Un patch pour étendre la compatibilité de Sierra aux Mac abandonnés

Stéphane Moussie |

On l'a annoncé dans la foulée du keynote, macOS Sierra n'est pas compatible avec tous les Mac faisant tourner aujourd'hui OS X El Capitan. Cela fait évidemment des déçus, mais il faut rappeler que la liste de compatibilité n'avait pas changé depuis Mountain Lion, sorti en 2012 ! Pour rappel, les Mac incompatibles avec Sierra sont les suivants, selon Apple :

  • MacBook 2008, et début/mi-2009 ;
  • MacBook Pro 2007, 2008 et 2009 ;
  • MacBook Air 2008 et 2009 ;
  • Mac mini 2009 ;
  • iMac 2007, 2008 et début/mi-2009 ;
  • Mac Pro 2008 et 2009 ;
  • Xserve.

Comme souvent, la communauté est en train de voir s'il est possible d'étendre cette compatibilité à des machines qui sont théoriquement abandonnées. Une discussion à ce sujet a été ouverte sur nos forums. jeantro y partage une liste de compatibilité officieuse dressée par des utilisateurs.

Cliquer pour agrandir

Selon cette liste, la première bêta de Sierra fonctionne « parfaitement » sur MacBook fin 2008 (aluminium) et début/mi-2009 (polycarbonate) ; MacBook Pro fin 2008 et début/mi-2009 ; iMac début 2009 , Mac Pro début 2009 et Xserve 2009. Sur d'autres modèles en jaune dans la liste, le Wi-Fi pose problème, mais le reste fonctionne apparemment.

Pour installer Sierra sur ces Mac qui ne sont pas officiellement compatibles, un développeur, dosdude1, a mis au point un « patch » [19,6 Mo] qui modifie le fichier Boot.plist contenant la liste des machines autorisées et qui comble certaines incompatibilités matérielles. La marche à suivre pour exploiter ce patch est expliquée dans un tutoriel en anglais.

Sierra sur un MacBook mi-2009 officiellement incompatible.

Une mise en garde est indispensable : puisqu'il s'agit d'une bidouille, vous n'êtes pas à l'abri d'un quelconque dysfonctionnement au moment de l'installation ou après. De nombreux témoignages font état du succès du patch, mais aussi de divers problèmes. Par ailleurs, macOS Sierra en est seulement à sa première bêta. Il y a un risque que des changements dans de prochaines bêtas contrarient la bidouille.

Si malgré cela vous voulez essayer le patch dès maintenant, nous vous recommandons absolument de faire une sauvegarde complète de votre Mac avant l'opération.

Patch pour installer Sierra.

L'utilisation du patch n'est pas très compliquée. En résumé, il faut l'exploiter pour créer une clé USB Sierra (il faut avoir téléchargé l'installeur du système au préalable), puis démarrer sur cette clé, formater une partition ou le disque entier et finir l'installation avec l'utilitaire en sélectionnant son Mac. Le tutoriel de dosdude1 est détaillé et comprend des images pour chaque étape.

avatar jb18v | 

@Manubzh :
Idem. Mais bon vu les pers des GPU de l'époque (hello x1600m), je testerais pas, étant donné que l'OS en fait de plus en plus l'usage.
SL forever !

avatar Letsam | 

Belle initiative, mais est-ce souhaitable ? Mon MacBook Pro de 2007 a déjà bien du mal avec El Capitan, à dire vrai je ne l'utilise pratiquement plus, surtout pour cette raison.

avatar chriseg | 

Et pourquoi pas, utiliser une machine virtuelle sur ces Mac, pour installer Sierra ?

avatar bobdu87 | 

Un amateur de sado masochisme LOL!

avatar r e m y | 

Concernant l'obsolescence programmée, mise à toutes les sauces, on n'est pas du tout dans ce cas ici!
L'obsolescence programmée c'est quand un appareil cesse de fonctionner au-delà d'un certain temps d'usage, sans être réparable, pour obliger à en acheter un nouveau.

Ici, tout au plus, on est sur des machines qui ne peuvent plus évoluer et bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Par contre, elles continuent de fonctionner comme au premier jour, voire mieux, dès lors qu'elles ont pu bénéficié d'un certain nombre de mises à jour!

Rien n'oblige le constructeur de continuer à leur faire bénéficier des toutes dernières évolutions!

Quand des fonctionnalités disparaissent du jour au lendemain (la geolocalisation sur les anciennes versions d'iPhoto par exemple), la synchronisation MobileMe (suite à l'arrêt de MobileMe, pour les machines ne pouvant passer sur une version d'OS acceptant iCloud)... ok pour l'obsolescence (et encore..)
Quand on a des machines fermées, collées, soudées non réparables: là OUI, on peut évoquer l'obsolescence programmée car ces machines sont concues pour être jetables le jour où elles tombent en panne.
Mais ce n'est pas du tout le sujet avec des machines pour lesquelles Apple ne veut pas s'embeter à s'assurer que Sierra fonctionnera.

D'ailleurs on peut se demander si ce ne sont pas les utilisateurs souhaitant absolument installer la toute dernière version du systeme sur leur Mac (ou iPhone, iPad, iPod...) qui rendent eux-meme leur appareil obsolete en le rendant poussif à vouloir lui faire ingurgiter une version n+4, n+5 voire n+6 par rapport à la version installée lors de l'achat???
Mon vieil iMac fin 2007 tourne comme une horloge avec SnowLeopard. Si je lui demandais de faire tourner El Capitan (il est offciellement compatible), il deviendrait tellement poussif qu'il en serait inutilisable et je n'aurais qu'une envie: en changer!

avatar pepes003 | 

Selon Wikipédia: "L’obsolescence programmée est l'ensemble des techniques destinées à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement [...]".

Sierra a été créé pour, entre autre, volontairement exclure certains appareils et donc in fine, tenter de "réduire l'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement".

Pour les enthousiastes plus haut, vous maintiendrez le même discours si un jour le dernier OS de la marque sera compatible QU'AVEC le dernier appareil sorti ? Où s'arrête votre tolérance à l'obso***, euh pardon, au progrès ?

avatar r e m y | 

"Sierra a été créé pour volontairement exclure certains appareils..."
Qu'est-ce qui te permet une telle affirmation???

Si Apple avait l'esprit aussi tordu, ils auraient au contraire prévu une installation automatique de Sierra sur tous les Macs ayant le malheur de se connecter à Internet pour transformer les plus anciens en véritables veaux inutilisables! Là oui, il y aurait intention de rendre obsolètes les anciens modèles.

Tant qu'Apple ne nous contraint pas à installer la dernière version de l'OS sur nos Macs, on est libre de continuer à les utiliser aussi longtemps qu'on le souhaite.

C'est bien moi qui déciderai quand je voudrai remplacer mon iMac de fin 2007 et pas Apple qui aura pré-décidé à quelle date je dois en changer, en le rendant inutilisable passé une certaine date!

avatar jazz678 | 

@pepes003 :
Ça serait vrai si les machines sans sierra s'arrêtaient de fonctionner. Ce n'est pas le cas. Yosemite et les versions antérieurs continueront de tourner. Qu'on se sente dans l'obligation de changer de machine pour avoir Sierra est un autre problème qui n'est pas imposé par Apple. On va dire fortement suggéré par leurs astuces et leur puissance marketing. Chacun luttera contre ça comme il peut...

avatar pepes003 | 

L'OS est un réceptacle à soft.

Des softs non-compatibles sans Sierra vont sortir et vous le savez, il est là, entre autre, le soucis. Si l'on ajoute le fait que les usagers de profiteront pas des futurs features d'Apple, le terme d'obsolescence prend tout son sens.

avatar xDave | 

@pepes003 :
Obsolescence sans doute mais pas programmée

avatar iGeek07 | 

@r e m y :
Ce sont les mêmes qui se plaignent quand Apple ne "supporte plus un appareil" (ex : pas de iOS10 sur iPhone 4s) et quand Apple livre une mise à jour qui ralentit un appareil (donc sous entendant que peut être Apple n'aurait pas dû l'autoriser sur cet appareil, ex iOS9 sur iPhone 4s).

Ce qu'ils ne comprennent pas aussi c'est que quand on "supporte" un ordinateur vieux de 8 ans (comme c'était le cas à la sortie d'El Capitan), ça ne veut pas "juste" dire qu'on autorise à l'installer sur cet ordinateur, ça veut dire qu'on doit le tester sur cet ordinateur, et que s'il y a un bug spécifique à cette machine, il faudra coder un patch pour ce bug spécifique à la machine. Il faut aussi en assurer le support au SAV etc. Bref, c'est du temps et de l'argent.
Apple n'est pas une œuvre de charité.

Je suis sûr que les ingénieurs d'Apple sont très heureux que les bidouilleurs puissent permettre d'installer Sierra sur des machines non supportées : les gens qui veulent les nouveautés sans support peuvent les avoir. Mais Sierra ne sera pas testé sur ses machines, et s'il ont un bug ou un problème, c'est LEUR problème.

Ceux qui parlent d'obsolescence programmée (en plus de ne pas utiliser le bon terme) n'ont jamais développé de logiciel pour ne pas comprendre ce qu'implique le SUPPORT de tant de machines. Demandez aux développeurs d'applications pourquoi ils ne SUPPORTENT que les deux ou trois dernières versions de l'OS? Parce que c'est un cauchemar d'aller plus loin et d'avoir pleins de ramifications dans le code pour des spécificités de différents OS. Là c'est pareil dans le code de l'OS pour différents machines.

avatar mat 1696 | 

@iGeek07 :
Totalement d'accord avec toi. C'est comme le Hackintosh, Apple aurait les moyens de le bloquer totalement (ou de vendre macOS pour PC), mais ne le fait pas, comme ça en cas de problème, ils n'y peuvent rien, mais ça leur apporte quand même des clients...

avatar r e m y | 

des clients???
tu veux dire des clients qui achètent macOS à zero Euro?
(et qui n'achètent pas de mac non plus)
Pas sûr que ce soit le type de clients dont Apple raffole.... :-)

avatar armandgz123 | 

@r e m y :
Pour l'exemple de l'iPhone :
Apple ne livre pas la dernière version du logiciel pour inciter à changer, l'utilisateur ne pouvant pas bénéficier des nouvelles applications mise à jour (contrairement à Android).

Apple livre des mises à jour non optimisé (exemple : iPad 3, iOS 8, avec le Jailbreak, un tweak permet d'enlever facilement toute les saccades le rendent fluide)
Ou juste des mises à jour qui ralentisse vraiment le téléphone car trop lourde (iOS 7 iPhone 4).

DANS les deux cas, Apple pousse à changer d'iPhone.

Apple devrait laisser tous simplement la possibilité de choisir la version d'iOS.

avatar jojo5757 | 

@r e m y :
Tu as raison. Le seul soucis ( à la fois sur Mac mais encore plus sur iPhone/iPad) c'est: vais-je rester dans un système obsolète ou plus ancien pour que mon appareil continue de parfaitement fonctionner... Mais j'aurais de moins en moins de logiciels ou d'applications qui fonctionneront dessus (car les développeurs ne soutiendront plus les anciennes versions du système).
Ou vais-je migrer à la toute dernière version du système mais mon appareil deviendra tellement lent qu'il sera quasi inutilisable ?
Quel est le choix ? Aucun !
Quand tu vois qu'un XP de 12 ou 14 ans fait encore tourner une majorité de logiciels actuels, tu peux te poser cettaines questions.
Clairement Apple s'arrange pour que d'une manière ou d'une autre on change assez rapidement de matériel...

avatar xDave | 

@jojo5757 :
Tu oublies juste que Microsoft ne faisait pas de matériel jusqu'à il y a peu et que c'était donc tout leur intérêt que de supporter de vieux bouzins pour qu'on achète leur soupe.
Ça n'arrangeait certainement pas les assembleurs / constructeurs de PC qui d'ailleurs ont mis la clé sous la porte pour nombre d'entre eux.
Les Macs anciens fonctionnent toujours, if it works don't fix it!

avatar patrick86 | 

@bobdu87 :
Ce n'est pas mon propos.

Je veux dire :
- soit le support est effectivement possible mais il y a un verrouillage volontaire ;
- soit le support est possible mais non effectif.

Quand à l'obsolescence programmée : il s'agit de faire perdre à un produit tout ou une partie de ses fonctions, de manière prématurée et non justifiée.

Ne pas donner accès à de NOUVELLES fonctions n'est pas, en soit, de l'obsolescence programmée.

La question qui se pose est celle du support du logiciel et notamment de la sécurité. Il est souhaitable qu'Apple supporte le logiciel des anciens Mac, soit en adaptant les nouvelles versions de macOS, soit en continuant à maintenir au minimum les anciennes.

avatar Jetsurfer | 

Avec mon MBP late 2007, je suis en 10.9.5, cela roule, inutile de passer à autre chose.

avatar patrick86 | 

@pepes003 :
Au sens stricte, il n'y a pas d'obsolescence programmée tant que mon ordinateur réalisé les fonctions pour lesquelles je l'ai acheté.

Si vraiment Sierra laisse de coté certains anciens Mac par pur raison marketing, il s'agit alors d'une incitation (markéting) au renouvellement. Ce qui est différent.

avatar madballnyhc | 

Un upgrade d'OS sur des critères matériels fantôme, c'est de l'obsolescence programmé désolé.
Apple préfère vendre un Mac neuf que de maintenir un vieux modèle soit mais c'est pour des faire rentrer de l'argent alors que le matériel suivait encore. Mon macbook fin 2008 est en bout de course (je le change cet année si apple daigne sortir un nouveau modèle...) mais certains modèles les 2009 notamment peuvent largement faire tourner sierra pendant 1 an avant la prochaine version en juin 2017.

avatar Un Type Vrai | 

"c'est de l'obsolescence programmé désolé."
désolé pour toi si tu ne comprend pas "obsolescence programmée".

avatar madballnyhc | 

Je l'utilise par abus de language pour cette définition et si t'es pas content vas voir ailleurs.

"L'obsolescence programmée est le nom donné par abus de langage à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement"

avatar patrick86 | 

@madballnyhc :

Et bien même par "abus de langage", il ne s'agit pas d'obsolescence programmée tant que votre ordinateur réalise les fonctions pour lesquelles il vous a été vendu.

avatar madballnyhc | 

@patrick86 :
Oui mais par extension si un éditeur ne supporte plus El Capitan et ben bibi sont ordi qu'il a acheté pour ce soft, il est mal! L'obsolescence programmée fonctionne tant sur le plan hardware que software. Mon boulot c'est d'acheter des software pour des boites du cac donc je sais un minimum de quoi je parle.

avatar nihil | 

Histoire d'en rajouter une couche, le contenu du patch montre clairement que, pour les machines affichées en vert dans la liste, il s'agit plus de mauvaise volonté de la part d'Apple qu'autre chose (en gros les patch permet d'assurer le support complet des chipsets nVidia GT9400 qui embarquait une partie graphique légère et un controleur USB).

Rien en matière d'optimisation ne justifie ce choix, si ce n'est la simplification pour Apple de ne prendre en charge que les Macs dont l'USB est géré directement par le chipset Intel.

Étant donné que la révolution de la gestion USB a eu lieu sur El Capitan (voir tous les soucis avec les drivers de carte son externe par exemple) et que ces machines fonctionnent aujourd'hui, on peut clairement y voir une volonté de forcer le renouvellement en les privant des nouvelles fonctionnalités offertes par Sierra dont elles pourraient bénéficier (Siri en particulier, pour Continuity, elles sont déjà out, comme tous les modèles compatibles Sierra dépourvus de bluetooth LE 4.0).

Entre ces bridages logiciels assez artificles (voir le précédent des MacPro dont une maj de l'EFI fournie par la communauté permettait de passer à la version supérieure) et le fait que les Macs sont de moins en moins réparables/upgradables par l'utilisateur final, on peut clairement identifier une volonté d'Apple d'encourager le renouvellement de matériel en limitant son évolutivité, business is business...

La bonne nouvelle c'est que l'expérience de la communauté Hackintosh est aujourd'hui suffisante opur apporter des solutions y compris sur Mac !

Le patch dont il est question ici en est un bon exemple, le salut pour les amoureux de macOs qui en se reconnaissent plus dans une compagnie qui vend des machines à plus de 3000€ avec des processeurs ayant plus de deux ans et des cartes graphiques anémiques viendra certainement de quelque part par là.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR