OS X, c’était mieux avant ? Retrouvez-le avec Linux !

Nicolas Furno |

Vous êtes nombreux à critiquer les choix d’Apple avec les dernières versions d’OS X et tout particulièrement les choix de Yosemite. Que ce soit la nouvelle police par défaut du système — Helvetica Neue — ou la transparence un peu partout, la direction esthétique choisie par le constructeur ne plait pas à tout le monde. Alors, certes, on peut toujours bricoler. On peut changer de police par défaut et c’était même l’objet de l'une de nos astuces d'hier.

Il faudrait vraiment détester la police par défaut d’OS X Yosemite pour s’infliger celle-ci…

À force de modifier les options et de changer les paramètres, on peut quasiment retrouver l’environnement du Système 7… mais au bout d’un moment, la question se pose : est-ce que cela vaut encore la peine de s’infliger OS X ? Est-ce que vous n’auriez pas tout autant intérêt à changer de système d’exploitation ? Et cela tombe bien, certains se sont déjà posés la question avant vous, et ont préparé un environnement qui devrait vous être très familier…

En témoigne Elementary OS, une distribution Linux qui vise le grand public et qui est basée sur Ubuntu, mais avec de nombreux composants personnalisés. Sa particularité, c’est surtout une interface qui s’inspire très largement d’OS X. Mais pas d’OS X Yosemite, non, son inspiration, cette distribution va plutôt la piocher quelques années en arrière, dans les environs Mac OS X 10.4.

Elementary OS avec son lecteur musical. Cliquer pour agrandir

Si vous voulez tenter l’expérience, Elementary OS est une distribution gratuite, même si ses concepteurs appellent aux dons pour maintenir son développement actif. Une toute nouvelle version est d’ailleurs en cours de finalisation : basée sur une version plus récente d’Ubuntu, elle pose moins de problème avec les Mac récents et elle proposera un nouveau thème par défaut. Espérons, pour les amateurs de Mac OS X à l’ancienne, que ce thème ne sera pas trop dans l’air du temps…

Quoi qu’il en soit, la vidéo de présentation de la distribution est très bien faite et les retours sont plutôt encourageants. Elementary OS paraît bien conçue pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec les distributions plus complètes (et complexes) et elle est apparemment bien pensée, avec des applications propres pour tous les usages de base qui sont agréables à utiliser.

Pour essayer Linux sans risque, le mieux est de le faire avec une machine virtuelle, ou au minimum sur une autre partition (avec un disque dur externe par exemple). Ainsi, vous pourrez toujours revenir à OS X en cas de problème. Et si vous voulez vous lancer à l’eau, vous trouverez les informations et les liens de téléchargement sur le site d’Elementary OS. Un bon niveau d’anglais est indispensable (la page d’accueil est traduite, mais pas les instructions pour l’installation).


avatar frankm | 

@Jacti :
C'est vrai que Apple ferait mieux de ne pas se forcer à sortir une nouvelle version annuelle ! Et profiter de temps supplémentaire pour poffinner à l'extrême la nouvelle future version.

avatar Jacti | 

C'est vrai que c'est pénible une version par an. C'est pour ça que je reste en Snow Leopard car je n'ai nul besion des systèmes ultérieurs, au contraire, ils me font perdre des fonctionnalités car j'ai des logiciels qui deviennent incompatibles à cause de la disparition de Rosetta principalement qui m'est bien plus utile que les gadgets qui parsèment les nouvelles version d'OS.
Je pense que c'est avant tout du commerce pour faire "vivre" les éditeurs de logiciel Adobe, les fournisseurs d'imprimantes et consorts. Au niveau hardware, la disparition du Firewire est un scandale (tous mes anciens périphs sont en Firewire : EyeTV, interface audio MOTU, des disques durs externes, etc.)
Y'en a marre de ces changements incessants qui n'apportent rien d'autre à l'utilisateur que des désagréments.

avatar patrick86 | 

"Je pense que c'est avant tout du commerce pour faire "vivre" les éditeurs de logiciel"

C'est très exactement du commerce pour faire tourner un business.
Un éditeur vend régulièrement des nouvelles versions de ses logiciels, comme un constructeur automobile renouvelle régulièrement sa gamme.

avatar Fabeme | 

Je regrette aussi la version tous les ans, un OS qui s'améliorerait sans nouvelle version derrière, simplement une révision pour rajouter 1 ou 2 options nécessaires à la cohésion avec iOS, serait suffisant.
Cela pourrait permettre de stabiliser OS X qui souffre de cette course aux versions depuis qu'elle a commencé, même si avec Yosemite Apple a fait moins pire que d'habitude sur une x.0

Cela dit, pour les choix de connectique, Apple est coutumière du fait, et propose des solutions alternatives à base d'adaptateurs Thunderbolt. L'approche est pénible car l'on doit se trimbaler une palanquée d'adaptateurs, mais elle est élégante puisqu'il ne force plus l'ordi à conserver tous les connecteurs possible. J'ajoute même que je peux maintenant avoir 2 Firewire par se biais sur un MBP Retina.
Cela se justifie beaucoup moins sur un MacPro, un Mac Mini ou un iMac... tout comme le retrait du Superdrive spécifiquement sur ces machines. Mais là encore, Apple est coutumière de cela. Ils ont cette capacité à déceler quand quelque chose va mourir et faire un changement violent mais dont on ne parlera plus dans quelques temps.

avatar patrick86 | 

"Mac OS X Snow Leopard est le meilleur OS d'apple"

Et à la sortie de SL, Tiger était le meilleur OS d'Apple… et aux débuts d'OS X, Mac OS 9 était le meilleur OS d'Apple… Dans 2 ou 3 ans, Mavericks ou Yosemite sera le "meilleur OS d'Apple". Bref. Comme d'hab quoi.

avatar Jacti | 

Non, pas du tout. SL est particulier car c'est le dernier sur lequel tourne Rosetta.

avatar patrick86 | 

"SL est particulier car c'est le dernier sur lequel tourne Rosetta."

Comme Leopard qui est le dernier à tourner sur PPC, ou Tiger qui est le dernier à intégrer Classic…
Cette idée de "machin meilleur OS d'Apple" est subjective et bien souvent infondé, voire, dans le pire des cas, fait purement et simplement abstraction des déboires ou défauts que ladite version a pu connaitre à ses débuts.

avatar Le docteur | 

Tiger EST le meilleur OS d'Apple.

avatar kilgourpa | 

@Le docteur :
Vive système 7!

avatar Eiffel21 | 

Ils sont pénibles ces gens à toujours se plaindre. Moi, je viens de passer de Lion à Yosemite, d'un iMac 2006 à un iMac 5K et j'adore. Je découvre AirDrop, le partage, iCloud Drive, AirPlay et plein d'autres petits trucs sympas. Alors la transparence et la police de OS X pour moi c'est secondaire.

Il faudrait qu'Apple mette une Base De Registres, un Master Boot Record et tous ces trucs qui font le charme de Windows pour satisfaire tout le monde ! lol, hihihihihihihihihi

avatar Doctomac | 

"ur les dernières version de Mac OS X (ainsi que les fonctionnalités dont on a que faire : centre de notification, LaunchPad, iCloud, etc. qui m'encombrent et que je désactive systématiquement tellement c'est agaçant). C'est une des raisons pour laquelle je reste sous Snow Leopard,"

Pour vous ! Moi j'ai besoin du centre de notification et de iCloud. Ce n'est parce que certains ne veulent pas d'une fonctionnalité qu'Apple ou Microsoft ne doivent les proposer aux autres. Comme vous l'avez dit, vous pouvez les désactiver mais laisser les autres en profiter.

Je ne vois pas les problèmes de graphisme dans Yosemite. Par ailleurs, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir les améliorations apportées depuis SL :

- amélioration de Expose et de Spaces en une interface beaucoup plus simple Mission Control
- les innombrables améliorations dans le Finder (onglets, les améliorations de présentation, les améliorations de gestion des fichiers, etc.).
- l'apport de fonctions innovantes que Version, l'enregistrement automatique ou Airdrop.
- les améliorations successives de Safari (Safari dans Yosemite est, à mon sens, la meilleure version jamais proposée)
etc.....

Perso, je ne vois pas comment je pourrais revenir à SL avec tant de progrès réalisés dans l'OS.

avatar Jacti | 

Je préfère Exposé et Space à Mission Control (je l'avais oublié dans ma liste celui-ci).
Je déteste travailler avec des onglets car on ne voit pas le contenu de chacun en même temps. J'adore les fenêtres qui me permettent de les mettre où je veux sur les écrans (j'ai plusieurs 27" sur mon Mac Pro) et j'ai souvent besoin de juxtaposer des fenêtres pour voir leurs contenus en même temps dans le cadre de ma veille technologique et de la préparation de mes cours (à chacun ses besoins).
L'enregistrement automatique, je déteste. Je veux rester maître de mes actions et je n'aime pas que le système fasse des "choses" dans mon dos. C'est le reproche principal que je fais à Windows !
Je n'utilise pas Safari mais Opera qui est le meilleur outil que je connaisse car il intègre le mail, Usenet et Unit.
Je persiste : le centre de notification, heureusement qu'il est désactivable, car c'est une horreur pour la concentration quand on travaille sérieusement sur l'ordinateur (pour ma part : préparation de cours, veille techno, composition musicale et sound design). Quant à LaunchPad c'est une vaste plaisanterie quand on possède plus de 200 logiciels...
Ce que vous énumérez, c'est peut-être bien pour vous mais moi ça m'encombre et ça ne m'est d'aucune utilité !

avatar Doctomac | 

Je pense que vous parlez sans savoir et que vous n'avez pas connaissance des fonctionnalités.

Je comprends pas comment on peut préférer Expose et Spaces séparés à Mission Control dans le sens où Expose est mieux intégré aux Espace dans Mission Control et c'est bien moins confus qu'avant. D'ailleurs, le premier éditeur de logiciel Microsoft a copié telle quelle la fonctionnalité Mission Control dans son Windows 10, preuve qu'elle n'est pas si mauvaise que ça.

De même pour le Launchpad, même avec 200 applications il est utilisable dans la mesure où il y a une barre de recherche Spotlight.

Pour les onglets, vous avez une préférence de travail c'est variable d'une personne à l'autre. Encore une fois, ça ne peut justifier le fait qu'Apple ne propose pas cette fonctionnalité à d'autres dans la mesure où beaucoup d'utilisateurs n'aiment pas accumuler les fenêtres à l'écran. De même pour l'enregistrement automatique. Il faut faire la distinction entre une action automatique gênante et une autre plus pratique. En l'occurence, l'enregistrement automatique permet de plus se soucier d'enregistrer régulièrement un document au cours de son édition et de s'affranchir donc de la perte des dernières modifications en cas de soucis.

Enfin, préférer Opera et Safari sur Mac c'est définitivement nous montrer que vous avez des préférences de travail un peu atypique..... Bref, heureusement qu'Apple propose des fonctionnalités pour le grand nombre et pas pour l'utilisateur de niche.

avatar Jacti | 

Comme vous dites : "c'est bien mieux confus qu'avant".
C'est exactement ça !

avatar Fabeme | 

@Doctomac
Juste quand même concernant ta réflexion sur Exposé et Spaces. Il a le droit de préférer ceux là à Mission Control quand même... Même si je partage le fait que Mission Control me semble mieux conçu, je ne crois pas qu'il soit mieux conçu dans l'optique d'une utilisation avancée. Il a été mieux conçu car simplifié pour être enfin compris par plus d'utilisateurs au quotidien. On a eu des pertes fonctionnelles surtout sur Spaces. Exposé s'avère globalement bien intégré à Mission Control, mais Spaces non. L'on a perdu la possibilité de voir en une liste centralisée quel app doit s'afficher sur quel bureau virtuel. C'est idiot, mais un pro a besoin de ça. L'on fait sans, on a gardé la possibilité de donner un espace à une app, mais une simple petite liste bon sang... Spaces offrait également une structure plus intéressante car non linéaire. L'on avait une mosaïque si on le souhaitait, l'on choisissait la taille de la grille, se déplacer en haut, en bas, à droite à gauche, etc. Cela offrait plus de souplesse dans le chemin mental qui mène à l'usage d'une fonction. Et il y a d'autres petites choses qui sont parties.

En contrepartie, et particulièrement sur Mavericks et Yosemite, l'on gagne une bien meilleur gestion du multi écran. Avec Mission Control, et jusqu'à Mavericks, Apple a rajouté de la confusion à Mission Control avec les app plein écran, etc. Ca n'a pas bien marché et c'est très mal compris des utilisateurs. L'accès au plein écran est simplifié dans Yosemite, mais il y a encore à travailler là dessus.
Les utilisateurs qui s'y intéressent comprennent également mieux le principe d'Exposé et de Spaces maintenant, même si sur l'aspect bureau virtuel il y aurait encore quelques améliorations simples à faire comme rendre la suppression plus évidente pour le néophyte qui collectionne souvent les bureaux sans le savoir.

Bref, un peu de tolérance sur ces gueguerres. Son usage est atypique en effet et il a la faiblesse de sembler nous faire croire que son usage est tout à fait courant. Inutile non plus d'ignorer son besoin spécifique ou son refus d'adaptation qui est tout à fait légitime.

avatar Jacti | 

Je vous remercie beaucoup pour vos explications sur Exposé, Spaces et Mission Control dont j'ai eu la faiblesse de ne pas argumenter mes choix. Vous parlez également du "plein écran" dont je ne vois aucunement l'utilité. J'adore travailler avec beaucoup de fenêtre car, pour ce que je fais, c'est de cette manière que j'ai le plus de souplesse et de productivité. J'en ai toujours au moins une douzaine d'ouvertes et quelques fois ça monte jusqu'à plus de 30. Je ne sais pas faire avec des onglets et le plein écran est, pour moi, une hérésie. Alors maintenant, sur Yosemite, il faut faire alt en cliquant sur le bouton vert pour que ça fonctionne comme avant... (si j'ai bien compris). Une raison de plus de ne pas faire l'upgrade. Déjà que Mountain Lion ne me plaît pas (je l'ai sur un de mes 4 disques internes, mais l'expérience montre que je ne l'utilise quasiment jamais. Je préfère, de loin, Snow Leopard.
Pareil avec Logic Pro 10 qui n'accepte pas les plug-ins 32 bits. J'ai Timewarp 2600 (j'avais un ARP 2600 que j'ai revendu) qui n'est plus mis à jour et que j'utilise intensivement. Il existe un "pont" pour le rendre compatible 64 bits dans Logic Pro 10 mais tout ça ajouté bout à bout fait de vraies usines à gaz pire que Windows.
Non décidément Snow Leopard reste le seul système convivial et productif pour ce que je fais. Les systèmes suivants ne sont pour moi que des handicaps avec leurs gadgets lourdingues inutiles et leur perte de fonctionnalités vitales pour moi.

avatar Fabeme | 

Pour le plein écran, on a tous des usages et des machines différentes... ainsi en mobilité je n'ai qu'un 13" maintenant, en retina. J'ai fais le choix de passer d'un 17" à un 13", et le plein écran prend son sens sur certaines tâches. Mais lorsque je le connecte à mon 24" externe, le plein écran s'impose moins, sauf dans 2 logiciels. Logic et Aperture, ainsi que Final Cut. Comme quoi hein, les usages et habitudes...

Je préfère utiliser Logic en plein écran lorsque je suis uniquement avec un synthé ou un clavier maitre face à moi, cela retire toute distraction, et permet de se concentrer sur le logiciel. Il supporte les fenêtres des VST, donc c'est un mode idéal.

Sous Aperture il s'agit du développement de mes fichiers Raw principalement, pour la même raison.

Pour les autres logiciels, le plein écran m'ennuie, mais cela dit, je ne suis pas gêné du changement de comportement du bouton maximiser sous Yosemite car sur grand écran je ne l'utilisais pas, il ne faisait pas ce que je voulais. Sous Yosemite je le trouve plus logique pour mon usage, et j'ai pris l'habitude depuis longtemps de redimensionner les fenêtres à la main. Mavericks apportant (il me semble ?) le redimensionnement depuis n'importe quel bord de la fenêtre, cela a été un gain appréciable. Là encore, les goûts et usages.

Pour revenir à Logic Pro X, je comprend la frustration, je la vie moi même. Cela dit, les mises à jour de certains VST arrivant, qu'il est agréable de voir certains VST un peu lourds s'épanouir en 64 bits désormais. Logic Pro X dans ces configurations s'avère beaucoup plus réactif dès qu'un projet prend de l'embonpoint. C'est moins visible si l'on se contente de morceaux courts, mais lorsque l'on doit produire des pistes de 15, 20, 30 minutes, avec quelques VST chargés, et que l'on a de la Ram à revendre, c'est beaucoup mieux.
Je ne partage pas trop le caractère usine à gaz... Je veux dire par là que Logic par définition est une usine à gaz, la version 9 nous le faisait bien ressentir à mon sens. La version X tente de calmer le jeu, et la manip du 32/64 existait déjà sous 9, mais le 32 était par défaut. Si sous X la version 64 pose tant de problèmes, pourquoi ne pas mettre Logic Pro X en 32 par défaut ? Un clic droit sur le programme pour afficher l'inspecteur, une case à cocher, et la vie reste belle...

Mais, étant formateur de métier et ayant formé beaucoup de monde en informatique sur divers logiciels et environnements, je ne sais que trop bien que tout le monde voit midi à sa porte et le tempérament de l'utilisateur joue beaucoup dans ces choix. Si SL s'avère être un système de rêve, et qu'il convient dans l'écosystème et sur les attentes de l'utilisateur, pourquoi changer ?

Pour ma part j'ai une autre approche faite de curiosité, et cela ne me dérange pas de changer ma manière de travailler pour pouvoir mettre à profit des nouvelles choses, même si parfois je dois rebrousser chemin car manifestement certains usages sont trop novateurs pour le niveau technologique de notre époque.

J'ai beaucoup aimé SL, et il reste un système de choix pour moi. Mais je ne pourrais y revenir dans un usage courant maintenant. Je me suis trop habitué aux évolutions qui ont eu lieu depuis, et ce dans des fondamentaux du système (Mission Control malgré mes critiques, Finder, iCloud, Mail, et j'en passe). Après, SL ne s'arrêtera pas de fonctionner tout seul, donc...

avatar Jacti | 

Tiens moi aussi je redimensionne mes fenêtres à la main. Nous avons une utilisation différente de Logic car je n'utilise quasiment pas de synthé "hardware". Le seul clavier qui me reste est un DX7
d'origine (1983) et je m'en sert juste comme clavier maître, quelques fois, pour les instruments virtuels. La majorité de ma musique est fabriquée avec Metasynth et Logic me sert surtout pour le mixage et les effets numériques (j'utilise donc énormément de petites fenêtres pour les réglages des effets). Je fais de la musique plutôt genre Ircam et GRM...
J'ai souvent 15 à 20 pistes d'audio produites par Metasynth et de longs morceaux (le + long fait 2h30 !). J'utilise aussi un peu Tassman pour filtrer mes pistes audio avec mes mes propres montages de filtres.
Le problème c'est que je vais acquérir un iMac Rétina avec la config maximale et là, pas de SL...
Je vais certainement conserver mon Mac Pro à cause de lui.
Ma femme a un iMac de juin 2011 lui aussi toujours sous SL car c'est ce qu'elle préfère également.

avatar Doctomac | 

"Je vous remercie beaucoup pour vos explications sur Exposé, Spaces et Mission Control dont j'ai eu la faiblesse de ne pas argumenter mes choix."

Plutôt l'incompétence d'argumenter vos choix. Dans la mesure où vous n'avez jamais utilisé pleinement les OS post Snow Leopard, je ne vois pas comment vous pouvez comparer avec des arguments Expose/Spaces et Mission Control.

Non mais sérieusement, vous êtes là avec Snow Leopard Snow Leopard Snow Leopard. Ce que je conseille c'est d'aller dans un Apple Store, la Fnac ou je ne sais où pour prendre le temps de tester Yosemite. Car là vous dénigrez un OS que vous n'avez jamais utilisé.

avatar Doctomac | 

"C'est idiot, mais un pro a besoin de ça. L'on fait sans, on a gardé la possibilité de donner un espace à une app, mais une simple petite liste bon sang.."

Oui mais c'est quand même mineur comme perte. Surtout que la liste que tu cites étaient particulièrement indigestes à manipuler.

"Il a le droit de préférer ceux là à Mission Control quand même... "

Oui bien sûr, mais encore faut-il juger en connaissance de cause et en l'occurence notre ami n'a jamais vraiment expérimenté Mission Control.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : « Je comprends pas comment on peut préférer Expose et Spaces séparés à Mission Control »

Ben moi je fais partie de ceux qui pensent l’inverse : je ne comprends pas comment on peut préférer le gâchis que représente Mission Control au vrai Exposé tel qu’il a existé pendant des années avant ça.
N’évoquons même pas le cas de Spaces maintenant réduit à une pauvre ligne à la navigation du coup bien moins efficace.

« dans le sens où Expose est mieux intégré aux Espace dans Mission Control »

C’est faux.
Il y est au contraire bien moins intégré, puisqu’il a perdu la fonction pourtant bien pratique d’affichage d’une miniature de toutes les fenêtres de tous les espaces d’un seul coup — qui permettait notamment un glisser-déposer direct et facile vers n’importe quelle fenêtre de n’importe quel autre espace.

Pour quelqu’un qui accuse les autres de « parler sans savoir et n’avoir pas connaissance des fonctionnalités », je trouve bizarre d’avoir une aussi médiocre connaissance de ce qu’était le couple Exposé/Spaces avant et après le passage à Mission Control.

« D'ailleurs, le premier éditeur de logiciel Microsoft a copié telle quelle la fonctionnalité Mission Control dans son Windows 10, preuve qu'elle n'est pas si mauvaise que ça. »

Euh… comme gage de qualité, on a vu mieux ! :-)

« De même pour le Launchpad, même avec 200 applications il est utilisable dans la mesure où il y a une barre de recherche Spotlight. »

Là, en revanche, je ne peux qu’être mille fois d’accord, du coup je tenais à le souligner.
Le côté super-pratique du Launchpad, c’est d’offrir un champ de recherche Spotlight limité aux applications, ce qui permet d’être très efficace lorsqu’on cherche une application, mais aussi de libérer Spotlight de cette fonction, en permettant de ne l’utiliser que pour chercher d’autres choses.
Ce n’est pas grand chose, mais ça fait une grosse différence à l’usage.

avatar Doctomac | 

"’est faux.
Il y est au contraire bien moins intégré, puisqu’il a perdu la fonction pourtant bien pratique d’affichage d’une miniature de toutes les fenêtres de tous les espaces d’un seul coup — qui permettait notamment un glisser-déposer direct et facile vers n’importe quelle fenêtre de n’importe quel autre espace.

Pour quelqu’un qui accuse les autres de « parler sans savoir et n’avoir pas connaissance des fonctionnalités », je trouve bizarre d’avoir une aussi médiocre connaissance de ce qu’était le couple Exposé/Spaces avant et après le passage à Mission Control."

Je rassure, j'ai une très bonne connaissance de l'ancien couple Expose/Spaces, j'en ai fait un usage intensif depuis son intégration dans Leopard. Le point que tu soulèves ne relève pas de l'intégration que j'ai évoquée (je t'invite à chercher dans le dictionnaire le sens du mot intégration). Encore une fois, Expose et Spaces étaient deux entités différentes qui interagissaient certes mais qui de facto pouvaient engendrer de la confusion. Par exemple, quand on était dans un espace, le simple fait d'appeler Expose ne permettait pas de voir les fenêtres dans les autres espaces. Il fallait alors dans la foulée appeler Spaces avec un autre bouton clavier, en cliquant sur une autre icône du Dock ou en glissant la souris dans un autre coin d'écran. Avec Mission Control, une seule icône, un seul bouton clavier ou un seul glissement de souris dans un coin d'écran permet d'appeler EN MÊME temps Expose et Spaces. C'est en ce sens que l'intégration de Expose dans Spaces est meilleure. Par ailleurs, Apple a intégré la navigation par "gestes" dans MC, ce qui finalement remplace de manière élégante la fonction perdue que tu cites.

Globalement, oui on perd la fonction que tu cites de pouvoir voir de manière éclatée toutes les fenêtres dans tous les espaces mais je pense que l'utilisateur a gagné d'avantage en clarté et en intuitivité dans l'utilisation de ces deux fonctions.

"Euh… comme gage de qualité, on a vu mieux ! :-)"

Je l'attendais celle-là. Je laisse ta remarque caricaturale et je persiste à remarquer qu'une société comme Microsoft qui choisit de copier aussi fidèlement une fonction de OS X pour son logiciel phare Windows dit quelque chose.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : « Je rassure, j'ai une très bonne connaissance de l'ancien couple Expose/Spaces »

Ça ne se reflète pas dans tes commentaires — du coup, je continue d’en douter fortement.

« Le point que tu soulèves ne relève pas de l'intégration que j'ai évoquée »

Si.

« (je t'invite à chercher dans le dictionnaire le sens du mot intégration). »

Je t’invite à te précipiter sur le premier dictionnaire que tu trouveras pour faire de même. :-)

« Encore une fois, Expose et Spaces étaient deux entités différentes qui interagissaient certes mais qui de facto pouvaient engendrer de la confusion. »

Non. Enfin, pas plus que la version Mission Control (qui est plus une fusion qu’une intégration).

« Par exemple, quand on était dans un espace, le simple fait d'appeler Expose ne permettait pas de voir les fenêtres dans les autres espaces. »

Ce qui était justement le comportement souhaité.

« Il fallait alors dans la foulée appeler Spaces avec un autre bouton clavier, en cliquant sur une autre icône du Dock ou en glissant la souris dans un autre coin d’écran. »

… ou en donnant un ordre vocal à la machine, ou en faisant un geste devant un capteur de mouvements, ou en se connectant en SSH depuis une autre machine pour lancer le truc, ou… bref, pas la peine de faire une longue liste des divers moyens de lancer Spaces pour donner l’impression que c’était pénible, merci.
Il fallait donc lancer Spaces. Et pas forcément dans la foulée — ça pouvait être la première chose qu’on faisait, si on savait que la fenêtre recherchée n’était pas dans l’espace actuel.

« Avec Mission Control, une seule icône, un seul bouton clavier ou un seul glissement de souris dans un coin d'écran permet d'appeler EN MÊME temps Expose et Spaces. »

Oui et non. Ça permet d’appeler un truc qui reprend une partie d’Exposé et une partie de Spaces.
Mais pas tout, et c’est là le problème : il y manque des fonctions que certains trouvaient pourtant fort pratiques.
Ce qui justifie parfaitement, ne t’en déplaise, que ces personnes trouvent que Mission Control est moins efficace que ce qu’il tente de remplacer. Ça ne se discute même pas.

« C'est en ce sens que l'intégration de Expose dans Spaces est meilleure. »

Non. Cette fusion (plutôt qu’intégration, puisque l’intégration était déjà là) est différente, tout simplement.
Pouvant être perçue comme meilleure par certains, mais pouvant parfaitement être perçue comme médiocre par d’autres. Là encore, ça ne se discute même pas.

« Par ailleurs, Apple a intégré la navigation par "gestes" dans MC, ce qui finalement remplace de manière élégante la fonction perdue que tu cites. »

Non. Ça ne remplace aucunement cette fonction, et on ne voit pas comment ça la remplacerait — ça n’a tout simplement strictement rien à voir !

« Globalement, oui on perd la fonction que tu cites »

Faudrait savoir : ça remplace ou on la perd ? :-P

« de pouvoir voir de manière éclatée toutes les fenêtres dans tous les espaces mais je pense que l'utilisateur a gagné d'avantage en clarté et en intuitivité dans l'utilisation de ces deux fonctions. »

Ben moi je ne le pense pas.

« Je l'attendais celle-là. Je laisse ta remarque caricaturale »

Nullement caricaturale. Factuelle, reposant sur une bonne connaissance historique.

Pour le reste de ta réponse, je laisserai la personne concernée s’en occuper. Mais ce serait plus agréable si, la prochaine fois, tu évitais de répondre à deux personnes en un seul commentaire sans même indiquer le passage d’une réponse à l’autre. Merci. :-)

avatar Doctomac | 

On va y passer la journée. Par la fusion, il y eu donc une meilleure intégration. C'est mieux comme ça ? En passant, j'ai toujours parlé d'une meilleure intégration pas d'une intégration tout court, prends un peu le temps de lire.

"Ce qui était justement le comportement souhaité."

Bien justement c'était confus. Pour voir toutes les fenêtres des espaces, il fallait activer deux fonctions différentes. Cette dualité a je pense contraint beaucoup de personne a n'utiliser que Expose et laisser Spaces de côté.

D'ailleurs, à l'époque Spaces était une fonction avancée que l'on activait alors que depuis Lion et MC, Spaces est une fonction active par défaut et donc directement accessible à tous les utilisateurs même novices. Apple avec Mission Control a rendu plus visuel la notion d'espace rendant ce concept (complexe de prime abord) plus accessible à tous. Enfin, Apple a aussi avec MC rendu la possibilité de manipuler des applis en pleine écran qui en fait sont considérées comme de nouveaux espaces.

En résumé, Apple a rendu le concept d'espaces plus accessible à tous tout en gardant la possibilité aux poweruser de toujours travailler avec des espaces contenant des apps affiliées.

Je conçois néanmoins que certains powerusers regrettent l'affichage en grille des espaces comme à l'époque de Leopard et SL ou que certains regrettent certains comportements de Spaces. Mais encore une fois, comme d'habitude, Apple a privilégié le meilleur pour le plus grand nombre d'utilisateur au détriment du meilleur pour le plus petit nombre.

"Il fallait donc lancer Spaces. Et pas forcément dans la foulée — ça pouvait être la première chose qu’on faisait, si on savait que la fenêtre recherchée n’était pas dans l’espace actuel.
"
Oui le problème est dans les deux sens. On activait Spaces puis d'une autre manière il fallait activer Expose.

"Oui et non. Ça permet d’appeler un truc qui reprend une partie d’Exposé et une partie de Spaces.
Mais pas tout, et c’est là le problème : il y manque des fonctions que certains trouvaient pourtant fort pratiques.
Ce qui justifie parfaitement, ne t’en déplaise, que ces personnes trouvent que Mission Control est moins efficace que ce qu’il tente de remplacer. Ça ne se discute même pas."

Bien sûr que non. MC reprend Expose dans son intégralité (afficher toutes les fenêtres dans un espace, c'est ce qu'il fait) et reprend Spaces dans son intégralité (afficher touts les espaces ouverts, c'est ce qu'il fait). je crois que comme notre ami, tu n'as jamais utilisé MC et c'est pour cela que ça se discute.

"Non. Ça ne remplace aucunement cette fonction, et on ne voit pas comment ça la remplacerait — ça n’a tout simplement strictement rien à voir !
"

Bien que sûr que oui. Au lieu d'afficher tous les espaces avec les fenêtres éclatées, on affiche dans MC un espace donné avec ses fenêtres et on passe d'un espace à l'autres avec les gestes.

"Faudrait savoir : ça remplace ou on la perd ? :-P"

On l'a perd telle qu'elle était implémentée précédemment.

"Nullement caricaturale. Factuelle, reposant sur une bonne connaissance historique."

Pleinement caricaturale. Même si Microsoft s'est toujours inspiré de Mac OS, le produit fini n'a pas toujours été une catastrophe, loin de là.

"Pour le reste de ta réponse, je...blabla..."

Je pensais que c'était toi, je vais corriger.

avatar Jacti | 

Bien sûr que j'ai essayé MC puisque, je l'ai déjà dit, j'ai installé Mountain Lion sur un de mes disques internes.C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je n'utilise presque pas Mountain Lion. Quand je l'ai installé, j'ai passé mon temps à désactiver toutes les nouveautés et je n'ai pas que cela à faire. Je persiste et signe : le couple Space/Exposé m'est bien plus utile et agréable que Mission Control dont je ne vois pas pourquoi certaines fonctionnalités de Space/Exposé, ont été retirées. Je doute très fortement que Mission Control soit le meilleur pour le plus grand nombre car, pour moi, c'est un utilitaire totalement raté.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : « Par la fusion, il y eu donc une meilleure intégration. C'est mieux comme ça ? »

Ben non puisque, comme je l’ai déjà écrit, elle n’est pas meilleure.

« En passant, j'ai toujours parlé d'une meilleure intégration pas d'une intégration tout court, prends un peu le temps de lire. »

Ce à quoi j’ai répondu qu’elle était en fait moins bonne, ce qui sous-entendait que j’avais parfaitement lu ce que tu avais écrit. Prends un peu (non, en fait, beaucoup) le temps de lire, avant de donner ce conseil aux autres.

« Bien justement c'était confus. Pour voir toutes les fenêtres des espaces, il fallait activer deux fonctions différentes. »

Ce qui est normal, puisqu’il s’agit de deux fonctions différentes, qu’on ne veut absolument pas fusionner car en le faisant on perd en ergonomie.
Et du coup, ça n’avait rien de confus.

Et où est le gain avec Mission Control pour voir toutes les fenêtres de tous les espaces ? Car là, il faut… ah ben non, en fait, il ne faut rien — on ne peut tout simplement pas !
Mais la fonction n’a pas été perdue, oh non non non non, puisque le sieur Doctomac-je-connais-le-Mac-‘achement-mieux-que-vous-tous-bande-d’incompétents-inclutes nous l’affirme. ;-)

« Cette dualité a je pense contraint beaucoup de personne a n'utiliser que Expose et laisser Spaces de côté. »

C’est surtout le fait que, comme tu l’as fait remarquer, Spaces n’était pas activé par défaut.

« En résumé, Apple a rendu le concept d'espaces plus accessible à tous tout en gardant la possibilité aux poweruser de toujours travailler avec des espaces contenant des apps affiliées. »

Rendu le concept plus accessible à ceux qui ne le connaissaient pas, sans doute.
Mais pour les autres (que je ne qualifierais pas de « power users », terme je ne trouve imprécis et utilisé trop souvent de façon méprisante envers les soi-disant « non power users »), les possibilités offertes auparavant n’ont pas toutes été conservées, contrairement à ce que tu aimerais nous faire croire.

« Oui le problème est dans les deux sens. On activait Spaces puis d'une autre manière il fallait activer Expose. »

Encore une fois, c’était parfaitement normal, puisqu’il s’agit de deux fonctions bien distinctes auxquelles on ne veut pas forcément faire appel en même temps.
Et au moins, on avait la possibilité de combiner ces fonctions, à l’époque. Alors que maintenant…

« Bien sûr que non. MC reprend Expose dans son intégralité (afficher toutes les fenêtres dans un espace, c'est ce qu'il fait) »

Non. Je te l’ai déjà démontré.

« et reprend Spaces dans son intégralité (afficher touts les espaces ouverts, c'est ce qu'il fait). »

Non. Je te l’ai déjà démontré.

« je crois que comme notre ami, tu n'as jamais utilisé MC et c'est pour cela que ça se discute. »

Écoute, si tu veux nourrir ton petit complexe de supériorité, continue à te convaincre que tu connais Mac OS mieux que tous les autres ici.
Mais fais juste une exception et arrête de croire que tu le connais mieux que moi. Ça t’évitera de perdre du temps et de te ridiculiser davantage, crois-moi.

Donc si, bien évidemment, j’ai utilisé de manière intensive les diverses versions de Mac OS qui proposent Mission Control, tout comme j’avais utilisé avant ça de manière intensive toutes les autres version de Mac OS depuis le Système 5.
Je connais très bien ce dont je parle.
Admets ça, ça facilitera d’éventuelles discussions futures et t’évitera, encore une fois, de te ridiculiser en faisant reposer tes arguments sur la supposition que je parle de choses que je ne maîtrise pas.
Merci.

« Bien que sûr que oui. Au lieu d'afficher tous les espaces avec les fenêtres éclatées, on affiche dans MC un espace donné avec ses fenêtres et on passe d'un espace à l'autres avec les gestes. »

Ah ben oui. Effectivement. Ça remplace donc ça parfaitement.
À peu près de la même manière que le fait de manger des frites remplace le fait de voyager en train.
Parfaitement, vraiment. Aucun doute possible.

Et sinon, parfois, tu relis ce que tu écris ?

« On l'a perd telle qu'elle était implémentée précédemment. »

On la perd, donc.

« Pleinement caricaturale. »

Non, vraiment.

« Même si Microsoft s'est toujours inspiré de Mac OS »

Non, en fait.

« le produit fini n'a pas toujours été une catastrophe, loin de là. »

Sans être systématiquement une catastrophe (en fait, il est même rare que ça l’ait été), le résultat n’a jamais été bien brillant. Et la façon dont Microsoft a implémenté des copies de fonctions trouvées ailleurs a quasiment toujours été marquée par la médiocrité. Du coup, la reprise d’une fonction à l’identique par Microsoft n’est, pour l’instant du moins, en rien un gage de qualité de ladite fonction.

« Je pensais que c'était toi, je vais corriger. »

Merci — mais je t’invite à relire, à la lumière d’une telle erreur, je conseil que tu me donnais au début de ton commentaire et à l’appliquer à toi-même : prends un peu le temps de lire. ;-P

avatar Doctomac | 

"Ben non puisque, comme je l’ai déjà écrit, elle n’est pas meilleure."

Ben oui puisque, comme je l'ai écrit, elle est meilleure. On va aller loin devant une argumentation aussi brillante.

"Ce à quoi j’ai répondu qu’elle était en fait moins bonne, ce qui sous-entendait que j’avais parfaitement lu ce que tu avais écrit. Prends un peu (non, en fait, beaucoup) le temps de lire, avant de donner ce conseil aux autres."

Non puisque tu as écrit "Non. Cette fusion (plutôt qu’intégration, puisque l’intégration était déjà là) est différente, tout simplement."
En plus, de ne pas lire ce que les autres écrivent, tu ne lis pas ou ne comprends pas ce tu écrits.

"Ce qui est normal, puisqu’il s’agit de deux fonctions différentes, qu’on ne veut absolument pas fusionner car en le faisant on perd en ergonomie.
Et du coup, ça n’avait rien de confus."

Encore une fois, c'était bien le problème, il s'agissait de deux fonctions différentes, dont l'une n'étais pas activée par défaut et que donc peu de personne utilisait. Encore une fois, on a perdu en ergonomie sur certains points et gagné dans d'autres. Ce n'est pas noir ou blanc comme tu le prétends, la situation est bien plus équilibrée.

"Rendu le concept plus accessible à ceux qui ne le connaissaient pas, sans doute.
Mais pour les autres (que je ne qualifierais pas de « power users », terme je ne trouve imprécis et utilisé trop souvent de façon méprisante envers les soi-disant « non power users »), les possibilités offertes auparavant n’ont pas toutes été conservées, contrairement à ce que tu aimerais nous faire croire."

La façon non, le fonction oui. Il est toujours possible d'attribuer une appli à un espace. C'est le cœur de la fonction de Spaces.

"Encore une fois, c’était parfaitement normal, puisqu’il s’agit de deux fonctions bien distinctes auxquelles on ne veut pas forcément faire appel en même temps.
Et au moins, on avait la possibilité de combiner ces fonctions, à l’époque. Alors que maintenant…"

Cf ci-dessus.

"Non. Je te l’ai déjà démontré."

Si, je te l'ai démontré aussi. Les fonctions de bases sont là, l'interface a changé. Ce qui n'est pas la même chose. Quand tu auras compris ça on aura fait un grand pas.

"Écoute, si tu veux nourrir ton petit complexe de supériorité, continue à te convaincre que tu connais Mac OS mieux que tous les autres ici.
Mais fais juste une exception et arrête de croire que tu le connais mieux que moi. Ça t’évitera de perdre du temps et de te ridiculiser davantage, crois-moi."

Je veux rien nourrir du tout, je ne prétends rien (c'est toi qui l'affirme, comme d'hab sans fondements) mais simplement je t'ai montré que j'ai bien connu Spaces pré Mission control contrairement à ce que tu disais.

"Ah ben oui. Effectivement. Ça remplace donc ça parfaitement.
À peu près de la même manière que le fait de manger des frites remplace le fait de voyager en train.
Parfaitement, vraiment. Aucun doute possible."

Caricatural, creux sans arguments pertinents, inutile.

"On la perd, donc."

Non pas la fonction, l'implémentation précédente.

"Non, vraiment."

Oui tout à fait.

"Non, en fait."

Oui tout à fait.

"Sans être systématiquement une catastrophe (en fait, il est même rare que ça l’ait été), le résultat n’a jamais été bien brillant. Et la façon dont Microsoft a implémenté des copies de fonctions trouvées ailleurs a quasiment toujours été marquée par la médiocrité. Du coup, la reprise d’une fonction à l’identique par Microsoft n’est, pour l’instant du moins, en rien un gage de qualité de ladite fonction."

Tu es encore caricatural. Sans être brillant, certaines versions de Windows ont été tout fait potables. je pense à Windows 7 ou justement la copie du concept du Dock a été finalement bien implémentée dans la barre des tâches.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : « Ben oui puisque, comme je l'ai écrit, elle est meilleure. On va aller loin devant une argumentation aussi brillante. »

Je répondais à ta question demandant si c’était mieux avec ta nouvelle formulation. Ce à quoi je réponds — fort logiquement — que non, puisque je trouve cette intégration moins bonne.
On ne parlait, dans ce passage, absolument pas de pourquoi je la trouve moins bonne et toi meilleure — uniquement du fait que ta nouvelle formulation arrange les choses ou non. Je n’avais donc, pour répondre à ce passage, absolument aucun argument à fournir pour réexpliquer pourquoi je la trouve moins bonne. Ça aurait été hors sujet.

Donc, en plus de relire, si tu pouvais essayer de comprendre, ce serait mieux.

« Non puisque tu as écrit "Non. Cette fusion (plutôt qu’intégration, puisque l’intégration était déjà là) est différente, tout simplement."
En plus, de ne pas lire ce que les autres écrivent, tu ne lis pas ou ne comprends pas ce tu écrits. »

Relis ma réponse directe à ton commentaire où tu disais qu’il s’agissait d’une meilleure intégration. Tu verras que c’est là que j’ai répondu « moins bonne ».
Évidemment, si au lieu de relire le passage concerné on se concentre sur un autre un ou deux commentaires plus loin, c’est plus dur de se rendre compte de ce qui a été écrit. ;-)

« Encore une fois, on a perdu en ergonomie sur certains points et gagné dans d'autres. Ce n'est pas noir ou blanc comme tu le prétends, la situation est bien plus équilibrée. »

Je n’ai jamais prétendu que c’était noir ou blanc. J’ai juste répondu à tes commentaires qui avaient tendance à laisser croire que c’était tout blanc. Or ça ne l’est pas, car contrairement à ce que tu affirmes depuis plusieurs commentaires, certaines fonctions ont été perdues (ce n’est pas juste une question de changement d’interface pour ces fonctions — elles ne sont plus là, point).

« La façon non, le fonction oui. Il est toujours possible d'attribuer une appli à un espace. C'est le cœur de la fonction de Spaces. »

???
Quel est le rapport avec ce dont on parlait ?
Et il ne s’agit nullement du cœur de la fonction de Spaces, mais juste d’une de ses fonctionnalités parmi d’autres. Il est tout à fait possible de trouver une grande utilité à Spaces sans jamais utiliser cette possibilité d’affectation d’une application à un espace.

« Si, je te l'ai démontré aussi. Les fonctions de bases sont là, l'interface a changé. Ce qui n'est pas la même chose. Quand tu auras compris ça on aura fait un grand pas. »

Moi je te parle de fonction qui ne sont plus là. Quand tu auras compris ça, on aura fait un minuscule pas en avant, mais on pourra s’estimer heureux tout de même.

« Je veux rien nourrir du tout, je ne prétends rien (c'est toi qui l'affirme, comme d'hab sans fondements) mais simplement je t'ai montré que j'ai bien connu Spaces pré Mission control contrairement à ce que tu disais. »

Comme indiqué clairement dans mon commentaire, grâce à la citation qui précédait le passage auquel tu réponds ici, ma réponse n’avait rien à voir avec une quelconque démonstration de ta part (démonstration qu’il n’y a pas eu, d’ailleurs) d’une bonne connaissance du couple Exposé/Spaces pre-Mission Control, mais avec ton affirmation comme quoi je ne connais rien à Mission Control et le critique sans l’avoir réellement utilisé — avec en fond le sous-entendu que toi, en revanche, tu le maîtrises bien. Désolé, mais si ça ce n’est pas prétendre que tu t’y connais mieux que moi sur ce sujet, je ne vois pas ce que c’est.

« Caricatural, creux sans arguments pertinents, inutile. »

Ben voyons. Caricature, en effet, mais absolument pas sans fondement : juste une façon de tourner en dérision le fait que tu présentais deux choses n’ayant vraiment aucun rapport l’une avec l’autre tout en prétendant que l’une remplaçait parfaitement l’autre.
Pas inutile du tout, donc — mais je comprends que tu n’apprécies pas qu’on te mettre de cette façon face à tes incohérences. ;-)

« "On la perd, donc."
Non pas la fonction, l'implémentation précédente. »

La fonction, et non une implémentation.
Sauf si tu arrives à prouver le contraire — ce que tu ne pourras pas faire, puisque cette fonction N’EXISTE PLUS !!!!!!

Essaye un peu d’apprendre des autres, tu verras, ça peut te faire du bien.

« Tu es encore caricatural. Sans être brillant, certaines versions de Windows ont été tout fait potables. »

Et moi j’ai écrit : « Sans être systématiquement une catastrophe (en fait, il est même rare que ça l’ait été), le résultat n’a jamais été bien brillant. »
En quoi est-ce en opposition avec ce que tu viens d’écrire, où il est explicitement indiqué qu’aucune version de Windows ne pouvait être qualifiée de brillante ?
Et en quoi est-ce caricatural ?

Tu devrais arrêter d’utiliser ce terme dont tu semble maîtriser le sens aussi peu que tu maîtrises Exposé et Spaces.

avatar Doctomac | 

"Je répondais à ta question demandant si c’était mieux avec ta nouvelle formulation. Ce à quoi je réponds — fort logiquement — que non, puisque je trouve cette intégration moins bonne.
On ne parlait, dans ce passage, absolument pas de pourquoi je la trouve moins bonne et toi meilleure — uniquement du fait que ta nouvelle formulation arrange les choses ou non. Je n’avais donc, pour répondre à ce passage, absolument aucun argument à fournir pour réexpliquer pourquoi je la trouve moins bonne. Ça aurait été hors sujet."

Et ça pédale dans la semoule que ça en devient indigeste. Comment peut-on comprendre une purée pareille ? Surtout que peu d'arguments sont venus étayer ta thèse d'une moins bonne intégration si ce n'est la fonction utile mais pas indispensable de voir en éclaté toutes les fenêtres dans tous les espaces.

"Relis ma réponse directe à ton commentaire où tu disais qu’il s’agissait d’une meilleure intégration. Tu verras que c’est là que j’ai répondu « moins bonne »."

Encore une fois, quand j'ai évoqué le principe de meilleure intégration, ta première réaction a été : "Non. Cette fusion (plutôt qu’intégration, puisque l’intégration était déjà là) est différente, tout simplement.""

Tu dis clairement qu'il faudrait parler de fusion au lieu d'intégration alors que j'ai toujours évoqué une meilleure intégration et pas seulement une intégration. C'est rare autant de mauvaise foi.

"Je n’ai jamais prétendu que c’était noir ou blanc. J’ai juste répondu à tes commentaires qui avaient tendance à laisser croire que c’était tout blanc. Or ça ne l’est pas, car contrairement à ce que tu affirmes depuis plusieurs commentaires, certaines fonctions ont été perdues (ce n’est pas juste une question de changement d’interface pour ces fonctions — elles ne sont plus là, point)."

Euhh depuis le début de cette discussion tu clames que Mission Control est nul. Ta première phrase :

"Ben moi je fais partie de ceux qui pensent l’inverse : je ne comprends pas comment on peut préférer le gâchis que représente Mission Control au vrai Exposé tel qu’il a existé pendant des années avant ça.
N’évoquons même pas le cas de Spaces maintenant réduit à une pauvre ligne à la navigation du coup bien moins efficace."

C'est pourtant clair. Moi je dis que Mission Control n'est pas un gâchis dans la mesure où certes, certains fonctions sont perdues pour toi, remaniées pour moi ( ce n'est pas tout blanc pour moi, relis mes précédents commentaires) mais Mission Control apporte aussi des améliorations par rapport au précédent couple Expose/Spaces.

Tu parles de fonctions qui ne sont pas là. Concrètement, quelles sont-elles ?

"Comme indiqué clairement dans mon commentaire, grâce à la citation qui précédait le passage auquel tu réponds ici, ma réponse n’avait rien à voir avec une quelconque démonstration de ta part (démonstration qu’il n’y a pas eu, d’ailleurs) d’une bonne connaissance du couple Exposé/Spaces pre-Mission Control, mais avec ton affirmation comme quoi je ne connais rien à Mission Control et le critique sans l’avoir réellement utilisé "

De même, je répondais à contre coup à ton affirmation précédente dans ton premier poste qui disait que je ne connaissais pas Expose/Spaces (démonstration réalisée par ailleurs, j'ai donné énormément de détails sur son fonctionnement, je ne vois pas ce que je peux faire de plus). La prochaine fois, évite de tendre le bâton pour te faire battre.

"Ben voyons. Caricature, en effet, mais absolument pas sans fondement : juste une façon de tourner en dérision le fait que tu présentais deux choses n’ayant vraiment aucun rapport l’une avec l’autre tout en prétendant que l’une remplaçait parfaitement l’autre.
Pas inutile du tout, donc — mais je comprends que tu n’apprécies pas qu’on te mettre de cette façon face à tes incohérences. ;-)"

Toujours la même chose, du babla mais toujours pas un seul argument pour me montrer mon incohérence. Juste pour rappel (comme tu as de sérieux problèmes de compréhension), je disais que la fonction qui permettait de voir toutes les fenêtres de tous les espaces est remplacée par la visualisation des fenêtres par espace et par le passe d'une espace à un autre avec les gestes.

"La fonction, et non une implémentation.
Sauf si tu arrives à prouver le contraire — ce que tu ne pourras pas faire, puisque cette fonction N’EXISTE PLUS !!!!!!"

Bien si, on peut toujours voir toutes les fenêtres de tous les espaces mais différemment. Je n'ai jamais dit que la fonction de voir toues les fenêtres de tous les espaces dans un seul écran existait encore. Sérieusement, il faut vraiment que tu apprennes à lire ce qui est écrit et non interpréter à ta sauce.

"Et moi j’ai écrit : « Sans être systématiquement une catastrophe (en fait, il est même rare que ça l’ait été), le résultat n’a jamais été bien brillant. »
En quoi est-ce en opposition avec ce que tu viens d’écrire, où il est explicitement indiqué qu’aucune version de Windows ne pouvait être qualifiée de brillante ?
Et en quoi est-ce caricatural ?"

le "caricural" désignait plutôt l’affirmation suivante : "Et la façon dont Microsoft a implémenté des copies de fonctions trouvées ailleurs a quasiment toujours été marquée par la médiocrité."

En plus tu te reviens à chaque fois sur tes affirmations. D'abord Microsoft ce n'était pas gage de qualité, ensuite on comprends que c'est OK quand même sans être brillant (un mot qui jure un peu sous ta plume) mais les copies des fonctions ont une implémentation désastreuse....au prochain commentaire, les implémentations seront finalement pas trop mauvaises. En plus de la rigueur, on ne peut pas dire que tu es quelqu'un de constant.

"Tu devrais arrêter d’utiliser ce terme dont tu semble maîtriser le sens aussi peu que tu maîtrises Exposé et Spaces."

Encore une attaque gratuite, simplement le reflet d'un manque manifeste d'arguments.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : « Bien si, on peut toujours voir toutes les fenêtres de tous les espaces mais différemment. »

ON NE PEUT PLUS !!!!!!!!!!

Putain, ce n’est pourtant pas difficile à comprendre et à vérifier en faisant un test de 5 secondes.
On ne peut plus, malgré tes affirmations délirantes, avoir un affichage « façon Exposé » de toutes les fenêtres sur tous les espaces simultanément, permettant un glisser-déposer facile et direct vers n’importe laquelle de ces fenêtres.

On ne peut plus.
Plus.

C’est simple, tout con, mais toi il faut que tu la ramènes en expliquant que ce n’est qu’une histoire d’implémentation et que comme on peut faire autre chose on peut du coup considérer que c’est un peu comme si on pouvait faire ça quand même etc., etc., etc.

Non, vraiment, il faudrait que tu apprennes à lire, puis à réfléchir posément à ce que tu as lu, en oubliant tout a priori qui te placerait sur un piédestal par rapport à on interlocuteur (ou le placerait lui dans une mare de boue, c’est selon), et tu comprendras mieux de quoi je parle depuis le début.

Pour le reste… je pourrais une fois de plus te répondre point par point pour démonter tes inepties, mais c’est sans intérêt. Quelqu’un capable d’écrire ça (par exemple) : « Encore une fois, quand j'ai évoqué le principe de meilleure intégration, ta première réaction a été : "Non. Cette fusion (plutôt qu’intégration, puisque l’intégration était déjà là) est différente, tout simplement." »

alors qu’il suffit de remonter de quelques commentaires pour voir que ce n’était pas le cas — ou, plus simple encore, de se fier au rappel que j’ai fait dans mon commentaire précédent à ce sujet — … ben ça fait perdre toute envie de discussion sensée avec cette personne (espoir que j’entretenais pourtant encore il y a seulement quelques commentaires).

avatar Doctomac | 

LIS CE QUE J'ECRIS !!! LIS CE QUE J'ECRIS !!! LIS CE QUE J'ECRIS !!!

Je n'ai pas écrit qu 'il est possible "d'avoir un affichage « façon Exposé » de toutes les fenêtres sur tous les espaces simultanément" mais J'AI ECRIT :

"ON PEUT TOUJOURS VOIR TOUTES LES FENÊTRES DE TOUS LES ESPACES MAIS DIFFÉREMMENT"

En l'occurence, différemment veut dire pas simultanément. C'est à dire qu'il est toujours possible de voir toutes les fenêtres de tous les espaces mais comme je l'ai expliqué moult fois en passant d'un espace à un autre avec les gestes dans MC.

Je pense que tu as un sérieux problème de lecture et surtout de compréhension de ce que tu lis.

Pour le reste, que de la mauvaise foi pathologique.

avatar BeePotato | 

@ Doctomac : Je lis ce que tu écris (même si je me demande de plus en plus pourquoi).
Mais là, désolé d’avoir à te le faire remarquer, ce que tu écris est tordu.

Depuis le début, je parle précisément de la fonction permettant de voir toutes les fenêtres en miniature (Exposé, donc) sur tous les espaces en même temps (via l’affichage de la grille d’espaces par Spaces), histoire de pouvoir passer facilement et rapidement à une autre fenêtre, ou même y faire un glisser-déposer.
Et je parle TRÈS précisément de ça, ayant pris la peine plusieurs fois de re-décrire la fonction en question afin que tu comprennes bien à quoi je faisais référence.

Et malgré ça, depuis le début tu m’expliques que cette fonction n’a pas disparu, ou qu’elle n’a pas vraiment disparu, que c’est une histoire d’implémentation différente, voire, comme dans le cas présent, du décris une fonction tout autre en disant que ça remplace cette dont je parle (alors qu’il n’en est rien).

Pour rappel (puisque tu es manifestement incapable de retourner lire correctement les commentaires précédents), concernant le passage au sujet duquel tu viens de t’exciter, ça a commencé par moi écrivant ceci au sujet de la disparition de cette fameuse fonction :
« Sauf si tu arrives à prouver le contraire — ce que tu ne pourras pas faire, puisque cette fonction N’EXISTE PLUS !!!!!! »

Et ta réponse a été :
« Bien si, on peut toujours voir toutes les fenêtres de tous les espaces mais différemment. »

Si ça n’avait pas commencé par « bien si », le mot « différemment » aurait pris plus d’importance — pour souligner, bien qu’il n’y en ait aucun besoin, que certaines autres fonction d’Exposé+Spaces subsistent encore dans Mission Control.
Mais je suis désolé de t’informer que ton « bien si » signifie bel et bien, pour ceux qui le lisent, que tu t’entêtes à affirmer que la fonction que j’ai décrite existe encore.
Or, que tu sois au courant ou non, c’est un fait : elle n’existe plus.

L’approche que tu décris pour voir toutes les fenêtres « différemment », elle est bien gentille, mais elle n’a rien à voir avec la fonction en question. Du coup, on se demande bien quel est l’intérêt de la citer.
Puisque tu aimes la caricature, allons-y : c’est presque aussi inutile que de dire « si, si, tu peux toujours voir toutes les fenêtres de toutes les applications sur tous les espaces, en cliquant autant de fois que nécessaire sur l’icône de chaque application puis sur chacune de ses fenêtres ». ;-)
Oui, c’est tout à fait vrai, mais quel est le rapport avec ce dont on parlait ? Aucun, si ce n’est la présence des termes « toutes » et « fenêtres » dans les deux énoncés.

Donc, puisque tu ne supportes toujours pas l’idée de te remettre en cause et que tu sembles penser connaître tout ça bien mieux que moi, pourrais-tu m’expliquer l’intérêt qu’il y avait à me rappeler qu’il existe dans Mission Control des moyens de parcourir l’ensemble des fenêtres, mais pas simultanément, alors même que je parlais de la perte de la possibilité de les voir toutes ensemble simultanément ?
Je n’ai toujours pas saisi l’intérêt de cette remarque ni le rapport entre ce que tu décrit et la fonction perdue. Comme tu es si plein de connaissance sur tous ces sujets, tu devrais pouvoir expliquer à un pauvre abruti ignorant comme moi ce qu’il en est.

Et ensuite, puisque tu seras bien lancé, pourrais-tu m’expliquer pourquoi tu m’as dit plusieurs fois qu’il s’agissait là en gros de la même fonction, mais avec une implémentation différente, stp ?

Le pauvre vermiceau que je suis n’attend que la possibilité de pouvoir profiter de tes lumières, ô grand maître de Mission Control / Exposé / Spaces / Mac OS / voire plus encore. :-)

avatar kubernan | 

J'ai dû louper un épisode car la logique de l'article m'échappe quelque peu : La transparence ou la police système ne vous plaît pas, alors changer de système ! WTF ?! comme dirait l'autre.

avatar sambucus | 

Je viens d'utiliser Yosemite pour la première fois. Le reproche que je lui fait est relatif au choix de n'utiliser que des à-plat et diminuer les contrastes. Du point de vue design, c'est très esthétique.

Cependant, un système informatique à une finalité utilitaire. Les usagers qui ont une vision un peu altérée sont en réelle, voire en sérieuse difficulté. Cela représente un bon pourcentage de la population. Et il n'y a pas besoin d'être malvoyant.

On est peut-être allé trop loin cette fois-ci et l'équilibre en esthétique et ergonomie a basculé au détriment de l'efficacité.

Une solution pourrait être d'offrir la possibilité de choisir entre ce design et la possibilité d'augmenter contrastes et reliefs / empreintes en fonction des besoins individuels de la vue.

avatar Doctomac | 

"Les usagers qui ont une vision un peu altérée sont en réelle, voire en sérieuse difficulté. Cela représente un bon pourcentage de la population. Et il n'y a pas besoin d'être malvoyant."

Euh il y a dans les préférences d'Accessibilité une série d'outils pour répondre à ces problématiques.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Pas mal

avatar patrick86 | 

Pour les adeptes de distribution GNU/Linux à l'interface inspirée d'OS X, il y a aussi Pear Linux.

avatar John Maynard Keynes | 

De toute manière depuis que c'est progressistes du PARC ont balancé leurs conneries de WIMP c'est n'importe quoi :-)

Rien ne vaut la sobre élégance d'une ligne de commande verte sur un écran noir.

avatar patrick86 | 

"Rien ne vaut la sobre élégance d'une ligne de commande verte sur un écran noir."

Il n'y a que ça de vrai pour quiconque utilise sa machine pour travailler sérieusement. Toutes ces fioritures graphiques ne sont que gadgets, amusants pour les kevin, déconcentrants pour les vrais pros.

avatar John Maynard Keynes | 

@patrick86

Il en est même qui ose faire ici l'apologie de LaTeX alors que rien n'égal la sublime sobriété de l'oeuvre de Knuth et du TeX originel ... le restant n'est que de l'esbroufe bêtifiante :-)

avatar Fabeme | 

Peut être pourrait on considérer que nous ne détenons pas la vérité absolue et que tout le monde a ses habitudes et choix ? Ainsi ceux qui crachent sur chaque mise à jour pourraient la fermer un peu au lieu de se croire détenteurs de la vrai approche Apple originelle fidèle, etc, ce qui éviterai aux ayatollahs qui ne comprennent pas comment on peut faire autrement que par leur approche à eux, etc.

On serait plus apaisés, et on peut le faire pour iOS aussi... Si si

avatar JLG47_old | 

Que fait-on de toutes les applications, de tous les documents que l'on utilise ?
Sont-ils transposable?
Parce que c'est bien de réinventer le monde, mais il n'est pas né d'hier.
J'utilise en core des document (Excel en particulier, même s'il ont beaucoup évolués) créé en 1987.

avatar JLG47_old | 

Quand un ordi est un outil de travail, il y a certainement mieux à faire.

avatar oeilneuf | 

Et heu… Y a-t-il quelqu'un pour expliquer comment installer le truc super simple ? Car une fois Elementaryos téléchargé, on en fait quoi ? Parallels ne le voit pas (enfin, il ne comprend que Windows), et l'image iso, ben… je ne sais pas quoi en faire. Je cherche comment obtenir les deux icones "tester" et "installer" citées par mistermicro, mais là, je me sens tout bête… Merci !

avatar fusion | 

Moi j'ai commencé ac 10.4 et j'en suis a 10.9.5 et j'en suis ravi!!

No problem ac le changement.

avatar aspartame | 

est-ce une impression :

Linux est l'UNIX qu'on essaie
OSX est l'UNIX qu'on utilise

avatar JeremKy | 

Présenter des OS alternatifs est une excellente chose, et parler d'eOS en exemple montre votre intérêt sur le sujet. Mais s'il vous plaît, changez votre accroche ! Le seul point de comparaison véritable entre MacOSX et Linux est sa base Unix. Mais ce sont 2 branches complètement différentes... On ne regarde pas du côté de Linux parce qu'on aime plus OSX, c'est impossible. On s'intéresse à Linux parce que l'on est intrigué, et pour cela, il faut s’intéresser à l'informatique pure. Comme dit dans certains commentaires, MacOSX est un système grand public : On installe les outils dont on a besoin et basta. Ce n'est pas le cas de Linux, même si Ubuntu a pas mal bouleversé les choses.
De la même manière que je n'envisagerai jamais un Hackintosh, je ne vois pas pourquoi installer Linux sur un Mac... Un Mac c'est une fusion Hardware / Software optimisée par les concepteurs.

Et pour les réfractaires au changement, je terminerai sur une citation qui résume bien la chose :

« Sortez de votre zone de confort. Vous ne pouvez croître que si vous êtes disposé à vous sentir maladroit et mal à l’aise lorsque vous essayez quelque chose de nouveau. »

- Brian Tracy

avatar anotherbitethedust | 

Je fais partie de ceux (graphiste et designer en plus) qui n'aiment pas le flat design, et je ne veux pas travailler sur Yosemite à cause de ça...je suis reconnaissant pour cet article. Au contraire, je le trouve intéressant. Ca peut faire évoluer les choses et on verra peut-être un fork d'interface graphique avec une évolution d'un design Maverick vers des fonctionnalités se rapprochant de Yosemite.
En tout cas merci pour l'article et de nous l'avoir fait partager.

avatar karayuschij | 

Franchement quand tu es dans Illustrator, Photoshop ou Indesign qu'est-ce que tu en a à faire de l'interface du Finder de Yosemite ?
Explique moi en quoi cela change ta façon de travailler et la qualité des résultats obtenus?
Juste pour comprendre, eh…

avatar BeePotato | 

@ karayuschij : Pour ma part, je n’utilie ni Illustrator, ni Photoshop, ni InDesign, mais plutôt des logiciels plus respectueux de l’intégration à l’OS et à son interface — ce qui leur vaut, du coup, de subir les délires correspondants dans Yosemite, notamment avec des boutons et champs de texte qui ne ressemblent plus à rien.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR