macOS Sierra : comment fonctionnent le stockage et la synchronisation iCloud Drive

Mickaël Bazoge |

C’est une des plus importantes nouveautés de macOS Sierra, qui annonce des changements plus profonds encore : le stockage dans le nuage d’iCloud Drive des fichiers présents sur le bureau et dans le dossier Documents du Mac. Ces données sont non seulement sauvegardées en ligne, mais elles sont également synchronisées. De fait, on retrouve sur tous les appareils connectés au même compte iCloud les mêmes fichiers toujours à jour.

La bonne nouvelle, c’est que la synchronisation est très rapide. On est loin de l’attente occasionnée fréquemment avec la photothèque iCloud, où une photo prise avec l’iPhone n’apparait dans l’application Photos sur le Mac qu’au bout de plusieurs minutes. Apple a sérieusement musclé les capacités des serveurs d’iCloud, et cela se sent au quotidien. Évidemment, les fichiers un peu lourds demandent un peu plus de temps avant d’être disponibles sur tous les appareils.

La moins bonne nouvelle, c’est que le fonctionnement de ce service de stockage et de synchronisation est encore assez obscur si on commence à rentrer dans les détails. Faisons le point.

Pour aller plus loin dans la découverte de macOS Sierra, consultez notre livre Les nouveautés de macOS Sierra.

Comment activer le stockage et la synchronisation iCloud Drive ?

Apple propose d’activer la fonction dès la configuration de macOS Sierra. C’est un nouveau panneau qui apparait lors du premier lancement du système d’exploitation. S’il s’agit d’une mise à jour de l’OS, le panneau retourne aussi le poids des fichiers déjà présents sur le bureau et dans le dossier Documents.

Capture tirée de notre dernier livre, Les nouveautés de macOS Sierra

Si vous n’êtes pas sûr de vous ou que vous ne voulez pas activer immédiatement cette option, décochez la case. Vous aurez tout loisir par la suite de lancer la fonction dans Préférences système > iCloud > Options > Dossiers Bureau et Documents.

Ce nouveau service demande une solide connexion à internet, car il va téléverser sur les serveurs d’Apple des fichiers qui peuvent peser leur poids (ceux qui conservent sur leur bureau des vidéos 4K de plusieurs Go en seront pour leurs frais). Si vous en avez la possibilité, activez la fonction en soirée afin que les fichiers puissent être envoyés dans le nuage durant la nuit.

Comment iCloud Drive optimise le stockage du Mac ?

Elle n’est pas très grande, la case Optimiser le stockage du Mac cochée par défaut des options d’iCloud Drive, mais elle n’en demeure pas moins importante : c’est le feu vert donné par Sierra au stockage dans le nuage des documents anciens — uniquement lorsque l’espace de stockage du Mac est restreint.

Comme toujours avec Apple, derrière les mots simples se cachent une mécanique complexe que l’utilisateur ne maîtrise pas complètement. Quels sont les critères qui permettent au système d’optimiser le stockage ? À partir de combien de Go restants sur le disque du Mac se déclenche cette optimisation ? Que recouvre le mot « ancien », en termes de semaines ou de mois ? Tout cela est un peu mystérieux, comme tout ce qui touche iCloud.

Ce qui est certain, c’est que l’utilisateur n’a pas la main sur l’activation de ce service alors qu’il pourrait être utile d’avoir quelque part une interface de gestion de cette optimisation. Sachez toutefois que macOS privilégie le stockage local. Si le disque approche de la saturation, le système proposera que vous fassiez d’abord le ménage, via une notification.

Ce ménage se réalisera depuis l’interface inaugurée dans Sierra, présente en tout temps dans À propos de votre Mac > Stockage > Gérer. Plusieurs opérations sont disponibles pour gagner un peu de place.

Comment s’intègre le stockage iCloud Drive dans le Finder ?

Une fois la fonction activée, ne paniquez pas si vous ne trouvez plus les dossiers Bureau et Documents à leurs emplacements habituels dans les fenêtres du Finder, les icônes ont logiquement migré sous la section iCloud, apparue lorsque que vous avez activé iCloud Drive.

Vous avez tout loisir de réorganiser les éléments de la barre latérale, en déplaçant les icônes Bureau et Documents sous la section Favoris par exemple. N’oubliez pas non plus que vous pouvez afficher ou masquer les éléments de cette barre latérale dans les Préférences du Finder (⌘,).

Le Finder affiche le stockage disponible dans iCloud directement dans les informations en bas de la fenêtre (raccourci ⌘/ ou menu Présentation > Afficher la barre d’état). Cette information ne s’affiche que pour le bureau et le dossier Documents ; pour n’importe quel autre dossier du système, macOS présente le stockage disponible en local.

Le bureau stocké sur iCloud Drive — Cliquer pour agrandir
Le dossier Téléchargements stocké en local — Cliquer pour agrandir

Les panneaux d’information des fichiers stockés dans le nuage présentent eux aussi des chemins spécifiques débutant par iCloud Drive.

À gauche, une image stockée sur le bureau (donc dans iCloud Drive) ; à droite, une image stockée dans le dossier Téléchargements — Cliquer pour agrandir

Comment les fichiers sont-ils gérés entre le nuage et le Mac ?

Les fichiers et dossiers présents dans iCloud Drive qui ne sont pas stockés dans le disque du Mac affichent de petites icônes qui ont chacune leur raison d’être. Petit lexique :

Source AppleCliquer pour agrandir

Lors du déplacement d’un fichier présent sur le bureau ou dans les Documents vers un espace de stockage en ligne, ou tout simplement dans un autre dossier du disque du Mac, macOS affiche une alerte. Celle-ci prévient que le fichier déplacé va disparaitre d’iCloud Drive :

Pour éviter l’affichage intempestif de cette boîte de dialogue, une option est disponible dans les préférences du Finder (⌘,) :

Et dans la poubelle ?

Les fichiers glissés dans la corbeille d’un Mac se retrouveront dans la corbeille d’un autre Mac connecté au compte iCloud… Il faut toutefois remplir deux conditions :

  • Évidemment, vous n’avez pas vidé la corbeille sur le premier Mac !
  • Les fichiers glissés dans la corbeille doivent provenir initialement du bureau ou du dossier Documents.
Cette image provient du dossier invisible Trash d’iCloud Drive.

Les fichiers provenant d’autres dossiers glissés dans la corbeille ne se retrouveront pas dans la corbeille de l’autre Mac. Plus largement, iCloud Drive synchronise tout dossier invisible présent sur le bureau ou dans Documents : c’est le cas de la corbeille dans macOS…

Comment fonctionne iCloud Drive entre deux Mac ?

Avec un Mac au bureau et un Mac à la maison, il est tentant d’activer le stockage et la synchro d’iCloud Drive : les deux ordinateurs auront ainsi les mêmes fichiers sur leur bureau et dans leur dossier Documents. Plus besoin de jongler avec les services de stockage tiers ou de s’envoyer des pièces jointes par e-mails !

L’opération a néanmoins provoqué quelques sueurs froides chez plusieurs utilisateurs, qui ont cru que les fichiers de leur deuxième Mac avaient disparu. Ce n’est heureusement pas le cas : après la synchronisation initiale, macOS créé deux dossiers présents sur le bureau, "Bureau — Nom de l’ordinateur" et "Documents — Nom de l’ordinateur".

Laissés sur le bureau du Mac, ou glissés dans Documents, ces deux dossiers seront à leur tour synchronisés via iCloud Drive (ce sera aussi le cas des fichiers présents dans ces dossiers et glissés sur le Bureau ou Documents). Ce sera l’occasion idéale pour faire un peu de ménage.

On regrette en revanche qu’Apple n’ait pas songé à présenter une boîte d’alerte pour prévenir du changement, car il est vrai que la transition est assez brutale.

Comment fonctionne iCloud Drive entre un Mac et un iPhone ?

L’utilisation la plus simple de cette fonction est celle impliquant un Mac et un iPhone ou un iPad. Dans cette configuration, soyez certains d’avoir activé iCloud Drive dans les réglages iOS, et bien sûr d’avoir l’application du même nom sur l’écran d’accueil de l’appareil mobile.

Cliquer pour agrandir

Dans l’app iCloud Drive, vous retrouverez très simplement les dossiers Bureau et Documents de votre Mac au premier niveau, aux côtés des dossiers des applications qui ont l’autorisation d’accéder au stockage en ligne de votre compte iCloud.

Cliquer pour agrandir

iCloud Drive comprend une visionneuse pour les documents les plus courants (image, texte, aperçu d’URL). Là aussi, on apprécie la rapidité avec laquelle les fichiers sont synchronisés d’une machine à une autre. Attention cependant, les fichiers plus lourds peuvent demander quelques secondes avant d’apparaitre sur les autres machines. Nous avons exporté une image provenant de Pixelmator sur iPhone vers le bureau d’iCloud Drive :

L’app iOS donne la possibilité de réorganiser fichiers et dossiers, de les renommer (via un aperçu Peek & Pop vers le haut, ou en maintenant le doigt sur le fichier ou le dossier).

Le changement de nom du fichier se répercutera évidemment sur tous vos appareils — Cliquer pour agrandir

On peut aussi supprimer les documents depuis iOS. Attention, cette dernière opération est définitive et le fichier sera perdu… à moins d’en passer par une restauration des fichiers depuis iCloud.com (prêtez attention au menu tout en bas des réglages du portail en ligne).

Les fichiers supprimés les plus récents sont tout en bas de la fenêtre — Cliquer pour agrandir

Ce service de restauration n’est pas spécialement bien fichu, et il se limite aux 999 derniers documents supprimés, dans une limite de 30 jours. Il peut néanmoins vous sauver la mise alors ne l’oubliez pas !

Que se passe-t-il en cas de désactivation de la fonction de stockage iCloud Drive ?

Vous pouvez à tout moment désactiver le stockage et la synchro du bureau et du dossier Documents d’iCloud Drive. Il suffit de décocher la case Dossiers Bureau et Documents (Préférences système > iCloud > Options d’iCloud Drive).

La désactivation du service provoque la suppression des fichiers présents sur le bureau et dans le dossier Documents du Mac sur lequel l’option a été décochée — Cliquer pour agrandir

Rien ne change pour les autres machines sur lesquelles la synchro iCloud Drive est activée. Les fichiers stockés dans le nuage ne seront pas supprimés. Ils restent donc disponibles en cas de besoin, et rien n’empêche de les récupérer sur le Mac où la fonction a été désactivée : iCloud Drive, devenu une simple icône des Favoris, donne toujours accès à ces fichiers.

macOS présente non seulement une boîte d’alerte, mais ouvre aussi la fenêtre du Finder avec iCloud Drive histoire de retrouver immédiatement ses petits.

Et si le stockage iCloud Drive est trop limité ?

Avec 5 Go « généreusement » alloués par Apple, il va arriver très vite le moment où l’utilisateur va se casser le nez sur ce plafond de verre. Le service de stockage et de synchro d’iCloud Drive ne fonctionne évidemment qu’avec le service d’Apple, et cet espace doit faire de la place aux lourdes sauvegardes des appareils iOS, aux photos et vidéos, et à beaucoup d’autres fichiers et données (sans oublier les documents provenant des apps tierces).

Il est toujours possible de faire le ménage en supprimant régulièrement des fichiers dont vous n’avez plus besoin, mais assez rapidement cette opération devient fastidieuse. Et puisqu’il serait dommage de s’en priver, Apple propose du stockage supplémentaire payant. Pour la France et l’Europe en général, les capacités et les prix sont les suivants :

  • 50 Go : 0,99 €
  • 200 Go : 2,99 €
  • 1 To : 9,99 €
  • 2 To : 19,99 €

La dernière option à 2 To a été ajoutée en toute fin d’été, en prévision de la version finale de macOS Sierra.

avatar jeremiecroupotin | 

Merci pour l'explication. Mais comment ça se passe quand on a plusieurs comptes utilisateur sur ses ordinateurs?

avatar l3aronsansgland | 

Autre grand manquement : la synchronisation sélective.

avatar brunitou | 

@romainB84 :
Et si le mec il veut partager le lien via une page web, par iMessage, Viber, Twitter, Apptruc 2.16 ou n'importe quoi d'autre que le mail !!??

avatar alan1bangkok | 

Dropbox pour moi
le cloud et  , ça pleut trop souvent

avatar Dr. Kifelkloun | 

Pour le moment, toujours aucun intérêt par rapport à ma dropbox. Dropbox est au moins aussi bien intégré au finder de macOS. Il est fiable est rapide (dans mon expérience). J'ai 1TB pour $100 par an (vs. $120/an pour le TB Apple). La synchronisation sélective est formidable: choisir ce qu'on synchronise sur chaque machine en totale liberté est primordial à mes yeux. Avec Apple c'est pratiquement du tout ou rien. Et enfin, c'est toujours une question de goût, mais je trouve le site internet de Dropbox plus agréable et rapide que le colorful iCloud.com... Bref, Apple n'aura pas mes $ sur ce coup ;-)

avatar jpierm | 

Donc avec cette fonctionnalité Time Capsule et Time machine ne servent plus a rien si j'ai bien compris à condition d'avoir la capacité de stockage nécessaire

avatar Avenger | 

Argggg, évidement que NON! TimeMachine, avec ou sans TimeCapsule, c'est de l'ordre du backup! Ici on parle d'un service de synchronisation pour retrouver des éléments sur tous ses appareils. Ce sont des services différents mais les utiliser ensemble contribue fortement à "sécuriser" ses données face à un crash d'un appareil.

avatar lauter | 

Ce qui est désagréable dans cette solution, c'est qu'il va falloir acheter de l'espace sur iCloud pour pouvoir profiter pleinement de ce service car les 5 Go de base seront vite consommés. Toujours au niveau du stockage sur iCloud, une chose que je trouve assez injuste de la part d'Apple, c'est que si on a acheté un iPhone, même d'occasion à 100 €, on a la même quantité de stockage sur iCloud que si on a un MacPro, un MacBook Pro, un iPad et un iPhone, le tout pour plusieurs milliers d'euros...

avatar awk | 

iCloud se veut une solution cloud grand publique et n'a aucune prétention à concurrencer les déverse offre plus orienté sur les entreprises ou les usage relativement lourd.

c'est une offre visant à démocratiser les usages et à les rendre transparent au sein de l'écosystème.

Beaucoup d'utilisateurs sont des "primo-accèdents" à ce type de service et ont principalement a stocker des images et des documents bureautiques.

Avec le temps iCloud offrira sans doute des services un peu plus sophistiqué qu'actuellement ou l'offre reste axés sur les basiques.

avatar byte_order | 

> iCloud se veut une solution cloud grand publique

Il me parait difficile de considérer que DropBox ou Google Drive ne font pas de même.
iCloud se veut surtout une solution cloud qui vise le public qui veut pas trop se prendre la tête à comparer les offres alternatives et qui n'a pas de contrainte multiplatforme car déjà largement captif de l'écosystème d'Apple.

Un public déjà conquis en pratique, de toute façon.

avatar awk | 

@byte_order

"Un public déjà conquis en pratique, de toute façon."

Byte_order tu as du mal à imaginer ce qu'est la masse des utilisateurs et son niveau de confiance vis-à-vis de la maitrise de l'outil informatique.

Sur les PC il n'y a que deux technologie Cloud installée en natif : iCloud et OneDrive.

Tu n'as pas conscience du frein que représente encore pour beaucoup le fait de devoir installer et configurer quelques choses en plus de ce qui est là en natif.

Je sais que cela semble incroyable, mais c'est un fait avéré.

avatar e2x | 

Ce qui me taraude, c'est ce fameux dossier Documents.
Dès les premiers mois d'utilisation de son Mac, app grand public ou pro installées, tout un tas d'entre elles, installent des dossiers de fonctionnement, de presets, et d'utilisateur dans ce dossier Document.
Comment considérer le risque et le poids d'une synchro de tout ça vers iCloud, qui le copiera dans un autre Mac, qui un jour l'effacera du mac initial pour une raison ou une autre, etc... ?

avatar Al-B | 

Je n'ai aucun de ces dossiers dont tu parles dans "Documents"... :-/

avatar msebastiien | 

Une idée pour avoir (comme Dropbox) une icône dans la barre de menu indiquant le statut de synchro ?

avatar N1kod | 

je viens de m'abonner a amazon drive 70/an illimité
ca me parait pas mal.

- backup chiffre du nas
- photos des iphones et ipad synchronisées
- je peux mettre plein de bazards sans me poser de question

pour le pc/mac, y a tjrs timemachine si des ficheirs importants sont pas sur le nas

et je suis pas enfermé dans le truc apple
il manque une itégration au finder ou l'explorateur windows..

avatar chouchoutnt | 

Les comptes ne devaient pas passer à 150GB free ? annoncé lors de la keynote en juin 2016 ?

avatar N1kod | 

passer de 5 à 150?
deja si on passe à 15 ce sera pas mal non?
on parle d'apple
m'enfin on peut etre surpris

avatar chouchoutnt | 

C'était annoncé par Apple lors de la dernière Keynote en juin.

http://www.macworld.com/article/3083090/macs/icloud-drive-to-offer-optim...

Annoncé par Craig

avatar macnewbie007 | 

@chouchoutnt :
Relis l'article, ce n'est pas ce qui est dit :)

avatar kubernan | 

J'ai été assez impressionné par la vitesse de synchro de mon dossier Documents.

Du coup j'ai rapatrié une grosse partie de mes docs Dropbox vers iCloud. Si je veux partager un document alors je le mets à dispo dans Dropbox.

Je n'ai pas de NAS ; je ne suis pas administrateur et en plus je n'ai pas les compétences nécessaires en matière de sécurité pour garantir que mon NAS serait correctement protégé.

Deux choses me semblent pas très claires cependant :
1 - Lorsque, sur iOS, j'ouvre un document Pages ou Numbers depuis le dossier Documents, le document est copié dans le dossier de l'application (dossier Pages ou Numbers donc). Du coup, si je supprime le doc dans le dossier de l'application, est-il supprimé en même temps du dossier Documents ? À tester.
2- Je me demande si Backblaze prend bien en compte le dossier Documents dans la sauvegarde. À vérifier.

avatar kubernan | 

Je me réponds :
1- La suppression, via iOS, d'un documents que l'application Pages ou Numbers a récupéré depuis le dossier Documents ne supprime pas le document original. Plutôt qu'une copie, il doit s'agit d'un simple lien vers le document original.
2- Backblaze sauvegarde toujours le dossier Documents.

avatar A884126 | 

Ma boîte à interdit l'usage de Dropbox à des fins professionnelles car pas assez sécurisé.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette application sachez que nCrypted, que j'utilise à titre privé, crypte vous informations sur Dropbox Onedrive Google Drive et Box.
Si quelqu'un pirate ces services il lui sera impossible de lire vos documents.

avatar A884126 | 

Ma boîte à interdit l'usage de Dropbox à des fins professionnelles car pas assez sécurisé.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette application sachez que nCrypted, que j'utilise à titre privé, crypte vous informations sur Dropbox Onedrive Google Drive et Box.
Si quelqu'un pirate ces services il lui sera impossible de lire vos documents.

avatar Avenger | 

Si tout est chiffré par une solution externe, cela veut donc dire qu'on ne sait plus accéder à ses données via l'interface Web des services visés?

Cela dit, concernant Dropbox, il semblerait que les données sont nativement chiffrées!
https://www.dropbox.com/fr/help/27

"Les fichiers stockés dans Dropbox sont chiffrés au moyen du standard AES (Advanced Encryption Standard) 256 bits."

Google drive ne parle que de SSL et pas de chiffrement des données stockées.

Et il semblerait que OneDrive soit également passé au chiffrement.

avatar Almux | 

Pour moi, la question "comment le stockage sur iCloud fonctionne-t-il?" est, de loin, pas celle que je me pose.
Ce serait plutôt "Vont-ils nous foutre la paix avec leur Cloud et sera-t-il encore possible d'utiliser un appareil SANS qu'il ne soit en ligne?"
Cette volatilité de nos données ne devrait, me semble-t-il, non pas être encensée et vantée à tout va, mais nous inquiéter au plus haut point!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR