Fermer le menu
 

Témoignages : le Mac App Store vu par ses utilisateurs

Nicolas Furno | | 14:25 |  27
Présent sur nos Mac depuis plus de deux ans, le Mac App Store reprend la formule de l’App Store iOS en proposant une boutique centralisée où l’on peut trouver et acheter des logiciels, mais aussi les mettre à jour. Un concept devenu naturel sur les appareils mobiles, mais qui n’était pas évident sur un ordinateur où l’on avait l’habitude de télécharger et installer n’importe quel logiciel, sans aucun contrôle.

Nombreux sont d’ailleurs ceux qui se sont inquiétés d’une telle boutique gérée exclusivement par Apple et où seuls les logiciels validés par le constructeur ont droit de cité. Leurs craintes n’en ont été que renforcées récemment avec les contraintes du sandboxing qui ont poussé hors du Mac App Store quelques logiciels.



Utilisez-vous au quotidien le Mac App Store ou préférez-vous faire sans ? C’était l’objet de notre dernier appel à témoins et le moins que l’on puisse dire, c’est que les avis sont partagés. Sur la soixantaine de témoignages rassemblés, une quinzaine seulement d’entre vous se disent satisfaits de la boutique mise en place par Apple… Passage en revue des avis des uns et des autres.


« Dès que je cherche une application, c’est mon premier réflexe. » (thibaudd)



Installé par défaut sur tous les Mac depuis janvier 2011, le Mac App Store a su se faire une place pour plusieurs témoins. Il faut dire qu’Apple n’a guère laissé le choix en proposant désormais les mises à jour de son système dans cette boutique, si bien que tous ceux qui ont mis à jour leur ordinateur ont été contraints, à un moment ou à un autre, d’y passer.



Si pour certains c’est d’ailleurs la seule utilisation du Mac App Store, à l’image de kignon qui explique n’y acheter « que les produits Apple », c’est aussi la première étape pour d’autres utilisateurs :


« J’ai pris l’habitude maintenant de chercher d’abord sur le Mac App Store les logiciels dont j’ai besoin. » (Yumie)

« Lorsque j’ai besoin d’un logiciel, je consulte toujours le Mac App Store pour faire un tour d’horizon de ce qui est disponible. » (Antiphon)


Comme le note ce lecteur, le Mac App Store a été intégré au cœur du système et notamment dans le Finder. La boutique est ainsi sollicitée si vous essayez d’ouvrir un format de fichier qui n’est pas encore géré sur votre ordinateur. Une fonction très pratique, même si elle ne vaut que pour les formats courants.


« Pratique aussi, si vous voulez ouvrir un fichier et que vous n’y arrivez pas, le Finder vous propose de chercher dans le Mac App Store un logiciel compatible. La plupart du temps, vous trouverez, sauf pour des fichiers très peu courants. » (matthieudu06)




Les partisans du Mac App Store saluent unanimement sa gestion centralisée des logiciels. Comme sur les terminaux iOS, on peut chercher un logiciel, l’acheter, l’installer et le mettre à jour avec une seule application. Mieux, la boutique d’Apple a repris l’idée de la liste d’achats qui conserve tous les logiciels acquis précédemment et permet surtout de les télécharger à nouveau. Un système convaincant si l’on en juge par vos témoignages :


« C’est un store pratique, qui permet d’avoir accès à une grosse partie de la logithèque sans devoir à tout prix switcher de site en site après une réinstallation ou autre. » (ch4zyx)

« J’apprécie d’être notifié des mises à jour des logiciels. Mais le principal avantage, c’est qu’en cas de changement de Mac (ça m’est arrivé une fois, et ça a été très pratique), il n’y a pas à s’embêter à retrouver des clés de licence ou quoi que ce soit. Cette transparence, je pense, est son principal intérêt. » (Reight)

« C’est super facile de réinstaller les applications achetées. Quand j’ai changé mon disque dur classique pour du SSD, j’en ai profité pour faire une réinstallation complète et en 20 minutes, j’avais la majorité de mes softs réinstallés. » (PierreBondurant)




La souplesse offerte par Apple à ses utilisateurs est un avantage que n’a pas manqué de saluer Fabeme : « j’ai plusieurs Mac et j’apprécie d’avoir, dans le cadre privé, une possibilité d’utiliser les licences sur cinq postes (deux dans mon cas). » Il suffit de se connecter avec le même Apple ID sur plusieurs Mac pour afficher la même liste d’achats et installer les logiciels sur les Mac : pratique en effet.

Autre argument qui revient très souvent : la sécurité. Du fait de la validation systématique imposée par Apple, tous les logiciels présents dans le Mac App Store sont a priori inoffensifs pour le système, un point qui rassure quelques lecteurs à une époque où on parle si souvent de malwares. Fabeme à nouveau relève cet argument, mais il n’est pas seul :


« Je suis relativement tranquille avec les applications qui viennent du Mac App Store. Il y a un minimum de contrôle de la part d’Apple, je sais qu’elles ne vont pas faire autre chose que ce qu’elles annoncent. »

« Je n’ai aussi rien à craindre quand j’installe quelque chose : les applications sont aussi de bonne qualité, car contrôlées par Apple. (fousfous)


Sans parler de la sécurité des applications installées, le Mac App Store peut aussi rassurer par la présence d’Apple dans l’équation. Le constructeur n’a aucun intérêt à détourner des informations personnelles et sensibles avec sa boutique et, à l’image de ce lecteur, certains préfèrent lui faire confiance pour le paiement en ligne.


« Apple a déjà mon numéro de carte de crédit et j’imagine qu’elle a une grosse assurance en cas de piratage, donc autant lui faire confiance pour tous mes achats informatiques plutôt que d’aller donner mon numéro de CB ailleurs. » (joneskind)


On trouve dans vos témoignages quelques arguments supplémentaires, comme les baisses de prix constatées sur de nombreux logiciels. C’est en particulier le cas de ceux d’Apple, qui ont tous largement baissé, que ce soit Aperture, la suite iWork ou même OS X Mountain Lion.


« Le Mac App Store a changé mes habitudes : il y a quelques années la suite de bureautique d’Apple n’était pas abordable pour un étudiant, je l’avais donc téléchargée sur Internet. Mais depuis l’arrivée du Mac App Store, les prix sont plus raisonnables, moins de 20€ pour chaque application. Même chose pour Aperture qui était réservé aux pros (vu son prix), mais que j’ai maintenant acheté. » (clem78330)




Dernier argument en faveur du Mac App Store relevé dans vos témoignages, la présence d’avis d’utilisateurs qui ne sont pas filtrés par l’éditeur. L’assurance d’avoir des avis sincères sur le logiciel et ainsi de faire son choix en connaissance de cause :


« J’aime bien aussi avoir des avis de consommateurs et des notes directement, ainsi que les applications "éditor's choice" ou la rubrique "nouveautés". » (garnierobin)

« Les commentaires sur le Mac App Store peuvent être négatifs, alors que c’est rarement le cas sur le site d’un éditeur. » (Reight)


Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


27 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar devin plompier 07/03/2013 - 14:44

Je ne suis pas le premier à le dire, mais j'aimerai qu'Apple se concentre sur un vrai gestionnaire de paquets digne de ce nom, par exemple s'investir plus dans le projet MacPorts et l'intégrer au système. Oui, je sais, ça nécessite de se mettre un peu à l'open source... J'ai rien dit.

avatar jujuv71 07/03/2013 - 15:03

Ce que j'aime plus que tout au monde avec le MAS : la transparence !! Achat, installation sur plusieurs postes, màj, tout se fait automatiquement. De plus, il y a de plus en plus de choix dans les logiciels, et pas uniquement dans les jeux. Vivement que ça se démocratise beaucoup plus et que les éditeurs laisse leur soft entre les mains d'Apple plus facilement. Il y a encore, je pense, trop d'éditeurs qui ne distribuent que par leur site web, et je trouve ça dommage. Ce qui serait bien à améliorer par contre, ce sont les catégories proposées pour rechercher un logiciel. Il n'y a pas de sous-catégories, et c'est vraiment dommage... Parfois, on se perd un peu à vouloir chercher la perle rare parmis 300 logiciels ou plus...

avatar bugman 07/03/2013 - 15:43

J'ai fais une remarque sur les applications pouvant du jour au lendemain disparaitre du store, tu n'en parles pas Nicolas, c'est dommage.


avatar Anonyme (non vérifié) 07/03/2013 - 15:51

Le sandbox enlève quoi comme fonctionnalités vous avez quelques exemples? Sinon le MAS n'a vraiment pas l'air d'être une priorité chez Apple, un peu comme OSX

avatar Simeon 07/03/2013 - 16:03

@ bugman Comme sur les circuits de distributions classiques en fait. Ce n'est pas vraiment spécifique à l'Apple Store. Cela dit, c'est effectivement assez désagréable.

avatar Tomn 07/03/2013 - 16:11

J'aime bien l'utiliser, je suis d'accord avec l'article sur sa lenteur (mises à jour et chargement des pages) et ses problèmes de recherche. Mais quand je vois CCleaner ou un logiciel qui efface toute la RAM en top téléchargements sur le Mac App Store j'ai un peu peur …

avatar bugman 07/03/2013 - 16:14

@ Simeon : Où ? Quoi ? Je ne parle pas d'un abandon pur et simple de produit chez un éditeur (et encore on s'en fout, voir plus loin), mais l'abandon d'une version (que l'on ne peut re-installer, j'avais donné un exemple avec un produit Autodesk juste parce que je l'ai vécu). Il est (il me semble) impossible de sauver son logiciel acheté sur le MAS (paquet .dmg par exemple) pour le re-installer ensuite sur sa machine si il n'est plus disponible, chose que tu fais facilement via un site dédié qui te livre ou te permet un téléchargement (une sauvegarde). Si tu achètes un produit sur le MAS et que celui-ci "disparait", tu l'as dans l'os (la re-installation est impossible). Ça et les tarifs de MàJ (car ils n'existent pas) sont pour moi les deux gros points faibles du MAS.

avatar patrick86 07/03/2013 - 16:15

C'est bien pratique le MacApp Store ! MAJ quasi automatiques… déjà ça, c'est pas rien. Parce que la recherche de mise à jours au lentement d'une App c'est bien, mais quand on est pressé c'est chiant. @Tomn : CCleaner… c'est surtout ceux qui ont l'habitude de l'utiliser sur Windows qui le téléchargent. Sur Windows il est bien, mais sur Mac il ne sert pas à grand chose, d'autres beaucoup mieux existent depuis longtemps !

avatar Kringe 07/03/2013 - 16:16

Le sandbox, c'est super pour ce qui est de la sécurité. J'aimerais bien tout de même qu'il y ait un service pour les correcteurs ortographiques comme antidote.

avatar tempest 07/03/2013 - 17:28

A tous ceux qui "craignent" de donner leur numéro de CB à Apple sachez que ce n'est en rien une obligation pour avoir un compte iCloud/iTunes : Vous achetez une carte iTunes aux caisses du supermarché par exemple… Ensuite vous renseignez votre compte avec le # au dos de la carte (Super facile depuis qu'on peu le scanner avec la webcam du Mac ou de l'iDevice) et voilà ! Pas besoin de carte de crédit pour jouir du Mac App Store ou de l'iTunes Store…

avatar patrick86 07/03/2013 - 18:13

@tempest : + 1 Et pour ne pas donner de numéro de CB à la création d'un compte iTunes, il faut aller sur l'App Store, choisir une App gratuite (c'est important qu'elle soit gratuite). Dans la fenêtre d'authentification, choisir de créer un compte… Au moment de choisir le mode paiement, il y aura l'option "aucun".

avatar Funigtor 07/03/2013 - 18:16

Ce que je n'aime pas dans le Mac App Store, c'est qu'il enferme chez Apple. Autant sur des applis Mac Only ça passe, autant sur les jeux je préfère Steam qui garanti une compatibilité multiplateforme.

avatar mypiano-coach 07/03/2013 - 18:23

Pratique et sécurisant, on peut l'utiliser et visiter le site de l'éditeur avant d'acheter. Ce n'est pas interdit. À croire que certains n'ont même plus le réflexe de se documenter ailleurs que sur le Store d'Apple. Une recherche externe n'empêche pas d'utiliser le Mac Apple Store. Ça limite dans bien des cas d'aller chercher sur le web des softs sur des sites exotiques.

avatar Nicolarts 07/03/2013 - 19:18

Si on refuse le carte blue ou un carte de crédit. On peut utiliser la carte prépayé comme j'ai fait depuis le nouveau App Store ! Pour moi, ça me va très bien pour l'instant... :-)

avatar Almux 07/03/2013 - 19:22

Le problème, avec la parano... c'est qu'on se trompe (la plupart du temps) d'objet de nos craintes. Combien achètent tout et n'importe quoi avec leur carte de crédit et vont avoir la trouille d'acheter chez Apple... Et bien, j'en suis persuadé, il y a bien des magasins en ligne qui ne se reposent que sur quelques fichiers php vaguement "sécurisés"!

avatar Anonyme (non vérifié) 07/03/2013 - 19:43

N'oubliez pas une chose : Quand vous achetez sur le Mac AppStore, impossible d'avoir une facture en bonne et due forme avec la TVA française ! Pour les petites applications ça ne pose pas trop de problème, mais pour une app à 70, 150 ou 240 euros comme Final Cut, vous ne pouvez pas récupérer la TVA si vous avez une société et que votre usage est professionnel ! J'en ai fait l'expérience, j'ai téléphoné et exigé une facture, on m'a dit oui. Vous nous contactez après votre achat et on vous envoie une facture avec TVA. Sauf que la TVA est payée au Luxembourg avec un taux de 15% et vous ne pouvez pas la récupérer ! Impossible non plus de fournir un N° de TVA Intracommunautaire pour en être exempté au moment de l'achat. Apple se retranche derrière une loi obscure européenne sur les téléchargements à faibles coûts... Je sais que ça ne touche pas la majeur partie des gens, mais sachez quand même que la TVA de TOUTES les applications du store reste au LUXEMBOURG. Sur le nombre, ça fait quelques euros quand même...Bravo Apple ! Je ne parle pas des achats en nombre pour une société, j'ai aussi posé la question à Apple, c'est simple, pas de réponse... Sur TOUS les autres sites ou boutiques en ligne où j'ai acheté, il y avait une vraie facture avec TVA à 19,6% ou la possibilité de renseigner le N° de TVA. Où est l'erreur ? Je parle bien ici de logiciels en téléchargement uniquement pour qu'il n'y ait pas de confusion. Dans une période où on cherche de l'argent un peu partout, les politiques ne se bougent pas sur le sujet... Indignez-vous !

avatar Bungie 07/03/2013 - 19:49

Le système de classement est pas terrible, faire une recherche précise à plusieurs critères est impossible. Pas de système d'onglet non plus ça rend la navigation ardue. Sans ça j'aime bien le système du dépôt centralisé (pas spécialement celui d'Apple) qui permet de surveiller toutes les mises à jour, sans parler de la facilité pour les "noob" comme ma mère. Après la plupart des logiciels-tiers inclue des auto-update, donc c'est pas indispensable mais ça rend le tout assez pratique.

avatar hartgers 07/03/2013 - 20:35

@bugman : il me semble que les applications téléchargées depuis le Mac App Store sont des paquets .app qu'il suffit de glisser/déposer pour installer. Si vous ne faites pas de sauvegardes de votre système, c'est votre problème.

avatar ThePapyGeek 07/03/2013 - 21:22

J'ouvre le Mac Apps une fois tous les 36 du mois j'avoue. C'est lourd , lent , pas pertinent et trop restrictif. Bref j'ai pas envie d'avoir un environnement fermé comme sur l'ipad qui me fait suer et qui m'a donné envie de ne plus investir un kopeck dans les ibidules. Quand votre appareil accuse un certains age on ne peut plus rien acheter ni mettre a jour a cause de l'obligation par Apple d'avoir le dernier OS... C'est clairement du foutage de gueule et j'ai pas envie de voir ca sur mon mac...Donc c'est un non clair et definitif.

avatar Mad Max 07/03/2013 - 21:27

Moi j'ai déjà eu l'expérience d'avis censurés par Apple. J'essayais de poster un commentaire (élogieux) sur une autre appli. Au bout de 4 ou 5 essais, ça n'est finalement passé que lorsque j'ai arrêté de comparer ledit logiciel avec un logiciel équivalent d'Apple.

avatar bugman 07/03/2013 - 22:34

@ hartgers : Oui c'est exact (au temps m'en emporte) mais alors cela enlève l'intérêt d'utiliser le MAS (dans le sens d'une centralisation). En gros, le MAS ne sert pas à grand chose (hors une question de cout pour l'éditeur et peut être une bonne visualisation (pour ce qui n'était pas à la base assez intéressant puisque inconnu de l'utilisateur)). A coté de cela pas mal de compromis (autant du coté utilisateur que dev...), pas de demo dispo, pas de MaJ a prix compétitifs, des APIs "à œillères"... etc... PS : Je préfère le tutoiement si cela ne te dérange pas. Merci.

avatar ekami 08/03/2013 - 00:30

L'iTS et le MAS fonctionnent assez bien, mais ils ne se focalisent en aucun cas sur ce que veut faire le client. Ils se contentent de fournir une liste de logiciels dans beaucoup trop peu de catégories, et c'est au client de se débrouiller dans cette immense jungle. Ce qui manque cruellement à l'iTunes Store et au Mac App Store c'est de pouvoir lancer une recherche en fonction de ses besoins. Exemple de requête sémantique :" Comment envoyer mon document de travail en PDF à l'aide d'Outlook". ( Pour info c'est faisable via Automator, mais vous devrez le faire seul car le MAS ne peut rien pour vous, dommage... ) La réponse devra être traitée par un humain, ce qui a un coût, ce qui explique pourquoi Apple ne le fait pas. L'utilisateur n'a plus qu'a se lancer dans une recherche google et surfer des plombes sur divers forums pour dénicher la manip ou le logiciel qui va bien. Les communautés en savent bien plus que tous les stores de la planète réunis.

avatar PiRMeZuR 08/03/2013 - 08:47

Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à avoir sur 99% de mes logiciels "Vérifier les mises à jour", avec une vérification automatique configurable, et à trouver ça 100 fois plus simple que le MAS ?

avatar NatRi 08/03/2013 - 15:34

L'idée est très bonne maintenant son principal soucis est la vitesse d'éxécution du soft, c'est très dérangeant de devoir attendre les temps de chargement si longtemps...

avatar pimousse42 08/03/2013 - 16:04

Une chose qui n'as pas été dit : Je donne le cas d'une personne qui a acheté sous 10.6 Pages, il y a 1 ans. Après une ré-installation de sa machine, il ne peut plus installer Pages, car Pages ne fonctionne maintenant uniquement sur 10.7 et 10.8. Apple Oblige donc les utilisateur à changer de système régulièrement. Or sur un imac de fin 2006, qui est n'est pas compatible 10.8, on ne peu plus acheter 10.7 et donc on ne peut plus réinstaller Pages. A l'époque du dvd après ré-installation de l'ordi on pouvait installer les logiciels acheté.

Pages