Apple ne veut plus gérer les pilotes d'impression pour macOS

Nicolas Furno |

À la grande époque des imprimantes branchées directement à un ordinateur, les Mac avaient un avantage indéniable sur les PC qui tournaient sous Windows et Linux. En général, il suffisait de brancher le périphérique et macOS se débrouillait pour aller télécharger les pilotes, les installer et vous permettre d’imprimer le document dans la foulée. Pour offrir un tel résultat, Apple maintient depuis des années une liste de pilotes sur ses serveurs, pour les modèles les plus courants.

Le constructeur annonce toutefois sur la fiche technique qui recense tous les modèles pris en charge que c’est terminé. Les pilotes déjà indexés restent disponibles, mais à l’avenir, Apple ne stockera plus les pilotes nécessaires, ni surtout les éventuelles mises à jour de ces pilotes. De fait, le problème ne concerne pas vraiment les futures imprimantes qui sont en général compatibles avec AirPrint ou IPP Everywhere, deux technologies qui ne nécessitent aucun pilote. Le souci se posera pour le matériel plus ancien qui nécessitait un pilote et qui ne bénéficiera plus de mises à jour intégrées.

À la place, Apple renvoie vers les sites de chaque constructeur d’imprimantes et vous devrez vérifier vous-même s’il existe une mise à jour. Cela concerne aussi les scanners, qui peuvent être pris en charge nativement et être alors disponibles depuis Aperçu et Transfert d’images.


avatar VOLVO760 | 

A quoi Apple veut "arriver"?
Faire plus de marge(s), peut-être?
Cela ne leur suffit pas de vendre tous leurs appareils à des prix prohibitifs?
Ah, c'est vrai: la "sélection" par le fric, toujours le fric..!!
Dicton:
"Si l'intelligence a ses limites, la connerie est sans bornes"
Le reste n'est que littérature!

avatar Elkaar | 

Quel est la différence entre AirPrint et un pilote dédié SVP ?

(Toshiba e-STUDIO 2000AC)

avatar byte_order | 

@Elkaar
AirPrint s'appuit sur IPP Everywhere, qui en gros définit à la fois le protocole de communication *et* un langage de description de pages (PDL, Pages Description Language) universel... mais simpliste.

Pour une imprimante douée de fonctionnalité évoluées, que ce soit une module de recto-verso, d'impression sur support divers, possédant plusieurs bacs d'alimentation en papier, un scanner intégré etc, le langage universel est trop limité. Le pilote dédié, lui, va exposer nettement plus de fonctionnalités avancées de l'appareil.

avatar deodorant | 

A moins qu’Apple ne ressorte bientôt des StyleWriter ou LaserWriter ?

avatar fte | 

Le démentellement de l’écosystème Apple se poursuit, avec seulement iOS au centre des préoccupations d’Apple aujourd’hui...

Marrant, j’ai planté une imprimante neuve sur mon PC la semaine passée, ma jet d’encre Canon de 2006 a finalement rendu l’âme... et tout s’est installé tout seul. Merci Microsoft. ?‍♂️ whatever.

avatar iPop | 

@fte

C’est un coup de bol. Les constructeurs maintiennent en général 2 à 3 ans les mise à jour puis c’est l’oubli pour forcer a racheter de nouvelles imprimantes.

avatar alfatech | 

@iPop

"C’est un coup de bol. Les constructeurs maintiennent en général 2 à 3 ans les mise à jour puis c’est l’oubli pour forcer a racheter de nouvelles imprimantes."

Son imprimante est neuve donc c'est juste normal qu'elle soit directement reconnue.

avatar iPop | 

@alfatech

Pas toujours , si ton système est vieux...

avatar alfatech | 

@iPop

"Pas toujours , si ton système est vieux..."

Je pense qu'il a pris le train W10 depuis un bail

avatar fte | 

@alfatech

"Son imprimante est neuve donc c'est juste normal qu'elle soit directement reconnue."

Ma Canon de 2006 l’était tout pareil. D’ailleurs, elle ne marche pas sous Mojave.

avatar Lucas | 

Triste, c’était aussi un gros argument pour la simplicité et la magie des Macs... :/

avatar SyMich | 

En d'autres termes, Apple ne va plus rémunérer les constructeurs d'imprimantes pour qu'ils développent les pilotes macOS qui sont aujourd'hui intégrés à l'OS (le marché des Macs ne représentant que quelques %, c'est coûteux pour HP, Canon et les autres d'assurer ces développements et c'est Apple qui finançait)

Désormais, les imprimantes seront juste compatibles AirPrint (parce que ça c'est le marché des iPhones qui le justifie) et les Macs pourront juste bénéficier des fonctions d'impression très basiques.
Pour trouver une multifonctions totalement compatible Mac, il va falloir se lever tôt et probablement accepter d'y mettre le prix (retour aux années 80 où le rare matériel compatible Mac était difficile à trouver et toujours plus cher que l'équivalent PC)

avatar oomu | 

"Pour trouver une multifonctions totalement compatible Mac, il va falloir se lever tôt et probablement accepter d'y mettre le prix (retour aux années 80 où le rare matériel compatible Mac était difficile à trouver et toujours plus cher que l'équivalent PC)"

ça va être le vrai soucis oui.

avatar webHAL1 | 

@SyMich
« Désormais, les imprimantes seront juste compatibles AirPrint (parce que ça c'est le marché des iPhones qui le justifie) et les Macs pourront juste bénéficier des fonctions d'impression très basiques. »

En effet, c’est un gros risque. Apple, c’est impossible de le nier, met l’accent sur iOS beaucoup plus que sur macOS. Les deux s’influencent, malheureusement iOS a tendance à gagner des fonctionnalités provenant de macOS, alors que ce dernier et ses applications phare régressent peu à peu en copiant le système mobile de la Pomme.

« Pour trouver une multifonctions totalement compatible Mac, il va falloir se lever tôt et probablement accepter d'y mettre le prix (retour aux années 80 où le rare matériel compatible Mac était difficile à trouver et toujours plus cher que l'équivalent PC). »

Oui, c’est clair que c’est aussi un sacré risque. :-(

avatar iPop | 

@webHAL1
En effet, c’est un gros risque. Apple, c’est impossible de le nier, met l’accent sur iOS beaucoup plus que sur macOS. Les deux s’influencent, malheureusement iOS a tendance à gagner des fonctionnalités provenant de macOS, alors que ce dernier et ses applications phare régressent peu à peu en copiant le système mobile de la Pomme.

— faut vraiment arrêter de penser que iOS est une système "mobile". C’est OS X réécrit , ce n’est pas Symbian, c’est propre, clean et sans bavure.
Os mobile : terme marketteux , super cool, servit pour rassurer madame Michu.

avatar webHAL1 | 

@iPop
« faut vraiment arrêter de penser que iOS est une système "mobile". C’est OS X réécrit , ce n’est pas Symbian, c’est propre, clean et sans bavure. »

Quelle remarque étrange... Bien sûr qu’iOS est un système d’exploitation "mobile", et cela n’a rien d’un terme "marketing" (ou péjoratif, d’ailleurs). Apple s’est en effet basée sur Mac OS X, dont elle a retiré des pans entiers pour alléger le système. Et de nombreuses APIs n’ont pas été portées non plus, alors que d’autres ont été créées spécifiquement pour le système mobile de la Pomme.
Les contraintes et les besoins d’un système d’exploitation pour un smartphone (ou une tablette, dans une moindre mesure) ne sont pas les mêmes que ceux pour un micro-ordinateur. D’une manière similaire, un système d’exploitation destiné à des serveurs sera différent de celui d’un Mac ou d’un PC de bureau. Même si une grande partie de son code et de ses fonctionnalités seront identiques.

avatar jojo5757 | 

Tout ça me conforte dans ma décision de ne plus acheter de produits Apple. Déjà j'ai un mal fou avec un scanner canon dont le pilote n'a pas été mis à jour pour El Capitan (donc les suivants j'en parle même pas) ou canon dit clairement d'acheter un autre scanner (!!). Sous Windows 7 ca marche sans soucis et je suppose que sur w10 aussi... Apple va de régression en régression et de petite économie en petite économie. Mes macs et mon iPhone moureront de vieillesse et de leur belle mort, plus aucun intérêt à avoir un Mac et moi qui etait un grand fan de la Pomme je commence à détester joyeusement cette marque....

avatar alfatech | 

@jojo5757

En fait tu reproches à Apple quelque chose que tu devrais reprocher à Canon......Tellement à la mode de cracher sur Apple pour tout et n'importe quoi.

avatar SyMich | 

Bien sûr que c'est la responsabilité de Canon de mettre à jour ses pilotes. Sauf que jusqu'à présent, parce que le Mac n'est pas un segment rentable pour les constructeurs d'imprimantes, Apple faisait en sorte que ses clients n'en pâtissent pas et aient accès à toutes les imprimantes du marché. (Et ça depuis macOS X 10.0 il y a 18 ans parce que sans cette implication financière d'Apple aucun constructeur ne se serait embêté à développer des pilotes pour ce tout nouvel OS basé sur UNIX)

Là Apple dit à ses clients "vous avez voulu acheter un Mac? Tant pis pour vous... demerdez-vous avec les constructeurs d'équipement pour trouver du matériel compatible"

avatar oomu | 

@alfatech

vous avez raison et tort à la fois.

Le point est: Apple essayait de lisser tous ces manquements des constructeurs. Et cela profitait à l'utilisateur:

- une meilleure expérience utilisateur
- un retour sur investissement (histoire de dire "non je ne suis pas qu'un dingue qui met beaucoup d'argent dans une machine qui fait BIP")
- une bien plus grande simplicité par rapport à Windows.

avatar ckermo80Dqy | 

Je pense que vous délirez ?

avatar oomu | 

meuh non, on sur-réagit tout au plus.

*reprend ses calmants*

avatar Pobla Picossa | 

Il est clair qu'une petite goutte d'eau qui fait déborder un vase peut générer des dégâts considérables...

avatar DVP | 

Le materiel ancien ca n'existe pas chez Apple.
Soit c'est neuf, soit il faut le remplacer par un neuf.

Donc logique que des gens qui ont une imprimante qui n'est pas suffisament recente pour répondre aux normes "sans pilote" soient incité à en acheter une nouvelle.

Apple va quand meme pas casser les fesses pour des pauvres qui n'ont pas les moyens d'acheter une imprimante.

avatar r e m y | 

@DVP

Même les imprimantes les plus recentes "compatibles AirPrint", utilisent un pilote. C'est bien le signe que le "sans pilote" est très relatif et ne permet sans doute que des impressions basiques (comme celles que l'on peut faire depuis un iPhone ou iPad)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR