Windows 9 : la version de la dernière chance ?

Christophe Laporte |

Paul Thurrott, l’un des observateurs les plus avisés de Microsoft, livre dans un billet une série de révélations concernant l’avenir de Windows. En gestation depuis un certain temps déjà et portant le nom de code Threshold, il devrait voir le jour en avril 2015, estime le blogueur. La journaliste Mary Jo Foley, généralement bien informée elle aussi, avait tenu des prévisions similaires le mois dernier (lire : Threshold : les différentes versions de Windows rapprochées en 2015).

25 millions de Windows 8.1 seulement

Pour Paul Thurrott, cette version revêt un enjeu capital pour le géant du logiciel. Windows 8, explique-t-il, est bien plus dommageable pour Microsoft que ne veut bien l'admettre ce dernier en public. Windows 8.1, mise à jour gratuite pour les possesseurs de la version 8, est installée sur moins de 25 millions de PC : « un désastre » assène Thurrott. On aimerait pouvoir comparer ce chiffre à celui du nombre de Mac tournant sous Mavericks.

Mais l’enjeu n’est pas là pour Microsoft. Thurrott rappelle que Windows compte plus d’un milliard d’utilisateurs. Quand bien même Windows 8.1 va dans le bon sens, cela reste insuffisant. Avec Threshold, Microsoft doit réussir un grand écart : proposer un système d’exploitation plus proche des anciennes habitudes des utilisateurs tout en les amenant à en prendre de nouvelles, induites par les nouveaux terminaux. Paul Thurrott résume la situation en une phrase assassine : « En somme, il (Threshold) doit être tout ce que Windows 8 n’est pas ».

L’une des principales informations apportées par le journaliste, c’est que Microsoft souhaite changer le nom de son système d’exploitation afin de marquer une vraie rupture dans les esprits. Pour l'heure, Microsoft envisagerait d’appeler cette version Windows 9 et laisser tomber toute filiation à Windows 8.x, mais d’ici l’année prochaine les choses peuvent évoluer.

BUILD, la conférence développeurs de Microsoft, programmée du 2 au 4 avril, devrait être un élément clé de ce dispositif. Ce sera pour Redmond une manière de tourner définitivement la page Steven Sinofsky et bien plus d’ailleurs. L’homme a occupé notamment le poste de président de la division Windows entre 2009 et 2012, avant d’être remplacé par Julie Larson-Green sitôt Windows 8 commercialisé (lire Microsoft : le patron de Windows prend la porte). Lors de cette conférence, Redmond présentera sa vision pour l’avenir de Windows avec comme ultime objectif d’exciter la curiosité de ses clients. Tout un programme…

Julie Larson-Green à la conférence BUILD 2011
Julie Larson-Green et Steven Sinofsky à la conférence BUILD 2011

Contrairement à l’usage, les développeurs assistant à cette conférence ne devraient pas repartir avec une bêta. Pourquoi ? Le développement en tant que tel de Windows 9 n’aurait pas encore commencé. Microsoft serait en train de peaufiner le cahier des charges du successeur de Windows 8.1 et lancerait les grandes manoeuvres seulement à la fin du mois. Metro 2.0, l'interface, sera à ne pas en douter l’un des grands axes de développement de cette mouture.

Dans son billet, Paul Thurrott insiste sur le fait qu’à certains égards « Windows 8 est le prochain Vista ». Parmi les problèmes de Microsoft, il y a indiscutablement des soucis de timing. Windows Vista est arrivé au moment où les netbooks décollaient. Ces derniers l’ont snobé, car il n’était pas du tout adapté à ce type d’usage.

Windows 8, en ce qui le concerne, est arrivé au moment où les tablettes sont en train de tout changer et pour de bon. Là encore, pour des raisons différentes, le logiciel système de Microsoft ne s’est jamais véritablement imposé sur ce type d’appareils. Microsoft a toujours insisté sur sa volonté de proposer avec Windows 8 un OS unique et sans compromis, apte aux ordinateurs comme aux tablettes, une affirmation battue en brèche par la suite une fois l'OS mis entre les mains des clients.

Windows 8 : un air de Windows Vista ?

Pour Paul Thurrott, Windows 8 a fait reculer Microsoft, et Windows a des années de retard sur la concurrence. Et de douter de la capacité de Redmond à revenir dans la course. C’est en tout cas l’objectif numéro un du successeur de Windows 8.

L’une des principales annonces du CES reste le projet Dual OS d’Intel qui doit permettre aux fabricants de proposer des terminaux sur lesquels Windows et Android peuvent tous deux cohabiter. Il n'a été que peu abordé durant la conférence du fondeur, mais son existence témoigne que, plus que jamais, les intérêts des deux groupes - Intel et Microsoft - qui ont dominé pendant près de deux décennies l’informatique divergent dorénavant.

Alors qu’indiscutablement Microsoft vit un moment clé de son histoire, le groupe cherche toujours un successeur à Steve Ballmer avec comme mission d’enrayer un déclin qui paraît inéluctable. Bill Gates serait très impliqué dans ce processus, preuve de son attachement à Microsoft, mais il n’envisagerait pas pour autant de reprendre les rênes de la société qu’il a amenée au firmament.


avatar Bobu77 | 

Il y a du troll, mais il y a des choses en partie vraie.

Pour ma part, lorsque j'ai voulu installer 8.1 en mettant à jour depuis Windows 8, ç'a été une catastrophe. Pourtant j'avais un pc qui tenait la route. Le Windows Store a freezé comme un malade, ensuite, le téléchargement de la mise à jour s'est fait vraiment lentement, bien en deça du débit de ma ligne, alors que c'était la seule chose qui tournait sur mon pc.

Enfin bref, au final, tout s'est bien déroulé, mais pour une utilisateur lambda, c'était un parcours du combattant pour tout lancer, et je trouve ça dommage, car 8.1 est plutôt bien, il comble les problèmes de Win 8 et reste plus léger que Win 7. Ce genre de souci fait que les gens vont préférer abandonner et rester sur leur Win 8, même s'il est buggé...

avatar joneskind | 

@RigatOn

"Halala les classiques trolls de MacG concernant Windows 8"

À charge de revanche.

"Après y'avait de bonnes idées, comme le fait d'autoriser des applications en plein écran à fonctionner côte à côte ("snap")."

Quelle différences avec le mode mosaïque du bureau et 2 fenêtres ? C'est pas nouveau. Ah si, en fait c'est nouveau parce que les apps plein écran ne peuvent pas fonctionner en mode fenêtre... Bref, ça ressemble juste à un patch pour corriger une mauvaise gestion de la fenêtre et du plein écran.

"le menu Start devient simplement une grille de raccourcis et de petites applis bien plus efficace que ce qu'Apple fait avec sa grille d'apps sur Mac OS X."

Dans la grille d'apps d'OSX, tu as TOUTES les apps accessibles, et tu peux les ranger comme tu veux, par écran ou par dossiers, pour hiérarchiser leur importance. Dans Windows 8, tu as une partie des raccourcis en première page et tout le reste des apps sur une deuxième. Il n'y a aucune hiérarchisation là dedans, et ça devient très vite un joyeux foutoir pour retrouver un programme. Et je te parle même pas de l'accessibilité aux paramètres systèmes, un vrai calvaire. Dans la grille d'apps j'ai mon dossier d'utilitaires système (utilitaire de disque, Moniteur système, terminal etc...) et l'application préférences système qui centralise tous les paramètres de la machine. C'est d'une simplicité enfantine.

"Les applications Metro sont de mieux en mieux, et on commence à en voir pas mal de dispos."

C'est vrai qu'elles sont très chouettes pour certaines. Mais pourquoi sont elles bridées au mode plein écran ? Pourquoi faire un distinguo inutile entre une app Metro et une app classique ? Aucun sens et aucune raison valable.

"On peut placer Skype, ses mails ou autre sur le côté de l'écran et continuer à faire autre chose sur le bureau sans jongler avec un tas de fenêtre c'est très pratique."

La gestion des bureaux secondaires est calamiteuse. Impossible de passer d'un bureau à un autre sans passer par un coin de l'écran ou un Alt Tab. Rien n'est intuitif. Sur OSX on a la plus grande des liberté pour passer d'un bureau à un autre, de passer du mode plein écran à la fenêtre.

"- un centre de notifications : les notifs marchent plutôt bien sous Windows mais une fois disparues c'est compliqué de les gérer."

C'est vrai que les tuiles qui clignotent et s'agitent c'est pas ça.

"- plus d'élégance dans les applis, Apple est loin devant pour ça."

J'aime vraiment beaucoup les apps Metro pour ça. Elles sont claires et simples, et pas moins jolies que les Apps OSX.

On peut avoir une vision objective de Windows 8 sans être un troll velu. Le fait est que, malgré son audace indéniable, Microsoft n'a pas fait un bon boulot sur Windows 8. Elle a fait des choses très intéressantes, sans le moindre doute. Mais on ne demande pas à une boite qui fait tourner 90% des ordinateurs moyennant une licence logicielle hors de prix d'être passable.

Si Windows 8 est le nouveau Vista, j'espère que Windows 9 sera le nouveau Seven.

avatar zorg2000 | 

Toi tu ne sais simplement pas utiliser les bibliothèques. L'audace chez MS c'est pas bien, chez pomme c'est bien, classique.

Perso quand je vois le plein écran de ML je me dis qu'ils auraient mieux fait de copier MS.

avatar Highmac | 

Pour ma part, je dépanne des ordinateurs et des systèmes et c'est vrai que Windows 8.1 a vraiment réglé les problèmes de Windows 8. Pour moi, les meilleurs Windows (grand public) sont XP et 7.

P.S.: Sur Mac, j'ai un bug avec Mavericks qui m'énerve. Sur ma session, le fond d'écran est bien celui que je veux et sur une autre session, il revient toujours au fond d'écran Mavericks. Vous connaissez ce bug ?

avatar Rigat0n | 

Je vois pas comment on peut apprécier Windows 7 et détester Windows 8.1. C'est la MÊME CHOSE. La partie Desktop est la même et la partie Metro est totalement dispensable dans Windows 8.1.
Après l'OS a des défaults et est globalement EN DESSOUS de Mac OS mais pas plus que Windows 7.

Quand à l'installation de Windows 8.1 elle s'est faite sans problème sur mon PC.

J'ai l'impression d'assister à concours de mauvaise foi.

avatar jbmg | 

@Vanton a raison, quel parcourt pour arriver à charger 8.1.
Ce que je lui reproche c'est cette absence de menu, je n'arrive plus à m'y retrouver.
Dans IE, où vais-je mettre mes favoris ? je ne trouve plus !
Bon c'est un Os que j'ouvre 3 à 4 fois par trimestre alors ça m'énerve mais c'est pas grave.

avatar Lennart | 

Personnellement très content de W8.1 sur mon "tout en un" de 27" avec écran tactile, tout comme de ma Surface 2 ainsi que de mon Lumia 920 c'est d'ailleurs ce dernier que j'avais eu en cadeau qui m'a fait migrer tout Windows.

avatar geekdefense | 

Tes heures sont comptées windows!!

avatar BitNic | 

C'est koi Window$ ? ⇒⇒⇒ Bye-bye...

avatar patrick86 | 

@BitNic

QUoi*

avatar Doctomac | 

"Je vois pas comment on peut apprécier Windows 7 et détester Windows 8.1. C'est la MÊME CHOSE."

Bien justement c'est bien pour ça que la version 8 n'a pas pu remplacer la version précédente et qu'elle ne convint pas les utilisateurs. Windows 8 a apporté très peu d'améliorations dans sa partie Desktop en plus de la grosse confusion liée à Metro.

Perso, je l'ai toujours dit ici, cette volonté à proposer un système chimérique comportant une interface type tactile et une autre plus classique/Desktop n'avait pas d'avenir. Ils auraient mieux fait de fonctionner comme ils l'ont toujours fait : copier Apple LOL.

avatar BestMBP | 

Si microsoft coule, apple est menacée comme par le passé à cause des lois anti trust (quand ils ont été obligés d'aider Apple).
Sauf si Chrome OS ou Linux s'imposent

Et si Apple devient leader du marché (si tout le monde se met à l'installer), on est dans la m****.

avatar BeePotato | 

@ BestMBP : « Si microsoft coule, apple est menacée comme par le passé à cause des lois anti trust (quand ils ont été obligés d'aider Apple). »

Si Microsoft coule, il y a peu de chances que son remplaçant à grande échelle soit Apple.

avatar BestMBP | 

Encore heureux.

avatar BeePotato | 

@ BestMBP : « Encore heureux. »

Heureux ou pas, je ne sais pas.
Mais du coup, pourquoi affirmais-tu qu'Apple se retrouverait menacée par les lois anti-trust ?

avatar BestMBP | 

Quand Apple était au bord de la faillite, microsoft a été contrainte de la renflouer pour ne pas avoir de monopole.
Linux étant un logiciel libre, je ne sais pas si il entre dans la balance (est considéré comme un réel concurrent).

Apple pourrait donc être obligée de renflouer M$.

avatar BeePotato | 

@ BestMBP : « Quand Apple était au bord de la faillite, microsoft a été contrainte de la renflouer pour ne pas avoir de monopole. »

Microsoft n'a pas renfloué Apple — elle a fait un achat d'actions plus symbolique qu'autre chose vu le montant, et pour rappel c'était en échange de l'abandon d'un procès pour vol de code. Alors oui, bien sûr, à l'époque on a fait remarquer que ça arrangeait Microsoft qu'Apple ne disparaisse pas, mais de la à dire que « Microsoft a été contrainte de renflouer Apple », il y a de la marge.

« Apple pourrait donc être obligée de renflouer M$. »

Mais puisque tu admets toi-même qu'Apple ne se retrouverait sûrement pas en position dominante si Microsoft s'effondrait, pourquoi donc Apple aurait quoi que ce soit à faire pour éviter des lois anti-trust qui ne la concerneraient pas ? C'est là ma question.

avatar alex-b | 

Bien que ça ne soit pas comparable, OSX 10.9 a été téléchargé combien de fois ?

avatar TheYomansland | 

Je crois que c'est le signe que l'approche d'Apple est la bonne... Un OS tactile pour iPad et un OS pour Mac. Windows à fait des efforts prodigieux pour faire une interface inventive utilisable sur les deux, et malgré leurs bonnes idées ça ne marche pas...

avatar Berechit | 

Cela dit, Microsoft s'est très bien remis du désastreux Vista avec un Seven qui a été très convainquant alors, attendons de voir !

avatar JLG47 | 

Que n'ont ils penser de faire de même pour MS Office!
Changer toute l'interface au grand mépris des utilisateur est plus qu'une erreur, c'est une faute grave qui a facilité le switch vers les logiciels libre.

avatar patrick86 | 

"c'est une faute grave qui a facilité le switch vers les logiciels libre."

Donc c'est pas une faute grave alors.

avatar BestMBP | 

"que n'ont ils penser"
c'est pas mal d'utiliser une forme un peu "alambiquée" mais la faute de conjugaison gâche tout.
GROS FAIL !!! :-P :D

A part ça, iWork a, lui même, perdu pas mal de fonctions utiles depuis sa MAJ

avatar JLG47 | 

L’une des principales informations apportées par le journaliste, c’est que Microsoft souhaite changer le nom de son système d’exploitation afin de marquer une vraie rupture dans les esprits.
Ceci me rappel une certaine marque à la pomme, pas vous?

avatar patrick86 | 

"Ceci me rappel une certaine marque à la pomme, pas vous?"

Non.

OS X s'appelle toujours OS X et la numérotation est la même.
Y'a plus 'Mac' devant mais ça change pas grand chose.

avatar BestMBP | 

Tu oublies "Systeme 7" & co

avatar patrick86 | 

@BestMBP :

A, oui, mais ça remonte !

avatar nverdon | 

C'est vrai que c'est un concours de mauvaise foi ici. J'utilise win8.1 sur un Pc que je me suis monté pour mon boulot (3D) et il est très bien. Crète, niveau cosmétique c'est pas aussi raffiné que MacOs. Bon, et après? Il tourne très bien, je bosse avec, pas de plantages particuliers. Ce qui a mon avis pose un problème, c'est plutôt la communication de Microsoft. Bien plus que l'os qui est efficace à défaut d'être joli.

avatar toniof | 

Ils devraient assumer leurs erreurs depuis XP 4, nommer leur futur OS : XP 5 back to the futur
Puis revenir à une évolution décente et intelligente que la clientèle comprend. Ce n'est pas une clientèle qui a besoin d'être brusquée par du tape-à-l'oeil....

avatar Yanik | 

De toutes façon, pour la majorité des gens, fluidité, simplicité et intuitivité suffisent amplement. Grosso modo, les utilisateurs lambdas se servent de leur ordi comme il y a dix ans. Leurs attentes nouvelles : plus de réactivité, de rapidité et ça c'est transparent pour eux car ça dépend du matériel. Et, bien sûr, une gestion des Smartphones et tablettes. Les autres progrès sont utiles aux professionnels et passionnent les geeks mais sont peu utilisé par les utilisateurs de base. C'est d'ailleurs très bien comme ça, Apple l'a bien compris. On passe d'une version d'OS à l'autre sans trop s'en apercevoir (malgré quelques errances récentes de Mountain Lion). Et tous les publics y trouvent leur bonheur.

avatar BeePotato | 

Ce qui m'a toujours sidéré dans la communication de Microsoft autour de Windows 8, c'est la fierté que Microsoft a affiché à montrer encore et encore une incompréhension totale du sens du mot « compromis ».

Un OS unique fonctionnant partout, c'est justement un énorme compromis (ou plutôt une somme de plein de petits compromis). Et ça s'est vu à l'usage (il paraît que Windows 8.1 corrige pas mal ce défaut, cependant — je n'ai pas encore eu l'occasion de le tester, je l'avoue).

avatar viksilver | 

Je suis un adepte du Mac, mais je vous trouve un peu sévère avec Windows 8. C'est enfin un système moderne et plutôt agréable d'utilisation. Les gens s'y mettent progressivement en s'habituant à son écosystème par les mobiles et les tablettes. Après le taux de migration n'a jamais été élevé chez Microsoft. Il suffit de voir le nombre de PC d'entreprise encore sous XP. Mais les choses se font progressivement en raison du tarif plus accessible des appareils Windows. Je lui reconnais un mérite par rapport à Androïd (que je déteste) : il est user friendly.

avatar daxr1der | 

@Dylan :
Je pense pas non

avatar _mabeille_ | 

enfin on a vu longtemps Apple avec un pied dans la tombe à moitié morte. Et aujourd'hui Apple va très bien.

Il n'est pas étonnant non plus que 8 est moins de succès puisque 7 est excellent. Il faut penser à prendre le total des licences.

avatar noooty | 

Après la vindaube, le vin tout neuf... Et certainement aussi insipide que du rosé, mélange de rouge étoilé et de blanc acide...

avatar GreenFoot | 

Mouais pas tellement convaincu par l'analyse. Même si dans les faits c'est vrai que Windows 8.1 n'a pas le succès escompté, je crois qu'on peut facilement attribué ça au fait que les utilisateurs n'aime pas le changement. En fait un utilisateur ne sait pas du tout ce qu'il veut puisqu'il veut toujours mieux mais sans changement.
Moi personnellement, j'ai aborder la chose en me disant que j'allais utiliser l'ordi tel dans la ligne que Microsoft a pensé et là tout un coup j'ai eu une belle claque.
Certes Windows 8.x n'est pas intuitif, mais il est terriblement ergonomique. Dès qu'on s'est fait aux nouveaux usages, on devient plus productif que jamais.
Une interface pour produire et une autre pour consommer.

J'ai tellement été convaincu par Windows 8 (à l'époque installé sur mon MacBook Air) que je n'ai pas hésité une seule seconde à revendre celui-ci pour m'acheter une Surface Pro. Et ben oui parce que ça sert à rien de comparer un produit Apple à du Toshiba et puis dire que Apple c'est mieux. Il faut vivre l'expérience tel que le constructeur l'a imaginer depuis le début, et là tout se passe très bien (à la fois sur Mac, iOS, Android ou Windows (Phone)).

Maintenant, je suis d'accord pour dire que Microsoft est plutôt fort dans la merde étant donné que leur client ne sont pas près à faire un effort d'adaptation (ce qui est moins vrai pour les client Apple (en quelque sorte)). Ce qui est vraiment dommage parce que je trouvais que pour une fois Microsoft avait vraiment prit de l'avance (On attend toujours le Mac tactile (oui oui ça va arriver et vous serez tous en train de crier à la révolution)). Malheureusement, ils sont obligé de faire face à un publique qui ne sait pas s'adapter et doivent donc revenir en arrière. Ce qui me désole énormément :-(.

NB : Sur un site parlant d'Apple en général, je trouverais ça bien que pour ce qui est des autres OS, on précise le temps d'utilisation de l'OS (histoire de cibler plus facilement un commentaire négatif pertinent).

avatar noooty | 

Après la vindaube, le vin tout neuf... Et certainement aussi insipide que du rosé, mélange de rouge étoilé et de blanc acide...

avatar diegue | 

J'ai remarqué un problème très ennuyeux sur Win 8.1. Comme ils ont décidé que les écrans seraient tactiles il devient parfois très difficile de cliquer sur une petite icône, trop petite pour le tactile, et qui ne répond pas, ou très mal à la souris (ça m'arrive d'ailleurs parfois aussi sur Maverick à tel point que je me demandais si je n'envoyais pas de l'énergie électrostatique !)

avatar daxr1der | 

@Dylan :
Je pense pas non

avatar highboot | 

Win7 c'est du très solide, comme l'était XP.
Win8 je ne jugerai pas car à part quelques coups d'œil de loin je n'ai jamais pratiqué.
Mais comment peut on écrire que MS va disparaître en l'absence d'un bon Win9? Le gigantesque parc de Win7 pro est encore là pour quelques temps. Si le 9 n'est pas le bon tout le monde attendra la 10. Reste à a voir les ressources financière de MS.

Petite parenthèse pour ceux qui adorent les historiques des versions foireuses, rappelez vous OS 7.5 et suivant! A l'époque c'est ce qui m'a fait switcher vers Windows 95 alors que je n'avais connu pour ainsi dire qu'Apple jusque là! Et OS 8 n'était guère mieux.

avatar Dwigt | 

Ce qui est intéressant, c'est que Paul Thurrott n'est pas vraiment un des "observateurs les plus avisés de Windows" mais quelqu'un qui est presque systématiquement enthousiaste quand il s'agit de ce que propose Microsoft. Ses bancs d'essai de Windows 8 et 8.1 étaient hyper-positifs par exemple.

C'est ce qui rend son analyse extrêmement pessimiste encore plus marquante. C'est quelqu'un qui a passé tellement d'articles à faire l'éloge de Windows et à disserter sur la réussite des solutions Microsoft que quand il parle de l'échec de Vista ou de Windows 8, il y a déjà une part de déception personnelle visible, mais ça signale surtout que c'est un sentiment généralisé dans l'industrie dont même les pro-Microsoft ont pris conscience.

Et ce que Thurrott dit sur Windows 9 est très certainement juste. C'est le titre de l'article de MacGé même si je n'ai pas retrouvé sa conclusion la plus alarmiste dans le corps du texte. Il dit carrément que le mal est peut-être déjà fait et que Windows 8 pourrait déjà avoir coulé Microsoft en matière de leadership sur les OS ("Windows 8 has set back Microsoft, and Windows, by years, and possibly for good.")
La perspective qui se dégage, c'est que Microsoft risque de devenir un acteur de second ordre dans l'industrie. Les PC de bureau et les notebooks seront toujours équipés de Windows, mais Microsoft pourrait ne plus peser dans les choix de l'industrie et aurait moins d'impact sur l'évolution globale de l'informatique que ce que proposera la concurrence (soit Google et Apple).

avatar philippl | 

L'informatique GRAND PUBLIC oui, pas la professionnelle. Parlez de ce que vous connaissez svp

avatar alushta | 

"La perspective qui se dégage, c'est que Microsoft risque de devenir un acteur de second ordre dans l'industrie. Les PC de bureau et les notebooks seront toujours équipés de Windows, mais Microsoft pourrait ne plus peser dans les choix de l'industrie et aurait moins d'impact sur l'évolution globale de l'informatique que ce que proposera la concurrence (soit Google et Apple)."
Secondaire? Microsoft a encore 90%!
Et tu proposes quoi dans l'industrie? Apple avec des MAJ d'OS obligatoire toutes les années (donc exclu) ou un Chrome ou il y à rien?

avatar patrick86 | 

"Secondaire? Microsoft a encore 90%!"

Si Microsoft devenait secondaire, c'est qu'il perdrai de la part de marché, non ?
Il n'aurait plus ses 90%.

"Et tu proposes quoi dans l'industrie? Apple avec des MAJ d'OS obligatoire toutes les années (donc exclu) ou un Chrome ou il y à rien?"

Les MAJ annuelles ne sont pas un gros problème dans tous le secteurs. Ça dépend tout simplement de quels softs sont utilisés et généralement, de leurs développeurs.

-

Il n'y a pas que Microsoft, Apple et Google dans le monde de système d'exploitation. Il y a les UNIX, et des CENTAINES de distributions GNU/Linux. C'est deux là sont déjà les plus utilisés dans les serveurs.

---

La part de marché de Windows peut s'effondrer, ça ne provoquera pas la fin ni du monde ni de l'industrie.
Par contre, ça ouvrira le monde informatique aux autres solutions. Ce qui ne peut être qu'une bonne chose.

MS continuera à développer et vendre des solutions logiciels pour entreprise.

---

L'industrie peut tourner sans Windows.

avatar _mabeille_ | 

@patrick86
ton commentaire manque de précisions.

Une mise a jour par an pose de gros soucis. Les pro ont des données à protéger et ne peuvent pas se permettre des failles béantes pendant 1 an.

Linux les serveurs les plus représentés, tu parles de quoi là? serveur web? parce que les serveurs webs ne font pas tous les serveurs et loin s'en faut.

Depuis le temps qu'on nous casse les couilles avec Linux va remporter le marché, et même Microsoft le croyait, aujourd'hui le prix ne fait pas tout sans cela Mac aurait disparu depuis un moment.
Le service ça compte. Si Microsoft n'est pas l'absolu de la perfection en informatique, Mac ne l'est pas et Linux pas plus. Depuis le temps qu'on nous fait croire que parce qu'Apple est basé sur Unix c'est plus sécure .... vaste rigolade.

Microsoft tente des choses et fait évoluer ses produits pro et surtout les serveurs qui aux final sont appréciés dans le monde pro. Parfait? non mais appréciés fiables stables ..... mais je le répète pas parfaits.

La fin du support d'XP va accélérer la suppression des xp dans les boites. Et ses entreprises vont massivement choisir quoi? 7. Parce que 8 et 8.1 c'est de la merde? non parce que 7 est connu et rassurant et déjà mis en oeuvre il y a 2 ou 3 ans.
En entreprise on ne multiplie jamais les os juste pour le plaisir d'être à la page.

Bref ta vision d'alter mondialiste n'a pas court dans le monde de l'entreprise.

avatar patrick86 | 

@_mabeille_ :

"Une mise a jour par an pose de gros soucis."

Dans certains plus que dans d'autres.

" Les pro ont des données à protéger et ne peuvent pas se permettre des failles béantes pendant 1 an."

Ça va de soi.

"Linux les serveurs les plus représentés, tu parles de quoi là?"

96% des supercalculateurs sous Linux
16,8% (en 2010) des serveurs, toutes utilisations confondues
en avril 2012, 67,3% des serveurs web étaient sous un OS de type Unix, et 32,6% sous Linux (Linux étant de type de Unix).

---

Je ne nie pas les compétences de Microsoft pour proposer des bonnes solutions logicielles en entreprise. Je parlais essentiellement de Windows (PC) en fait.

AUCUN logiciel n'est parfait.
Linux a l'avantage des la liberté, qui permet à une entreprise d'en faire ce qu'elle veut. Elle peut même développer (ou faire développer) une distribution spécialement adaptée à SES besoins.

"Microsoft tente des choses et fait évoluer ses produits pro et surtout les serveurs qui aux final sont appréciés dans le monde pro. Parfait? non mais appréciés fiables stables"

Je ne dis pas le contraire.

Bit

avatar philippl | 

Pas mieux :-)

avatar philoo34 | 

@_mabeille_

"Le service ça compte. Si Microsoft n'est pas l'absolu de la perfection en informatique, Mac ne l'est pas et Linux pas plus. Depuis le temps qu'on nous fait croire que parce qu'Apple est basé sur Unix c'est plus sécure .... vaste rigolade."

Les serveurs Windows ne posent pas de problème en entreprise tant qu' ils peuvent redémarrer la nuit. Par contre pour des serveurs ne pouvant pas se le permettre je serai plus méfiant .

Dans les entreprises , des serveurs d'applications avec plus de 100 utilisateurs au cul toute la journée sont le plus souvent redémarré en automatique par soucis de performances AU MINIMUM une fois par semaine quand c'est pas 2 ou 3 fois .
Sous UNIX on est nettement moins emmerdé avec ça .
Quant au serveurs de données n'en parlons pas .
SQL Server c'est pas Oracle non plus ....
Même si depuis SQL 2008 c'est pas si mal .

avatar patrick86 | 

@philoo34 :

Je me souvient d'un post que j'avais lu sur un forum au sujet de Catia (CAO mécanique). Son auteur (travaillant dans l'automobile si je ne m'abuse) appliquait qu'ils utilisaient Catia sous Solaris parce qu'ils ne pouvaient se permettre de recommencer des heures de calcul suite à un plantage de Windows.

Maintenant que Dassault ne développe plus Catia pour aucun système Unix (uniquement pour Windows), je me demande comme ils font…

avatar _mabeille_ | 

@patrick86
faut voir les causes.
le matos, les versions d'os...
généraliser comme ça, me fait dire avec les mac que je répare qu'il vaut mieux Windows
pour éviter les plantages .... parce que justement si je les répare c'est qu'ils ont un soucis et donc tous les macs ont des soucis.....

tu avoueras que dit comme ça c'est très bête.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR