Démarrages difficiles et succès surprenants : l’état des services d’Apple

Mathieu Fouquet |

À la veille de l’annonce des résultats de son troisième trimestre fiscal au cœur d’une année marquée par l’incertitude, quelques doutes subsistent quant au potentiel des services récents de la firme de Cupertino.

Les nouveau-nés que sont Apple TV+, Arcade, News+ et Card pourraient n'avoir qu’un impact mineur sur les finances de la société au terme de leur première année d’existence. Et ce alors que la catégorie des services dans son ensemble est au contraire en pleine expansion : en s’appuyant sur les chiffres des analystes, Bloomberg table sur 13,1 milliards de dollars de revenus pour les services au T3 2020.

Les services, l'un des trois piliers de la nouvelle stratégie d'Apple. Image Apple/MacGeneration.

Il ne faut pas chercher très loin pour expliquer le succès mitigé des petits nouveaux. Apple TV+ n’a pas encore su marquer le paysage audiovisuel du fait de son catalogue restreint et — pour le moment — dénué de phénomènes culturels. La plateforme n'aurait séduit que 10 millions d'utilisateurs et sur le tas, combien profitent de l'année gratuite ? Malgré un départ prometteur, Apple Arcade cherche toujours un angle d’attaque qui en ferait un service incontournable. Apple News+ semble le plus mal en point : la jauge des 200 000 utilisateurs enregistrés juste après son lancement n'a pas l'air de bouger depuis.

Seul Apple Music, lancé il y a cinq ans, a trouvé son public avec 60 millions d'abonnés en fin d'année dernière. C'est toujours moitié moins que Spotify, mais le service de streaming musical est désormais un incontournable et tient solidement sa place de numéro 2 du marché. Cette vision sur le long terme et les investissements réguliers qu'Apple injecte dans ses services de contenus pourraient finalement leur permettre d'éclore, même si pour certains cela risque d'être plus long que pour d'autres.

Les ventes de produits Apple entre 2012 et 2019. L'échelle logarithmique (à gauche) met davantage en relief la croissance fulgurante des wearables et des services.

La popularité d’autres services moins dans la lumière a en revanche de quoi faire sourciller. Ainsi, selon le cabinet d’analystes Bernstein, les trois catégories de services les plus juteuses en 2020 ne seraient autres que l’App Store en première position (15,8 milliards de dollars), suivi des revenus issus de divers accords de licence(10,9 milliards1) et enfin… d’AppleCare (8,8 milliards).

iCloud, quant à lui, n’engrangerait « que » 5,7 milliards de dollars de revenus et Apple Music tout de même 5,2 milliards. Apple prouve ainsi qu’elle n’est pas vouée à l'échec sur le terrain du streaming.

Insistons sur le fait qu’il s’agit de chiffres non confirmés pour l’ensemble de l’année fiscale 2020, mais qui révèlent tout de même des tendances intrigantes. Ainsi, dans un contexte assez tendu pour Apple, qui se plie en quatre pour justifier la commission de 30% qu’elle prélève auprès des développeurs tiers, l’App Store confirme plus que jamais son statut de vache à lait. Tant que le lait ne tourne pas, il y a fort à parier que le roi des services ne sera pas détrôné de sitôt.


  1. Et tout particulièrement la fameuse « taxe Google », à savoir les milliards que la firme de Mountain View verse à Apple en échange d’une position proéminente de son moteur de recherche dans Safari. ↩︎

avatar raoolito | 

@Paquito06

Ainsi qu'applePay :)
J'oubliais appleMusic dans la douzaine d'euros

avatar raoolito | 

@Mathieu Fouquet

apple card et surtout apple pay ? ca doit rapporter ca non ?

avatar Mathieu Fouquet | 

@raoolito

Oui, mais comparés aux autres services d’Apple, ce sont des gouttes d’eau dans l’océan :)

avatar raoolito | 

@mathieufouquet

La vache!
Parce qu'apple pay, une part sur tant de transactions, je pensais que ca rapporterait des sommes folles :O

avatar Mathieu Fouquet | 

@raoolito

Possible que l’on en apprenne un peu plus demain, mais si Apple Pay / Apple Card sont regroupés dans la catégorie « autres », il est plus difficile d’estimer leur poids réel.

avatar occam | 

@mathieufouquet

« L'échelle logarithmique (à gauche) met davantage en relief la croissance fulgurante ... »

Avec toute ma sympathie et mon admiration, Mathieu :
mais là vraiment, non.

Après six mois de graphiques illustrant la dynamique épidémiologiques de Covid-19, les essais comparatifs sont là, nets et clairs : les échelles logarithmiques sont contre-intuitives, et mal interprétées. (On le savait, plein de gens l’avaient dit plein de fois, mais depuis Corona, on en plein les charrettes de graphiques logarithmiques.)

Si vous voulez montrer un décollage exponentiel, montrez-le sur échelle linéaire. Notre perception est ainsi faite.

Je vous dis cela comme quelqu’un qui brasse logarithmes et lois de puissance à longueur de journée, et qui en plus les aime. Mais les communiquer et le faire comprendre, c’est autre chose.

Autre tuyau : si vous voulez vraiment illustrer un aspect particulier d’une courbe de croissance, laissez tomber l’échelle décadique, elle n’a aucun intérêt particulier.
Choisissez comme intervalle la période moyenne de doublement.
Si la croissance suit une loi de puissance, choisissez l’exposant comme base du logarithme.
Ainsi, vous aurez la plus simple expression de la dynamique de croissance, à sa propre échelle.

avatar Mathieu Fouquet | 

@occam

J’avoue que ma phrase pouvait être comprise à l’envers ! Je voulais plutôt dire que l’échelle logarithmique permettait de mieux discerner la croissance des services et des wearables, ce qui est plus difficile avec une échelle linéaire (iPhone oblige).

avatar hirtrey | 

@occam

Cela me rappelle de très mauvais souvenir

avatar Boboss29 | 

Moi je souhaiterais une option 500 Go pour 5 euros/mois sur icloud… 10 euros je trouve ça trop cher et j'ai pas encore besoin de 2To... par contre je commence à me sentir à l'étroit dans l'offre 200 Go

avatar Ali Baba | 

Proéminente ou prééminente ?

avatar romainB84 | 

Tant qu’ils ne suppriment pas iTunes Match qui est (avec mon espace iCloud de 50Go) le seul abonnement qui m’intéresse dans la liste ^^’

avatar souze | 

@romainB84

iTunes Match 😍

avatar romainB84 | 

@souze

😉😉

avatar YetOneOtherGit | 

"iCloud, quant à lui, n’engrangerait « que » 5,7 milliards de dollars de revenus"

Toujours intéressant de mettre les chiffres en perspective.

Si cette estimation est exacte, le CA annuel de DropBox n'est que de 1,6 Milliards de Dollars.

Le petit iCloud générerait quand même 3,6x plus de CA que Dropbox.

Et même en prenant un leader des activités Cloud avec une offre ne pouvant être comparée à iCloud, AWS ne génère que 6,2 x plus de CA.

De la même manière si ces estimations sont exactes AppleMusic génère un niveau de CA équivalent à 77% de celui de Spotify.

avatar fondoeil | 

Intéressant de voir qu’Universal vient de signer pour accepter que ses films soient sur iTunes 17 jours seulement après leur sortie en salle ! (source : 1to5 Mac)
Ça, ça peut sacrément aider le service à améliorer son chiffre d’affaires. Sauf en France, bien entendu...

avatar YetOneOtherGit | 

@fondoeil

"Ça, ça peut sacrément aider le service à améliorer son chiffre d’affaires."

La vente ou la location de film est en grande souffrance au bénéfice de la SVOD.

L’accord vise sans doute à redonner un peu d’attractivité mais ne changera pas le mouvement de fond.

Ce n’est pas pour rien qu’Apple a lancé TV+

avatar YetOneOtherGit | 

@fondoeil

"Ça, ça peut sacrément aider le service à améliorer son chiffre d’affaires."

La vente ou la location de film est en grande souffrance au bénéfice de la SVOD.

L’accord vise sans doute à redonner un peu d’attractivité mais ne changera pas le mouvement de fond.

Ce n’est pas pour rien qu’Apple a lancé TV+

avatar YetOneOtherGit | 

@fondoeil

"Ça, ça peut sacrément aider le service à améliorer son chiffre d’affaires."

La vente ou la location de film est en grande souffrance au bénéfice de la SVOD.

L’accord vise sans doute à redonner un peu d’attractivité mais ne changera pas le mouvement de fond.

Ce n’est pas pour rien qu’Apple a lancé TV+

avatar Dimemas | 

Encore une fois, bel article de désinformation par l'équipe de macg

Spotify n'a que 2 fois plus d'utilisateurs ???
Ils en ont 5 fois plus ne vous en déplaise, ils sont à 300 millions (ils était à plus de 200 millions en 2019) !
Et ils tablent sur 350 millions d'ici la fin de l'année, Apple n'arrivera pas à les rattraper.

https://www.techspot.com/news/86174-spotify-nears-300-million-monthly-ac...

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimemas

"Apple n'arrivera pas à les rattraper."

Il semblerait qu’Apple est un CA sur Apple Music représentant 77% de celui de Spotify.

Spotify crame ses capitaux, jusqu’à quand ?

L’activité sera-t-elle économiquement pérenne un jour ?

Il ne s’agit nullement de « défendre  » Apple mais de questionner l’économie du streaming musical.

avatar Mathieu Fouquet | 

@Dimemas

300 millions d’utilisateurs, oui, mais 138 millions d’abonnés premium ! D’où « deux fois plus » (environ) par rapport aux 60 millions d’abonnés payants d’Apple Music.

Cela dit, personne ne niera que Spotify est confortablement numéro 1 du secteur.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR