Dashlane 2.0 : interface améliorée et changement de formule tarifaire

Stéphane Moussie |
Dashlane [2.0 - FR - OS X 10.7 - Gratuit], le gestionnaire de mots de passe et de données confidentielles, est disponible dans une nouvelle version majeure. Alexis Fogel, cofondateur et directeur produit de Dashlane, nous a confié que le service s'approchait du million d'utilisateurs actifs. Cette version 2.0 apporte des changements significatifs sur l'interface, mais aussi sur le fonctionnement de l'offre premium.



Une interface améliorée



Le changement qui saute aux yeux à l'ouverture est l'abandon du thème clair pour un thème plus sombre avec un léger effet cuir. L'ensemble est assez agréable et plus chaleureux que la première version qui était assez froide et dépouillée.

La fenêtre réduite


Les utilisateurs de Dashlane v1 ne seront cependant pas dépaysés par cette nouvelle version. L'agencement de l'application reste le même, la colonne de gauche liste les différentes rubriques (mots de passe, données personnelles, portefeuille), et la partie centrale affiche les contenus. Alors que la v1 imposait une taille de fenêtre assez large, on peut maintenant la redimensionner plus souplement pour qu'elle occupe moins de place à l'écran. L'application est par ailleurs adaptée aux écrans retina des MacBook Pro.



Les mots de passe sont toujours rangés par catégorie. Il faut encore définir manuellement la catégorie lors de l'ajout d'un site web. On aurait aimé que Dashlane ajoute automatiquement Facebook à la catégorie Réseaux sociaux par exemple. L'éditeur nous a indiqué que cette fonction sera ajoutée prochainement. La fenêtre d'édition des mots de passe et des autres données est maintenant plus pratique. Lorsque l'on double clique sur un élément, un panneau d'édition arrive de la droite de la fenêtre. Il laisse les différents sites enregistrés toujours visibles afin de pouvoir les sélectionner plus rapidement que dans l'ancienne application où l'édition de plusieurs éléments était laborieuse.



Alexis Fogel nous a également indiqué qu'il sera possible, à terme, d'ajouter des fichiers dans les notes sécurisées, comme le fait 1Password avec ses pièces jointes.

Sécurité



Une nouveauté importante de Dashlane 2 ne sera visible que par les nouveaux utilisateurs du logiciel. Elle concerne en effet la création de compte. Durant cette étape, l'utilisateur est pris par la main. Le fonctionnement de l'application et de son extension pour navigateurs est clairement expliqué à travers un cas concret.



L'aspect didactique est prolongé au-delà de la création du compte avec la section Sécurité. On pointait l'année dernière le manque d'utilité de cette rubrique, ce n'est maintenant plus le cas avec une présentation beaucoup plus efficace et utile. Dashlane 2 affiche un « score de sécurité » qui récapitule la sûreté de l'ensemble des mots de passe. L'application comptabilise les mots de passe faible, ceux qui ont été compromis et ceux qui ont été utilisés à plus de trois reprises. Pour chaque cas, l'app invite l'utilisateur à modifier son mot de passe.

Toujours dans le domaine de la sécurité, Dashlane est maintenant compatible avec l'authentification à deux étapes via Google Authenticator. Le logiciel intègre aussi un processus de mise à jour silencieuse (à la manière de Chrome).

Nouvelle offre Premium à 19,99 $ par an



Le système de points de la première version de Dashlane est abandonné. En effectuant divers types d'actions (parrainer un utilisateur, créer un mot de passe fort...), on pouvait obtenir des points qui permettaient de débloquer des fonctions premium, comme la synchronisation complète, sans débourser un centime. Jugé finalement trop complexe et peu pertinent, ce système est remplacé par un abonnement payant plus classique.

Le système de points et de badges dans la v1. Les badges n'ont pas totalement disparu, on peut toujours les consulter sur le site.


Dashlane peut toujours être utilisé dans sa version complète gratuitement sur une machine, mais pour ceux qui veulent aussi l'utiliser sur un terminal mobile et/ou un deuxième ordinateur, l'offre Premium est un passage quasi obligé. La synchronisation des données est en effet réservée aux clients Premium, tout comme l'accès web, la sauvegarde des données (pour restaurer ses données en cas de perte d'un appareil par exemple) et le support prioritaire. L'abonnement coûte 19,99 $ (15,5 €) par an.

Afin que la transition vers la nouvelle offre se passe en douceur, l'éditeur a pris des mesures suivant le type d'utilisateur. Les utilisateurs existants (ceux de Dashlane v1) peuvent continuer de profiter gratuitement des fonctions de sauvegarde et de synchronisation avec la nouvelle application. Les utilisateurs premium de la v1 gardent pour leur part l'accès prioritaire au support. Quant aux nouveaux utilisateurs, ils peuvent essayer gratuitement Dashlane Premium pendant un mois.

Avec cette version 2.0 et son extension pour navigateurs qui s'est enrichie au fil du temps, Dashlane est arrivée à maturité sur ordinateur de bureau. Elle tient sans peine la comparaison avec le vétéran 1Password et le dépasse même sur certains points (double authentification, plus accessible pour les utilisateurs novices, envois sécurisés d'identifiants...) — une nouvelle version majeure de 1Password va toutefois bientôt pointer le bout de son nez.



Dashlane est en revanche à la traine sur iOS. L'application iPhone/iPad de 1Password est plus complète et possède un bien meilleur navigateur interne.

Dashlane pourrait peut-être néanmoins rattraper son retard bientôt avec l'arrivée d'une application iPad dans les prochaines semaines et une refonte de l'app iPhone un peu plus tard.

Reste la question du modèle tarifaire bien différent entre ces deux concurrents. Les applications de 1Password sont payantes et leur prix n'est pas anodin (44,99 € sur Mac et 15,99 € sur iOS), tandis que Dashlane peut être utilisé gratuitement sur une machine, mais nécessite un abonnement à 19,99 $ par an pour notamment débloquer la très utile fonction de synchronisation.

Sur le même sujet :
- Test de Dashlane v1

Tags
avatar oomu | 
la "gamification" des logiciels a beau être enseignée dans des conférences, elle ne va pas de soi.
avatar MacGyver | 
Siri a du avoir un probleme pour comprendre: on dit pas Moussié Stephane, on dit Monsieur Stephane. Bon sinon, j'avais essayé Dashlane a l'epoque, mais pas accroché. LastPass faisant mieux le travail pour moi et gratuitement
avatar bugman | 
Mais comment Stéphane Moussie peut être né en janvier 2001 et avoir un permis de conduire ? Drôle d'affaire ! :p
avatar sams | 
Des changements d'interface rendent encore un peu plus obsolète Snow Leopard. Ca doit se jouer à un détail. Que la vie numérique est cruelle.
avatar Avenger | 
"L'ensemble est assez agréable et plus chaleureux que la première version qui était assez froide et dépouillée." Amusant! Je pense tout à fait le contraire. Cette nouvelle interface avec une dominance de gris est plus déprimante que l'ancienne. Je suis revenu à la version précédente. Mais ce n'est que mon avis et comme on dit: "Les goûts et les couleurs..." Par contre, chez moi, cela bug depuis le test de cette nouvelle version. Impossible de lancer Dashlane, s'il n'est pas actif, à partir du navigateur, que ce soit avec Chrome ou Safari. Pour le reste, cela reste une merveilleuse application dont je ne pourrais me passer.
avatar MacGyver | 
quand meme, l'interet d'un tel soft est la synchro (mon mac chez moi peut enregistrer mes mots de passe complexes dont je ne me souviens pas en ballade avec mon macbook ou a mon taff sur windows). C'est la que ce soft devient interessant ... mais payant pour Dashlane. (en d'autres mots, la version gratuite est inutile pour moi). Et puis des icones enormes pour chaque comptes, ca va quand on en a que 5 ou 6 mais au bout d'une trentaine, c'est pas la joie. Un affichage en ligne est mieux.
avatar lmouillart | 
Très bien cette V2, elle supprime enfin les soucis de lenteur importante que j'avais ponctuellement.
avatar Dimitri64500 | 
Mac*Gyver --> Je ne comprends pas, j'utilise Dashlane gratuitement, et pourtant le soft le fait... J'ai un PC chez moi, un chez ma mère et mon MacBook Pro, et les mots de passe sont synchronisés pourtant !

CONNEXION UTILISATEUR