[maj] Mac App Store : les étiquettes valsent (ou pas)

Florian Innocente |
Avec le Mac App Store certains logiciels s'affichent à des prix parfois très différents de ceux de leur version boîte ou chez leurs éditeurs en ligne. Mais la pratique n'est pas systématique. Il est à noter que pour ce lancement, sur les 1000 applications annoncées, seulement 75 sont gratuites. Et l'on ne croise pas encore tout le monde sur les rayons, ou des gammes incomplètes. Revue de détails pour les logiciels payants.

appstoremenupomme


L'exemple le plus frappant est Aperture 3, l'application de traitement d'image d'Apple ne coûte plus que 63€ contre 199€ en version boîte (qui n'offre pas non plus de manuel papier précisons-le). Cette chute de tarif pourrait tenter des utilisateurs d'iPhoto à passer à son grand frère. On ne manque pas de penser aussi à Lightroom qui, avec ses 297€, devient subitement beaucoup plus cher, même si les clients de ce type de logiciels raisonnent aussi en terme de fonctionnalités, capacités et performances…

macappstoreprix



Autres applications Apple, celles des suites iLife et iWork qui se voient vendues à la découpe. Pour iLife, chacune est tarifée 12€, ce qui amène l'ensemble à 36€ mais… sans iDVD ni iWeb, absents du Mac App Store. La version boîte garde encore de son intérêt, mais ceux qui n'ont besoin que d'un GarageBand par exemple pourront l'acheter seul sur le store.

Sur iWork (qui ne change pas de version), les prix sont un peu plus élevés, à 16€ pièce. Soit 48€ le lot contre 79€ en boîte.

Dernier titre d'Apple, Apple Remote Desktop proposé à 63€ au lieu de 299€ sur l'Apple Store. Mais il n'est pas précisé s'il s'agit de la version 10 systèmes administrables ou illimité (nettement plus cher sur l'Apple Store, à 499€).

Précision utile, les applications vendues peuvent être installées sur autant de machines que l'on possède et que l'on utilise à des fins personnelles. Il n'y a donc plus la distinction entre un iLife solo et un Pack Famillial limité (pas sa licence) à cinq machines.

[maj] : La question des licences est moins claire que ne le laisse entendre la section Q&R du Mac App Store où il est écrit "Les applications achetées sur le Mac App Store peuvent être utilisées sur tous les Mac que vous possédez ou que vous utilisez à des fins personnelles”. Cependant, lorsqu'on lit les contrats de licence des applications Apple, c'est une autre chanson. Pour Pages, Keynote, iMovie et les autres il est spécifié qu'une licence n'est accordée que pour "installer et utiliser le Logiciel Apple sur un seul ordinateur que vous possédez”. Quant aux applications d'autres éditeurs, leurs fiches descriptives ne mentionnent pas forcément de contrat de licence, et donc de restrictions particulières.

licencemacaapstore


D'autres éditeurs ont parfois ajusté leurs conditions de ventes, mais pas tous. Exemple avec quelques titres connus (et, le cas échéant avec leurs prix d'origine en dollars pour simplifier la comparaison).

Delicious Library : à 31,99€ il coûtera le même prix que sur son site.

Ironic Software, éditeur du gestionnaire de documents Leap, vend son outil 20€ chez Apple au lieu de 46,60€ et il prévoit de plus passer que par le Mac App Store pour ses quatre applications.

Graphic Converter coûtera 30,99€ contre 35€ sur le web.

Realmac a lui-aussi baissé le prix de ses RapidWeaver, LittleSnapper de concert sur sa boutique et sur le Mac App Store. Courier en revanche ne sera plus vendu que par le store (lire à ce sujet Realmac revend Socialite et se prépare au Mac App Store).

Chez The Omni Group, les OmniGraffle, OmniPlan, OmniFocus et autres sont affichés au même prix que sur le site. Simplement, les pack familiaux, vendus plus chers, sont désormais caduques.

Du côté de Boinx, les FotoMagico et iStopMotion sont moins chers d'un seul euro sur le Mac App Store.

macappstorepanic


Le gestionnaire de tâches Things joue aussi l'équivalence de prix, tout comme Acorn l'éditeur d'image, Transmit le gestionnaire FTP et son compagnon Coda ; le modeleur Cheetah3D ou l'outil de blogging MarsEdit.

On le voit, le Mac App Store entraine quelques changements chez les éditeurs, pas tous, mais entre des baisses de prix et la décision de ne plus passer que par lui, de nouvelles habitudes vont s'installer. Ce que prévoit également un analyste du Yankee Group en parlant d'une "atomisation à venir du marché du logiciel.

Il s'en explique Le Mac App Store signifie qu'au lieu de dépenser 800$ pour Photoshop, on verra beaucoup plus de clients acheter une application pour rogner une photo et peut-être deux ou trois autres pour des retouches, et chacune coûtera environ 10$ (OpenDoc version Steve Jobs…, ndr). Le client fait des économies et les développeurs peuvent se concentrer davantage sur ce que réclament les utilisateurs plutôt que de travailler sur des applications à tout faire”.

Il y voit aussi un avantage pour les développeurs indépendants qui disposent maintenant d'un canal de distribution mondial et d'une qualité que ne pouvait s'offrir qu'un acteur de la taille d'un Adobe. Apple y gagne aussi avec sa ponction de 30% sur les ventes “Les perdants sont les vendeurs traditionnels qui seront trop chers comparé aux tarifs du téléchargement”.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Fuzzi97, Heureusement je m'en sers vraiment et je l'ai depuis plusieurs mois! Mais j'aurai jamais pensé qu'une baisse de prix, qui plus est aussi importante, pouvait être réalisée sur un software... Enfin bon, merci Apple. Du coup, à ce prix là, le choix entre Aperture et LR est simple.
avatar eauliv | 
Sur l'ap store j'ai cliqué par erreur sur acheter Apple remote desktop au lieu de la petite fleche a droite "copier le lien, recommander" résultat ADR s'est téléchargé et installé automatiquement ! 69€ ! Pas de trace du paquet dans téléchargement. Comment faire pour annulez la vente ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR