Mountain Lion et la gestion de la veille

Anthony Nelzin-Santos |

Les portables représentant plus de la moitié des Mac en circulation, Apple a considérablement modifié la gestion de la veille dans les trois dernières versions d'OS X, afin d'augmenter l'autonomie des machines. Voici quelques éléments pour mieux comprendre.





Comme l'a expliqué Apple aux développeurs lors de la WWDC, Power Nap est en fait construit sur DarkWake, un mécanisme présent depuis Snow Leopard. DarkWake est un état entre la veille et l'utilisation : l'audio et les graphismes sont coupés, mais tout le reste est actif (processeur, une partie de la couche réseau, stockage, accès aux périphériques USB, FireWire et Thunderbolt). Il permet à OS X de réaliser certaines tâches lorsque l'ordinateur est censé être en veille.



Dans Snow Leopard, DarkWake était utilisé toutes les 90 minutes pour maintenir à jour l'état des connexions réseau (renouvellement du bail DHCP, signalement auprès de Retour vers mon Mac). Dans Lion, il permettait en plus de brancher un périphérique sans totalement réveiller le Mac et le préparer pour une utilisation à la sortie de veille.



Dans Mountain Lion, DarkWake est l'épine dorsale de Power Nap. Lorsque Power Nap est activé sur un Mac compatible, le système entre toutes les heures environ en mode DarkWake pour relever les mails, synchroniser les données et documents iCloud et récupérer les images du Flux de photo, en plus des tâches qui existaient dans les précédentes versions d'OS X.



Si le Mac est branché au secteur, Power Nap permet en plus d'effectuer les sauvegardes Time Machine et l'indexation Spotlight. Une fois par semaine, il ira aussi vérifier la présence de mises à jour dans le Mac App Store et les téléchargera le cas échéant. Toujours sans allumer l'écran ou émettre de sons.



Parce qu'il consomme de l'énergie, DarkWake est entouré de restrictions : si la capacité de la batterie passe sous les 30 % ou si la température de l'ordinateur augmente anormalement, la plupart des opérations sont coupées (notamment celles de Power Nap). Les développeurs n'ont pas non plus accès à DarkWake : OS X ne fait rien pour que les applications tierces ne profitent pas de DarkWake pour mettre à jour leur contenu, mais Apple ne fournit pas non plus d'API spécifique.



D'ailleurs, Mountain Lion est de manière générale plus exigeant avec la manière dont les applications interagissent avec la veille. Lorsque Lion voulait mettre un Mac en veille (depuis DarkWake ou l'état éveillé), il attendait une minute avant de le faire réellement. Si une application accédait au disque dans cet intervalle, il repoussait le délai de mise en veille totale d'une nouvelle minute — et ainsi de suite de minute en minute, avec la possibilité que le Mac ne passe jamais totalement en veille et qu'on le retrouve déchargé en cas de problème.



Mountain Lion ne s'encombre pas de ces précautions et se met en veille même en cas d'activité. Les développeurs peuvent néanmoins ajouter à leurs applications un mécanisme d'alerte au système : l'application peut alors explicitement dire qu'elle a encore besoin d'un accès aux ressources, par exemple pour finir de sauvegarder un fichier (à la charge du développeur de maintenir le fonctionnement de son application sans audio ou graphismes). Dès qu'il n'y a plus d'activité, OS X Mountain Lion passe du mode DarkWake à la veille totale, n'attendant plus une minute comme Lion.



Ce système permet de préserver une certaine balance entre flexibilité et préservation de la batterie. La veille est mieux respectée, Power Nap offrant une fenêtre ponctuelle pour exécuter certaines tâches. Un plus grand contrôle qui rappelle iOS, et d'ailleurs, c'est le logo bien connu des utilisateurs d'iPhone et iPad qui s'affichera si vous essayez de sortir de veille un Mac qui n'a plus de batterie…


avatar Nikoo_Geek | 
@kyouu De rien ;)
avatar michaelp | 
Bonjour, pour ma part, WiFi se déconnecte pendant la veille, donc plus de réception de iMessage ou de FaceTime. Je n'ai rien trouvé dans les forums à ce sujet. Certains d'entre vous sont concernés ?
avatar pacou | 
@kyouu : tout pareil On doit attendre qu'il se rende compte qu'il y a un clavier et un trackpad Je prends sur moi et à force ça zenifie
avatar Aphelios | 
Personnellement, j'ai un "vieux" MBP de mi-2009 qui n'a pas de SSD et donc PowerNap n'est pas activable dessus et j'expérimente néanmoins un problème depuis que je suis passé sur ML. Cela me gêne principalement lorsque j'utilise mon MBP comme server media et que je stream des vidéos depuis celui-ci via l'AppleTV ou la PS3. Là où avec Lion je streamais des vidéos jusqu'au bout de la nuit, avec ML lorsqu'il rentre en veille le streaming se coupe. C'est relou quand je suis sous la couette. :) De manière générale, il met beaucoup de temps en sortie de veille pour rechopper le réseau wifi alors qu'avec Lion c'était instantané (enfin je me rendais pas compte qu'il devait récupérer le réseau en tout cas. J'imagine que sous Lion, le temps que je rentre mon mot de passe et tape l'adresse du site internet il avait déjà recapté le wifi alors qu'avec ML cela peut prendre encore 30-45 secondes de plus...) J'espère qu'un patch ou une manip permettra rapidement de ne plus subir ces désagréments parce qu'au-delà de ça j'apprécie les quelques nouveautés de ML et je trouve globalement le système plus fluide. Ca m'ennuierait donc de devoir repasser sur Lion...
avatar ZeAuReLiEn | 
Pour info j'ai résolu le soucis de lag en sortie de veille sur mon Macbook Air 13" en mettant en exclusion Spotlight les volumes réseau qui sont sur mon NAS et en décochant certaines catégories de contenu indexés (je ne les ai plus en tête)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR