AAPL : l'action Apple bientôt à 300 $ ?

Anthony Nelzin-Santos |
L'iPhone est aujourd'hui le plus gros business d'Apple avec un chiffre d'affaires de 5,6 milliards de dollars au dernier trimestre, contre 4,5 milliards pour le Mac. L'analyste Katy Huberty de Morgan Stanley a tenté de déduire le chemin que prendrait l'action d'Apple en fonction de la santé de l'iPhone.

Huberty dresse un scénario dans lequel Apple passe le prix de son smartphone à 99 $ dans une version bas de gamme, et hors abonnement, de manière à forcer les opérateurs à baisser les tarifs de leurs forfaits, tout en offrant un meilleur service (lire : Des iPhone moins chers en juin ?).

apple-aapl-iphone

Dans ce scénario, le chiffre d'affaires par appareil d'Apple baisserait, mais ses ventes pourraient s'envoler. Plus d'appareils veut dire plus d'accessoires, mais aussi plus d'applications vendues (sur lesquelles Apple touche 30 %), et plus de services. Huberty pense que dans ce cas, l'action d'Apple pourrait attendre les 300 $, voire les 400 $ dans les prochaines années, selon la part de marché que son téléphone atteint.

Reste à savoir si Apple serait prête à prendre des mesures aussi drastiques pour augmenter ses parts de marché, mais cela signerait son virage en direction des services associés à du matériel plutôt que matériel pur et simple.

Tags
avatar dambo | 
Comme si il n'y avait que l'iPhone ... Et les iPod ? Et les Mac ? Et l'iPad ? et les logiciels ? Si apple réussit avec ton téléphone et se vautre avec les Mac en 2011 (simple hypothèse), je vois mal comment on peut se retrouver avec un tel scénario ...
avatar HAL-9000 | 
Sachant que la durée d'investissement conseillée dans un portefeuille d'actions est 5 ans, si t'es rentré fin décembre 2007 ben tu pries pour que le prix de l'action dépasse 200 dollars, soit ton prix d'entrée, durant les deux dernières années 2010 et 2011...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il est temps d'acheter des actions...!
avatar HAL-9000 | 
GeekGeneration.com toi t'as rien pigé.
avatar HAL-9000 | 
@ dambo C'est du pifomètre, au doigt mouillé les prévisions des analystes... Même au niveau quantitatif, les prévisions via modèles mathématiques types ARCH/GARCH-EGARCH and Co sont de la pure loterie... Le but étant in fine de rassurer les investisseurs et les pousser à acheter le titre ;)
avatar jeremyl | 
ils avaient prevu la crise dans leurs calculs ces analystes qui servent à rien... Et si Steve Jobs meurent, et si ils sortent une TV et si et si et si et si.....
avatar parafsuo54000 | 
"Et si Steve Jobs meurent", Steve Jobs, ils sont combien dans son corps ? Effectivement l'avenir d'Apple c'est dur à imaginer, et si Adobe laisse tomber le mac, et si les pb d'écrans (27p) se répètent...et si et si et si
avatar Xeos | 
Si Apple perd contre nokia c'est tout simplement une grosse perte pour d'apple car les dédommagements financiers plus un Ipad qui aura pas l'impact sur le grand public car inutile pour le moment fera qu'ils auront plus assez de tresorie. Donc l'action plonge avec. Moi j'attendrai déjà la décision de ITS avant d'avancer de tel propos. De plus il n'y a pas que nokia contre Apple pour violation de brevet. J'aime bien les analystes, c'est du pifomètre comme dit HAL-9000. Mais après c'est que perso ce que je dit
avatar Frodon | 
@Xeos Ce que tu dis c'est aussi du pifomètre d'ailleurs, surtout sur l'iPad. Evidement qu'il n'a pas d'utilités connues à l'heure actuelle, puisqu'il va créer de nouveaux usages justement. Et ça n'est pas à la porté de tous le monde, aujourd'hui, d'imaginer ces nouveaux usages. Les quelques personnes qui en sont capables vont développer des applications pour les concrétiser. Et les simples utilisateurs, y compris ceux qui n'ont pas été capables d'imaginer ces nouveaux usages vont se dire : "Mais évidement! C'est génial! Pourquoi on n'a pas imaginé cela avant?". La richesse de l'iPad viendra donc des développeurs tiers (entre autres), qui sauront imaginer des usages tirant pleinement parti du format, de l'interface graphique, et de l'interface matériel (tactile) de l'iPad  (usages qui ne pouvent exister que grâce à ce format et ces interfaces).
avatar codeX | 
[quote]Mais après c'est que perso ce que je dit[/quote] Me voila rassuré.
avatar momo-fr | 
C'est foutu moi je vous le dit… pinaise… :-)
avatar ironseb | 
Il y a une chape de plomb dans le ciel de l'action Apple qui peut s'abattre sur elle à n'importe quel moment : la mort du gourou ! Celle là elle fera plus de mal aux actionnaires qu'aux fanboys.
avatar Araminta | 
@ HAL-9000 : Pourquoi dis-tu que GeekGeneration.com n'a rien pigé? Je trouve que ça semble logique au contraire, ce qu'il dit, car s'il achète des actions maintenant et les revend en décembre 2010 avec 115% de bénéfice, c'est plutôt pas mal! Penses-tu que ça n'est pas le moment d'en acheter? Tu penses qu'elle ne vont pas monter indéfiniment, mais qu'elles baisseront à un moment ou à un autre?
avatar boulifb | 
Ça c'est de l'analyse à deux balles...Des comme ça, je peux en faire plein tous les jours à 7h30... Avec une variabilité allant de -11% à +115%, je ne sais pas dans quelle école ces soit-disant "analystes" sont allés, mais faut vite les virer... La statistique est un VRAI métier... Là, c'est une mauvaise caricature. Avec des "si" on peut refaire le monde... Aucun sérieux, tout simplement n'importe quoi...
avatar Wochouu | 
Un iPhone à 99$ sans abonnement ? N'importe quoi...
avatar Gepat | 
L'action Apple est la 6e la plus rentable sur la bourse américaine (lu quelque part) et sa valeur à doublé en une année. La plupart des cabinets d'analystes estime qu'elle a le potentiel de montrer jusqu'à 230-260. Après ça ... qui vivra verra ;)
avatar dperetti | 
On dirait les courbes bidonnées du GIEC :-)
avatar lolodigital | 
Allez les moutons, achetez de l'action, Goldman Sachs doit créer sa bulle pour quadrupler sa mise. Allez, allez les moutons.
avatar boulifb | 
@ dperetti: bien vu... Cette analyse est toute aussi improbable que celle du GIEC...
avatar Gepat | 
