Jack Dorsey quitte encore son poste de patron de Twitter

Florian Innocente |

Jack Dorsey démissionne de son poste de dirigeant de Twitter, a fait savoir le réseau social. Ce départ et le choix de son sucesseur, négociés avec le conseil d'administration, auraient été préparés depuis un an. Dorsey reste au conseil temporairement et il est remplacé, après un choix unanime, par Parag Agrawal, directeur technique depuis 10 ans. À terme, Dorsey rendra également son tablier de président et membre du conseil d'administration.

Jack Dorsey. Crédit : Twitter

J'ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que l'entreprise est prête à aller de l'avant sans ses fondateurs. J'ai une entière confiance en Parag dans ce rôle de PDG de Twitter. Son travail au cours des 10 dernières années a été magistral. Je suis profondément reconnaissant pour son talent, sa générosité et ce qu'il est. Il est temps pour lui de prendre la barre", a déclaré Dorsey

Twitter a été créé en 2006, Jack Dorsey est également patron fondateur de Square (les terminaux mobiles de paiement). Les deux entreprises sont côtées en bourse.

C'est la deuxième fois que le fondateur de Twitter, aujourd'hui âgé de 45 ans, en laisse ainsi les rênes. En 2008, Dorsey avait été poussé par le conseil d'administration à abandonner son rôle opérationnel car jugé incapable de continuer à piloter Twitter alors que le service avait connu plusieurs dysfonctionnements et que son patron était critiqué pour son détachement vis-à-vis des affaires quotidiennes. En échange, Dorsey avait toutefois récupéré le titre de président du conseil.

Parag Agrawal. Crédit : Twitter

À l'automne 2015, deux ans après l'introduction de Twitter en bourse et alors que le service peinait à se développer et à engranger des résultats financiers satisfaisants, Dorsey est rappelé à la barre pour prendre la suite de Dick Costolo, démissionnaire. Il prend le titre de CEO par intérim puis, après trois mois d'une recherche infructueuse, il redevient formellement CEO tout en continuant de partager son temps avec Square.

CNBC qui a le premier annoncé l'imminence du départ de Dorsey, rappelle que l'année 2020 a été agitée pour le dirigeant. Il y a eu des véléités affichées, chez certains actionnaires de Twitter, de le remplacer à nouveau. Pointant notamment ce double poste qui nuirait à sa conduite des deux entreprises. En clair c'est soit Twitter, soit Square mais pas les deux.

Dorsey qui twettait hier…

Twitter s'est donné comme objectif pour 2023 de doubler son chiffre d'affaires annuel. Et pour cela, Jack Dorsey n'est visiblement pas l'homme de la situation. À la publication de l'article de CNBC, l'action de Twitter progressait de 11 %, sa cotation est pour le moment suspendue.


avatar zoubi2 | 

Avec la boule quasiment à zéro et une barbe kilométrique, Dorsey ne ressemble plus vraiment à la première photo de ce papier ;-)

avatar IceWizard | 

@zoubi2

« Avec la boule quasiment à zéro et une barbe kilométrique, Dorsey ne ressemble plus vraiment à la première photo de ce papier ;-) »

Dommage, il avait une bonne tête. Il aurait pu jouer son propre rôle dans un film parlant de la genèse de Twitter. Enfin à condition d’obtenir un statut d’acteur, vu que les syndicats américains de l’industrie cinématographique sont très rigides là dessus !

avatar whocancatchme | 

@zoubi2

Il me fait penser au mec de ex machina à chaque fois

avatar Amaczing | 

Kel Gozbo !

avatar misterbrown | 

Avec 11 milliards de fortune personnelle, il attendait quoi ?

avatar roccoyop | 

@misterbrown

De nouveaux défis, notamment côté cryptos.

avatar Grizzzly | 

@roccoyop

"De nouveaux défis, notamment côté cryptos"

Exactement.
La mise en place du tipping BTC c’est le bout du chemin pour lui chez Twitter.

Il a complètement basculé crypto, maintenant ce sera Square et Bitcoin.

avatar Amaczing | 

que tu l'ouvres c'est fait 🤣 il peut partir.

avatar borongaj | 

@Amaczing

👍🏼🤣🤣

avatar sailor29 | 

11 milliards c'est en valeur, pas sur son compte en banque. Mais effectivement il peut tout revendre.

avatar bibi81 | 

Mais effectivement il peut tout revendre.

Non, la valeur de l'action chuterai fortement !

avatar marc_os | 

@ bibi81

"la valeur de l'action chuterai fortement" peut-être, mais après qu'il ait vendu, pas avant. Sauf s'il crie sur les toits (ou prévient ses amis) qu'il va tout vendre. Et s'il faisait cela, dans le 2nd cas ça créerait un délit d'initié pour ses amis s'ils profitent de l'info, et dans le premier cas, il se tirerait juste une balle dans le pied.

Il peut donc très bien tout revendre, sauf si l'acquisition de ses actions a été liée à des contraintes interdisant justement cela. Comme par exemple l'obligation de garder ses actions x années.

avatar Paquito06 | 

@bibi81

“Mais effectivement il peut tout revendre.
Non, la valeur de l'action chuterai fortement !”

Il ne possede pas 2.5% des shares… S’il trouve preneur a la vente, techniquement ca passerait creme sans que personne s’en apercoive. Ce matin twitter est monté a +12% et là elle est a -2% 😶‍🌫️

avatar raoolito | 

sur la photo Parag Agrawal fait tout sauf grand patron carnassier :)
bonne chance à lui!

avatar marc_os | 

@ raoolito

Ne pas se fier aux apparences. (Mon ancien patron portait une casquette de baseball et des jeans. Et pourtant...)
S'il a été choisi, c'est pour le bien exclusif des actionnaires.
Actionnaires à qui on donnerait souvent le bon dieu, parfois "petits" retraités gentils avec tout le monde et leur chien chien, mais qui ne s'intéressent in fine qu'à ce qu'affiche leur écran d'ordinateur. Et souvent ils ne savent même pas que pour maximiser leurs dividendes, de gentils gestionnaires ont fermé des sites et/ou licencié de salariés. Cf. Licenciements boursiers. (Je suis sûr qu'un jour on a déjà licencié le petit fils d'un grand-père pour augmenter ses dividendes à lui ou pour payer sa retraite par capitalisation, sans qu'il le sache.)

avatar andré_CH | 

C'est ce type qui a participé au complot anti-Trump en 2020 : Il a censuré un président en exercice !

avatar Strix | 

🍿

avatar morpheusz63 | 

@andré_CH

Ne t'inquiéte pas la roue tourne tôt ou tard, et ce qui est bizzarlfd , le même jour qu'il y a le procés Gislhaine maxwell, il démissionne intéressant

avatar Amaczing | 

les gros débiles que vous êtes 😱 😱 😱

avatar Strix | 

El le même jour j'ai l'ampoule de mon bureau qui a claqué !

avatar IceWizard | 

@morpheusz63

« Ne t'inquiéte pas la roue tourne tôt ou tard, et ce qui est bizzarlfd , le même jour qu'il y a le procés Gislhaine maxwell, il démissionne intéressant »

Et 24 heures avant, C6G87 (1765 années-lumière de la Terre) a émis une impulsion de rayon X étrangement modulé. Coïncidence ? moi j’crois pas ..

avatar marc_os | 

Ceci nous montre encore une fois quelles sont les priorités absolues de toute entreprise "à but lucratif". La planète et ses habitants n'ont qu'à bien se tenir et se démerder, les actionnaires eux ne s'intéressent qu'à une seule chose : La valeur de leurs dividendes et de leurs actions. Les autres et la nature peuvent crever, ils s'en battent les c......s

avatar pat3 | 

@marc_os

Les actionnaires ne sont pas tous les jours dans la boîte à dire au boss: « mais qu’est-ce que tu fous ! »
Ils ont investi, ils regardent si leur investissement rapporte, et deux fois l’an ils sont consultés sur les décisions stratégiques de l’entreprise (et encore, leur consultation est très limitées, Google et Facebook ayant inauguré les actions à valeur multiple qui dit que les nombreux petits actionnaires n’ont juste ps voix au chapitre.
En gros, leur seul pouvoir est de rester ou de se barrer.
C’est donc assez faux de dire que c’est l’avidité des actionnaires qui fait les changements à la tête des boites…

avatar marc_os | 

@ pat3

> C’est donc assez faux de dire que c’est l’avidité des actionnaires qui fait les changements à la tête des boites…

Donc tu nous dit que les actionnaires n'ont aucun pouvoir.
Première nouvelle.

1. La direction d'une SA a pour obligation de satisfaire les actionnaires.
2. Si un gros actionnaire revend tout son pactole d'un coup, la valeur de l'action en prend un sacré coup. Ce que veulent éviter tous les autres actionnaires, dont les dirigeants et tous ceux rétribués (en partie) par des stock options. Si tes actions à la fin ne valent plus rien, tu l'as dans le baba.

PS: Même dans une SARL les détenteurs de parts peuvent exiger des dividendes. Mon père l'a amèrement appris quand le voisin qui avait "investi" dans sa boîte a un jour exigé d'être rémunéré, alors que les débuts avaient été plus que difficiles, les six premiers mois d'activité ayant été quasi zappés après qu'un gentil belge ait fait demi-tour sur l'autoroute et l'ait envoyé à l'hôpital pour plusieurs semaines avec 10 jours de coma. "Tu payes des dividendes ou tu fais faillite si ta boîte n'est pas rentable". Je ne connais pas le mécanisme légal exact, mais ça a mis une pression de dingue à mon père qui était locataire et devait nourrir femme et enfants et n'avait plus droit au chômage. Finalement il a réussi à racheter les parts du gentil voisin et a fini par s'en sortir.

avatar Ebelh | 

@marc_os

Il n’y a jamais d’ “obligation” non. Toute société peut sortir des dividendes (SARL, SAS, SA…. Peu importe le statut). Ça se décide en assemblée générale après la vérification de la possibilité de le faire après la clôture de l’exercice et avec la compta. Et en fonction de ce que veulent les actionnaires (tirer des dividendes ou pas, en fonction des projets pour l’entreprise) et de ce qu’il est possible de faire (les dispos sur le compte par exemple) ils décident. Mais dire que c’est une obligation envers eux et que c’est systématique c’est méconnaître profondément le système.

L’exemple de ton père me laisse à croire que son voisin avait une majorité de parts (type plus de 50%) et était donc obligé dans le cadre de l’assemblée de procéder à une distribution. Monter sa boîte avec un investisseur à plus de 50% qui est “le voisin” ça me laisse sincèrement un peu songeur… et dans le cas contraire (voisin moins de 50%, ton père majoritaire) l’unique personne qui a validé ça était…. Ton père (et ça me laisse encore plus songeur de se mettre la pression à ne plus en vivre). Et le voisin actionnaire ne pouvait pas menacer de récupérer son capital. C’est du capital, à moins de revendre ses parts à un tiers (ce qui n’aurait pas forcément été un mal) il ne pouvait pas menacer de grand chose.

avatar Aquilane | 

@Ebelh

Il fut un temps où les gérants de SARL cherchaient à tout prix à être minoritaires afin d’éviter le statut de travailleurs non salariés, alors nettement moins avantageux en terme de protection sociale. Il y a donc eu énormément de boîtes « avec le voisin », parfois même sans que le-dit voisin ait sorti un sou de sa poche.

avatar darthnet | 
avatar celebration | 

Twitter.

On se souviendra de la plateforme qui a fermé le compte d’un président US en exercice tout en laissant en même temps s’exprimer des talibans.

avatar Paquito06 | 

@celebration

“Twitter.
On se souviendra de la plateforme qui a fermé le compte d’un président US en exercice tout en laissant en même temps s’exprimer des talibans.”

Un president elu par le peuple n’a rien a foutre sur twitter la majeur partie de son temps, surtout avec un compte perso. Il doit avoir d’autres priorites, normalement… D’autant plus que la maison blanche fournit un compte officiel pour le locataire durant son mandat.

avatar fornorst | 

@celebration

Faut peut être pas tout confondre et être si manichéen. C’est un peu simpliste de dire ça : les comptes de taliban sont aussi supprimés des qu’ils sont repérés mais il est évident que c’est plus « simple » de supprimer un compte public suivi par des dizaines de millions de personnes que des milliers de comptes suivis par quelques personnes. Même si le « simple » ne l’a probablement pas été d’un point de vue éthique, surtout pour un Président américain par une boîte américaine avec un CEO américain…

avatar Amaczing | 

et aller encore un. Vous vous reproduisez à une vitesse folle c'est hallucinant. Autant que la covid voire plus 😱 😱 😱

Et ya pas de vaccin pour ça 😭

avatar marenostrum | 

ça s'appelle des résistants. et ils gagnent à la fin toujours.

avatar Amaczing | 

🤣

avatar Amaczing | 

t'es l'un des meilleurs ici 😎 Celui qui se cache quant il faut, qui se manifeste quant il faut à la Zemmour 🙂

Félicitations 🙂 Tu as un talent, celui de l'être, de le sentir, de le faire sentir 😎

Tu dois te sentir fier au fond de toi à ton coucher 🤣

avatar clementp | 

Jack Dorsey, c’est aussi celui qui fait la promo de FIP, radio publique musicale française de grande qualité, à l’international. Très chouette de sa part. 🎶

CONNEXION UTILISATEUR