Pwn2Own 2019 : deux grosses failles de sécurité dans Safari

Mickaël Bazoge |

Le concours Pwn2Own 2019 a débuté à Vancouver (Canada), et dès le premier jour deux failles ont été dévoilées touchant Safari. La première, réalisée par l’équipe Fluorocetate, permet d’échapper au « bac à sable » du navigateur au moyen de la force brute. Amat Cama et Richard Zhu, les deux petits génies de l’équipe, ont remporté une récompense de 55 000 $ pour la démonstration de cette vulnérabilité.

Phoenhex et les bidouilleurs de l’équipe qwerty.

L’autre faiblesse de Safari mise en lumière durant la compétition est le fruit du travail de phoenhex et de l’équipe qwerty. Cette fois, il s’agit d’une élévation de privilèges depuis Safari, ouvrant aux hackers une porte vers le système… et donc, d’en prendre le contrôle. Apple connaissant déjà un des bugs permettant d’exploiter cette faille, les découvreurs devront se contenter de partager 45 000 $ (un joli cadeau de consolation).

Les autres failles concernent la VirtualBox d’Oracle (par deux fois), et Workstation de VMware. En tout et pour tout, Trend Micro l’organisateur du concours a versé des récompenses d’un montant total de 240 000 $ pour ce premier jour. Tesla, Microsoft et VMware sont les partenaires de cette compétition annuelle sur trois jours. D’autres logiciels seront dans la ligne de mire des forts en thème : Firefox, Edge, et l’auto-pilote de Tesla.

Les participants ont un temps limité à 30 minutes et trois tentatives pour réaliser la démonstration de leurs failles. Trend Micro achète les failles, qui sont ensuite communiquées aux éditeurs. Apple ne manquera pas de boucher les vulnérabilités qui touchent Safari.

Tags
avatar DareMac | 

Pourquoi Safari ne reçoit pas aussi souvent des mises à jour, comme Chrome et Firefox? Je trouve que Apple n'est pas très réactif.

avatar coucou | 

beaucoup de mise à jours = produit imparfait et c'est pas très vendeur quand t'es une boite qui fait de la merde mais qui essai de vendre ça comme du luxe/qualité supérieur à tout ses concurrents. :)

avatar BitNic | 

@DareMac : "Pourquoi Safari ne reçoit pas aussi souvent des mises à jour"

Parce que Safari va toujours plus vite, donc pas le temps de corriger →→→

avatar SyMich | 

Parçe qu'Apple n'est absolument pas structuré pour traiter les failles de sécurité.
Ils interviennent toujours en réaction à des failles identifiées par d'autres et une fois qu'elles sont rendues publiques, et souvent avec beaucoup de retard... (la dernière grosse faille rendue publique par Google, 6 mois après en avoir informé Apple, et touchant le mécanisme des images disque, n'est toujours pas comblée. Apple n'a même pas reagi officiellement à la publication par Google du mécanisme de cette faille)

avatar IRONMAN65 | 

MacOS c’est un emmental 🧀

avatar debione | 

Bon, c’est rien, j’ai lu ce matin qu’une nouvelle faille proc avait été découverte... quasi aucun moyen de s’en protéger...

avatar softjo | 

Boucher une faille, ça coute et ça ne rapportement rien directement. (Indirectement, ça pourrait potentiellement couter beaucoup plus, mais Apple ne voit plus que l'argent à très court terme). En plus, il faut des ingénieurs et non pas des avocats ou des designers.

CONNEXION UTILISATEUR