Free : l'Adblock sera désactivé lundi

Florian Innocente |
Le blocage de la pub instauré par Free cessera ce lundi. Stéphane Soumier indique sur Twitter que le filtrage sera désactivé ce dimanche soir ou lundi matin. Cette date commençait à circuler depuis hier, elle se confirme donc.

Le journaliste de BFM TV évoque un simple « coup de semonce ». La cible de ce filtrage était évidemment Google, dans le cadre de négociations entre le moteur et le FAI. Il semble que leur déroulement ait poussé Free à envoyer un message à son interlocuteur.

Hier, l'Arcep a envoyé à Free une demande d'explications sur « la finalité et les modalités détaillées du dispositif mis en place ». L'autorité souhaitant évaluer la « légalité de ce dispositif au regard du droit des communications électroniques ».


Tags
#Free
avatar subseabook | 
Pour ma part, free m'a fait économiser sur les 3 abonnements de la famille..... donc merci, il me semble que certains l'ont oublié..... Ceci dit il est vrai que la décision d'avoir ou pas de la pub DEVRAIT être une option permettant a l'utilisateur de choisir librement. Pour clore beau coup de pub pour free
avatar lukasmars | 
MDR. Stephane Soumier a envoyé un coup de semonce à Google ! Et l'annonce sur Twitter. Minable petit mouche du coche qui croit avoir une influence sur le net . Xavier Niel devrait commencer par se couper les cheveux, acheter des chemises blanches à sa taille ( lors de la keynote j'ai eu de la peine pour lui, c'est pas possible d’être aussi mal fagoté) pour essayer de masquer autant que posssible son absence totale de charisme.
avatar k8be (non vérifié) | 
@splafi : T'es déjà allé à l'école ?
avatar joneskind | 
@innocente : C'est vraiment impossible de vivre sans Google ? Je veux dire, il n'y a vraiment aucune autre régie publicitaire qui soit rentable ? Ça ne vous fait pas peur ? Je veux bien que Free ait abusé, ça ne fait aucun doute. Mais ce qui ressort de cette histoire c'est quand même la totale dépendance du net envers Google. Difficile de parler de neutralité dans ces conditions... Vous cherchez une solution ? J'aimerai beaucoup connaître votre réaction.
avatar joneskind | 
@rudemac : Non. Le pigeons sont les webmaster qui se sont fixés à la dope de Google et qui ne savent plus faire autrement. Il faut trouver une solution.
avatar joneskind | 
@L_D_P : Free vient d'avancer un pion pour mettre en garde Google ET les webmasters qui en dépendent. Il était impensable que Free coupe les vivres de milliers de sites comme ça. Maintenant les webmasters doivent trouver une solution pour ne plus dépendre uniquement de Google.
avatar joneskind | 
@wxcvbn22 : Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle à voir des clients qui n'ont rien demandé se retrouver dans les choux à cause d'une guerre dont ils n'ont strictement rien à foutre.
avatar joneskind | 
@ErGo_404 : +10 000
avatar AKZ | 
Les webmasters, si vous insériez vous-même des pubs dans vos sites (comme avant Google et consort....) sans passer par ce type de régies, aucun bloqueur de pub ne marcherait. Mais évidemment, il faudrait se sortir les D.D.Cul pour trouver vos propres annonceurs !
avatar Florian Innocente | 
@ joneskind Ce n'est pas moi qui gère la pub chez nous je n'ai donc pas le nez dessus et une maîtrise du sujet, mais par exemple on parlait la dernière fois d'iAd, ça ne marche pas, c'est un échec. Et Google est plutôt performant à l'inverse. Après, il y a d'autres sources de revenus comme l'affiliation que pratiquent tous les sites. Et de notre côté on essaie de se diversifier, avec les bouquins sur iTunes par exemple ou le Club MacG. Mais on a 7 salariés à plein temps (et je ne parle pas des impôts, et autres charges), ce n'est pas ces revenus annexes qui vont nous payer. La pub reste incontournable. Et au vu du nombre d'abonnés au Club MacG où les prix ne sont quand même pas violents, j'ai tendance à croire que beaucoup préfèrent se cogner de la pub.
avatar Bigdidou | 
@gela Je suis de gauche et POUR la pub. J'ai bien conscience que pour que les sites que consulte pour m'informer, pour mon plaisir ou pour des besoins professionnels doivent se financer. Pas de finance = pas de site. C'est quand même pas difficile à comprendre. A partir de là, il n'y a que trois ou quatre modes de financements : - dons et mécénat : bon... Tous les sites ne peuvent hélas pas avoir ce mode de financement... J'en rapproche les sites institutionnels financés par nos impôts. - pub - pub masquée : par exemple les sites de labos pharmaceutiques - abonnement payant Les sites financés par la pub me paraissent assez démocratiques puisqu'ils permettent un accès gratuit, donc à tous. Ce n'est pas le cas des sites payants, il me semble. Le modèle de MacGé, qui ne lui est pas spécifique, mais hélas peu répandu est l'idéal. Je veux consulter gratuitement, ben, je me tape la pub en forme de rémunération à ce site. Je veux pas de pub, je paye un accès sans pub. Vouloir des sites gratuits et sans pub, donc sans financement, c'est un peu puéril, non ?
avatar Felixba | 
@yyyes : 'Je ne comprend pourquoi certain sont mécontent d'avoir failli avoir la possibilité d bloquer les pubs. Cette fonction aurait de toutes façon été désactiva le par les utilisateurs finaux, non ?' Voici mon cas, je possède 3 sites et une webradio financés grâce à la publicité, 41% de mes visiteurs ont un abonnement FREE, hier les publicités ont générées que 3,57€ contre 10€ en moyenne (par jour). Sachant que je paye 289€ pour mon serveur dédié à ce rythme là ca s'annonçait mal pour moi. Peu de personnes vont sur leur interface FREE donc activer ceci par défaut n'était pas la bonne solution pour nous! Pour en revenir à la news, enfin une bonne nouvelle !
avatar joneskind | 
@innocente : En fait je parlais plutôt d'une autre régie. D'un bandeau de pub qui n'appartienne pas à Google. Puisque Google est la cible de Free. Je ne vois pas une seule seconde Free supprimer les revenus de nombreux petits sites. L'idée c'est donc d'avoir d'autres revenus publicitaires.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@joneskind : Faut arrêter la fumette, Free a reculé et Free n'a aucun poids à l'échelle mondiale, l'entreprise se fait juste de la pub à bon compte pour faire plaisir à des ploucs dans ton genre et défendre ses intérêts (Sous couvert de ses abonnés).
avatar Gandalf | 
Je pense que Free par son action à permis deux choses : Montrer à Google qu'il peux le frapper là ou cela fait mal, au portefeuille. Je ne plains pas Google car cette entreprise fait d'énormes profits grâce à la publicité et à nos informations personnelles (serte avec notre aide). Elle sature le réseau avec les flux vidéos qui lui rapporte de l'argent sans en assumer les coûts. Et en plus grâce à l'optimisation fiscale elle minimise ses impôts. On voit donc que Google ne participe en rien à un financement privé ou public de l'amélioration du réseau pouvant permettre de résoudre son engorgement. Free à de plus montrer à ses clients que l'on pouvait supprimer la publicité si on n'en voulait pas de façon beaucoup plus probante que si il avait introduit la fonction sans bloquer la publicité. Car tout le monde vous a expliqué comment désactiver la fonction et dans quel menu. Peu de monde vous aurait expliqué ou et comment activer le blocage. Presque tout le monde est maintenant capable d'activer ou de désactiver cette fonction.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@innocente : Enfin une réponse par l'exemple qui recadre le débat. Combien d'abonnés payants à MacG ?
avatar Smartien | 
Coup de semonce… à l'égard des webmasters (quasi exclusivement français de surcroit) qui tirent leurs revenus de la pub! C'est pas en privant Google d'un infime pourcentage de ses revenus qu'ils vont lui faire mal… Le prochain coup de gueule de Free ce sera les bloquer les mises à jour de iOS/Mac App Store parce qu'elles sont trop "lourdes" pour son réseau?
