Internet fixe : le très haut débit maintenant majoritaire en France

Félix Cattafesta |

Les abonnements très haut débit représentent désormais plus de la moitié des accès à internet fixe en France. C'est l'information principale du dernier rapport de l'Arcep sur le marché.

Le rapport donne plusieurs chiffres intéressants pour mieux comprendre cette augmentation. Il se base sur des observations faites au 31 mars 2021 et précise que 2020 avait déjà été une année record dans l'adoption du très haut débit. Pour rappel, on ne parle pas forcément de fibre optique : est considéré comme du très haut débit un abonnement avec un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s. Les box 4G et certains réseaux câblés modernisés sont donc comptabilisés.

Image : ARCEP

Tout d'abord, plus de la moitié des abonnements sont désormais à très haut débit (51 %), avec un rythme de croissance de + 70 % par rapport à l'année dernière. Cela est principalement lié au déploiement de la fibre optique, qui représente 73 % du nombre total d'accès à très haut débit. À l'inverse, les abonnements à haut débit régressent avec un recul de 2,8 millions sur un an.

De plus en plus de locaux sont éligibles à un accès fibre, avec une hausse de 31 % en un an. À la fin du premier trimestre 2021, 30 millions de locaux étaient éligibles au très haut débit, dont 23 millions se situaient en dehors des zones très denses.

Si vous voulez plus d'informations sur la couverture de votre secteur, l'Arcep propose une carte détaillée. Les opérateurs proposent des offres intéressantes si vous n'êtes pas encore équipés, surtout du côté des marques low cost. Red by SFR commercialise actuellement une offre à 20 €/mois avec un mois offert. Sosh a aussi une promotion jusqu'au 28 juin à 15,99 €/mois pendant 12 mois, puis 29,99 €. Bouygues propose les mêmes tarifs pour son offre entrée de gamme.


avatar strix80 | 

“on ne parle pas forcément de fibre optique : est considéré comme du très haut débit un abonnement avec un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s”
En effet , mais alors qu’est-ce le très bas débit ?
Ce qui est intéressant c’est d’effectuer un Speedtest avant et après l’installation de la fibre , par exemple avec : https://www.quechoisir.org/outil-speedtest-n64483/ - Une enquête utile de s’y inscrire ; car :
Avant :
Ping: 31ms-Descendant:8,9Mbps-Ascendant: 0,5Mbps Après :
Ping:9ms-Descendant:28,6Mbps-Ascendant:42,2Mbps

Donc , très loin des 200Mbps promis

Pages

CONNEXION UTILISATEUR