Gartner : les ventes de PC vont continuer de souffrir derrière les tablettes

Florian Innocente |
Les courbes de ventes mondiales des tablettes et des PC devraient se croiser à l'horizon 2017, estime Gartner, qui y voit un profond bouleversement à venir pour plusieurs acteurs de cette industrie. Un mouvement qui, appuyé par les ventes de smartphones, maintiendra Android en tête des systèmes d'exploitation - toutes catégories d'appareils confondues : PC, tablettes, téléphones - loin devant les différents Windows. Un Windows qu'Apple talonnera avec OS X et iOS.



« Alors que les clients passent moins de temps devant leur PC au profit de leurs tablettes et smartphones, ils ne verront plus leur ordinateur comme un équipement qu'ils ont besoin de remplacer de manière régulière » écrit Carolina Milanesi pour Gartner. Pour une catégorie croissante de clients, la tablette offrira une expérience utilisateur largement suffisante pour devenir leur premier outil informatique au quotidien.

Le corollaire de ce qui est décrit comme un mouvement de fond, une évolution à long terme, et non la conséquence temporaire d'une situation économique difficile, est un renversement d'ici quatre ans dans les ventes de PC qui vont aller en s'érodant et qui verront les tablettes passer devant.



Il pourrait s'écouler 468 millions de tablettes en 2017 contre 271,6 millions de PC classiques. Il faut y ajouter 96 millions de portables ultralégers, comptés séparément, qui de par leur nature mobile vont profiter de l'effet d'entraînement vers cette informatique légère. Les ventes de téléphones pèseraient 2,1 milliards d'unités contre 1,7 milliard aujourd'hui.



L'année prochaine, Gartner table sur une croissance de 69,8% des ventes de tablette contre un recul de 3,5% pour les PC où seuls les ultraportables progresseront. Ce goût pour les tablettes touchera aussi les pays dits émergents, où ces appareils seront envisagés comme des compagnons naturels des mobiles, plutôt que les PC de bureau et gros portables. Les prix, le choix des formats, l'attrait pour les apps et les services dans le nuage seront autant d'attraits pour les clients.

Android en tête, Windows et iOS/OS X au coude à coude



La part de marché des OS s'en trouvera forcément chamboulée, si l'on additionne tous les appareils où sont installés les systèmes des uns et des autres. On ne fait pas la même chose avec un smartphone, une tablette et un PC, mais sur beaucoup de tâches communes et pratiquées au quotidien (Internet, réseaux sociaux, jeux) les uns et les autres se valent.

Android est déjà passé devant Windows grâce à son explosion sur les mobiles, mais l'année prochaine l'écart se creuserait considérablement avec 861 millions d'appareils vendus avec l'OS de Google et ses déclinaisons contre 354 millions sur Windows. À l'horizon 2017, Gartner place Android loin devant (1,4 milliard d'appareils), Windows bien derrière (570 millions) et Apple à portée de griffes de son vieil adversaire (504 millions d'unités vendues).



Carolina Milanesi souligne que si l'on décompte les marchés de l'entreprise, Apple est déjà passée devant Microsoft, lequel doit absolument trouver le moyen de faire du volume avec ses tablettes et téléphones. Un impératif qu'il a visiblement bien compris (lire aussi Windows 8 : la route est ouverte aux petites tablettes).

« Cette tendance vers les smartphones et les tablettes aura de bien plus profondes implications que le simple remplacement d'une catégorie de matériels par une autre » conclut Gartner « les logiciels et les architectures processeurs vont être aussi touchés par ce mouvement au fur et à mesure que les clients se tournent vers les apps et les services dans le nuage ». Autrement dit, au-delà de Microsoft, la partie s'annonce tout aussi délicate pour des poids lourds comme Intel et les éditeurs qui ne prennent pas à bras le corps les plateformes mobiles.



Tags
avatar Steve Jobs | 
@ThePapyGeek : Moi ce que je constate chez les clients (et chez les autres aussi...) c'est que les tablettes Low-cost dégoûtent les gens des tablettes. Déjà leur faible mémoire ne suffit pas pour un usage normal et en dessous de 16 Go c'est presque impossible à gérer alors quand elle n'ont que 4 Go voir même moins pour certaines c'est juste une arnaque au prix. Mais ces clients là n'ont pas "trop" l'habitude de "payer" pour pouvoir utiliser des apps de qualité sur leurs PC et la majorité des PC n'ont pas de logiciels "payés" d'installés. La plupart du temps les gens font la même chose avec leurs tablettes et avec leurs smartphones et quand ils installent des apps c'est des gratuites. Car la force des smartphones c'est les apps qui permettent d'adapter l'usage de chacun à ce qu'il désire et c'est encore plus important pour les tablettes et une tablette sans apps de qualité c'est du gaspillage. D'ailleurs certains possesseurs d'iPad font un peu la même bêtise et oublient souvent le "budget" qu'il faut consacrer aux apps et donc se contentent d'apps gratuite mais quand on possède 500 a 900 € pour une tablette il faut au minimum 10 à 20 % de cette somme en plus pour acheter des apps. Mais c'est apparemment difficile à comprendre pour certains ??? Dommage pour eux !
avatar thierry37 | 
A Noël, ma mère (55 ans) a eu son premier iPad. Mon père est le gros utilisateur de PC. Pour ses photos et films à monter. L'autre jour il me téléphone : "est ce qu'il y a un moyen de faire comme les mails de maman sur son iPad, mais sur mon pc?" En fait, il voulait que son pc relève les mails en automatique et en 2 secondes il pourrait les lire. Pas de bol papa. C'est possible sur pc. Faut juste laisser une machine qui consomme 350w, 24/24 pour lire 2 mails Lol Je rejoins pas mal, certains commentaires qui disent que l'informatique évolue. Et qu'on fait bien des choses aujourd'hui sur nos tablettes et smart phones.
avatar jesfr | 
@ThePapyGeek : 'uand à l'instruction permet moi d'en douté fermement. Il suffit de voir le niveau pitoyable du Baccalauréat et des pseudos étudiants' Certe, mais c'était comment il y a 500 ans ? Ou juste 50 ? Ça n'est pas encore parfais, mais on tend quand même vers une amélioration globale du taux moyen d'éducation de la race humaine.
avatar SMDL | 
@jesfr L'espèce. L'espèce humaine. La "Race humaine", est une appellation totalement erronée (en biologie comme ailleurs) provenant le plus souvent soit de mauvaises traductions de films ou de séries US, soit d'inculture de la part de la chaîne de production audiovisuelle, ou encore de celle de l'édition. Je relève parce que c'est une erreur qui aurait tendance à perdurer.
avatar béber1 | 
et pareil en ce qui concerne la pseudo "nature humaine"
avatar SMDL | 
@béber1 Également, oui. En pensant à cela, je regrette qu'il faille attendre le troisième cycle, et encore, de façon facultative en dehors des cursus dédiés, pour pouvoir étudier l'anthropologie. C'est une matière qui devrait être au programme du secondaire, au même titre que l'histoire ou la géographie - qui d'ailleurs ont failli sauter récemment, comme quoi nous sommes bien loin de ce but. Les perpectives qu'offrent cette science sont inestimables et indispensables à l'édification d'une culture universelle chez l'élève. C'est dommage. Euphémisme du matin, chagrin.
avatar SMDL | 
@smdl "Qu'Offre cette science". Coquille à marée basse.
avatar Manu | 
Je pense que plus que la tablette, c'est la baisse des prix des smartphones qui va apporter un grand bouleversement. on le voit déjà en Afrique le continent le plus 'démuni' où quasiment tout le monde a un ou plusieurs téléphones portables. Là où l'ordi n'a pas eu une pénétration importante à cause de son prix. D'ailleurs c'est dans ce continent en plein boum qu'on assiste à une avancée importante des services liés au mobile et cela plus qu'en Europe par exemple. Exemple, la majorité des services et transactions financières se font par le téléphone mobile.
avatar C1rc3@0rc | 
Crise économique en vitesse de croisière Baisse du pouvoir d'achat continuelle Effondrement durable du taux d'emploi Baisse durable des salaires Manque d'optimisation des OS (quand on regarde la marge de progression de Microsoft entre Vista et W7, c'est lamentable) Stagnation du matériel Augmentation des contraintes d'utilisation des contenus Non interoperabilite entretenue et renforcer Cycles de renouvellement artificiellement manipules Investissement en marketing au detriment de l'innovation grace a la R&D Renforcement de la dynamique de produits ephemeres en opposition au développement durable... (obsolescence programmée, incompatibilité de protocoles entre générations, matériel et logiciel non évolutifs...) ... La seule bonne nouvelle dans les conséquences de tout cela, c'est que Microsoft est en train de perdre de plus en plus vite sa position monopolistique. Et Intel subit la meme punition! Jobs avait certes raison une fois de plus, et comme il l'a explique le PC est en déclin. Mais contrairement a ce que veulent faire croire certains, les clones de l'iPad et autres smartphones ne sont pas responsable de la chute des ventes des PC. Apple a introduit l'iPad juste avant que l'on ressente veritablement cette chute, mais elle avait commencee depuis au moins 2005. Si les iPad-like sont en croissance, ce n'est pas au détriment des PC. C'est un nouveau marche, et uniquement cela...
avatar C1rc3@0rc | 
" madaniso [06/04/2013 10:52] Plus de tablettes et plus de smartphones, c'est plus de terminaux destinés à la consommation, car même si on dit qu'on peut travailler sur une tablette, les vrais taches (administratives, de developpement web, etc, etc) ce font sur un ordinateur. Les crédits à la consommation et l'abrutissement de la société humaine ont donc de beaux jours devant eux :) " On peut travailler avec un iPad-like sans nul doute, ce que l'on ne peut pas faire c'est de la production de contenus complexes. Gerer un stock, saisir des references, lancer des ordres, surveiller des process, faire de compta... c'est faisable avec un iPad. Comme tout ce qui requiert une bonne interface et pas beaucoup de puissance ni d'affichage, ni de calcul. Certes développer un site, ecrire des soft, editer une video, concevoir de l'image complexe, faire du calcul,.. cela necessite a la fois de l'espace de visualisation et de la puissance de calcul et de l'espace de stockage. Tout cela est hors de porte d'autre chose qu'une station de travail...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR