Le téléchargement illégal en grande forme à cause des plateformes de streaming

Félix Cattafesta |

Le piratage a toujours la cote en 2021. À cause de la pandémie et de la fermeture des salles, les distributeurs ont dû revoir leur modèle et diffusent désormais leurs dernières productions au cinéma (quand il y en a) et sur les plateformes de streaming. Problème : dès que les productions sont en ligne, elles sont immédiatement téléchargées et partagées illégalement en très haute qualité.

Image nrkbeta (CC BY-SA 2.0).

Auparavant, il fallait attendre plusieurs mois pour pouvoir trouver les sorties récentes en bonne qualité en P2P ou en streaming illégal : les pirates devaient se contenter de screeners, des versions filmées dans les cinémas à l'aide de caméscopes ou de téléphones. Désormais, des blockbusters comme Suicide Squad, Godzilla vs King Kong ou Jungle Cruise se retrouvent sur les sites de torrent plus vite que jamais, et en qualité 4K. De plus, des sous-titres multilangues sont généralement intégrés aux fichiers, ce qui simplifie encore plus la diffusion massive des productions.

Black Widow sorti le 9 juillet sur Disney+ a été le film le plus téléchargé pendant les trois semaines suivant sa sortie, explique TorrentFreak. Le streaming a également le vent en poupe : le dernier film Conjuring a été streamé plus de 9 millions de fois tout en étant le film le plus téléchargé du monde au mois de juin. Cela a pour conséquence de réduire les revenus des studios, mais aussi le nombre d'abonnés à leurs services (Disney+, Netflix, etc.). Les sites de téléchargement et de streaming sont difficiles à bloquer : si un tombe, une dizaine réapparaissent dans la foulée.

En conséquence, et aussi parce que des réalisateurs ont râlé, certains distributeurs ont annoncé ne plus vouloir diffuser leurs productions en ligne. AMC et la Warner (qui appartient au même groupe qui exploite HBO Max) vont revenir à un système plus classique dès l'année prochaine. Une fenêtre d'une durée de 45 jours sera désormais de mise entre la sortie en salles et la diffusion du film sur internet. Disney ne projettera son futur Marvel qu’au cinéma dans un premier temps, mais continuera à diffuser certaines de ses nouveautés en ligne. Reste à voir si les studios pourront réhabituer les spectateurs à se rendre en salles (ce d'autant que le variant Delta peut refroidir les ardeurs de ces derniers).


avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Le résultat sera le même, s'il y a des failles c'est bien parce que la vérification n'a pas été menée jusqu'au bout."

Là encore c’est une vision extrêmement naïve des enjeux de preuves formelles et/ou de tests.

Et même un logiciel prouvé formellement tel CompCert ne l’est que par rapport à un corpus de règles et contraintes potentiellement incomplet.

D’un point de vue des sciences informatiques, de la mathématique et de la logique ta position n’est absolument pas défendable 🤓

Je sais c’est frustrant cette impasse aux fantasmes de perfection, comme le fût les Théorèmes d'incomplétude de Gödel 🧐

avatar bibi81 | 

ne l’est que par rapport à un corpus de règle potentiellement incomplet.

Ça aussi ça se mesure.

Je sais c’est frustrant cette impasse aux fantasmes de perfection.

La vérification est un sujet vaste mais pas infini.

Après peut-être que la vérification hardware est plus avancée que la vérification software.

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Ça aussi ça se mesure. "

Ok tu ne sais absolument pas de quoi il en retourne 🥸

Tu pourrais apprendre des choses intéressantes sur les sciences informatiques si tu laissais de côté ton ego.

A toi de voir 🤓

avatar bibi81 | 

Tu pourrais apprendre des choses intéressantes sur les sciences informatiques si tu laissais de côté ton ego.

Si tu as besoin d'en venir aux attaques personnelles, c'est que tu n'as pas grand chose à dire...

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Si tu as besoin d'en venir aux attaques personnelles"

Nullement une attaque personnelle, juste le constat via tes positions et tes réponses que tu ne maîtrises pas les bases théoriques du sujet abordé.

Identifier un manque de connaissances n’est pris pour une attaque personnelle que par des personnes imbues d’elles mêmes.

Bref, une réaction égotique contre productive idéal pour rester dans l’ignorance.

Dommage mais strictement rien d’irrespectueux ou méprisant.

Tu avances avec force des bêtises et tu réagis sans les comprendre à des bases théoriques de sciences informatiques. Nul insulte dans ce constat hors ta susceptibilité mal placée 😉🖖

avatar bibi81 | 

Dommage mais strictement rien d’irrespectueux ou méprisant.

Vu les commentaires de certains autres contributeurs à ton sujet, tu devrais te poser des questions.
Et tu ne connais pas grand chose de moi, à ta place j'éviterai d'être aussi affirmatif (non pas parce que c'est "moi" mais parce que "tu ne connais pas grand chose" de moi).

Et je le redis quand on a des arguments on n'a pas besoin de commenter sur les autres contributeurs (d'ailleurs je pense que les lecteurs ne cherchent pas à en savoir plus sur toi ou moi en lisant les commentaires...).

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Et tu ne connais pas grand chose de moi"

Aucune importance comme pour chacun d’entre nous, seul compte ce que tu produit ici.

Et désolé mais sur ces questions tu alignes approximations, fantasmes dont la fausseté est démontrée et incompréhension de ce qu’on essaye d’échanger avec toi.

Rien de plus, rien de moins 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Vu les commentaires de certains autres contributeurs à ton sujet, tu devrais te poser des questions. "

L’avis de ces certains m’indiffère totalement, d’une part il est contrebalancé par d’autres avis de soutien et de remerciement, mais surtout ce n’est bien évidemment pas en ces lieux que je juge la valeur de ce que je porte mais IRL au pré de mes pairs.

Que l’ego de certains ne supporte pas d’être contredit et renvoyé à la vacuité de leurs propos n’est en rien mon pb 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

" (non pas parce que c'est "moi" mais parce que "tu ne connais pas grand chose" de moi)."

Toujours surpris de ce type de propos assez idiot.

Ce que tu es n’a strictement aucune importance, tout comme ce que je suis.

Seul compte la qualité, la justesse, la pertinence et la valeur de ce que tu projettes en ces lieux. 🤓

Je n’ai nul besoin de connaître Occam, Oomu, fte … pour reconnaître la valeur de ce qu’ils proposent ici même si nous sommes fort loin d’être toujours en accord. Mais ils n’ont jamais produit une affirmation académiquement fausse.

Qui que tu sois quand tu dis une bêtise publiquement cela reste une bêtise assénée publiquement.

Chacun ici évalue comme il peut la valeur des propos des un et des autres et se fait une idée de l’intérêt qu’il peut leur porter.

Et il n’y a strictement rien d’humiliant à proférer une bêtise ou toucher les limite de ce que l’on maîtrise.

L’ego et la susceptibilité sont des boulets sur le chemin de la connaissance.

Ton assertion initiale est fausse et ce n’est nullement une opinion mais une connaissance des sciences informatiques de vieille date.

Je ne peux d’une part la laisser exister publiquement sans en dénoncer la fausseté pour les autres lecteurs et d’autre part t’offrir la possibilité de remettre en question ce que tu penses connaître et qui s’avère faux, rien de plus que de la bienveillance pour l’audience et toi 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Après peut-être que la vérification hardware est plus avancée que la vérification software."

Le hardware numérique n’est que du logiciel figé comme le rappelait le grand Alan Kay et oui sur bien des aspects la logique câblée et de dimension suffisamment réduite pour que des approches de preuves formelles donnent d’excellents résultats.

Ceci-dit cela n’empêche nullement de graves failles matérielles issues de cas de figures quasiment impensables et ne pouvant entrer dans le champ des spécifications formelles

Sur le sujet je te recommande fortement la série de conférences au Collége de France du grand Gérard Berry qui est remarquable comme l’est Gérard 😉

avatar bibi81 | 

Ceci-dit cela n’empêche nullement de graves failles matérielles issues de cas de figures quasiment impensables et ne pouvant entrer dans le champ des spécifications formelles

L'intérêt de la vérification formelle c'est justement de ne pas avoir à envisager les cas de figures. Et comme toujours quand c'est trop complexe, on divise en éléments plus simple.

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

« on divise en éléments plus simple. »

Je te laisse à ta croyance de l’absolu que peu atteindre l’approche Divide-and-conquer 🤯

« L'intérêt de la vérification formelle c'est justement de ne pas avoir à envisager les cas de figures. Et comme toujours quand c'est trop complexe »

Pour le reste tu as une étrange vision des approches de preuves formelles qui n’existent évidemment pas par génération spontanée et s’appuient sur des spécifications, une axiomatique, des propositions.

Je sens que tu travail sur les circuit logique et tu dois peut-être être familier avec les approches basées sur les ROBDD ?

Tu ne perçois pas les limite de l’approche qui ne sont nullement d’ordre pragmatique mais purement théorique ?

avatar bibi81 | 

Je te laisse à ta croyance de l’absolu que peu atteindre l’approche Divide-and-conquer 🤯

Le divide & conquer c'est la base en vérification. Et si tu penses qu'on peut vérifier un SoC tels que ceux conçus par Apple en flat, tu te mets le doigt dans l’œil...

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Le divide & conquer c'est la base en vérification."

Yep mais ce n’est nullement un marteau doré permettant de venir à bout de tous les pb, là encore tu montres tes grandes limites sur des notions de base des sciences informatiques ce qui est assez courant chez bien des praticiens de l’informatique et de l’électronique numérique.

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Et si tu penses qu'on peut vérifier un SoC tels que ceux conçus par Apple en flat, tu te mets le doigt dans l’œil..."

Nullement mon propos auquel visiblement tu ne comprends rien.

Mon propos n’est nullement de nier la puissance et l’intérêt de l’approche basique du Divide and Conquer, ce qui serait idiot.

Par contre je pointe ta vision du : « Si le pb est trop complexe il n’y a qu’à le découper en une série de pb plus simple » qui est une pure hérésie connue depuis bien longtemps.

Et ce type d’assertion prouve clairement que tu n’as pas les connaissance de base théorique de base des sciences informatiques qui sont fortement liées à la mathématique et à la logique.

Ce qui n’est en soit pas grave car extrêmement commun chez la plus grande part des praticiens de l’informatique et de l’électronique numérique.

Même dans bien des formations d’ingénieurs dédiées ces notions théoriques sont souvent au mieux survolées et au pire ignorées.

En caricaturant à peine : la différence entre sciences et technologies.

Pour finir strictement aucun mépris à ton égard dans mes propos, juste un rien de tristesse de te voir camper sur tes positions en te drapant dans ton orgueil bafoué. Mais c’est toi qui y perd, pas moi 🤓

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

« L'intérêt de la vérification formelle c'est justement de ne pas avoir à envisager les cas de figures. »

Je te conseil le remarquable chapitre qu’à consacré Knuth dans le volume 4 du TAOCP sur cette remarquable avancée des structures de données que sont les binary decision diagram.

Qui sont au cœur des pratiques actuelles sur la logique câblée, mais qui ne sont que peu adaptées à des approches plus complexe de logiciel.

Et évidemment les travaux et conférences de Gérard Berry sur lesquels je me permets d’insister 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Évidemment c'est compliqué d'obtenir une couverture complète, très coûteux mais pas impossible."

Sur les enjeux de chiffrages et de DRM une part conséquente est effectivement liée aux coûts, mais pas à ceux que tu imagines.

Les pb majeurs :

- l’obligation de pouvoir adresser une large base installée de dispositif dont certains sont anciens et donc de rester compatible avec un maximum de dispositifs existants
- l’obligation d’être raisonnable sur l’impact tarifaire sur les périphérique des dispositifs de décodage final.

Au final toutes les approches sont des pis-aller très loin de représenter l’état de l’art de ce qui pourrait être fait pour rendre beaucoup plus difficile l’accès aux flux en clair.

avatar bibi81 | 

Au final toutes les approches sont des pis-aller très loin de représenter l’état de l’art de ce qui pourrait être fait pour rendre beaucoup plus difficile l’accès aux flux en clair.

Le haut-parleur et l'écran devant "délivrer" en clair, toutes mesures prise ne fera que compliquer la tâche sans l'empêcher. Mais ça je l'ai déjà dit.
Et comme on dit, la solidité d'une chaîne n'est pas plus élevée que la solidité du maillon le plus faible (ici l'écran et le haut-parleur).

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Le haut-parleur et l'écran devant "délivrer" en clair, toutes mesures prise ne fera que compliquer la tâche sans l'empêcher. Mais ça je l'ai déjà dit. "

Sur le haut-parleur nous sommes sur du signal analogique ce qui est regrettable.

Quant aux signaux de contrôle de la dalle d’affichage capter et reconstituer le flux à partir de ceci est autrement moins trivial que simplement parvenir à déchiffrer le flux vidéo protégé.

Le jour où l’issue serait de devoir descendre à ce niveau, le pb sera d’une tout autre dimension.

avatar Jeamy | 

Aucun abonnement, mais tous les derniers films
Et même pour les sports et pourtant foot, F1, rugby, basket
J’ai un abonnement juste à mon restaurant préféré 🤩

avatar brucewayne | 

@Jeamy

Ceux qui payent tout pour toi te salut

avatar Jeamy | 

@brucewayne

A votre service… chacun son choix

avatar YetOneOtherGit | 

@Jeamy

"chacun son choix"

Faire l’apologie de pratiques illégales ce n’est pas un simple choix de l’ordre des goûts personnels 🤯

avatar pagaupa | 

@brucewayne

La culpabilité ne marche plus...
Et on paye toujours pour quelqu’un dans ce beau monde... ,alors!...
C’est d’ailleurs ce qui fait que le « chacun pour soi » est de plus en plus adopté...

avatar YetOneOtherGit | 

@Jeamy

"Aucun abonnement, mais tous les derniers films
Et même pour les sports et pourtant foot, F1, rugby, basket
J’ai un abonnement juste à mon restaurant préféré 🤩"

La fierté d’être un voleur 🙄

Hallucinant 🤢🤮

avatar armandgz123 | 

@YetOneOtherGit

C’est toujours mieux qu’être YetOneOtherGit

avatar YetOneOtherGit | 

@armandgz123

"C’est toujours mieux qu’être YetOneOtherGit"

Superbe réthorique de préau de maternelle 👏👏👏

« C’est un peu court jeune homme
../..
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !»

avatar fabricepsb71 | 

@YetOneOtherGit

Beaucoup de mots pour rien,

Comme d’habitude

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"Beaucoup de mots pour rien,
Comme d’habitude"

C’est mignon 😄

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

"Beaucoup de mots pour rien,
Comme d’habitude"
C’est comique venant de votre part! 😂😂😂

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"C’est comique venant de votre part! 😂😂😂"

Tu es tellement mécanique que tu ne vois même pas que tu cites les mots de mon regrettable interlocuteur 😂😂😂

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Tu es tellement mécanique que tu ne vois même pas que tu cites les mots de mon regrettable interlocuteur 😂😂😂 »
Disons que suivre le fil de vos interventions est une perte de temps...maisil faut croire qu’elles font réagir de la même façon plusieurs interlocuteurs...regrettables selon vous...

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"qu’elles font réagir de la même façon plusieurs interlocuteurs"

Quand je vois à qui je déplaît et à qui je plais, c’est plutôt rassurant 😎

Pour le reste je te laisse à tes aigreurs de rentiers 😎

Quand à tes attaques sur ma dysorthographie elles parlent de toi et de ta nature regrettable 🤢🤮

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Pour le reste je te laisse à tes aigreurs de rentiers »
Mon pauvre! Vous êtes en fait tout simplement lamentable...
moi je vous laisse à votre médiocrité...et à votre détestable tutoiement.

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« dysorthographie »
Disons surtout qu’à mon avis, à la lecture de vos pavés indigestes, que c’est bien plus grave qu’une simple dysorthographie...
Je parie que vous étiez un enfant dit « hyperactif » pour éviter de vous qualifier d’enfant insupportable...que vous êtes resté ! 😂

avatar Sindanárië | 
avatar fabricepsb71 | 

@Sindanárië

😁

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"Beaucoup de mots pour rien,"

Libre à toi de considérer que le grand Edmond Rostand fait beaucoup de mots pour rien 🥸

Et ce n’est qu’un extrait d’un monument du théâtre français qui décrit fort bien les nombreux héritiers du Vicomte de Valvert que l’on croise hélas en ces lieux 🤢

avatar fabricepsb71 | 
avatar pslauver | 

@YetOneOtherGit

Il ne vole rien. Quand tu voles, la personne à qui tu voles n’a plus l’objet. La, elle a toujours l’objet.

avatar YetOneOtherGit | 

@pslauver

“Il ne vole rien. Quand tu voles, la personne à qui tu voles n’a plus l’objet. La, elle a toujours l’objet.”

Jolie sophisme cherchant à relativiser le délit qui n’est évidemment qu’une malhonnêteté intellectuelle absolument artificielle.

Ce qui est volé par la contrefaçon est clairement un potentiel d’activité commerciale qui disparaît nettement avec le viol de la propriété intellectuelle qu’est la contrefaçon.

Dans un mondes où de plus en plus de produits ou de services sont immateriel, la tolérance relativiste face à la contrefaçon est absolument inacceptable et a de graves conséquences sociales.

avatar youbzh | 

@YetOneOtherGit
"Jolie sophisme cherchant à relativiser le délit qui n’est évidemment qu’une malhonnêteté intellectuelle absolument artificielle."
On peut également considérer qu'assimiler la contrefaçon à du vol est un sophisme.

"un potentiel d’activité commerciale qui disparaît nettement avec le viol de la propriété intellectuelle qu’est la contrefaçon"
Vous avez des éléments chiffrés pour avancer ça ?

"de graves conséquences sociales" Même chose, vous avez de quoi étayer cet argument, ou vous le sortez de votre chapeau ?

Je dois dire que j'ai du mal à m’apitoyer sur le sort des pauvres ayants droits. Prenez par exemple le Boléro de Ravel c'est une belle illustration du fait que la propriété intellectuelle peut aussi être considérée comme une forme de vol.

avatar YetOneOtherGit | 

@youbzh

"On peut également considérer qu'assimiler la contrefaçon à du vol est un sophisme."

nope mais par contre prétendre cela est un classique de la réthorique digne de Schopenhauer 🤓

Le souci n’est pas l’usage d’un vocabulaire légalement juste évidemment, mais les raison qui sous-tendent l’emphase sur ce point d’exactitudes légale : la net volonté de relativiser la portée morale de la contrefaçon.

Aucun pb avec une personne qui écrirait : “pour être rigoureux nous ne sommes légalement pas sur du vol mais sur de la contrefaçon, ce qui évidemment ne change rien à la gravité de l’acte, son danger pour l’organisation sociale et son caractère inacceptable moralement”

Nous n’avons nullement affaire à des personnes désirant utiliser un terme précis et rigoureux, pratique dont elles n’ont habituellement strictement rien à faire dans les échanges où le mesusage des termes et des concepts est presque la norme, mais de personne utilisant un subterfuge pour relativiser la portée des pratiques condamnables qu’elles défendent 🤢

Bref de la réthorique de bas étage s’appuyant sur le vieux principe de la relativisation par le choix des termes.

avatar YetOneOtherGit | 

@youbzh

"Je dois dire que j'ai du mal à m’apitoyer sur le sort des pauvres ayants droits."

Ce ne sont pas simplement les ayant droit qui sont concernés mais toutes une industrie et un écosystème qui fait vivre énormément de personnes et apporte beaucoup à la population.

avatar YetOneOtherGit | 

@youbzh

"Prenez par exemple le Boléro de Ravel c'est une belle illustration du fait que la propriété intellectuelle peut aussi être considérée comme une forme de vol."

Malhonnêteté intellectuelle classique de prendre un exemple marginal pour essayer de salir un ensemble bien plus large et différentié.

Pour le reste les enjeux de contrefaçon ne se limite bien évidemment pas aux ayants droit de la propriété intellectuelle, c’est là,encore un réductionnismes coupable.

Enfin questionné la durée de la propriété intellectuelle et sa transmission est absolument un autre débat que celui qui nous concerne ici qui est l’inacceptable apologie de la contrefaçon et la tour aussi condamnable tentative d’en faire un péché véniel.

Et pour finir il est toujours intéressant de constater comment certains essayent de relativiser la portée des crimes qu’ils commettent et n’ont même pas l’honnêteté intellectuelle de les assumer pour ce qu’ils sont.

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« La fierté d’être un voleur »
Et moraliste en plus! Je reconnais bien là le serviteur de l’état !
Et si c’était la réponse du consommateur qu’on a pris pour des citrons depuis des années ?

avatar Malouin | 

@Jeamy

Cela se nomme du vol.
Tout simplement.

avatar Jeamy | 

@Malouin

Oui, simplement ….

avatar fmuser | 

Hé non, cela se nomme de la contrefaçon.

Le vol, c'est quand on dépossède quelqu'un d'un bien. Le piratage ne dépossède pas, il ne fait qu'une copie sans autorisation aux dépends du distributeur légal de l'œuvre originale.

Il fut une époque où la copie était vue comme un hommage de l'œuvre, c'était avant qu'on invente le merveilleux copyright, qui permet à des gens de devenir millionnaires en ne sortant qu'un seul film à fort marketing, pendant que des petits labels galèrent pour subsister.

avatar ech1965 | 

très juste

Pages

CONNEXION UTILISATEUR