Hackintosh : attention aux dernières versions de Clover

Nicolas Furno |

Cela fait bientôt deux ans que j’utilise un hackintosh pour travailler au quotidien chez MacGeneration. Pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, vous pouvez suivre ma démarche et les étapes successives à cette adresse. Je reviendrai plus longuement sur un bilan en bonne et due forme un jour ou l’autre, mais pour résumer mon opinion : j’en suis ravi, et je le referais aujourd'hui sans hésiter. Malgré tout, il y a quelques défauts qu’il ne faut pas oublier, comme de commencer une journée de travail avec ça :

Oups…

Pour la première fois depuis très longtemps, je ne pouvais plus démarrer le hackintosh ce matin. Précisons qu’il était allumé auparavant depuis un bon mois sans interruption, ce qui explique que je découvre ce bug si tardivement. En effet, je ne suis pas le seul à avoir connu ce problème et il n’a fallu qu’une poignée de secondes pour déterminer la cause du problème : une mise à jour de Clover qui a cassé mon installation.

Pour résumer rapidement, Clover est l’utilitaire qui charge en premier sur un hackintosh, c’est un bootloader qui simule l’EFI des Mac pour permettre à macOS de démarrer. C’est une brique centrale de l’installation, puisque c’est aussi elle qui charge les extensions du noyau nécessaires à plusieurs composants, y compris la carte graphique ou les pilotes de l’ethernet ou encore de la carte son. Autant dire qu’il vaut mieux éviter de tout casser, sous peine de se retrouver avec un ordinateur qui ne démarre plus.

C’est précisément ce qui m’est arrivé ce matin, même si ce n’est pas moi qui ai tout cassé, pas directement en tout cas. J’ai mis à jour Clover, une opération que je fais régulièrement depuis deux ans, jusque-là sans jamais le moindre problème. Étant donné l’importance de cet élément dans une installation, on pourrait dire qu’il est préférable de ne jamais mettre à jour, mais ce conseil ne tient que si l’on ne met jamais à jour macOS également. Certains changements apportés par le système peuvent nécessiter des mises à jour du côté du bootloader, et puis les créateurs de Clover améliorent régulièrement le programme et corrigent des bugs.

L’outil d’installation de Clover.

Cette fois néanmoins, j’aurais dû faire preuve de plus de prudence et mieux surveiller les changements apportés à Clover avant de mettre à jour sans rien vérifier. En date du 5 juin 2018, l’un des développeurs annonce qu’une brique de bas niveau indispensable au bon fonctionnement de macOS a été mise à jour, et que les anciennes versions seront retirées ultérieurement. Le changement est effectif à la fin du mois de juin, j’ai mis à jour Clover dans le courant du mois de juillet et mon démarrage de ce matin a mis en évidence le problème.

J’aurais dû vérifier cette information, mais en même temps, la démarche des créateurs de Clover est étrange, puisque la mise à jour supprime l’ancienne version de cette brique sans installer la nouvelle. Pendant l’installation, il fallait penser à modifier la configuration par défaut et cocher l’une des options pour remplacer l’ancienne. Ce n’est pas très intuitif et il aurait été plus logique de remplacer l’ancien composant par le nouveau automatiquement. Certes, ce n’est pas un outil grand public, mais cela éviterait bien des problèmes.

Si vous utilisez un hackintosh, évitez de faire mon erreur : au moment de mettre à jour Clover au-delà de la version r4586, pensez à modifier l’installation par défaut. Dans la section « Drivers64UEFI », cochez la case « AptioMemoryFix64 » qui vient en remplacement de « OsxAptioFixDrv-64 » ou d’une version plus récente. Si tout va bien, vous pourrez alors redémarrer votre hackintosh sans problème.

Si vous mettez à jour Clover, pensez bien à cocher cette option « AptioMemoryFix64 ». Sans elle, votre hackintosh ne (re)démarrera plus.

Pour ma part, il m’a fallu créer une clé USB avec une nouvelle installation de Clover qui contenait la brique en question. J’ai repris toutes les extensions et la configuration de mon hackintosh, puisque j’ai une sauvegarde quotidienne de la partition EFI1, et j’ai démarré sur cette clé USB plutôt que sur la partition par défaut. Après avoir démarré macOS normalement, j’ai modifié la partition EFI du SSD principal en ajoutant les fichiers manquants depuis la clé USB et j’ai redémarré sans la clé pour confirmer que tout fonctionnait à nouveau.

En tout, il m’a fallu une heure environ pour reprendre la main sur mon hackintosh. Une heure pour comprendre d’où venait le bug, récupérer la sauvegarde EFI sauvegardée via Backblaze, créer la clé USB Clover, démarrer sur la clé, modifier la configuration du hackintosh et enfin redémarrer normalement. Cela me semble raisonnable, sachant que cela faisait des mois que je n’avais eu aucun souci (la mise à jour vers High Sierra s’est faite sans encombre, par exemple), mais c’est une heure de travail en moins.

Dans mon cas, ce n’est pas perdu puisqu’il en ressort cet article. À vous de voir si c’est un compromis qui est acceptable dans votre cas. Pour finir, un dernier conseil pour la route : pensez à créer une clé USB avec une copie de Clover que vous ne mettez pas à jour et que vous gardez en permanence sous la main. Ce sera utile dans ce genre de problème, sachant que sans cela, vous aurez besoin d’un autre Mac pour vous en sortir. À moins d'installer Windows ou Linux en parallèle sur le hackintosh, de démarrer sur ce système et de modifier la partition EFI par ce biais, c'est une autre solution.

Une heure après : victoire !

[MàJ 27/07/2018 11h37] : il y a apparemment un bug avec AptioMemoryFix64 pour ceux qui veulent utiliser Windows en même temps que macOS. Si c’est votre cas, vous devez choisir l’option « OsxAptioFix3Drv-64 » à la place de l’autre pendant la mise à jour de Clover. En espérant qu’une nouvelle version corrige tous ces bugs et simplifie les choses… (merci Frodon)


  1. J’utilise pour cela ce petit script créé il y a deux ans, et qui fonctionne comme au premier jour. ↩︎


avatar fte | 

@marc_os

C’est vrai. Absolument.

Si tu utilises un ad blocker, c’est la même situation exactement. Tu voles des contenus.

Utilises-tu un ad blocker ?

avatar pocketalex | 

@marc_os

la vérité est un peu ailleurs, ce n'est pas aussi simple

plus globalement, ce phénomène n'est pas né de personnes ayant la volonté de flouer Apple. Il résulte d'un immense travail d'une grosse communauté afin de parvenir à mettre en place des configurations différentes à même de faire tourner OS X.
Cela était au début un jeu, un jeu de bidouille, une prouesse, c'est ensuite devenu un moyen permettant de palier aux manques d'évolution ou au changement radicaux ou aux choix douteux de composants que proposent les modèles d'Apple. Une alternative aux prix délirants aussi.

Le hackintosh n'est ni un phénomène massif, ni un phénomène à visée commerciale dans le sens ou cela reste de la "bidouille" isolée et est très peu utilisé dans des environnement de production, donc dans les VRAIes machine qu'on achèterait VRAIMENT. On reste majoritairement dans des machines personnelles et dans cette niche restreinte le pourcentage de modèle pouvant éventuellement faire du tort à la marque est encore plus restreint, au final cela ne pose de problème à personne

Et surtout pas à Apple, bien au contraire. Il suffit de voir la réaction de la marque vis à vis de ce phénomène. Quand quelqu'un cherche à se faire du fric avec les hackintosh, elle lui brise les reins direct, et tant mieux !

Mais quand cela reste le fait d'une communauté de bidouilleurs, la marque ne fait rien. Elle n'aurait rien à y gagner, et tout à y perdre. Le Mac se vend et se vend très bien, le phénomène hackintosh reste une micro goutte d'eau dans le marché Mac et ce n'est pas en tapant sur les bidouilleurs qui s'expriment dans ce domaine que tu vas changer grand chose. A part ruiner ton image de marque pour tenter de gratter 3 ventes et demi supplémentaires, sur des millions d'unités mensuelles ... aucun intérêt

Bref ton discours à la mode, c'est à dire dans l'indignation, on s'indigne facilement aujourd'hui, pour tout et n'importe quoi, et surtout pour n'importe quoi, c'est facile, ça fait bien, et ça donne l'impression d'avoir sa conscience pour soi. Venant de la part d'un bon occidental qui vit bien de l'exploitation des continents pauvres, participant activement au réchauffement climatique chaque jour, polluant bien les poumons de nos enfants avec son véhicule à essence, et faisans ses courses au supermarché, temple de la consommation de masse, de la maltraitance animale et de la malbouffe, c'est sur, un peu d'indignation, ça fait une bonne conscience

avatar en ballade | 

@marc_os

On va pleurer pour Appl€....?? franchement. Ta boîte préférée profite de la communauté de pirates comme en son temps MS avec Windows pour l’amélioration de son OS.

avatar bartnajera | 

There are actually lots of third party email apps that are way best than in-built in apple, mac. Unfortunately, you cannot install them.

Visit: https://impactresearch.org/best-android-email-apps/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR