Apple a déjà corrigé la faille Intel dans High Sierra

Nicolas Furno |

Bonne nouvelle ! Apple a d’ores et déjà corrigé la faille de sécurité découverte dans les processeurs Intel (lire : Une faille de sécurité de dix ans dans les processeurs Intel), au moins dans la version actuelle de macOS High Sierra. Ce n’est pas une annonce officielle, mais c’est ce qu’indique un spécialiste de la sécurité sur Twitter, preuves à l’appui.

Un des éléments du noyau de macOS qui a été mis à jour pour corriger la faille. Cliquer pour agrandir

Concrètement, votre Mac est déjà protégé s’il utilise la dernière version de High Sierra. Ce même chercheur en sécurité ajoute que macOS 10.13.3, la version actuellement en bêta, contient quelques surprises, sans dire lesquelles pour cause de NDA. On en saura peut-être plus quand cette version sera disponible et/ou quand l’embargo sur la faille de sécurité sera levé, a priori d’ici la fin de la semaine.

Peut-être qu’Apple indiquera aussi à cette occasion si les anciennes versions de macOS seront mises à jour. Pour rappel, cette faille de sécurité touche tous les processeurs Intel commercialisés depuis dix ans, soit quasiment tous les Mac Intel. Les modèles les plus anciens sont considérés comme obsolètes par Apple et ils restent bloqués à OS X Lion, autant dire qu’il n’y a pas trop d’espoir pour eux. Mais est-ce que le constructeur mettra à jour au moins Sierra et El Capitan ? Pas d’informations pour le moment.

En attendant, cette annonce est une bonne nouvelle à deux titres. Déjà, cela veut dire que les Mac sont protégés contre les attaques malveillantes permises par la faille de sécurité. Ensuite, cela montre que l’impact sur les performances induit nécessairement par la correction n’est pas sensible à l’usage. Personne ne s’est plaint de performances en retrait avec macOS 10.13.2, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Comme nous l’expliquions, il faudra s’attendre à des performances en baisse dans certains cas seulement, et pas dans les usages courants.