toutes ces années à bosser aux States et... toujours incapable de parler l'anglais normalement! C'est une horreur! D'ailleurs, il est fort probable qu'Apple n'engage plus jamais de français. Ils ne sont définitivement pas cap d'apprendre d'autres langues... lol ...Ouais! Oh! Je rigoooole, quoi!....
avatar DrFatalis | 
Tiens, s'il est le responsable de SL "les nouvelles fondations que vous allez voir ce que vous allez voir avec nos nouveautés nouvelles et nos logiciels optimisés de la mort qui tue", peut être en a t'il eu assez des foutages de G.. répétés d'apple vis à vis de la clientèle mac (les routiers) ? (mêle s'il est bien plus probable qu'en effet il préfère la recherche fondamentale à l'appliquée). En passant, deux cadors d'apple formés dans l'hexagone.... comment se fait ils qu'ils n'aient pas trouvé chez nous de quoi vivre et développer leur passion, hein... Mmmmmm les réponses ne sont pas flatteuses pour l'hexagone en question...
avatar daito | 
Il faut féliciter l'énorme travail de Bertrand Serlet sur Mac OS X et les librairies Cocoa. Et n'oublions pas son intervention à une keynote qui a marqué l'histoire des keynotes d'Apple : http://www.youtube.com/watch?v=N-2C2gb6ws8 On a bien rigolé quand même. Enfin, Vista nous a bien fait rigolé.
avatar Un Vrai Type | 
@DrFatalis : Investissement moyen en % du CA des entreprises : EU : 5% Corée du Sud : 15% Europe (moyenne) : 2,5% France : moins de 2% dont 1% de recherche publique fondamentale (non industrialisable). On sera un pays en voie de développement dans 20 ans.
avatar Zouba | 
[quote]En passant, deux cadors d'apple formés dans l'hexagone.... comment se fait ils qu'ils n'aient pas trouvé chez nous de quoi vivre et développer leur passion, hein... Mmmmmm les réponses ne sont pas flatteuses pour l'hexagone en question...[/quote] Même si je suis plutôt d'accord avec le discours qui pointe le manque d'utilisation du potentiels de la recherche en France notamment par des salaires bas et l'absence de perspectives à moyen terme, là vous tentez de le démontrer avec un très mauvais exemple. Bordel, passer autant d'années dans ou à la tête d'une équipe qui préside à la destinée d'un système écoulé à des centaines de millions d'exemplaires dans le monde avec une telle réussite doublée d'une réflexion sur les usages, quelque soit l'état de la recherche en France, même si elle eut été au top du top, ça ne se loupe pas !
avatar NikonosV | 
faudrait savoir, s'il part parce Apple bousille leur os avec 2 fois plus de mémoire plus ressource pour rien à chaque version ou il est pour un os léger efficace sans gaspillage depuis Tiger pour moi mac os est descendu d'un cran s'l y a un jour des virus ou des attaques sur mac os, l’intérêt vaut zero c'est la seule raison qui m'a fait garder mac os car le reste niveau gaspillage et zero écoute niveau utilisateur hausse de prix, baisse de niveau d'équipement, baisse de qualité je suis déçu
avatar Nordlaser | 
Il part 1 jour avant le 10e anniversaire de Mac OS X... Même si je ne crois pas à ce genre de choses, c'est comme une mauvaise augure...
avatar ispeed | 
Un french qui part Apple va faire faillite c'est sûr.
avatar daito | 
"Tiens, s'il est le responsable de SL "les nouvelles fondations que vous allez voir ce que vous allez voir avec nos nouveautés nouvelles et nos logiciels optimisés de la mort qui tue", peut être en a t'il eu assez des foutages de G.. répétés d'apple vis à vis de la clientèle mac (les routiers) ?" Avec des propos aussi grotesques on ne peut qu'être inquiet du niveau intellectuel dans l'hexagone. On comprend alors aisément leur départ!
avatar Lio70 | 
@NikonosV : d'accord avec toi. Pour moi: G5 + Tiger = le sommet du Mac.
avatar daito | 
En quoi par exemple Leopard est moins bon que Tiger? Sur le départ de Serlet, rien à voir avec l'évolution de Mac OS X, c'est une volonté personnelle de passer à autre chose : http://digitaldaily.allthingsd.com/20110323/mac-daddy-serlets-surprise-departure-more-of-a-planned-transition/
avatar DrFatalis | 
@ Daito Leopard n'est pas "moins bon" que Tiger Par contre, et contre ceux qui soufrent visiblement du RDF Cupertinien, force est de constater que SL a failli sur toute la ligne par rapport aux annonces dithyrambiques qui ont précédé, encouragées et suivies sa venue. On cherche encore vainement le gain promis des logiciels "optimisés" qui ne sont jamais venus (et ne viendront plus, à présent que "l-ios-n" se profile), entre un quicktime X pitoyable, des soft qui jouent l'Arlésienne et une "optimisation" qui en fait se décharge toujours et encore sur plus de RAM et plus d'espace disque et + de processeurs... Pourtant avec IOS apple a montré qu'un système moderne peut être à l'aise dans 256 Mo..... Mais bien sur, on peut choisir de ne rien voir, ne rien entendre, et ne rien dire de tout cela, et d'avaler benoîtement avec des frémissements extatiques et de vibrants trémolos l'intégralité des couleuvres Cupertiniennes... @ Zouba: loin de moi l'idée de reprocher leur choix aux deux frenchies, je déplorais juste que la France n'offre aucune opportunité à ce genre de personnalités.
avatar Ali Baba | 
@ Kerala : T'as déjà entendu Jane Birkin parler ? Pourtant, depuis le temps qu'elle vit en France... ;)
avatar zugarmania | 
@solmj haha Terminator is back
avatar Almux | 
Il y a vraiment des remarques débiles, ici! Si Apple se fiche de ses utilisateurs... que dire des autres zèbres dans la course? C'est vraiment n'importe quoi! En fait, avez-vous remarqué que "consommer" est toujours lié à une certaine acceptation de se faire "arnaquer"?
avatar béber1 | 
@DrFatalis c'est sûr qu'ils nous baladent, comme d'autres d'ailleurs, mais tu serais pas tombé dans la frustration aigrie avec le temps...?
avatar daito | 
"n cherche encore vainement le gain promis des logiciels "optimisés" qui ne sont jamais venus (et ne viendront plus, à présent que "l-ios-n" se profile), entre un quicktime X pitoyable, des soft qui jouent l'Arlésienne et une "optimisation" qui en fait se décharge toujours et encore sur plus de RAM et plus d'espace disque et + de processeurs... Pourtant avec IOS apple a montré qu'un système moderne peut être à l'aise dans 256 Mo....." Il y a une différence entre rien dire et dire n'importe quoi sur fond d'incompétence exacerbée. Par ailleurs, si tu estimais que Cupertino t'a baladé avec SL, tu avais le libre choix de bon sens qui ne te caractérise pas de ne pas débourser l'énorme somme de 30 euros et rester sur Leopard. C'est au final le reflet d'une hypocrisie maladive caractéristique de certains ici. Si on revient au fond : - Avec Apple a présenté SL comme une mise à jour censée améliorée Leopard sur certains points précis (ce qui je pense était le cas) et comprenant des nouvelles technologies censées améliorer les performances des applications à savoir GCD, OpenCl et un 64 bits aux niveaux des applications. En d'autres termes des outils pour les développeurs pour améliorer leurs applications. Voilà la présentation faite par Apple de SL. Ni plus ni moins! - Je l'ai déjà dit dit et re-dit! TOUTES les applications qui utilisent Core image ont bénéficié de l'apport de OpenCL puisque Apple a ré-implémenté Core image avec OpenCl ce qui a conduit à une amélioration des performances de Core image d'un facteur 2 (cf le test de SF par arstechnica). Donc toutes les applications qui utilisent Core image utilisent OpenCL, c'est le cas de iPhoto, Aperture, Pixelmator, Mathematica etc....Par ailleurs, ces améliorations concernent aussi Core video puisque ce dernier a aussi été porté au dessus de OpenCl.
avatar daito | 
- Concernant GCD, c'est un OUTIL pour les développeurs afin qu'ils exploitent facilement plusieurs processeurs. En d'autres termes, leurs applications ne gèrent pas plusieurs processeurs, avec GCD ils vont pouvoir le faire facilement (faire du multiprocesseur est normalement très compliqué en terme de programmation). Donc quand on me dit gnagna Aperture, iMovie ne gèrent pas GCD cela ne veut absolument rien dire puisque ces applications depuis longtemps gèrent le multiprocesseur. Par contre, récemment les développeurs de GraphicConverter ont utilisé GCD pour que leur applications puissent utiliser plusieurs proc. - Un QuickTime X pitoyable. Oui c'est bien d'écrire ça mais pourquoi? QuickTime X est une toute nouvelle architecture plus moderne de QuickTime. Ok, c'est encore en chantier mais il faut bien commencer par quelque chose et Apple fonctionne toujours de la même façon. Ils proposent une première mouture puis améliorent le produit au fil des mises à jour. - plus de ram, plus de DD, plus de proc. Ah bon?? SI je me souviens bien, SL permettait d'économiser de l'espace disque. Par ailleurs, SL n'était plus compatible PowerPC (ce qui est tout à fait compréhensible) mais en terme de proc Intel il ne demandait pas plus de puissance que les proc Intel. SL demandait 1 Go de Ram ce qui était aussi un minimum pour Leopard même si Apple indiquait 512 Mo. Par ailleurs c'est un débat idiot. Indépendamment de la question de l'optimisation et dans l'état actuel des choses, plus de fonctions ou de fonctions sophistiquées demandent plus de mémoire. On le voit très bien avec l'évolution actuelles des OS mobiles. - Dire que iOS (un iOS mobile) fonctionne avec moins de Ram et donc un OS desktop doit/peut faire la même chose est juste le témoignage d'une incroyable incompétence.
avatar DrFatalis | 
"L'incroyable incompétent" te renvoie à l'histoire d'Apple COMPUTER qui savait faire tenir un OS entier sur une disquette... Ta "vision" de l'annonce de SL est en effet plus que sélective. L'incroyable amnésie du fanboy ultime. Quant à tes arguties sur les "30euros" de SL, une lecture attentive aurait permis à ton auguste compétence de te rendre compte que je reprochais à ta marque favorite (louée soit son nom!) les mensonges flagrants entre les "promesses" (qui tiennent le fanboy joyeux!) de SL (les soft seront optimisés, vous verrez....) et la réalité, que l'on peut constater seulement à l'arrivée de l'OS prochain: il n'en a rien été (et le client se moque totalement des progrès de l'architecture basse du système s'il n'en voit pas les conséquences dans sa pratique). A propos d'hypocrisie: il me semble que si SL prenait "moins de place" sur le disque, c'était uniquement parce qu'il contenait... moins de choses (pilotes, code PPC) et non parce qu'il avait été optimisé. Autrefois, j'étais comme Daito. Un palladin de la pomme. Les multiples trahisons (intel, windows....) m'ont ramenés sur Terre. Depuis, ni confiance ni excuse pour apple INC., devenu un constructeur comme les autres.
avatar Hoks | 
@ daito : Pas moyen de souligner le lien a partir de l'app pour iPhone.
avatar Hoks | 
P.
avatar daito | 
DrFatalis est un rêveur, un type déconnecté des réalités à la vision simpliste et naïves des choses. Dire qu'Apple a été à l'origine d'une trahison en passant aux proc Intel est un bel exemple de son malaise mental profond et son incroyable désir à rester coller aux choses du passé en occultant les réalités. Car Apple n'est pas passé aux proc Intel pour jouer à des jeux d'adolescents de trahison mais pour un raison formelle extrêmement simple à comprendre pour quelqu'un de normalement constitué à savoir proposer aux utilisateurs Mac des proc plus performants et remplacer une famille de proc qui n'évoluait plus. Après une migration Intel maintenant bien digérée, il est pitoyable de voir encore des gens se dire qu'Apple est devenu un constructeur comme les autres car un élément interne a changé! D'ailleurs, notre ami va dans le ridicule ultime en nous dire sans la moindre honte qu'Apple savait tenir un OS sur une disquette. Dis moi, en ce temps, faisais-tu la même chose avec ton ordi en comparaison à maintenant. Surtout que toutes les applications tierces actuelle (non développées par Apple) ne tiennent pas dans une disquette. C'est surement aussi de la faute Apple! [b]Quand à SL, notre ami continue à dire que cette mise à jour n'a pas tenu ses promesses (sans vraiment dire pourquoi). Je l'invite à lire attentivement mes deux postes précédents. [/b]
avatar daito | 
"A propos d'hypocrisie: il me semble que si SL prenait "moins de place" sur le disque, c'était uniquement parce qu'il contenait... moins de choses (pilotes, code PPC) et non parce qu'il avait été optimisé." Ahh mais je ne dis pas le contraire! Tu laissais entendre que SL prenait plus d'espace disque dur. Moi je t'ai dit que NON SL prenait moins de place sur le DD que son prédécesseur (je n'ai pas écrit que c'était la conséquence d'une optimisation....même si supprimer des fichiers inutiles pour l'utilisateur est aussi une forme d'optimisation)! Donc merci de confirmer et tu ne serais pas hypocrite en disant que tu as écrit des conneries.
avatar lennoyl | 
Mieux vaut un sale accent et être compris par les anglo-saxxons qu'un soi-disant "bon accent" et ne pas être compris du tout.
avatar DrFatalis | 
Qui est le naïf ? Celui qui prend apple pour ce qu'elle est, un constructeur informatique capable de tous les mensonges (cela s'appelle du "marketing" pour vendre, y compris continuer son son site de raconter que les G5 étaient l'alpha et l'omega du proc alors même que la "transition" intel était annoncée par Steve himself; y compris faire la géguerre à windows pour ensuite lui ouvrir toute grandes les portes du mac, ce qui discrédite en passant toute la campagne "get a mac") ou celui qui la charge d'une affectivité telle qu'il s'en prend, à longueur de forum, pour l'avocat inconditionnel (il devrait être rémunéré par Cupertino, tiens)? Au point d'en arriver à dire "supprimer des fichiers inutiles pour l'utilisateur est aussi une forme d'optimisation", le problème étant de savoir pour quel utilisateur ils sont inutiles. Comprendre une chose: je ne juge pas le "fond" de l'évolution d'apple, il regarde la compagnie et j'en suis bien incapable, mais seulement la "forme" qui est clairement limite pour les clients. Allez Daito, prouve moi que j'ai tort: cite moi un truc que tu reproche à Apple (à part de m'avoir comme client depuis 1984, bien entendu!) J'ai l'impression que si Apple inc disait demain qu'ils vont fournir les mac avec windows 7 pour se consacrer exclusivement à IOS, certains applaudiraient avec des larmes dans les yeux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR