Apple ne veut plus gérer les pilotes d'impression pour macOS

Nicolas Furno |

À la grande époque des imprimantes branchées directement à un ordinateur, les Mac avaient un avantage indéniable sur les PC qui tournaient sous Windows et Linux. En général, il suffisait de brancher le périphérique et macOS se débrouillait pour aller télécharger les pilotes, les installer et vous permettre d’imprimer le document dans la foulée. Pour offrir un tel résultat, Apple maintient depuis des années une liste de pilotes sur ses serveurs, pour les modèles les plus courants.

Le constructeur annonce toutefois sur la fiche technique qui recense tous les modèles pris en charge que c’est terminé. Les pilotes déjà indexés restent disponibles, mais à l’avenir, Apple ne stockera plus les pilotes nécessaires, ni surtout les éventuelles mises à jour de ces pilotes. De fait, le problème ne concerne pas vraiment les futures imprimantes qui sont en général compatibles avec AirPrint ou IPP Everywhere, deux technologies qui ne nécessitent aucun pilote. Le souci se posera pour le matériel plus ancien qui nécessitait un pilote et qui ne bénéficiera plus de mises à jour intégrées.

À la place, Apple renvoie vers les sites de chaque constructeur d’imprimantes et vous devrez vérifier vous-même s’il existe une mise à jour. Cela concerne aussi les scanners, qui peuvent être pris en charge nativement et être alors disponibles depuis Aperçu et Transfert d’images.


avatar fte | 

@Khrys

"En même temps, je ne dis pas le contraire, juste que ça n'est pas de la responsabilité d'Apple de fournir des pilotes compatibles avec toutes les versions de son OS pour l'intégralité des imprimantes qui existent dans le monde entier, des années 1970 à 2018."

En effet. Mais de continuer à maintenir un écosystème de périphériques tiers confortable par, par exemple et pour la situation discutée ici, une recherche et installation automatique par le système des composants logiciels nécessaires - ce que fait très bien une machine programmable, faire les trucs chiants pour qu’on ait pas à les faire nous -...

"Ça reste la responsabilité (et le devoir?) des constructeurs d'imprimantes."

Responsabilité de fournir les pilotes, oui.
Devoir ? À moins de 10% de parts de marché et en diminution ? Non, pas devoir, ni moral ni économique.

Mais le confort de macOS, le plug and play, est bien de la responsabilité d’Apple.
Devoir ? Non. Non plus. Ils peuvent travailler à notre confort, ou pas. Leur choix.

On peut acheter encore du Mac, ou pas. Notre choix. Mais si macOS devient moins confortable, pourquoi rester sur cette plateforme ? Si c’est pour s’emmerder avec une plateforme minoritaire et peu confortable et peu compatible, autant passer à Linux.

avatar Khrys | 

@fte : "On peut acheter encore du Mac, ou pas. Notre choix. Mais si macOS devient moins confortable, pourquoi rester sur cette plateforme ? Si c’est pour s’emmerder avec une plateforme minoritaire et peu confortable et peu compatible, autant passer à Linux.".

Je suis également d'accord avec cette partie de ton message! Si les produits Apple (matériels et/ou logiciels) ne conviennent pas ou plus aux utilisateurs actuels, il y a différentes solutions plus ou moins intéressantes, selon le point de vue. Que ce soit PC/Windows ou PC/Linux, ou Mac/Windows ou Mac/Linux, chacun verra midi à sa porte. Une chance d'ailleurs :)

Me concernant, ce pseudo problème d'imprimante ne me concerne plus depuis longtemps. Cela fait des années que j'ai virée mon imprimante à la poubelle (recyclage). Consommables trop chers, matériel dépassé à l'achat, pollution, environnement, etc. Je suis zéro papier depuis au moins 6 ans, que ce soit personnellement (tout électronique, que ce soit les factures, les relevés bancaires, papiers du gouvernement, etc) ou professionnellement (rapports, dossiers, mémos, courriels, etc).

Dans le pire des cas, pour ceux qui croient (encore une fois) à la conspiration d'Apple pour faire chier ses clients avec leur imprimante, c'est au final tant mieux d'un point de vue écologique. Moins d'imprimantes fonctionnelles (je croise les doigts pour qu'un phénomène similaire arrive sous Windows), moins de pollution et de gaspillage. Un écocentre prendra soin de recycler vos vieilles imprimantes non fonctionnelles sous Mac et essayer le zéro papier ?

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Sur macOS, pour les raisons que d’autres ont expliqué plus haut, je n’en doute pas du tout. »

Manifestement certains ici ne connaissent pas bien l’histoire du Mac, et ne savent pas qu’à une époque c’était Apple qui faisait de gros efforts pour que les fabricants de matériel et éditeurs de logiciels tiers s’intéressent un tant soit peu à ses machines (on se rappelle par exemple que c’est la Pomme qui se chargeait de la mise en œuvre de Java sur OS X... et qui déclarait que c’était "la meilleure plate-forme pour le développement Java"... avec le recul c’est assez tordant). Même si la situation d’Apple est aujourd’hui totalement différente, celle du Mac n’a pas tellement changé en terme de parts de marché (elles ont doublé, passant de "quasiment rien" à "très réduites").

« Je n’ai aucune envie de revivre les galères antérieures pour trouver des imprimantes compatibles MacOS, me trouver bloqué au boulot faute de driver compatible, ou à devoir jongler avec des bidouilles et des pilotes génériques comme on l’a tous fait avant. »

Pareil. Avec en prime les petites remarques des collègues/amis sur le coté "extraterrestre" des machines pommées.

« Ceci étant, ça rappelle tout ce qu’on a, pour certains, été capable de faire pour bosser sur mac, les compromis, les bidouilles et les recherches de tutos jusqu’à pas d’heure [...] »

Je suis d’accord, mais la différence c’est que, à l’époque, l’alternative était vraiment très mauvaise. Alors qu’aujourd’hui, même si Windows n’est pas devenu parfait, l’écart s’est nettement réduit.

avatar SyMich | 

Il y a manifestement 2 populations parmis les commentateurs...
Ceux qui n'ont connu que le Mac de ces 10 dernières années (soutenant financièrement les constructeurs de matériels) et ceux qui ont connu les années 80 ou 90, les galères pour trouver du matériel compatible et des drivers dignes de ce nom, et qui voient très bien ce que va donner cette déclaration d'Apple qu'ils n'en ont plus rien à faire qu'on puisse utiliser facilement les imprimantes du marché sur Mac (avec les constructeurs qui n'auront aucune raison de maintenir des développements pour un marché qui ne représente que quelques % dès lors qu'ils n'auront plus les subsides d'Apple pour le faire et se contenteront de fournir la compatibilité AirPrint)

Oser dire qu'avec AirPrint on n'a plus à se soucier de trouver un driver! Quelle foutaise!

avatar webHAL1 | 

@SyMich
« Ceux qui n'ont connu que le Mac de ces 10 dernières années (soutenant financièrement les constructeurs de matériels) et ceux qui ont connu les années 80 ou 90, les galères pour trouver du matériel compatible et des drivers dignes de ce nom, et qui voient très bien ce que va donner cette déclaration d'Apple qu'ils n'en ont plus rien à faire qu'on puisse utiliser facilement les imprimantes du marché sur Mac [...] »

Quelle que soit la population dont on fasse partie, j’ai un peu de mal à comprendre qu’on puisse se réjouir du fait qu’Apple diminue ses prestations, ou ne pas trouver que c’est une mauvaise chose.
Comme l’ont rappelé plusieurs personnes ici, une des grandes forces du Mac c’est le côté "je branche et ça marche". Et ça me paraît nettement plus intelligent que les pilotes d’imprimantes soient centralisés chez Apple plutôt que de devoir aller les télécharger manuellement chez le constructeur (si tant est qu’ils seront encore disponibles)...

avatar SyMich | 

Oh sur ce site plus rien ne m'étonne... certains ici, sont capables de justifier n'importe quelle décision d'Apple et applaudir des 2 mains : (
A croire qu'on a là les enfants des Apple Évangélistes de Guy Kawasaki

avatar webHAL1 | 

@SyMich
« certains ici, sont capables de justifier n'importe quelle décision d'Apple et applaudir des 2 mains : ( »

J’ai toujours trouvé un peu effrayant cette attitude qui incite à approuver de manière inconditionnelle ce que fait une personne ou une entreprise.
À mon avis, il est tout à fait possible d’apprécier quelqu’un ou une société tout en restant critique à son encontre. C’est d’ailleurs le meilleur service à lui rendre.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Je suis d’accord, mais la différence c’est que, à l’époque, l’alternative était vraiment très mauvaise. Alors qu’aujourd’hui, même si Windows n’est pas devenu parfait, l’écart s’est nettement réduit. »

C’est vrai, et je note au passage que mes enfants sous Windows 10 n’ont eu à installer aucun driver sur leur PC pour se connecter à notre nouvelle imprimante (une brother).
Si Windows avance quand Apple recule, je crains bien que..., enfin, bref.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Si Windows avance quand Apple recule, je crains bien que..., enfin, bref. »

Euh... tu n’aurais pas dû acheter ce bracelet Apple Watch arc-en-ciel... ?

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Euh... tu n’aurais pas dû acheter ce bracelet Apple Watch arc-en-ciel... ? »

Je suis un arc en ciel à moi tout seul ;)

avatar Pobla Picossa | 

Oui.

avatar fte | 

@Khrys

"Personne n’a lu l’article?"

Ewww, non, quelle horreur.

"En quoi c’est la fin de quelque chose ou une baisse de la qualité des services offerts?"

Le plug and play n’est plus totalement plug and play. C’est plug, cherche sur internet, télécharge, installe, redémarre, configure, play maybe.

"C’est trop compliqué d’aller chercher le dernier pilote à jour sur le site du constructeur...? "

Non, pas pour nous sur ce site car nous ne sommes pas de gros nullos comme la majorité des utilisateurs d’ordinateurs. Nous on est bon, on est beau, on s’intéresse aux pilotes et on sait même ce que c’est !

Mais pour les gros nullos, c’est un brin pas sympa.

avatar Khrys | 

@fte: Je pense qu'on ne parle vraiment pas de la même chose...

De ce que j'explique, en reprenant les faits:

1/ Apple ne développe pas les pilotes pour les imprimantes/scanner/fax, c'est de la responsabilité du constructeur,
2/ Pour les anciennes imprimantes (reste à définir la notion "d'anciennes imprimantes"), Apple dit clairement: "Si vous possédez un ancien modèle d’imprimante qui ne prend pas en charge la technologie sans pilote (sous-entendu les technologies AirPrint ou IPP Everywhere), il se peut que votre Mac installe automatiquement le pilote logiciel requis pour l’utilisation de ce périphérique.",
3/ Pour les nouvelles imprimantes (reste à définir la notion "de nouvelles imprimantes"), macOS prend en charge par défaut les technologies AirPrint ou IPP Everywhere, qui sont maintenant utilisées par la plupart des constructeurs d'imprimantes.

En gros, Apple ne propose et n'installe que les pilotes qui lui sont fournis par les constructeurs d'imprimantes (anciens modèles), et Apple prend en charge les technologies AirPrint ou IPP Everywhere (nouveaux modèles). Donc au final, que ce soit pour les anciens modèles ou les nouveaux modèles d'imprimantes, tout devrait (logiquement) être fonctionnel pour l'utilisateur. Et dans le pire des cas, si Madame Dupond n'arrive pas à faire fonctionner son imprimante pour une raison ou une autre, elle fera ce qu'elle ferait en cas de problème avec son clavier, sa souris ou tout autre composant relié directement ou non à son Mac, elle ira en Apple Store. Et ce qui vaut pour Mac vaut aussi pour PC.

Ma conclusion était donc:
- difficile de blâmer Apple pour ça,
- difficile de parler d'obsolescence programmée de la part d'Apple,
- difficile également de parler de perte de qualité du service à la clientèle chez Apple.

avatar fte | 

@Khrys

Bin en fait, très stupidement, je parlais du sujet de l’article. Car je l’ai lu...

avatar byte_order | 

@Khrys
> Et ce qui vaut pour Mac vaut aussi pour PC.

et ça, justement, c'est une régression.

> difficile également de parler de perte de qualité du service à la clientèle chez Apple.

Ca c'est parce que vous croyez que la qualité du support par le pilote universel IPP Everywhere est isofonctionnel à celui natif du constructeur.
C'est clairement pas le cas pour toute imprimante un tant soit peu élaborée, multi-fonctions.

avatar Bigdidou | 

@Khrys

« - difficile de blâmer Apple pour ça, « 

Apple cesse un service qu’elle fournissait avant.
Faut la remercier ?
Pourquoi ne pas la blâmer ? Je comprends pas, là. C’est quoi l’intérêt pour nous de pas la blâmer ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« C’est trop compliqué d’aller chercher le dernier pilote à jour sur le site du constructeur »

Tu préfères ?
Moi non, je trouve la situation actuelle bien pratique : Apple le fait pour moi, titille les constructeurs, peut-être y met du sien d’une façon ou d’une autre, et ça me convenait terriblement.
Pourquoi ça devrait cesser ?
Apple manque d’Agent et doit tirer ses coûts ? [emojiquisuffoque]

Sinon, faut savoir qu’il faut aller le,chercher et le mettre à jour.
Et surtout, faut qu’il existe.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Tu préfères ? "

Certes pas. Je disais en début de fil qu’Apple continuait son oeuvre de démentellement de l’écosystème Mac. La qualité de vie avec un Mac est en diminution depuis des années, et la tendance n’est pas au ralentissement.

avatar pagaupa | 

On le sait depuis longtemps que chez Apple, c’est terminé!

avatar pagaupa | 

Notre « robin des bois d’Apple » trouve encore le moyen de trouver cela normal...

avatar cybercap | 

C’est une réalité surtout avec Mojave, les impr multifonctions vieillottes (mais très convenables comme une SCX-3200 par exemple) ne scannent plus en couleur. Quel que soit le logiciel ça retourne une erreur.

avatar reborn | 

@cybercap

Bizarre, même avec le pilote de base de macOS cela devrait marcher non ?

avatar inumerix | 

macOS se windowsise. C’est triste.

avatar LanciadiLancia | 

Entre la baisse générale de rigueur aussi bien ergonomique qu’esthétique et ça... c’est fini. Apple, une grosse entreprise capitaliste avec un peu de passion du sens des détails, n’est plus qu’une grosse entreprise capitaliste.
“Mais ils vendent plus qu’ils n’ont jamais vendu!”

avatar Moonwalker | 

Bordel! Quand je vous lis pour une bête affaire de pilotes AirPrint, la plupart à fantasmer des problèmes dont ils ne savent pas vraiment s’ils se produiront un jour pour eux, je me marre d’avance à vos réactions l’année prochaine.

RÉVEIL !

10.15 = abandon du 32 bits = disparition de l’API QuickTime = DISPARITION DE L’API CARBON

La fin de Carbon, là vous allez pleurer. Et avec de vraies raisons.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR