Le RSS est-il en train de mourir aidé par les navigateurs ?

Florian Innocente |
C'est le constat, plus qu'une question, établit par Kroc Camen, un web designer, au vu de la manière dont les derniers navigateurs gèrent le RSS. Les développeurs de Firefox 4 ont ainsi supprimé la petite icône RSS qui apparaît dans la barre d'adresses lorsqu'on arrive sur un site proposant un ou plusieurs flux. Mozilla a justifié cette décision par le nombre finalement assez faible de ses utilisateurs - entre 3 à 7% - qui utilisent les RSS pour l'actualisation des contenus sur les sites.

Dans Chome, il n'y a jamais eu de système pour détecter la présence de RSS et en avertir l'utilisateur. À l'inverse de Safari qui affiche un logo RSS. Avec le navigateur de Google, c'est à l'internaute d'aller chercher la petite icône orange directement dans la page du site.

rsssafrair


Cette icône est justement l'objet d'une critique de Camen qui la juge trop peu explicite sur son rôle pour l'utilisateur moyen. Lequel ne fera pas non plus l'effort d'aller la dénicher dans les pages web. Et si le navigateur ne prend plus la peine de la lui mettre sous les yeux, le RSS perdra encore en visibilité, au point peut-être d'être remplacé par d'autres systèmes.

128px-Feed-icon


Le scénario du pire pour Camen étant celui où les sites préféreront utiliser les Twitter ou Facebook pour signaler leurs nouveaux contenus. Deux plateformes qui ont comme désavantage d'obliger leurs utilisateurs à s'y inscrire et autres considérations sur le partage d'infos personnelles, alors que la lecture de flux RSS préserve un certain anonymat.

Cette critique de l'attitude de Mozilla s'est attiré une réponse cinglante d'Asa Dotzler, l'un des évangélistes de Firefox. Il a, au contraire, souligné que la disparition de cette icône était largement compensée par la commande "S'abonner" dans le menu Marque-pages, plus parlante selon lui “Bien qu'elle risque s'être croisée par moins d'utilisateurs, elle sera beaucoup plus explicite pour ceux qui la rencontreront”.

megafluxfirefox4


Et d'inviter Camen à proposer mieux. Ce dernier avait justement suggéré que le RSS soit exploité plus intelligemment par les navigateurs. Par exemple, lorsqu'on retourne sur un site, que les nouveaux commentaires apparus depuis la dernière visite (ils ont leur propre fil RSS en général) soient mis en évidence. Ou que le navigateur rende compte des nouveautés sur les sites qu'on visite régulièrement sans que l'utilisateur ait à configurer quoi que ce soit.

Le RSS offre cependant un paradoxe. Il s'agit de l'une des technologies les plus pratiques de ces dernières années, en cela qu'elle permet de gagner un temps fou lorsqu'on suit quotidiennement une pléthore de sites. Mais elle n'a jamais été vraiment bien promue. Même des utilisateurs rompus à l'informatique ne sont pas toujours très familiers avec cette méthode de navigation sur le web.

L'acronyme RSS (Really Simple Syndication) n'est pas explicite ; l'icône ne l'est guère plus pour qui n'a pas connu ses débuts ; on se voit parfois proposer trois types de RSS entre l'Atom et d'autres affublés de différents numéros de version.

Sans parler du fait qu'il a longtemps fallu en passer par des applications spécialisées et payantes (avant que Google Reader, gratuit, ne chamboule ce marché). Enfin, on alterne entre des sites qui proposent leur contenu en intégralité via leur RSS, et ceux qui n'offrent que des articles tronqués, obligeant à chaque fois à ouvrir leur page web.

Tout cela concourt à faire du RSS une technologie plutôt réservée (et appréciée) des plus technophiles, alors même qu'elle pourrait toucher un plus vaste public.

Pour autant, la charge de Camen mérite d'être relativisée. On croise rarement des sites qui n'offrent pas de RSS et il est en forme sur les nouvelles plateformes mobiles. Elles ne règlent pas les problèmes cités précédemment (encore que, lire Reeder pour iPad récupère les articles des flux RSS tronqués) mais sur l'iPad par exemple, le RSS se voit bien mis en valeur par des applications comme Flipboard, Pulse, ou Reeder qui lui donnent un nouveau visage et participent à maintenir son intérêt.
Tags
#RSS
avatar s_d | 
Article intéressant. Mais justement, y a-t-il un jour un espoir d'avoir les articles de MacG complets en RSS ? Au lieu d'avoir juste le début, et de devoir charger tout le site (même pas la version allégée) ce qui prend des plombes avec l'iPhone ?
avatar leinaD | 
Je reste persuadé qu'une application spécialisée est préférable a un fourre tout. Netnewswire m'est indispensable sur Mac. Surl'ipad ou je suis actuellement diphasé ajoute la beaute
avatar leinaD | 
Diphasé, c'est flipboard. Putain de correction automatique
avatar FitzChevalerie | 
@ s_d : Abonne toi au Megaflux de MacG, disponible depuis 2 ans... Et ton vœu sera réalisé. Bonne année !!
avatar BebMac | 
Depuis que j'ai un iPhone et l'appli Reeder j'utilise beaucoup les RSS. Avant cela je me demandais à quoi pouvait servir ce que je pensais être un "truc" futile (et non utile).
avatar T Ki | 
J'utilise les flux RSS/Atom depuis que ça existe. Je suis abonné à environ 300 flux. Après avoir testé quasi toutes les solutions possibles et avoir longtemps utilisé tant Google Reader que NetNewsWire, je suis récemment passé à Reeder Mac (j'utilisais déjà Reeder sur iPhone) et j'en suis très content. C'est clair facile simple et puissant ! Les possibilités des RSS sont fantastiques et ne se limitent pas à avertir qu'un nouvel article à été posté sur un site. J'utilise aussi par exemple les RSS en conjonction avec les Newsgroups (SABnzbd) pour que ça télécharge automatiquement tout ce que je souhaite dés que c'est disponible...
avatar antibo | 
Le RSS a changé ma façon de surfer ces dernières années. Aujourd'hui je ne vais plus sur les sites, ce sont les informations des sites qui viennent à moi, où que je sois. Je gère plus de 150 flux RSS via Google Reader et reçois près de 500 infos par jour : de l'info pertinente que j'ai choisi de recevoir, sans perdre du temps à charger des sites souvent lourds, peu ergonomiques ou tout simplement lents. Pour moi le RSS c'est l'avenir du surf, avec la curation de contenus en plus sans doute (je suis sur que google reader va évoluer dans ce sens d'ailleurs).
avatar nico-r (non vérifié) | 
Celui qui ne connais pas icône rss dois hiberner depuis 5 ans.
avatar Filou53 | 
Et pourquoi pas simplement avec Safari ? Tout le monde semble dédaigner cette solution que perso j'utilise depuis le début. Cela a le mérite de ne devoir utiliser qu'un seul et même outil... Maintenant, c'est vrai que je ne suis qu'une petite trentaine de flux mais "trop d'informations tue l'information" n'est-ce pas ? Quand le temps que je passe déjà sur le net, j'ai honte !
avatar tap | 
@ShowMehowtolive: Oui, et toute personne maitrisant RSS ira utiliser un outil RSS car il peut classer. Pour moi une info que je croise sur Facebook & Twitter (car je suis l'actu comme ça aussi) c'est une info qui disparait le lendemain, c'est comme une info flash. Des fois, tellement Reader est puissant, il m'arrive de m'inscrire sur le site via Reader juste pour rechercher sur le site car le moteur de recherche implémenté dans le blog est naze. Perso j'ai des infos classés de 2008 sur mon Reader qui peuvent me servir, je doute que tu en fasses autant avec Facebook. Des fois plutôt même que de faire une recherche dans google.fr tu peux faire une recherche dans reader aussi. C'est presque incomparable à FB & co.
avatar michaelprovence | 
perso j'utilise tout le temps google reader heureusement que ça existe j'arrête pas d'être sur une autre machine dans la journée. J'espère que twitter ne va pas remplacer le rss perso !!
avatar Oliviou | 
Pour moi, le problème du RSS, c'est que plus on en a, plus on est noyés dans des infos inutiles. Il y a des sites qui sont mis à jour toutes les dix minutes. Certes, je n'ai plus à chercher l'info puisqu'elle vient à moi mais, très rapidement c'est plus crispant qu'une avalanche de spams. Beaucoup de gens "essaient pour voir", et se désabonnent aussi sec. Moi, par exemple.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour ma part, le RSS est vite devenu un outil indispensable dès que je m'y suis intéressé (au lancement de Netvibes). Netvibes est resté mon agrégateur, pratique, efficace et accessible partout dans le monde. Je suis aujourd'hui environ 75 flux, ça serait impossible sans le RSS ...
avatar Seb du 95 | 
Perso j'utilise la lecture des flux RSS via Safari depuis qu'Apple l'a rendu disponible. J'en ai 8 qui me semblent les plus importants et que j'utilise quotidiennement. Pour rien au monde je ne voudrais m'en séparer tant c'est pratique et utile, sauf bien sur si on ne me laisse pas le choix. Quand à Facebook, je trouve que c'est une horreur sans nom où tout se mélange. Et quand tout est mélangé, on n'en sort absolument rien d'intéressant.
avatar lifenight | 
J'utilisais intensivement mon compte google reader, puis j'utilisais celui-ci via Reeder sur l'iPhone puis iPad, maintenant je préfère utiliser Twitter, c'est plus "vivant/humain" car il y a en plus du contenu personnel de la part des rédactions qui ne se trouve pas forcément sur les sites et l'application Twitter sur iPad est géniale. Ce que je regrette c'est que iGeneration ne soit pas aussi présente sur Twitter, les autres sites diffusent l'intégralité de l'actu dessus. J'adore Flipboard aussi mais il manque ce satané bouton de refresh que ne veulent pas mettre les développeurs ...
avatar Stef@n | 
Reader a l'air incroyable, je voudrais bien l'essayer, mais je suis encore sous Léopard avec qui il n'est pas compatible :( Il est temps pour moi me mettre à jour..
avatar pat3 | 
Mon expérience du RSS ressemble plutôt à celle d'Oliviou; j'ai vite arrêté cette pollution, et le nombre de sites que je visite régulièrement se compte sur les doigts des deux mains; ils sont donc en signets dans mes différents navigateurs (et les signets synchronisés en ligne). Ça m'a fait la même chose pour les podcats; vachement intéressants, mais hyper-chronophages; je ne suis plus abonné à rien, je picore seulement quand j'ai le temps et souvent si j'ai eu l'info d'un épisode de podcast intéressant… sur un des sites que je lis tous les jours.
avatar gloupsy | 
C'est vrai que plein de gens autour de moi ne savent pas ce que c'est que les flux RSS. Moi même il y a quelques années j'ai du faire une recherche pour savoir à quoi correspondaients ces termes et sigles. Je ne les jamais utilisé sur mac car j'avais constaté à l'époque que c'était juste le titre et le début de l'article qui étaient récupérés (une très mauvaise idée car plutôt que d'inciter le lecteur à aller sur le site, il est bien plus logique de se désabonner tout simplement du flux qui est alors totalement inutile). Mais sur iPad je m'y suis mis avec Reeder, Flipboard et Pulse : c'est tout simplement génial (et même chose ici : je supprime tous les RSS de titres-uniquement). Peut-être que le RSS peut enfin prendre son envol justement grâce a l'iPad et a de telles applications dédiées (et de qualité). @Oliviou : moi, c'est exactement pour cette raison que je n'utilise plus twitter. Une avalanche de titres. Pour les RSS c'est sur il vaut mieux se limiter à l'essentiel, sinon ça finit par gaver.
avatar vintz72 | 
C'est clair que pour moi qui alterne entre mon Mac et le PC du boulot, Google Reader est la meilleure solution pour le RSS (et en plus, il est plutôt bien pensé, même s'il manque quelques petites options à mon goût).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour une fois, je viens écrire dans ce cadre sans lire tout ce qu'il y a écrit avant, et je prie tous les MacGénéUsers de m'excuser, je ne vous méprise pas, mais y'a un train, là où je vais raccompagner mon fils, et il ne m'attendra pas. [b] J'ai quand même vu une question "Tu as combien de flux RSS dans ton Mail ?" [/b] Elle ne m'était pas adressée, mais j'y réponds (peut-être après d'autres, rappellez-vous, je n'ai pas tout lu), en soulevant le problème du "déjà vu" Dans Mail, je n'ai qu'un seul fil, celui d'Apple, et il m'informe de nouvelles que j'ai déjà lu, ici ou ailleurs, 2 à 3 jours plus tôt. Alors à quoi sert ce genre de flux ? Je ne cherche pas une occupation ou de la lecture pour le week-end, si je veux, y'a ce qu'il faut sur V.S.D. ! je veux être informé au plus tôt et au plus vite, et pour ça un flux RSS ne sert à rien. S'ils ne deviennent pas plus réactifs, il se tueront eux même. Je n'arrive pas à comprendre ceux qui les trouvent efficaces. C'est sûr que si on se contente d'attendre que la NEW arrive, on peut même se passer de la TV ou de France-Info, on est repus sans trop se fatiguer et donc on est content. Mais si au contraire, la nécessité oblige de surfer sur le bon côté de la vague, il faut la prendre quand elle se forme et quand elle arrive sur la plage, c'est trop tard.
avatar MarcoAix | 
Et pour moi c'est Netvibes... extrêmement pratique et configurable :-)
avatar CBi | 
Pareil: RSS+netvibes c'est le top : permet de se constituer des pages de suivi de sites compactes et lisibles d'un coup d'oeil. Mais si les flux RSS sont remplacés par des tweets, on arrive en gros au même résultat avec en plus la possibilité de suivre en chronologique, alors effectivement, l'avenir du RSS = ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR