iPhone : Papermaster, responsable de tous les maux ?

Anthony Nelzin-Santos |
Depuis l'annonce surprise ce week-end du départ d'Apple - sans explication - de Mark Papermaster, le responsable du développement matériel de l'iPhone, plusieurs hypothèses sont avancées. L'affaire de l'antenne en est une, mais la culture d'Apple en est une autre.

skitchedJohn Gruber résume les problèmes de réception de l'iPhone 4 de la manière suivante : l'antenne de l'iPhone 4 permet d'avoir un meilleur signal dans la plupart des situations, et permet de passer des appels dans des endroits où l'iPhone 3GS n'avait pas de signal du tout ; en étant externe, elle libère de la place à l'intérieur, notamment pour la batterie ; elle autorise un design élégant pour l'iPhone ; mais elle peut perdre le signal si on touche un certain point. Un problème spécifique qui pourrait avoir été connu depuis deux ans au sein d'Apple, si ses sources sont bonnes — et Gruber est généralement bien informé.

« Ce n'est pas un problème qu'ils n'ont pas vu, ou vu trop tard », explique-t-il. Il poursuit : « ce n'est pas qu'Apple n'aurait pas dû utiliser une antenne externe. C'est qu'elle aurait dû être meilleure », c'est-à-dire sans ce problème. Et c'est précisément la tâche des équipes de Mark Papermaster, VP ingénierie d'Apple qui vient d'être débarqué (lire : iPhone : Mark Papermaster a quitté Apple).

Débauché fin octobre 2008 par Apple, mais n'y ayant pas travaillé avant le printemps 2009 suite à des problèmes avec IBM, son ancien employeur, Papermaster aurait « perdu la confiance de [Steve Jobs] il y a plusieurs mois », selon des sources du Wall Street Journal. Ayant pris ses fonctions pendant le congé de Steve Jobs, il ne se serait jamais adapté à la culture d'entreprise d'Apple, et notamment à son souci du détail et le degré d'implication personnelle qu'elle demande.

Gruber voit un signe de cette disgrâce dans les vidéos promotionnelles pour l'iPhone 4 : on y voit apparaît Jon Ive, Greg Joswiak, Scott Forstall et Bob Mansfield — mais pas Mark Papermaster. Gruber explique qu'il se peut que Papermaster n'aime simplement pas le feu des projecteurs. Un porte-parole d'Apple a pourtant indiqué que c'est Bob Mansfield qui avait supervisé le processeur A4, l'écran Retina, et le multi-touch de l'iPhone 4. Mansfield est censé ne s'intéresser qu'au matériel du Mac, et le processeur A4, plus que tout autre chose, relève du domaine de compétences de Papermaster, spécialiste des processeurs (c'était d'ailleurs ce point qui avait freiné son entrée chez Apple : la saga Papermaster).

Les raisons du départ de Papermaster découleraient donc d'une suite logique : peu intégré, il aurait été dépossédé de la plupart de ses fonctions, et le design de l'antenne de l'iPhone 4 n'aurait jamais été perfectionné. On pourrait aussi finir par lui mettre sur le dos le retard de l'iPhone 4 blanc, et la débâcle serait totale. Une débâcle qui révèle que le fonctionnement d'Apple est fort complexe, et que s'il est une des clefs de la réussite de la société, il est peut-être aussi le responsable de ses échecs.
avatar sylko | 
Modéré )FI
avatar Florian Innocente | 
@ lolodigital : Je n'ai pas tout compris.
avatar ericaqc | 
Est-ce qu'il ne pourrait pas y avoir un forum dédié seulement aux commentaires de divoli et autres du même acabit? Pour être un simple utilisateur qui souhaite simplement s'informer, je trouve très très lassant de voir les mêmes personnes se livrer constamment une gueguerre de drapeaux. Est-ce que vous ne pourriez pas nous laisser tranquille svp??
avatar shenmue | 
@Youpla77:"Si un autre gars gars (Mansfield) s'occupe des procs alors que ca devait être Papermaster, je peux comprendre que la personne ait eu du mal à s'intégrer..." Mais bien sûr, tout est de la faute d'Apple bien sûr. Ce n'est pas comme si le gars avait été promu chef de la partie technique iPhone. Peut-être, tout simplement, er cela arrive, a t-il échoué dans sa mission. Ce sont des choses qui arrivent, et vu que ce n'était pas le coeur de métier du Monsieur, il s'en remettra vu ses états de service impeccables chez IBM (plus qu'impeccables même). Marrant ça, on a ce genre de boulette chez un ingé de base et je peux t'assurer qu'aujourd'hui c'est la porte et personne n'y trouve à redire. Mais là, c'est un boss qui est visé, et donc bien sûr cela ne peut arriver... Comme le jeu est de taper sur Apple on préfère bien sûr continuer le jeu de massacre plutôt que de dire qu'Apple a préféré virer ici le gars responsable en haut lieu plutôt que le lampiste en bout de chaîne. Moi j'ai souvent vu l'inverse dans les sociétés où je suis passé: des petits qui payent les incohérences des "gros"...
avatar Newton Pippin | 
« Ce n'est pas un problème qu'ils n'ont pas vu, ou vu trop tard », explique-t-il. Il poursuit : « ce n'est pas qu'Apple n'aurait pas dû utiliser une antenne externe. C'est qu'elle aurait dû être meilleure » euh c'est pas si simple de "défier" les lois de la physique avec moult compromis.
avatar daito | 
Si ou pouvait laisser Divoli tergiverser dans son coin et revenir à l'actualité (ils ont quand même le droit de mettre la news où ils veulent) : Le WSJ semble aussi faire un pas en arrière : traduction Mac4ever : "« Mr. Papermaster a perdu la confiance de Mr. Jobs il y a des mois et ne fait plus parti de l'aspect décisionnel depuis un moment [...] Mr. Papermaster n'avait pas l'air d'avoir l'esprit créatif requis par Apple et n'étais pas habitué à la culture de l'entreprise, où les directeurs exécutifs doivent avoir la main-mise sur le plus petit niveau de détail et où ils doivent souvent mettre la main à la pâte au lieu de déléguer systématiquement. »" http://online.wsj.com/article/SB10001424052748704268004575417572159585144.html
avatar shenmue | 
@Le Gognol:"(rires)" non...fou rires...
avatar macfille | 
Et ça recommence. Parfois on doit lâcher prise!
avatar Switcher | 
@innocente. Ahah... Excellent le coup de l'[i]inception[/i].
avatar divoli | 
Donc on a d'un coté la version de Gruber, et d'un autre celle du WSJ...
avatar norman | 
@Divoli Et voilà comment on réussit de façon magistrale à être hors sujet. Maintenant, je saute directement tes interventions (et j'invite à faire de même), ça fait gagner un temps précieux. Après... que de ton côté écrire pour ne pas être lu, ça relève de la branlette intellectuelle...
avatar divoli | 
@ Norman; Cf consignes 1, 2 et 3.
avatar lolodigital | 
@innocente "Je n'ai pas tout compris." j'ai posté différents mots qui concernaient ce PB d'antenne, dont le dernier en HS dans "macgé" en rapport avec le test de UFC que choisir, poubellisé illico par les modéros. j'en suis venu à me demander si macgé n'avait pas été frileux et ne s'engageait pas du côté des consommateurs déçus (à raison) d'un PB de plus en plus identifié comme étant REEL, mais plutôt dans le sens du poil du constructeur, en l'occurrence Apple. Igénération agissant en second rideau, sert finalement de relais pas trop risqué aux sujets qui pourraient fâcher ... cela a tendance selon moi à se généraliser ... Je regrette simplement le manque de parti pris (et donc de risque) de la part de l'équipe rédactionnelle. L'antennagate sentait depuis le début un PB HW lié à un défaut de conception (voire un choix technologique de la part d'apple pour ne pas sacrifier le design du téléphone, peu importe)... ce serait bien que cela soit désormais écrit noir sur blanc ...
avatar daito | 
Divoli, Non puisque Gruber n'exclue pas non plus d'autres raisons à son départ : "But maybe Papermaster was already on the outs, and Mansfield was already overseeing the engineering of things like the Retina Display and the A4."
avatar Rorold | 
Ouais pour moi le responsable de l'antennagate et de tous les maux c'est Steeve Jobs point barre. C'est quand même lu i qui donne le feu vert... Moi aussi je trouve que l'iPhone 4 est un bon produit mais cela ne suffit pas, l'iPhone 4 devrait être LE produit et ce n'est pas le cas avec son histoire d'antenne pourrie et c'est pas le bumper gratos qui a changé beaucoup de choses dans mon cas... Je reste sur ma faim sur ce coup. "we're not perfect" je m'en tape, quand j'achète des produits Apple ce n'est pas pour entendre ce genre de discours et être enmerdé avec le matériel...
avatar Dad | 
Bon, en tant que lecteur quotidien du site, je suis assez d'accord avec Fabien, et je voudrais apporter ma pierre à l'édifice du "Mékessafoula c't'article ?", parce que si "certains lecteurs font part de leurs interrogations", je trouve juste que les autres fassent "part de leur appréciation" (vi, le problème des forums, c'est que ce sont souvent les mécontents qui s'expriment). Certes, ça concerne l'iPhone, mais comme d'autres l'ont fait remarqué, ce qui est abordé ici c'est bien la culture d'entreprise Apple, son mode de fonctionnement. C'est moins une information sur le produit que sur la manière de cette entreprise de recruter, de traiter ses employés et de les virer. On parle ici des relations et des ressources humaines. Je ne vais que très rarement sur iGeneration, même si je suis utilisateur d'iPhone, justement parce que c'est finalement cette partie là qui m'intéresse de l'actualité Apple. L'entreprise, plus que les produits. Pour moi MacGénération ce sont les nouvelles Mac, certes, mais aussi et surtout "Corporate", excuse my English. Comme quelqu'un l'a très bien dit quelques temps plus tôt, cet article fait de plus écho à celui paru il y a quelques temps intitulé "les petites équipes etc." qui était déjà très intéressant. Pour moi, c'en est une suite logique. Sur iGeneration, on serait certes dans le domaine, mais il s'y trouverait plus isolé. Le replacer dans un cadre plus général, c'est lui donner une portée plus intéressante. Et encore merci à toute l'équipe pour le bon boulot qu'elle fait. Franchement, si tous les sites étaient aussi pro...
avatar gil25 | 
Heu Divoli. Cf consigne 4?
avatar gil25 | 
Suite (validé par erreur) En fait ça résoudra les conflits quant au contenu ou la place de l'article.
avatar zed_bill | 
En plein coeur de l'Antennagate, le boss de en charge du dev de l'iPhone est viré à coup de pied au cul. Responsable ou pas du fiasco il est clair qu'il en paye les conséquences. En plein coeur de la tempête c'est dire l'état d'esprit délétère qui doit régner à Cupertino.Car l'effet médiatique de cette annonce demeure catastrophique, pour la presse et le grand publique c'est "le responsable de l'antenne de l'iPhone 4 est viré). Pourtant sachant ce qu'il en serait Jobs l'a viré. Ca fonctionne en mode Panic chez Apple, car de toute évidences ils n'ont pas de solutions techniques permettant de régler ce problème d'antenne, il est probable qu'ils aient été obligé de revoir tout le design des prochaines générations d'iPhone, bref ils sont limite en train de repartir de zéro. La pression doit être énorme sur les équipes, à mon avis on est plus proche des méthodes de gestion de Foxconn que de l'esprit Start up. Pendant ce temps là, les clients n'ont d'autres choix que d'appliquer une rustine sur leur précieux, et la concurrence hilare commence à sortir l'artillerie lourde. Ca sent le feu de forêt russe.
avatar pol2095 | 
Vu que la majorité des gens sont droitier, on met l'antenne à gauche et se fout de la minorité, il faut vendre un max. Apple c'est les $ qui les intéressent c'est tout, donc on trouve un lampiste, c'est se foutre de notre gueule c'est tout.
avatar Frodon | 
@Innocente LOL :) Disons surtout que j'avais pris l'habitude de consulter iGeneration pour lire des news iPhone/iPad, et MacG pour les news Mac (logique après tout ;) ). Et selon moi les news concernant l'entreprise Apple ont leur place sur les deux site, en fonction si cela touche la division Mac ou iPhone ou les deux (dans ce dernier cas, de mon point de vue, la solution serait de poster en premier sur MacG puis de faite une news de "lien" sur iG (comme vous le faite souvent, dans un sens comme dans l'autre d'ailleurs) ) Mais je ne râle vraiment, je fais juste part de mon point de vue, et tu l'as visiblement parfaitement compris. ;)
avatar Florian Innocente | 
@ Frodon Pour cette news Papermaster j'avais effectivement faite un lien sur iGen renvoyant ici.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR