Un site sur cinq ne fournit pas d'infos sur sa politique de protection des données

Stéphane Moussie |
Plus d'un cinquième des sites Internet et des applications mobiles ne fournissent pas d'information sur la politique de protection des données, alors même qu'ils collectent des données personnelles. C'est le résultat d'une enquête menée par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et une vingtaine de ses homologues.

Photo g4ll4is CC


Les autorités ont évalué 2 180 sites ou applications en mai. Le bilan est négatif avec plus de 20 % des sites et des apps qui ne communiquent absolument pas sur cette question. C'est même pire pour les applications mobiles puisque la moitié d'entre elles font l'impasse sur ces informations pourtant essentielles.

Quand bien même ces politiques de protection des données existent, « elles sont parfois trop généralistes ou, à l'inverse, trop focalisées sur un seul aspect technique, comme par exemple celui des " cookies " », note la CNIL.

De plus, « les informations délivrées ne mentionnent pas certains éléments essentiels comme les finalités poursuivies par la collecte des données, l'existence ou non d'un transfert de ces données vers des tiers ou encore l'existence de droits au bénéfice des personnes dont les données sont traitées. »

La situation en France est moins catastrophique. Seulement moins de 10 % des sites ne communiquent pas sur le traitement des données personnelles. Mais malgré tout, sur la moitié des 250 sites français audités, l'information n'est pas facile à trouver et n'est pas claire.

Cette étude rappelle que la CNIL bataille depuis plusieurs mois contre Google en raison de sa nouvelle politique de confidentialité (lire : Confidentialité : la CNIL donne trois mois à Google pour se conformer à la loi). L'autorité demande d'ailleurs à l'entreprise de « Définir des finalités déterminées et explicites afin de permettre aux utilisateurs d’appréhender concrètement les traitements portant sur leurs données à caractère personnel. »

Tags
avatar Par1s1en | 
c'est bien de les publier, c'est mieux de les respecter ! macge a l air d'avoir du mal avec la suppression des comptes, faut il en arriver a une saisine de la cnil ? a une condamnation du site ?
avatar peated | 
@par1s1en J'avais demandé la suppression d'un compte : effectif sur un ordinateur mais toujours actif sur un iPad. Je me suis réinscrit sur un iPad mais ce compte est inconnu sur le site en version ordi. Problème de gestion des données?
avatar Lennart | 
Rien que vouloir supprimer un compte et ses données tient parfois d'un véritable parcours du combattant même chez certains qui communiquent sur une prétendue éthique envers leurs clients. D'ailleurs peu de sites ont un simple bouton pour lancer une procédure de suppression d'un compte et de ses données personnelles. Qu'en est il chez macg.co ?
avatar Toelath | 
Et où peut on avoir des infos sur ce qu'il faut mette sur un site pour rentrer dans le droit chemin ?
avatar Lennart | 
@toelath http://www.webentrepreneurdebutant.fr/obligations-legales-blogueur-declaration-cnil/
avatar postman94801 | 
Bizarre de s'en prendre à Macg... Rien sur Google? Facebook ? Twitter ? Google qui à longueur d'année collecte des données pour mieux les revendre ( exemple parmi d'autres)....
avatar FollowThisCar | 
@Lennart "Rien que vouloir supprimer un compte et ses données tient parfois d'un véritable parcours du combattant même chez certains qui communiquent sur une prétendue éthique envers leurs clients." Exactement. Il y a 2 ans, un site a refusé de supprimer mon compte, malgré plusieurs mises en demeure, y compris par lettre recommandée. La raison pour laquelle je voulais disparaître de leur base de données ? Mes données personnelles apparaissaient en clair rien qu'en lançant une recherche Google !! Incompétence inadmissible. Bref, il a fallu que je demande l'aide de la CNIL, qui a dû intervenir 2 fois avant que le site efface enfin mes données. Et c'était ... un site français consacré au Mac (concurrent de MacG) !!
avatar edmini | 
Je viens de créer un compte mail sur laposte.net. J'espère qu'ils ont une politique de confidentialité efficace. Je vais faire un essai avec ce service. Je n'ai rien à cacher et j'aime le service icloud de Apple. Mais, par principe, je ne tiens pas à faire augmenter les statistiques de données recueillies par le programme PRISM.
avatar Armas | 
----------------------------------- Cadeau de la maison : http://tos-dr.info/ -----------------------------------
avatar edmini | 
Très intéressant. Merci.
avatar UnAncienDuMac | 
Pour moi, ni Google, ni Facebook, ni Twitter... Mon FAI a toutes mes coordonnées (forcément, c'est le fournisseur de mon abonnement téléphonique). Pour le reste, je ne suis connu sur les forums que par un identifiant, un mot de passe, parfois par une adresse électronique, et sur un site de ventes d'occasions un numéro de mobile. J'ai récemment posté une réaction à un article annonçant l'embauche par Apple d'un ingénieur pour débarrasser iCloud des " spams ". Le fameux nuage fait aussi partie des services où la sécurité et la confidentialité des données peut poser problème. Il faut inlassablement rappeler que les données personnelles doivent rester "personnelles" et que les sites qui demandent des données dont la nécessité n'est pas évidente doivent être à priori considérés comme suspects : c'est la leçon que je tire de cet article, que je trouve particulièrement pertinent compte tenu d'une actualité récente.
avatar aimstar | 
D'après mon expérience "Les données personnelles" est une expression qui ne veut rien dire sur internet.. Etant donné qu'internet est ouvert a tous partout tout le temps - c'est le principe du net a mes yeux - tout ce quon y met est ou sera accessible tot ou tard par n'importe qui. La CNIL devrait plutot intervenir dans les écoles afin d'apprendre aux enfants qui ont des parents dépassé comment se servir d'internet et comment ne pas inscrire de données trop personnelles. J'ai plus confiance en Apple pour mes données que tous les autres, pourquoi ? Parce qu'Apple ne revend pas mes données a des annonceurs pour me submerger de pub mais les gardes et les exploites pour ameliorer les services donc je suis consommateur, c'est la seule raison pour laquelle je veux bien donner mes données.
avatar FollowThisCar | 
@ aimstar "D'après mon expérience "Les données personnelles" est une expression qui ne veut rien dire sur internet" Je ne suis pas d'accord. 1er ex. J'achète un fauteuil ou un disque dur sur un site, je paye avec une carte Visa et me fais livrer à domicile. 2ième ex. Je cherche une nouvelle assurance et je teste le prix sur plusieurs sites. Pour connaître le prix de l'assurance ou me faire livrer à domicile, je dois livrer des infos, au minimum nom, adresse, e-mail. Ces données sont personnelles et ne doivent en aucun cas être transmises à des tiers. Or très souvent, après inscription sur des sites français, je reçois peu de temps après, quantités de nouveaux spams en relation avec le produit acheté, et envoyés à la même adresse e-mail. Dans le cas de l'assurance, j'ai été bombardé de spams pendant des semaines, jusqu'à ce qu'enfin j'arrive à filtrer jusqu'au dernier intrus. Conclusion : beaucoup de sites français, et non des moindres, refilent systématiquement les données persos à des tiers, sans vergogne ni scrupules, et de manière tout-à fait flagrante. Par contre, je n'ai jamais constaté ce phénomène avec Amazon, Apple, ou d'autres sociétes anglo-saxonnes. Le problème est donc justement que pour certains, "données personnelles ne veut rien dire".
avatar jipeca | 
Dès que tu communiques un nom, une adresse (électronique ou autre) et que tu fais un choix, tu est fiché, et tôt ou tard les coordonnées se retrouverons ailleurs... Pour les plus fiables, ce sera tard, et les autre ce sera tôt... La différence est simplement là ! Qu'il y ait encore des candides pour croire le contraire, ça ça m'étend alors !
avatar FollowThisCar | 
"Qu'il y ait encore des candides pour croire le contraire, ça ça m'étend alors !" Ah ben je suis bien content d'"étendre" quelqu'un sur ce forum, rien qu'en ayant une opinion différente de la sienne. Je n'avais jamais "étendu" personne jusque là, bien qu'ayant pas mal vécu, et en différents endroits de la planète.

CONNEXION UTILISATEUR