Le Mac App Store : pas encore une poule aux oeufs d'or

Christophe Laporte |
Depuis le lancement du Mac App Store, certains mettent en doute le succès de la dernière plate-forme de téléchargement d'Apple. Les propos de Phil Schiller lors de la dernière WWDC n'ont pas dissipé tous les doutes.


Le responsable d'Apple avait affirmé alors qu'en l'espace de quelques mois, le Mac App Store était devenu le canal de distribution le plus important au monde pour les logiciels Mac, dépassant Amazon et les principales chaînes de magasins électroniques et informatique aux États-Unis. Toutefois, Phil Schiller n'avait donné aucune statistique précise à cette occasion.

À défaut d'avoir des chiffres ultrafiables sur le Mac App Store, certains témoignages de développeurs montrent à quel point le Mac App Store fait figure de petite épicerie comparée à l'App Store. Martin Schultz a publié les statistiques de vente de son jeu de voitures Hard Rock Racing [1.2 – US – 3,99 € – 80,0 Mo].



En l'espace d'un mois de commercialisation, Martin Schultz a vendu un tout petit peu plus de 4000 copies de son logiciel. Sans surprise, on observe les mêmes mécanismes que sur l'App Store. Les premiers jours ne sont pas folichons pour Hard Rock Racing. Martin Schultz en écoule en moyenne 20 copies par jour.



Puis tout s'accélère à partir du moment où le logiciel est mis en valeur sur la page des nouveautés de l'App Store : 179 exemplaires vendus le 16 juin, 562 le 17 et 743 le 18. Ce jour-là, Hard Rock Racing était troisième du classement des logiciels payants sur le Mac App Store aux États-Unis. Il était également en bonne position sur les autres Mac App Store, notamment en France (4e), en Italie (3e), en Allemagne (3e), au Japon (4e) et au Royaume-Uni (2e).



Par la suite, les ventes ont régulièrement baissé. Une semaine plus tard, Hard Rock Racing a été retiré de la page des nouveautés et depuis, Schultz vend en moyenne un peu plus de 100 copies de son logiciel par jour. Il a généré au total un chiffre d'affaires de 14 100 $.

Il a hâte de pouvoir comparer avec ce résultat avec la version iPad de son jeu qui doit sortir prochainement. Reste qu'il adoptera une approche différente : le jeu sera gratuit, mais certains circuits seront mis en vente sous forme d'achat in-app.

En attendant, si avec 740 téléchargements, vous êtes tout en haut du Mac App Store, sur l'App Store tout court, vous n'existez pas. Comme le note MacRumors, l'application iOS Camera+​ [2.2.1 – US – 1,59 €] occupait la quatorzième position du classement des meilleures ventes de l'App Store en écoulant chaque jour 8000 à 12 000 copies.

Il y a beaucoup d'explications pour justifier un tel écart : le parc de terminaux iOS est plus important, le fait que l'App Store soit la plate-forme de téléchargement exclusive sur iOS ou le fait que les utilisateurs Mac avaient déjà une logithèque bien garni avant l’arrivée du Mac App Store. Il ne faut pas perdre de vue également que les prix pratiqués sur le MAS sont souvent plus élevés que sur la plate-forme consacrée à iOS.

Rappelons qu'avec Lion, Le Mac App Store sera intégré par défaut, avec de nouvelles fonctionnalités comme les achats in-app.

avatar xatigrou | 

Ben voyez Kaporal5, je partage moi aussi votre avis. D'ailleurs je me prépare à passer à l'étape ultime.

avatar pasdepb | 

Et aussi accessoirement le manque de titre intéressant à prix intéressant! Si c est pour payer un jeu ou un logiciel aussi cher (voir plus) qu en version boite je ne vois pas trop l intérêt! C est un peu comme avoir les inconvénients sans les avantages!

avatar wamwam | 

pour ma part, je suis passé de leopard à snow leopard aussi pour l'app store, j'y ai déjà acheté iPhoto'11 et l'indispensable FaceTime, et c'est un bonheur de simplicité pour trouver, installer, payer, et mettre à jour par la suite.

Pour les jeux, je ne suis pas trop intéressé non plus, mais je me demande si un Game Center est prévu sur Mac, il aurait largement sa place, non?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR