Retour vers le futur

Nonoche |
En 1987, Apple a sorti une série de vidéos qui a fait date : elle y présentait sa vision du futur de l'informatique, et l'exercice de style a d'ailleurs depuis fait des émules. A y regarder de près, les vidéos ont passé l'épreuve du temps avec brio : la majorité des prédictions s'est accomplie.

Une brève histoire du temps

Remettons les choses dans leur contexte historique : en 1987, le fleuron de la gamme Apple est le Macintosh II. Fraîchement converti à la couleur et à la modularité, le Mac gagne en maturité : Video 8 bits, processeur 68020 à 16 MHz, 1 Mega-octet de RAM en standard, et un disque dur de 40 ou 80 mega-octets. Steve Jobs vient tout juste de fonder NeXT, et Internet tel que nous le connaissons n'est encore qu'un rêve lointain...

C'est donc sous la direction de John Sculley qu'Apple dévoile sa vision futuriste:



La vidéo présente un professeur élaborant un discours sur la déforestation et la désertification, à l'aide de son mac du futur, le Knowledge Navigator. L'appareil se connecte à des bases de données en ligne, répond à une interface tactile (sans stylet), permet de faire de la vidéo conférence, et comporte un agent intelligent capable de comprendre le langage courant et de faire preuve d'initiative. Si la date n'est pas clairement indiquée, les données sur la déforestation laissent penser qu'il s'agit de 2010 au plus tôt.

Des prédictions qui font mouche



La plupart de ces technologies sont effectivement courantes aujourd'hui : internet, connexion wifi, écrans plats tactiles, bases de données en ligne et vidéo-conférences font le quotidien de nombre d'entre nous.


Même l'écran pliable sera bientôt mis sur le marché.



La synthèse vocale est également en passe de sonner aussi naturelle que la voix du sémillant Knowledge Navigator. Certaines technologies dans ce domaine, à commencer par Alex, la voix anglophone intégrée à Leopard, sont troublantes de réalisme, même si elles ne sont pas encore tout à fait à même de faire totalement illusion, ce qui sera probablement le cas d'ici peu.

...et d'autres qui se font attendre

Si le Knowledge Navigator semble avoir bien des points communs avec l'iPhone, il reste cependant un domaine sur lequel l'informatique stagne douloureusement, l'intelligence artificielle. Il faut dire que les spécialistes se sont heurtés à bien des obstacles, et que les progrès en la matière n'ont pas été à la hauteur des espérances. Certains ont reporté la faute sur la lenteur relative des processeurs comparés au cerveau humain, mais les capacités de calcul des machines les plus véloces seront prochainement dignes de rivaliser avec les nôtres, du moins en calcul pur.

Il est vrai que nous ne sommes pas encore en 2010, mais il serait illusoire d'espérer qu'on en arrive au stade présenté dans la vidéo d'ici là : les dernières estimations envisagent l'avènement d'une machine douée d'un raisonnement similaire à celui de l'être humain dans les vingts ans à venir, autant de temps qui nous sépare de la vision originale d'Apple. Autant dire qu'il n'y a pas à craindre une crise de l'inspiration pour la firme de Cupertino, même en l'absence de son charismatique dirigeant.
avatar kubernan | 
En 87 on n'avait peut-être pas l'Internet mais on avait le miniteeeeel !! (France powa ?)
avatar françois bayrou | 
c'est en quelle année déjà que Apple a intégré tcp/ip ? me souviens plus ...
avatar Brewenn | 
Une pointure qui te raconte l'histoire tout en sachant de quoi il parle cela peut être passionnant mais au bout d'un moment cela devient assommant. Par contre quand des médiocres n'y connaissant rien, ou si peu, se mettent en tête d'êtres des "historiens" de l'informatique, c'est assommant immédiatement.
avatar banane pourrie | 
Par définition, INTERNET est défini comme l'interconnexion globale de réseaux locaux aux protocoles à l'origine disparates, au moyen des protocoles TCP et IP (Internet Protocol, faut-il le rappeler ?) Toute autre définition est simplement incorrecte. La première application Internet, c'est le mail (qui existait d'ailleurs avant Internet). Le terme "Internet" à été inventé en 1974, les premières interconnexions basés sur TCP/IP ont eu lieu en 1983. L'ouverture commerciale d'internet: 1988 (1ers services commerciaux d'e-mail). L'arrivée du Web: 1991. Le Web est offert gratuitement par le CERN en 1993 (c'est aussi l'année de l'arrivée du butineur Mosaic). Dire que le Web=Internet, c'est la même chose que dire que les routes sont faites pour les voitures, parce que c'est le véhicule qui est le plus utilisé sur les routes. Les routes existaient bien avant l'arrivée des voitures. C'est aussi un peu comme si on disait que Windows, c'est pareil que Mac OS parce qu'on utilise une souris pour cliquer sur des icônes. Exactement le même genre d'amalgame.
avatar banane pourrie | 
Et à propos, il n'y a pas d'acception "moderne", et a contrario, "historique" du terme Internet, il y a une acception populaire (malheureusement, on ne peut que la qualifier d'incorrecte) et une acception technique.
avatar oomu | 
cela me rappelle un collègue, administrateur réseau, qui m'a sorti qu'internet a existé en france en 95. j'en ai eu honte, je ne sais pas, une grosse honte pour lui il y a fallu que je lui explique que la France avait pas attendu les usa et hollywood pour se faire un réseau informatique puis académique dans les années 70 qu'arpanet n'est pas un "ancêtre d'internet", mais l'un des réseaux nationaux sur lequel IP fut expérimenté etc etc. mais revenons à nos moutons (électroniques?), ici l'article veut parler du WEB. et oui, les débuts du WEB et de HTTP furent créés sur un Next et donc , fin 80/début 90. - bien sur l'hypertexte a existé avant même internet, clairement formalisé dans les années 60 pour des projets tels xanadu ou memex... et puis toute façon, ADA fut formalisé en 1870 par la ! et si vous m'embêtez je vous jette à la figure qu'on a formalisé la théorie des raisonnements computationnels (et des machines mécaniques) encore AVANT !! et pis na! email, ftp, gopher, telnet, usenet, tout cela précède pour certains de plus de 10 ans, le "web" , mais on aura bien compris que l'auteur parle ici d'un web généralisé, grand public, populaire.
avatar weiki | 
Et VIVE la Forêt Primitive d'Amérique Latine qui - pendant les blabla de ce forum - a bien perdu plusieurs dizaines d'hectares... de "poumons de Planète" !!! J'étouffe... pas vous ? et si on arrachait Portes et Fenêtres ?... LOL
avatar oomu | 
"Et VIVE la Forêt Primitive d'Amérique Latine qui - pendant les blabla de ce forum - a bien perdu plusieurs dizaines d'hectares... de "poumons de Planète" !!! " sans les outils modernes de communication vous ne sauriez même pas que l'amazonie existe. sans des outils informatiques, on ne saurait pas non plus l'apport à l'atmosphère de cette forêt ni l'importance des autres forêts. et oui, ces ressources sont exploitées. cela n'est pas un tort si dans le même on planifie leur renouvellement. "J'étouffe... pas vous ? et si on arrachait Portes et Fenêtres ?... LOL" non, moi cela va très bien. et heu.. non, je n'ai aucune envie de "retour à la Terre". (d'ailleurs, Retour à la Terre, est une très bonne bd de monsieur Larcenet)
avatar ghostlogos | 
@YAZombie : c'est clair que c'est de la légende urbaine de croire qu'il y a plus de connexion synaptique dans un cerveau humain, que de particule dans tout l'Univers... Je n'ai pas les chiffres sur les capacités de calculs du cerveau, mais il est clair que ce n'est pas ça qui défini l'intelligence. Brasser des données, comme le font un ordinateurs est vain, si derrière il n'y a pas de compréhension, de choix, de raisonnement. Sûrement notre impasse sur l'IA vient de notre vision à en faire un super ordinateur. Alors qu'on devrait plutôt partir d'une feuille blanche au niveau de sa conception, abandonnant la conception classique d'un ordinateur.
avatar bugman | 
Qu'il est loin le temps où j'avais quelques pages sur Mygale, un FAI au doux nom d' "Eas**et" (pour ne pas le citer) et où mes connections à 56k me coûtaient une petite fortune...
avatar ymer | 
"Concernant l'intelligence artificielle, vous semblez oublier que dans un ordinateur, tout n'est pas calculable. Arrêtez de rêver sur l'intelligence artificielle. En informatique ce terme n'a pas grand chose à voir avec sa signification dans les oeuvres de science-fiction." "c'est de la légende urbaine de croire qu'il y a plus de connexion synaptique dans un cerveau humain, que de particule dans tout l'Univers..." juste une petite réponse d'un jeune chercheur en IA ^^ Pour le deuxième, c'est le nombre de connexions POSSIBLES entre les neurones d'un cerveau humain qui est supérieur au nombre d'atomes dans l'univers (nb de combinaisons possibles antre énormément d'éléments ->croissance extrêmement rapide) Quand à la première remarque, si l'IA traditionnelle est effectivement dans une impasse face à ce que l'on appelle "l'IA forte" (l'IA de la SF en gros....) les nouvelles approches basées sur l'émergence (en gros, simulation de neurones, et non pas bête réseau de neurones purement formel réductibles à une équation) sont nettement plus prometteuses. Ceci étant dit, il est tout à fait possible que jamais on n'arrive à une IA digne de celle de cette vidéo, mais rien n'est joué.
avatar foudeapple | 
marrant dans l'exposition de la désertification de la foret au bresil, on voit l'année ..... 2009 !!! ca me laisse pantois si apple sort un nouveau système basant sur cela ???
avatar marcopaj | 
Mercredi 16 septembre c'est en 2009 non ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR