Qu'attendre du special event Apple de ce soir ?

Christophe Laporte |

Nous y voilà enfin presque ! C’est ce lundi qu’Apple organisera son premier special event de l’année. Celui-ci fera sans doute date dans l’histoire de la société californienne. C’est le début d’une nouvelle aventure avec l’entrée sur le marché de "l’informatique vestimentaire", une toute nouvelle plateforme pour Apple. C’est sans doute sur ce segment que se situe la croissance du groupe pour les cinq ou dix années à venir.

Rendez-vous lundi à 18 heures

Première chose à prendre en compte : l’horaire assez inhabituel de ce keynote. Il débutera à 18 heures (pour la France) et non à 19 heures, comme c’est le cas habituellement. Les États-Unis passent à l’heure d’été ce week-end, ceci explique cela. Comme toujours, nous vous proposerons de suivre tout cela en direct sur Lekeynote.fr. Pensez au passage à télécharger notre application iOS - iGeneration - si vous êtes dans les transports à cette heure. Apple proposera un flux vidéo en direct, accessible à l’ensemble de ses appareils. Reste qu’en bidouillant un peu, il devrait également être possible de le suivre avec un PC sous Windows (lire : Suivez le keynote d'Apple depuis Windows).

Tim Cook avant l'Apple Watch
Tim Cook avant l'Apple Watch

Faire de l’Apple Watch un succès

Tim Cook l’a martelé à plusieurs reprises, il s’attend à ce que l’Apple Watch soit un succès commercial du même acabit que l’iPod, l’iPad ou l’iPhone. En affirmant cela, notamment la semaine dernière, le patron d’Apple place la barre très haut. D’autant plus haut que c’est le premier produit majeur de l'ère post Steve Jobs, si l’on part du principe que les iPhone et iPad présentés chaque année sont de simples itérations.

Pour Apple, la mission de ce special event est donc de vous donner envie d’acheter une Apple Watch. Ni plus, ni moins… et c'est un challenge au vu de la nature du produit. Il répondra à des besoins, chez certains utilisateurs, lesquels ne seront pas les plus difficiles à convaincre. Mais ailleurs, il faudra révéler ces besoins, voire les créer. La firme de Cupertino a commencé à faire monter la sauce en multipliant les réclames dans les magazines de mode, ainsi que les sorties médiatiques. Même Jonathan Ive s’est plié à l’exercice. Dans la dernière interview en date, au site How to spend it, il détaille l'état d'esprit de son équipe par rapport aux montres.

L’Apple Watch devrait occuper une bonne partie de ce special event. À cette occasion, Apple devrait lever le voile sur une bonne partie des interrogations qui entourent sa montre : détails relatifs à sa commercialisation, son autonomie, son utilité…

Sachant que l’Apple Watch a déjà été présentée, cette nouvelle conférence devrait s’articuler autour des usages. Avec sa montre, Apple a pris le contre-pied de l’iPhone lors de sa présentation. L’Apple Watch permet de faire une multitude de choses même si certaines thématiques comme le fitness et la santé sont plus présentes que d’autres. Pour l’iPhone, Steve Jobs n’avait mis en avant que trois usages.

Mais cette fois, Apple s’appuie comme jamais sur les développeurs. Et c’est sans doute pour cela qu’elle leur a demandé de ne surtout rien montrer avant le keynote (lire : Apple Watch : les développeurs sommés de se taire). Les démonstrations devraient être nombreuses et ancrées dans des problématiques du quotidien.

En attendant, voici quelques articles à lire ou à relire pour se rafraîchir les idées sur l’Apple Watch :

Les autres annonces probables

Vous l’avez compris, l’Apple Watch devrait être omniprésente ce lundi. Il ne devrait rester que des miettes pour les autres annonces.

Pour utiliser l’Apple Watch, il faudra impérativement iOS 8.2. Celui-ci devrait être rapidement disponible. On parle même de ce lundi soir. Cette version apportera des nouveautés dans Santé notamment, avec la possibilité d'ajouter des sessions de sport à partir d'apps tierces.

Apple pourrait en profiter pour toucher deux mots concernant iOS 8.3. Ce ne sont pas tant les nouveautés de cette version qui vont faire parler (nouvelles langues pour Siri, nouveaux emojis, CarPlay sans fil) que le fait que cette version sera proposée pour la première fois à des testeurs qui ne sont pas forcément des développeurs.

Le point logiciel sur lequel Apple pourrait insister, c’est Photos, maintenant qu’il est disponible en bêta sur Mac. C’est l’un des points communs entre l’iPhone, l’Apple Watch et le Mac.

Sur le front matériel, il n’est sans doute pas question de présenter des produits qui pourraient faire trop d’ombre à l’Apple Watch. On évoque depuis peu l’hypothèse d’un nouvel iPad mini qui pourrait rattraper son retard sur l’iPad Air 2.

Plus probable : une révision mineure des MacBook Air avec l’arrivée des puces Broadwell. Des captures d’écran cette semaine sont venues confirmer un peu plus cette thèse. Le MacBook Pro pourrait également avoir le droit à une petite révision, même silencieuse au travers d'une révision de la gamme sur l'Apple Store (lire : Portables et adapteurs écrans sont plus ou moins disponibles sur l'Apple Store). D’autre part, l'arrêt de la vente du convertisseur MagSafe vers MagSafe 2 donne un peu d’espoir à tous ceux qui rêvent d’un nouvel écran Apple. En parlant d’espoir, on n’ose par contre plus rien dire en ce qui concerne les Mac Pro.

L'annexe qui accueillera les démos après la conférence — crédit @kitetoa

Ce qui devrait être présenté plus tard

L’année 2015 s’annonce assez exceptionnelle en matière d’annonces. Ce special event n’est après tout que le premier de l’année. Pour les produits suivants, il faudra attendre encore un peu :


avatar raf30 | 

Il va falloir un Tim sous amphétamines. Du rêve, Mr Cook ! Avec un stream qui marche, de préférence...
J'ai hâte.

avatar @ymeric | 

Ce que je trouve dommage sur ce marché pour Apple c'est que seul les possesseurs d'iPhone 5/5c/5s/6/6Plus/... Peuvent s'y lier. Alors le marché est plutôt restreint n'est ce pas ?
Et puis, comment le succès de l'Apple Watch pourrait-il être mieux que celui de l'iPhone alors que dès le départ il faut tel iPhone pour prétendre pouvoir acheter une Watch ?
Bref.. Je doute un peu que l'Apple Watch dépasse l'iPhone mais je ne dit pas pour autant que sa ne marchera pas.

avatar badsean | 

@LittleBigMotte
J'aurais pu écrire le même commentaire que toi, au mot près! Sauf pour le bracelet milanais, celui à maillons me tente plus^^.
Je ne comprends toujours pas les gens qui critiquent systématiquement, surtout sans les détails de l'objet^^. L'iPad était un "gros iPod Touch" hein :D . Au final, je me casse le c** au boulot pour gagner un salaire, je peux bien le dépenser dans ce que je veux non?

avatar Nouvoul | 

Tout ça, c'est de l'embrouille.
On attend impatiemment l'watch avec écran 21x21 cm, circulaire de préférence.
Il paraît que c'est dans les cartons rumoresques à venir (on murmure à mon oreille que cette montre pourrait même donner l'heure, non, mais je rêve !!! )
Comme toute entreprise, Apple doit déjà avoir dans ses vrais cartons des projets qui n'ont encore pas été divulgués, la "montre" n'étant sans doute que la partie émergée de l'iCeberg ;-))

avatar lyonp69 | 

Le naufrage de Samsung ...

avatar badsean | 

Je me demandais aussi au début l'utilité d'un tel objet. Mais je connais aussi des gens dans mon entourage qui me demandent encore l'intérêt d'un smartphone. Pour eux, un téléphone sert à "téléphoner", et ils n'ont pas forcément plus de 50 ans^^.
Donc je pense que cette montre trouvera une utilité chez certaines personnes, mais pas chez d'autres. Personnellement, contrairement à l'iPhone où le prix ne m'a pas freiné, j'attends quand même de voir le prix de cette Apple Watch, car mon utilisation ne sera pas aussi "intensive" qu'un iPhone.

avatar lmouillart | 

Rien que pour les écrans que l'on change au gré de l'humeur, le capteur d'activité, la télécommande déporté pour la musique, les notifications (dont celles des appels qui permettront a tous les mobiles d'être en silencieux !!!), les rappels et rdv : c'est génial !

Le fait du plus avoir a sortir son mobile de sa poche ou sac va changer bcp de choses : encore un décalage vers des mobiles plus grands : 5.5" - 6" ou mêmes tablettes (ipad mini ?) qui auraient un vrai mode mobile, peut être même qu'un jour elle fonctionnera pairé juste à un OS X + 4G.

---
Pour le renouvellement de l'ATV, si c'est pas du HVEC + 4K cela ne sert pas a grand chose de le mettre à jour, autant attendre un peu puis faire une mise à jour avec ces technos.

avatar CNNN | 

J'ai pas trop pris le temps de regarder les news sur l'AW "mais ce que j'attends d'une montre connectée c'est de pouvoir suivre un itinéraire en vélo, suivre mon activité même au sport, recevoir les notifications afin de filtrer ce qui est important (et donc de sortir ou pas le tel), pouvoir répondre vocalement a un mail/sms, accéder à mes contacts et lancer un appel sur Mac ou iPhone, pouvoir changer de musique, et accessoirement de lire l'heure ^^

Après je suis certain que des dev vont nous pondre de bonnes idées !
Le seul hic c'est l'esthétique... Je préfère largement un concept comme la Kairos. Et qui permet de mélanger horlogerie traditionnelle et électronique.

avatar RBC | 

CNNN : attends de la voir en vrai la Kairos car tu risques d'être déçut du vrai résultat car c'est une fausse bonne idée surtout dans l'état actuel de la technologie.
Et attends aussi de voir en vrai la montre d'Apple et surtout d'en savoir plus à son sujet.

avatar karayuschij | 

Attendre…
C'est si difficile que cela ?

avatar Orus | 

Si l'AppleWatch venait à être un succès, cela ruinerait l'industrie horlogère... Est-ce vraiment une bonne chose ?

avatar LittleBigMotte | 

@Orus :
Le problème c'est que l'industrie horlogère n'a pas évolué depuis un bail. Je ne dis pas que c'est bien si elle est amenée à disparaître, mais le problème de certaines sociétés en place c'est qu'elle se contente de poursuivre une voie sans regarder se qui se passe à côté. On peut reprocher pleins de choses à Apple, mais elle se lance sur de nouveaux marchés à un rythme régulier avec une vraie envie... Aujourd'hui l'Apple Watch et demain la voiture. Même si elle ne "connaît" pas ces secteurs avant de s'y lancer, elle étudie, recrute, s'adapte, recherche et finit par "révolutionner" (j'aime pas ce terme, mais il a du sens ici) le secteur, même s'il lui faut plusieurs itération d'un même produit.

avatar fepalcho | 

@Orus :
Tu crois pas que les horlogers travaillent sur des modèles plus féminin que bout de métal en plastique ?!?!
Va faire un simple tour chez Cartier pour du cher et Guess ou autre marques de femme pour voir le style de la concurrence
La montre d'Apple n'est pas du tout féminine et l'utilisation pour une femme d'une montre connectée lui donnant un côté ITech pour le coup va être vraiment difficile à imposer à des personnes qui créer des comptes tweeter et qui s'en servent deux mois ....

Apple a miser sur la partie logiciel parce que la une femme (féminine) ne mettra pas en soirée cocktail un boudin carré avec bracelet plastique rose en soirée ,au delà , je te l'accorde, une réelle utilité contemporaine..(et encore ...)

avatar RBC | 

Le dernier argument anti Watch :
"avatarOrus 08/03/2015 - 11:14
Si l'AppleWatch venait à être un succès, cela ruinerait l'industrie horlogère... Est-ce vraiment une bonne chose ?"
Aie aie aie (:

avatar Lysiar | 

Et pourquoi pas le déploiement de homekit ?

Hâte de pouvoir commander mes ampoules via Siri !

avatar fepalcho | 

Allume l'ampoule de la salle à manger : d'accord j'allume la lumière de la chambre des enfants ... bilan nuit blanche pour tout le monde merci Siri ...

avatar Tox | 

Une petite brique au poignet qui te balance du BT en continu à même la peau pendant une douzaine d'heures, ça fait rêver...

Au-delà des applications, les technologies employées dans ¨l'informatique vestimentaires¨ ont-elles été testées quant aux nuisances, effets secondaires et autres joyeusetés sanitaires ?

Rien que dans le domaine du rayonnement, les iPhones ont toujours été mauvais élèves...

avatar Philactere | 

@jazz678
"Rendre indissociable l'iPhone et la Watch me paraît une bonne stratégie pour rendre cette dernière commercialement viable, le succès de l'iPhone étant déjà établi. Tu ne penses pas?""

Les smartphones se sont imposés car ils se _substituaient_ aux téléphones portables de l'époque en y ajoutant des fonctions déjà utilisées au quotidien (mail, web, calendrier) mais de façon mobile réellement utilisables.
Si ils s'étaient contentés d'être des extensions aux téléphones d'alors, c'est à dire en s'appuyant sur eux pour la partie réseau/opérateur, ils n'auraient pas percé à grande échelle. Les PDA nous le prouvent, ils ont à peine débordé des cercles geeks et ont disparu à l'arrivée des smartphone.

Avec le smartphone l'ordinateur et les usages d'Internet sont réellement rentrés dans la mobilité, c'est _ça_ la révolution. Nul besoin pour la plupart des gens d'un _deuxieme_ terminal mobile.

avatar béber1 | 

+
on est dans une phase intermédiaire,
entre attente de progrès technologiques indispensables supplémentaires et contraintes commerciales

Pages

CONNEXION UTILISATEUR