avatar flambi | 
Moi je suis totalement d'accord avec le choix de free. Les sites gratuits qui m'intéressent vraiment je les paye. Exemple : MacG j'ai pris l'abonnement premium à 12€ donc je vois pas pourquoi j'aurais les pubs sur le site. Par contre Facebook et autres ils se font de l'argent en revendant nos infos persos donc je vois pas pourquoi ils se feraient de l'argent avec des pubs en plus.
avatar joneskind | 
@L_D_P : J'en ai rien à foutre de l'échelle mondiale et j'en ai rien à foutre de ton avis. C'est toi le plouc incapable de réfléchir plus loin que le bout de ton nez. Il n'est pas question de faire fléchir Google au niveau mondial, mais de faire en sorte que les sites français n'aient pas que Google comme source de revenus. Si t'es pas capable de comprendre ça c'est que t'es vraiment trop con.
avatar amigafred91 | 
Vive le net sans pub :p Merci Pour l'essais. y en a marre de la pub, on nhe regarde pratiquement plus la tv a cause de ca.
avatar lukasmars | 
"mais de faire en sorte que les sites français n'aient pas que Google comme source de revenus" Tu crois que c'est le but de la demarche de Free ?? T'es un gros naif. Free devrait faire gaffe avec ses méthodes de voyoux qui créent de dangereux précédents; une bonne campagne de bashing par quelques journaux /bloguers influents qui veulent se payer ce FAI et ce dernier s'effondre .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce qu'aura réussi à faire M. Niel, c'est de faire prendre conscience aux éditeurs de sites internet de la fragilité du modèle pub contre contenu gratuit. Ceux qui vont pâtir de ce coup de semonce, ce sont les utilisateurs (8 % environ) d'adblockers. Car les éditeurs de sites de contenu vont très certainement bientôt bloquer l'accès à leur contenu aux visiteurs qui utilisent un adblocker. C'était déjà en réflexion chez beaucoup, ça va devenir un passage obligé. Il faut penser que la plupart des sites internet "populaires" ne sont pas édités par un simple blogueur qui travaille sur un coin de bureau avec des modules gratuit à la Wordpress. La plupart sont des sociétés qui emploient des dizaines de salariés, développeurs, rédacteurs, services administratifs et comptables, etc. Et qu'il n'y a aucune raison pour que 92 % des visiteurs paient (en visualisant de la pub) pour les 8 % de grincheux qui veulent toujours avoir tout sans rien payer (même si c'est gratuit). Donc au final les utilisateurs d'adblockers verront leur surf se limiter à des sites commerciaux, aux blogs, à Wikipedia ou à des sites sans âme. Je suis d'accord sur le fait que certains sites, notamment d'information ou sites féminins, exagèrent sur la pression publicitaire mais c'est essentiellement dû à la crise et à la chute du marché pub... et sans doute aussi un peu à l'essor des adblockers. Si vous prenez les outils Google, du genre maps ou earth, ils sont truffés de pubs, pas vraiment intrusive d'ailleurs... n'êtes-vous pas prêts à accepter la présence de quelques liens sponsorisés pour obtenir un service de cette qualité ? Parce que les produits gratuits et participatifs (comme openmap), à côté c'est franchement nul, non ?
avatar joneskind | 
@lukasmars : Le but de Free a toujours été de faire chier Google qui refuse de payer pour les tuyaux. Ç´a été démontré, seuls les services de Google ont été touchés par l'action de Free. C'est un fait. Maintenant la gueguerre Free-Google j'en ai rien à foutre, et j'en ai rien à foutre de savoir si Niel est un bon Samaritain ou la pire des enflures. Ce qui me préoccupe d'avantage c'est l'avenir de mes sites préférés.
avatar JonathanMds | 
Les arguments des gens POUR sont irresponsables. Aujourd'hui le blocage concerne que Google, demain ça serait les autres régies pub. Je connais beaucoup de webmaster dont moi qui payons nos hébergeurs avec la pub. De nos jours on apprend de nos erreur et la pub et beaucoup moins intrusive et beaucoup mieux placée dans le contenu qu'il y a 6/7 ans. Les gens qui se plaignent des pub sont les mêmes qui veulent le beurre et l'argent du beurre. Si on veut plus de pub on installe Adblock sur son petit navigateur et c'est terminé. Mais au moins c'est l'utilisateur qui a choisi et il en connaît les incidences sur les sites vivants de la pub. J'ai vu un commentaire du genre: les webmaster ont qu'à trouver un moyen différent de se faire de l'argent. Ah bon ?! Et bien vas-y, demain on te dis désolé plus d'essence pour ta voiture tu trouve une solution pour la faire rouler autrement tu perds ton job. Et bien tu vas gueuler mon cher (comme à ton habitude). Alors certes la pub intrusive avec pop-up à gogo et bandeau qui te suit sur toute la page c'est chiant mais ça n'existe quasiment plus et pour y remédier Adblock est là dans le pire des cas.
avatar yoyo3d | 
@innocente : Je suis d accord avec toi. C est là ou je trouve les gens hypocrites et incapables de voir plus loin que le bout de leur nez. Ils veulent surfer sans pub et sans payer sauf que maintenir un site de qualité gratuitement ça a forcement un coup.
avatar Mabeille | 
@nesus tu as un métier a coté de ton site non? le jour où tu aurais que ton site pour vivre ton discours sera peut être différent ... c'est dingue comme les gens pensent que leurs petits nombrils c'est le centre du monde!!!
avatar Mabeille | 
@joneskind pas mpal le nombre d'insultes ... pour qql1 qui a connu le zx80 spectrum on dirait que tu n'as pas grandi au niveau de ton vocabulaire!!! t'arriverai a partager ton avis sans employer des trucs genre t'es con débile .....? je demande à voir!!
avatar yoyo3d | 
@L_D_P : Moi déjà :) Ca m a semblé naturel compte tenu du fait que MacG est devenu une de mes principales source d information, ajouté à cela le fait que les apps sont superbes. Sans la formule d abonnement j aurais continué à supporter la pub. A ce sujet y a pas un abonnement commun entre l app iphone et l app ipad?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je trouve ça très malin de la part de Free sur ce coup ! Ce qui me révulse est qu'ils aient pris tout un pan de l'économie numérique en otage...
avatar daxr1der | 
@marksanders : 'Merci Xavier supprime moi ces pub yen a marre' Tu réfléchie pas beaucoup, comme ta soeur... Cindy Sanders
avatar Akiro | 
C'est assez impressionnant de voir le culte que certains vouent à Free...
avatar joneskind | 
@Mabeille : J'aime pas me faire insulter (et une insulte n'a pas besoin de grossièreté pour en être une) pas plus que j'aime les réactions à l'emporte pièce des gens qui ne prennent pas le temps de réfléchir avant de répondre mais qui me traitent quand même d'abruti. Alors je ne vais sûrement pas m'excuser d'utiliser ce fleuron de la langue française qu'est le gros mot. Et puis une leçon de politesse de ta part, toi qui passes ton temps à rager sur les utilisateurs Apple, permets moi de pouffer.
avatar Jean-Marie | 
@splafi Et quand, par mesure de rétorsion, Google aura degradé ses services, tu seras toujours aussi content ? Moi aussi, je trouve la pub intrusive, mais je ne veux pas être la victime d'une guerre entre les grands faiseurs d'internet.
avatar alastorne | 
Je souhaite vraiment que l'option reste activable (et tant qu'à faire activée par defaut pour ceux qui l'ont déjà activé) car je trouve que c'est une avancée géniale pour l'internaute. Et si les sites d'actu deviennent peu à peu payants et bien je préfére ça. Le bon exemple: MacG! On consultera moins de papiers, mais au moins ils seront de qualité (espérons le).
avatar thend | 
@JonathanMds "J'ai vu un commentaire du genre: les webmaster ont qu'à trouver un moyen différent de se faire de l'argent. Ah bon ?! Et bien vas-y, demain on te dis désolé plus d'essence pour ta voiture tu trouve une solution pour la faire rouler" Je crois que c'est moi, bon d'abord j'ai pas de voiture ce qui fait que l'essentiel de mon argent part dans des achat sur internet (malgré adblock qui tourne a fond depuis des années), ensuite si j'avais une voiture et qu'il n'y avait plus d'essence je ne serais pas le seul concerné et quelque chose me dit que les "webmaster" de se secteur trouveraient un moyen diffèrent de se faire de l'argent, ou disparaitraient au profit d'autre plus innovant.
avatar joneskind | 
@Mabeille : 't'arriverai a partager ton avis sans employer des trucs genre t'es con débile .....? je demande à voir!!' Si tu ne l'as pas vu c'est que tu ne sais pas lire.
avatar oomu | 
" Ce n'est pas qu'une question de "manger de la pub", mais aussi de faire vivre des sites internet Gratuits qui fonctionnent grâce à la pub! Êtes vous prêt, demain, à payer des dizaines de sites que vous aimez et qui hier, étaient gratuits?" OUI ! Je suis prêt et d'ailleurs je paie Ars Technica, libération.fr, mediapart et lemonde.fr. Et je contribue régulièrement à Wikipédia financièrement. Et oui, je souhaite la destruction du business des blogs et journaux à pub. Il n'est pas sain que tout soit assujetti aux annonceurs pubs, à des régies régulièrement piratées pour des virus et qui ralentissent le net. Je n'ai pas besoin de "dizaines de sites" de toute façon. - Free ne ralentit pas volontairement ses abonnés vers YouTube ou iTunes. Il y a des frais de peering et y a conflit entre Free et les autres réseaux. Problème de croissance et d'investissement. - Quand à Niel, manifestement sa façon d'être marche et et efficace. Tout le monde n'a fait que parler de Free hier.
avatar Fabibi29 | 
Proposer ce choix au client c'est une très bonne initiative. Le mettre en place par défaut chez tous était pour le moins honteux. Si ça a du avoir un impact chez Google, ça ne m'étonnerait pas que nombre de webmasters aient un peu la haine. L'affaire a été tellement médiatisée que le mal est fait, tous les freenautes ont eu vent de cette possibilité de blocage de pub, et même désactivée par défaut, les webmasters peuvent craindre que de nombreux freenautes mettent en place ce blocage. Seule porte de sortie pour ne froisser personne, proposer ce service en option (qui a dit 0,99€ ?), ceux que la pub gêne vraiment la prendront, les autres continueront comme aujourd'hui, à savoir ignorer complètement les pubs. À titre perso je ne les regarde jamais, tout juste si je les vois ! Le pb est sur mobile, où l'on pompe inutilement des mo et l'on allonge le temps de chargement... Et ces (rares mais relous) saletés de pubs qui recouvrent entièrement la page que vous voulez lire et que vous ne pouvez pas faire disparaître sur iPhone...
avatar MacSedik | 
Désole mais moi je trouve que c'est une bon ne chose de bloquer les pubs. Mais la l'empire à contre attaqué et malheureusement free a flanché c'est dommage...
avatar Le docteur | 
A ce niveau là ça revient un peu à transformer ses clients en bots à rebours ... En même temps, si ça pouvait faire bouger Google et Apple (surtout Apple)...
avatar mhidi | 
Qu'est ce que vient foutre l'arcep ??
avatar MrClaye | 
Ça a surtout fait une pub énorme pour Free pour pas un centime. Ils sont malins et pi c'est tout.
avatar Cowboy Funcky | 
La problématique qu'affronte FREE est la même que pour tous les opérateurs... Google, Apple, Facebook gagne de l'argent grâce à eux.., Grâce à des services qui saturent leurs réseaux... U tube est le parfait exemple d'un service demandeur de bande passante... Ils demandent donc, FREE et les autres une participation aux financement des infrastructures... On parle d'entreprise qui payent peu d'impôts alors que les opérateurs n'ont pas accès à cette optimisation fiscale... Les loups s'adressent aux loups...
avatar pat3 | 
L'ennui des réactions, c'est qu'elles sont principalement le fait de webmestres qui ne sont pas DU TOUT neutres dans l'affaire. Mais revenons aux fondamentaux: le web, ce n'est pas seulement le web marchand, non? La pub n'EST PAS une fatalité, elle est UN CHOIX pour les sites web qui vivent de l'information qu'ils fournissent, elle est une option de business plan. Je ne dis pas que les autres options sont faciles, mais elles existent: l'abonnement, l'info gratuite limitée, l'info payante à l'article, un mix de tout ça. D'ailleurs, macgé s'est pas mal diversifié en ce sens, entre les bouquins, les publi-informations (articles sponsoriés), et plus classiques liens d'affiliation. C'est sûr, il faudra pas mal se triturer les méninges pour trouver un système fonctionnel plutôt que le clé en main proposé par Google, et c'est sûr, un certain nombre de sites montés vite fait et qui vise la rentabilité à court terme mettraient la clé sous la porte. Mais je suis sûr qu'une régulation naturelle se ferait alors, et qu'au final on retrouverait un grand choix de sites, même si on n'aurait pas la multitude pléthorique actuelle. STOP AU DISCOURS QUI FAIT DE LA PUB UNE NÉCESSITÉ POUR UNE INFORMATION QUALITATIVE. NON, LA PUB NE GARANTIT PAS LA QUALITÉ. Une fois ceci mis au clair, ok, la publicité permet à plusieurs sites de se rémunérer sur le nombre de leur visiteurs plutôt que sur le paiement de leur contenu. Il me semble que le coup de force de Free visait à mettre ça sur la table, et à provoquer la discussion là-dessus, et sur la prédominance du principal fournisseur de solutions publicitaires, Google. Ça a marché, non? Par quel autre moyen aurait-on eu aussi rapidement une discussion ouverte sur la question rassemblant la majeure partie des acteurs et le ministère concerné? Ça aiderait à sortir des invectives insultantes si on essayait de voir les choses avec un peu de recul.
avatar Abaxil | 
Ce que fait la régie publicitaire avec les FAI est l'exacte réplique que si elle faisait distribuer des prospectus par la poste sans payer les timbres. C'est tout simple. Et en plus elle encombrerait les sacs des postières et des postiers. Tirez en les conclusions que vous en voulez, mais les sites rémunérés par cette pub bénéficient eux aussi de ce service. En revanche ce sont les utilisateurs qui payent les postières et les postiers.
avatar dilemme | 
@rudemac Le pigeon c'est toi oui!
avatar chdud | 
Pourquoi ne laisse-t-on pas le droit à l'abonné d'accepter ou de ne pas accepter la pub. Perso, je regrette de ne plus avoir le choix de supprimer la pub qui me fait vraiment ch... et qu'on m'impose. Y en a marre de cette pub en PERMANENCE"! je fouille le net pour trouver des solutions pour éradiquer cette pub et toute solution sera bonne à prendre. Continuez dans ce sens FREE!!! Et puis, pourquoi ne demande-t-on pas aux internautes leur aval? Ce serait plutôt démocratique non?
avatar joneskind | 
@Le docteur : C'est quoi le rapport avec Apple ?
avatar Silverscreen | 
Le coup de semonce était clair : le but n'était pas de montrer que Free entendait couper les revenus pub de plein de sites mais qu'il existe la possibilité technique d'activer une option ou chaque Freenaute serait libre de couper les pubs Google. Maintenant que cette fonction à été publicisée dans tous les médias, il reste la possibilité que Free jouent les grands seigneurs et disent : "si on active la fonction, même en option, l'utilisateur pourra faire sa propre whitelist et les annonceurs choisir une régie alternative à Google ou un système de pubs moins intrusives dont on sera seuls juges de la qualité". Qui pourra encore gueuler alors ?
avatar BouffonDuRoi | 
Si ça pouvais faire crever tout ces pseudos site d'info qui n'ont en vu que leurs revenus publicitaire et donner plus de visibilité a ceux qui n'ont comme business plan que leur passion, leur gout du partage, ce serait formidable.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR