Onglets principaux

Windows vous est-il indispensable ?

Christophe Laporte |

De nombreuses inconnues demeurent sur la manière dont fonctionneront les prochains Mac Apple Silicon. Comme nous l’évoquions dans notre article hier consacré aux Mac Apple Silicon et à macOS Big Sur, l’un des grands points d’interrogation concerne Windows. Apple n’a pas été très bavarde sur le sujet. Elle a tout juste indiqué que Boot Camp ne serait pas disponible sur les Mac ARM.

On ignore à ce jour quelle sera la manière la plus efficace pour faire fonctionner des apps Windows sur les Mac ARM. Sera-t-il possible de virtualiser Windows 10 ARM ? Cela dépendra du bon vouloir de Microsoft. Ou faudra-t-il se tourner vers une solution d’émulation « comme au bon vieux temps ». Dernière possibilité et pas des moindres : recourir au Cloud pour faire tourner sa logithèque PC. D’une manière ou d’une autre, les solutions ne manqueront pas.

D’où la question du jour : dans la perspective d’une transition vers les Mac Apple Silicon, la prise en charge de Windows (d’une manière ou d’une autre) vous est-elle indispensable ?


avatar Eowendil | 

Pour VBA oui, j’ai toujours des erreurs sur MacOS que je n’ai pas avec Windows et également avec le solveur Excel où ça bloque sous MacOS et passe sans aucune raison sous Windows

avatar Zara2stra | 

Indispensable ! il y a plein de logiciel techniques qui servent a piloter des outils de mesures (voltmetre, alimentation, frequencemetre, analyseur de spectre, etc.) qui n’existent que sous windows et/ou linux et qui n’existent (et n’existeront) jamais sur mac ! Keysight, Tektronix, etc. ne vont pas s’emmerder a developper pour mac !

avatar antibois | 

Ça fait un moment où j’ai séparé les 2 environnements chez moi. Un MBP pour les déplacements et un PC Windows chez moi qui est plus polyvalent pour le boulot et les devoirs de mes enfants. Les cours étant dispensés sous Windows en classe, c’est plus pratique pour mes enfants de travailler à la maison sous Windows. Surtout durant le confinement où les profs étaient en visio avec eux et les guidaient en partant du principe que les postes des élèves étaient des ordinateurs sous Windows.
Et puis aussi pour les jeux. 😉

avatar KimoMac | 

Oui pour travailler, indispensable.

Pour tout le reste, mon MacBook Pro, iPhone, iPad etc...

avatar hogs | 

Indispensable car cela permet de pérenniser plus longtemps mes investissements informatiques, lla durée de vie du matériel/logiciel étant plus longue au sein de l'écosystème PC. Mes appareils pommés ne sont que des "périphérique" d'un coeur de système windows.
Par exemple: changement d'iPhone nécessitant une version X d'iTunes nécessitant une version Y d'OSX nécessitant le changement du Mac qui fonctionnait très bien, alors que ce même iPhone synchronise sans soucis avec un vieux W7 (et je suis sur qu'il aurait pu le faire encore avec une version antérieure...)

avatar CorbeilleNews | 

@hogs

Exactement

avatar marenostrum | 

mon frère l'utilise depuis l'iPad, mais je ne sais pas par quel biais par contre. ça veut dire qui y aura pas de problème majeur pour les mac arm.

ps: via l'app Remote Desktop.

avatar YetOneOtherGit | 

Il y a de grandes chances qu’Apple est une vision assez claire de ce qu’ils pourraient perdre en perdant la possibilité de booter sur windows.

Si le choix de la transition a été fait c’est que ce doit être hautement marginal aujourd’hui.

avatar Insomnia | 

Je reste sur Windows, mon année sur Mac a été une vrai catastrophe, c’est pas au passage sur ARM qui me fera changer .

avatar fredib | 

Windows for business. MacOS for leisure.

avatar KimoMac | 

@fredib

Same here👌

avatar Lonsparks23 | 

Belle coincidence j’ai décidé pour la premiere fois en 12 ans de Mac d’installer W10 en Boot Camp ce matin juste pour le fun.

Ça marche, mais il a juste suffit de naviguer dans les menus pour entendre les ventilateurs s’allumer. Quelle catastrophe tous ces drivers, tous ces trucs installés par défaut et ces dizaines de fonctions inutiles. Windows est catastrophique pour ça, une usine énergivore et chimérique qui me repousse très rapidement.

J’ai voulu tester un jeu mais je n’avais fait qu’une partition de 64 gigas et le jeu en faisait 30 donc plus de place. J’ai supprimé ça aussi rapidement, mais j’ai aimé l’expérience étrange de voir W10 sur mon Mac.

Après réflexion je suis arrivé à un tout autre schéma de pensée : Windows et macOS sont pareils sur le point suivant : ce sont des années de codes legacy, de briques sur des briques de trucs qui bootent. À moindre mesure de Windows, macOS devient aussi un truc lourd et encombrant.

J’aime toujours le Mac mais mon iPad me semble à des années lumières dans le futur par rapport aux OSdesktop. iPadOS n’est pas parfait mais pour mon utilisation il s’en rapproche, il me parait bcp plus léger, optimisé bcp plus « droit au but ».

J’aimerais simplement en mode clavier / souris avoir un écran secondaire ou je pourrais mettre 2 autres app. 4 app instant ça serait suffisant pour mon travail et exquis pour le perso.

J’espère que la version macOS ARM sera l’occasion de « repartir de 0 » et viendra à s’alléger significativement parce qu’en ce moment plus je travaille sur mon Mac et plus j’apprécie mon iPad...

avatar oomu | 

@Lonsparks23

macos a très peu de choses "legacy" (en français, la langue morte des pouilleux : "hérité") .

La quasi totalité de ce que vous voyez tourner dans macos via le moniteur système ou la commande top sont des services modernes, voir relativement récent à macos 10.

Si le système semble lent, c'est qu'Apple fait ni'mporte quoi alors.

-
Windows 10 lui, a encore effectivement des choses qui datent de win 95 (infime) et on ne peut plus dire qui date de Ms Dos, mais oui Windows 10 traîne encore de sacrés boulets.

Mais ces boulets sont ce qui permet l'extraordinaire compatibilité et valorisation d'investissements vieux de 10 à 20 ans !

je peux encore faire tourner de chouette jeu que Mojave m'interdit subitement. Et oui, c'est une bonne chose.

On peut regretter le manque de pureté, tout comme je regrette l'existence encore profonde dans Windows des "lettres d'unités" mais c'est aussi une force de windows : peu de gâchis.

Après... Windows souffre d'être issu d'un truc non-pensé, non-designé, mal-fagoté.

Macos 10, ce n'est pas le cas ! Mais tous les choix récents d'Apple m'ont paru bien hasardeux ou hostile au client.

avatar Frodon | 

"Et oui, c'est une bonne chose."

Et non, c'est une (très) mauvaise chose. Pour faire tourner des vieux programme garder de la rétro-compatibilité ne sera jamais une bonne chose, il y a les émulateurs et autres VMs sont là pour faire tourner les vieux OS et leurs anciens logiciels/jeux.

avatar reborn | 

@Lonsparks23

macOS devient aussi un truc lourd et encombrant.

Non au contraire Apple le modernise en profondeur. Abandon de Carbon 32bits, APFS, Driverkit etc..

Apple abandonne bien plus de legacy que Microsoft.

avatar byte_order | 

@Lonsparks23
> Belle coincidence j’ai décidé pour la premiere fois en 12 ans de Mac d’installer W10
> en Boot Camp ce matin juste pour le fun.
>
> Ça marche, mais il a juste suffit de naviguer dans les menus pour entendre les
> ventilateurs s’allumer.

Un truc géré par le hardware via les drivers d'Apple, ça.

> Quelle catastrophe tous ces drivers, tous ces trucs installés par défaut et
> ces dizaines de fonctions inutiles. Windows est catastrophique pour ça,
> une usine énergivore et chimérique qui me repousse très rapidement.

Pourtant, les gens qui utilisent Windows 10 chaque jour sur des ordinateurs portables ne se retrouvent pas avec une autonomie si différente que de celle sous macOS sur un mac portable.

Attention, ce que vous avez testé, c'est faire tourner Windows 10 sur un Mac, ce qui repose sur l'installation et l'usage de pilote pour les différents composants de ce mac. Un certain nombre d'entre eux sont des pilotes développés pas Apple avec clairement pas un souci de performance pointu.

L'expérience sur un autre type de machine avec des pilotes mieux suivis peut parfaitement s'avérer assez différente.

Le Mac n'est pas exactement un PC comme un autre sous Windows 10. Rien que le firmware de démarrage est spécifique, pour commencer...

avatar Frodon | 

Très peu des drivers fournis pour Bootcamp sont développés par Apple, la plupart sont des pilotes tiers standards, car si un Mac Intel est un PC comme un autre.

Et non le firmware de démarrage n'est pas plus spécifique que ceux des PCs UEFI, c'est un UEFI respectant parfaitement le standard, avec une customisation constructeur comme pour tous les PCs. Ce qui permet du coup de booter n'importe quel OS capable de démarrer sur un PC UEFI (même un truc exotique comme HaikuOS par exemple), et même de faire tourner les bootloader d'Hackintosh sur des vrais Mac (ce qui permet par exemple de faire tourner les derniers macOS sur de vieux modèles non officiellement supportés).

avatar byte_order | 

@Frodon
> car si un Mac Intel est un PC comme un autre.

Ouais, le contrôleur SSD NVMe intégrée à puce T2 qui ne se comporte pas comme attendu par les spécifications NVMe, on en parle pas.
Le EFI qui interdit de booter sur Linux depuis une partition installé sur le SSD interne, on en parle pas non plus ?

Non, depuis la puce T2, les macs ne sont plus des PC comme les autres.

avatar fredib | 

Windows 10 top pour travailler. Vie pro donc. Je switche le week-end et c’est parfait comme ça  Silicon ne m’apportera rien. J’ai déjà un MBP16 ‘ dont j’exploite 20% de la puissance disponible ( j’ai remplacé MBP13’ pour un plus grand écran). Le reste n’est qu’affaire de geek boutonneux.

avatar CorbeilleNews | 

Une bête de course en dual boot pour Linux et Windows pour quelques jeux, softs de CAO et un vieux mac juste pour quelques fonctionnalités musicales en attendant qu’il finisse sa vie car de toute manière les prix et le verrouillage hardware et de plus en plus software me débecte.

avatar Cric | 

J’utilise une application pour enregistrer les émissions télé qui n’existe que sous Windows.
J’ai essayé des alternatives (Play on Mac) mais ça ne marche pas aussi bien...

avatar IRONMAN65 | 

De nos jours Windows si l’on peut dire à rattrapé le Mac en stabilité, vu la flotte d’applications disponible et compatibilité universelle c’est une nécessité.
Peut-être un occasion de passer à Windows ( matériel de qualité) et portables androïdes définitivement...

avatar YetOneOtherGit | 

C’est amusant les biais des commentaires de MacGe.

A les lire on a l’impression qu’Apple se tire une balle dans le pied en s’éloignant de la compatibilité Windows.

Dans les faits le bus’s du Mac ne sera pas impacté et en tirera peut-être même bénéfice.

Chaque fois qu’Apple a décidé d’abandonner les usages marginaux, ils s’en sont bien mieux portés.

avatar byte_order | 

Economiquement.

Mais ici les commentaires de MacG ont un biais qui semble vous échappez trop facilement : celui de leurs *usages* à eux, pas de l'intérêt économique d'Apple, ce qui dans tous les cas ne les touchent pas de manière positive vu que c'est alors surtout de l'argent qui sort de leur poche.

Peut-être que les commentateurs de MacG ont des usages marginaux.
Ou peut être que les usages ultra majoritairement reposant sur macOS sont ceux qui sont en fait marginaux. Tout le monde ne travaille pas dans un cadre professionnel où le mac est hyper présent, par exemple, hein...

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Mais ici les commentaires de MacG ont un biais qui semble vous échappez trop facilement"

Cela ne m’échappe nullement, les commentateurs de MacGe ne sont pas représentatif du marché, rien de nouveau à cela.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Economiquement"

C’est la seule chose qui compte 😎

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> "Economiquement"
> C’est la seule chose qui compte 😎

Cela fera joli comme épitaphe.
Et tellement plaisir aux proches survivants...

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Cela fera joli comme épitaphe.
Et tellement plaisir aux proches survivants..."

Pour évaluer la pertinence d’une stratégie d’entreprise c’est la seule clef.

Et visiblement le fait se se détourner des usages marginaux réussit remarquablement bien à Apple.

Et évidemment cela n’empêche nullement de se détourner des offres d’Apple quand on n’est plus la cible 😎

avatar morphine63 | 

Pour le boulot mon ordi est en Windows.

avatar socotran77 | 

J'en ai besoin à cause d'un seul logiciel
Pendant DES ANNÉES, j'ai acheté les mises à jours de Parallel Dektop et je galérais à chaque fois et j'ai fini par acheter un portable pc et fini les emmerdes
J'en suis content pour l'usage que j'en ai mais je ne fais rien d'autre dessus

avatar pshadocko | 

plongeur, l’ordi que j’utilise (mares genius) n’est pas lu par MacOS... Windows sur le même mac s’en tire tres bien :-(

avatar Ginger bread | 

Quand je vois le bashing de Windows c’est quand même hypocrite alors qu’Apple publie chaque année un OS qui nécessite 10.x.5 pour fonctionner
Quant à Catalina vous pouvez encore remercier Apple pour leur soutien.

avatar kelkun | 

Il m’aurait fallu une proposition supplémentaire « j’ai un Mac et un PC » ☺️

avatar KimoMac | 

@kelkun

+1

avatar highboot | 

@kelkun

Exactement !
Mon agence est full Mac et en privé je suis équipé Apple depuis 30 ans mais je travaille régulièrement pour des collaborations ponctuelles sur les PC de mes partenaires avec la même qualité de travail.

avatar alterna | 

Indispensable également pour le télétravail.
Impossible de créer un lecteur réseau pour le travail sous Catalina. Obligé de recréer une partition Windows.

Logiciels qui sont moins longtemps supportés sur Mac que sur Windows également...

avatar Yodajr | 

Comme beaucoup, pour le boulot. Tous les logiciels et autorisations de la boîte sont pour Windows.

avatar Philarmonik | 

Nous rentrons dans l’air du streaming d’applications Windows avec des services tel que Amazon AppStream.
Après ce sont des services adaptés aux entreprises, pas pour les particuliers.

avatar marenostrum | 

y a déjà des logiciels de virtualisation, même gratuit. ils seront aussi valable pour les mac arm.

avatar byte_order | 

@marenostrum
Attention, la virtualisation ne transforme pas un jeu d'instruction x86 en ARM et n'émule pas une architecture ARM en celle d'un PC non plus.

Soit l'OS apporte le transcodage JIT ou l'émulation du jeu d'instruction (Windows ARM devrait le faire pour Win64 bientôt en effet, mais cela se traduit par une perte notable de performance. Côté Linux je vois mal arrivé rapidement un tel support.
Au final, ce qui compte donc c'est que le catalogue d'apps dont vous dépendez soit dispo en natif ARM (macOS ou Windows ou Linux, peu importe).

L'hyperviseur virtualise (et les isole surtout) plusieurs machines "guests" sur la machine "hôte", il n'émule pas des machines distinctes de celle "hôte", ni en terme de CPU ni en terme d'architecture plus générale (émulation de bus spécifique, topologie matérielle, etc).

avatar HooK81 | 

Autant je n’utilise pas Bootcamp autant j’utilise des VM Ubuntu et Windows avec Parallels pour le boulot.

On ne pourra plus le faire ou Il faudra juste changer les VM en Windows 10 ARM et Ubuntu ARM ?

avatar byte_order | 

@HooK81

Les VM n'émulent ni ne transcodent à la volée une architecture x86 vers ARM !

Soit l'OS en VM sur une machine ARM le propose, comme par exemple Windows ARM (mais attention, rien ne dit que Microsoft distribuera cette version autrement qu'embarquée dans une machine ARM vendue avec), soit l'OS ne le propose pas (Linux, par exemple, cela m'apparait peu probable, de par l'aspect très open source du gros du catalogue), et là il vous faudra donc avoir les softs dispo en natif.

Les dépôts de packages Ubuntu pour Raspberry sont moins riches et moins tenus à jour pour l'instant que ceux pour architecture x86. Si les mac ARM rencontrent un fort succès, cela bougera p'tet, mais au mieux cela prendra du temps, au pire cela sera moins bien supporté.

Dans tous les cas, les mac ARM sont des machines nettement plus propriétaires qu'avant, de facto cela expose à un risque supérieur en terme d'interopérabilité.
Ne pas le prendre en compte me semble pas très raisonnable...

avatar Florent Morin | 

@byte_order

> Les dépôts de packages Ubuntu pour Raspberry sont moins riches et moins tenus à jour pour l'instant que ceux pour architecture x86. Si les mac ARM rencontrent un fort succès, cela bougera p'tet, mais au mieux cela prendra du temps, au pire cela sera moins bien supporté.

Ça risque en effet de bouger. Les ingénieurs Apple s’impliquent directement dans les évolutions des outils open-source. Homebrew est par exemple en cours de migration vers Apple Silicon.

https://github.com/Homebrew/brew/issues/7857

avatar Frodon | 

@byte_order

« Rien ne dit que Microsoft distribuera cette version autrement qu'embarquée dans une machine ARM vendue avec »

Que Microsoft le distribue ou non, il est possible de reconstituer une image ISO de n’importe quel version de Windows 10 pour n’importe quelle des architectures pour lequel il est compilé par Microsoft.

C’est comme ça qu’il est possible d’installer Windows 10 ARM sur des ordinateurs single board de type Raspberry ou même des smartphones: https://www.woaproject.net/viewtopic.php?t=3

Évidement restera la question des pilotes. Et sans support des éditeurs de VM eux même, il n’y aura pas d’accélération graphique ou de fonctionnalités avancées. Dans ce cas Windows 10 ARM fonctionnera certainement, comme on peut faire fonctionner n’importe quel OS non supporté dans une VM, c’est à dire sans accélération en mode VESA.

Mais là encore un éditeur de VM peut très bien négocier des licences OEM avec Microsoft, et donc avoir un support officiel, du moment qu’il met en place un mécanisme d’identification unique de la machine virtuelle (qui peut être basé sur un identifiant unique du matériel réel sur laquelle elle est exécutée) pour permettre le respect de la licence. Car un éditeur de VM est assimilable à un constructeur d’ordinateur, mais virtuel ;).
Nous verrons bien s’ils le feront. Je pense personnellement qu’ils le feront. Leur silence sur le sujet (alors que si c’était non envisageable, ils auraient immédiatement répondu qu’ils ne supporteraient pas Windows ARM), est peut être d’ailleurs un signe révélateur... Nous verrons bien ;).

avatar Crkm | 

Ça va être un putain de bide cette bouse, on va bien se marrer.

avatar Jean-Jacques Cortes | 

C’est bien joli de parler de Windows arm ou de Linux arm mais encore faut-il qu’il y ait des programmes compilés pour ces systèmes. Je me souviens de Linux ppc et c’était le désert côté logiciels.
Comme je n’aime pas les Mac actuels trop chers et trop verrouillés, mon vieil iMac me sert à faire tourner deux ou trois logiciels anciens mais trop chers à racheter, et pour le reste je travaille avec des PC.

avatar Khaosan | 

Les logiciels professionnels ne se trouvent pas ou rarement sur Mac.
Windows est donc indispensable.
J’écris cette phrase avec peine ! ;-)
Mais il faut le dire Mac n’attire pas les grand éditeur de logiciels pro.
On reste dans du générique

avatar Darkgam3rz | 

Mon prochain combo sera un mac arm et un pc à 300/400 balles

avatar en chanson | 

n oublie pas de racheter les logiciels en plus du prix de la machine

avatar odemeusy | 

Globalement je n’utilise jamais Windows sauf.... pour passer des PPT en PDF

Pages

CONNEXION UTILISATEUR