Lolo : ton commentaire est idiot. Il ne s'agit pas d'être un mouton et personne n'investit en bourse sur base d'un article ou d'un prévision. Mais plutôt sur un ensemble de projections et sur un contexte. L'action apple a doublé en un an, la situation de l'entreprise est saine (0$ de dette), ... ses prévisions de vente sont bonnes (parts de marché en expansion) ... enfin bref.
avatar lolodigital | 
Merci à notre berger Gepat pour son commentaire très persuasif. Je file acheter de la "prévision" basée sur de la "performance", des "projections" et du "contexte". Bref, du concret quoi.
avatar TotOOntHeMooN | 
La dernière fois que j'ai entendu "ça", elle est retombée à 75$ ... :o
avatar Gepat | 
Du concret ? on parle de bourse et de projection ... Tu peux déjà regarder le profil d'Apple ici par ex http://www.google.com/finance?q=NASDAQ:AAPL enfin si tu parles anglais ... C'est toi le mouton en réalité. Tu bêles des des lieux-communs et des commentaires à l'emporte-pièce sur un sujet que tu ne comprends manifestement pas. Bon week-end !
avatar HAL-9000 | 
[quote]Araminta @ HAL-9000 : Pourquoi dis-tu que GeekGeneration.com n'a rien pigé? Je trouve que ça semble logique au contraire, ce qu'il dit, car s'il achète des actions maintenant et les revend en décembre 2010 avec 115% de bénéfice, c'est plutôt pas mal! Penses-tu que ça n'est pas le moment d'en acheter? Tu penses qu'elle ne vont pas monter indéfiniment, mais qu'elles baisseront à un moment ou à un autre?[/quote] Je me répète, le prix d'une action en lui-même n'est pas important pour un investisseur, si ce n'est posséder plus d'actions pour accroître son pouvoir en assemblée générale et par la suite influer sur les décisions d'orientation d'Apple (en tant qu'actionnaire majoritaire). Maintenant si tu spécules juste sur le titre AAPL alors l'idée c'est de tirer un MAX de rentabilité sur le prix... et la rentabilité c'est le rapport (prix de vente / prix d'achat) -1. Donc l'idée est de rentrer au plus bas et de sortir au plus haut. Or le plus bas c'est pas maintenant mais bien fin 2008 (d'après le graphe ci-dessus). Quant au plus haut, faut pas espérer atteindre des sommets, vu la conjoncture actuelle sur le marché action... Au final, il aurait fallu investir il y'a de ça 1 an et 4 mois (fin 2008) et sortir dès que la barre des 200 dollars à été atteind. Rien que ça te rapportait une rentabilité de plus de 100%, ce qui est déja une énorme ces derniers temps sur le marché actions...
avatar Oliange | 
@parafsuo54000 " "Et si Steve Jobs meurent", Steve Jobs, ils sont combien dans son corps ? " J'ai bien rigolé :p
avatar youpla77 | 
@ Oliange : depuis la greffe, a priori 2...
avatar simpatry | 
"Et si Steve Jobs meurt"..."Et si Steve Jobs meurt"... Si Steve Jobs meurt, je vend mes actions avec un profit et j'attends qu'elles soient à leur plus bas (exemple 75$) et j'en rachète encore plus. Pensez-vous vraiment que Apple va mourir après la mort de Steve et que lui-même n'a pas pensé à sa succession et à celle de son entreprise ?
avatar P'tit Suisse | 
Hal-9000 a raison : il fallait acheter fin 2008, lors de l'effondrement de Lehman. Le risque de change (€/$) est maintenant trop élevé.
avatar Frodon | 
@P'tit Suisse Non pas croyable! A moins d'avoir vécu en ermite en 2008 et 2009, tous le monde sait que la bourse à chuté fin 2008 et début 2009 à cause de la crise. Dans le même genre d'évidence, on pourrait dire que ça n'était ni en 2008, ni aujourd'hui qu'il fallait acheter une action Apple, mais à la fin des années 90 lorsqu'elle était encore bien plus basse. Mais avec de tels raisonnements, tu n'investis jamais en bourse, car il y a souvent des moments plus bas qu'aujourd'hui. Cependant, cela ne signifie aucunement que tel ou tel action ne peut pas monter suffisamment à l'avenir, à compter d'aujourd'hui, pour justifier un investissement aujourd'hui, même si elle a été bien plus basse par le passé. On ne décide pas d'un investissement boursier sur un contexte concret et des projections calculées de façon rigoureuses et en accord avec le contexte. Bref, sur du potentiel d'évolution en fonction du contexte présent (définie aussi bien par le vécu passé, mais aussi le présent). Après, c'est comme toutes projections, c'est des probabilités en fonctions de diverses paramètres, et ça n'est pas une science exacte. On prend donc toujours un risque, mais si on le fait sérieusement, il est calculé. Il n'y a jamais un seul bon moment pour investir sur tel ou tel action. Il y en a plusieurs. Dans le cas de l'action AAPL, qu'on ai investi en 1997, ou en 2001 ou en 2003 ou en 2005 ou en 2008, dans tous les cas on était gagnant aujourd'hui. Est ce qu'aujourd'hui (début 2010) est un bon moment? Personne ne le sait avec certitude, il faut étudier la question sérieusement (lire les projections de divers spécialistes, se renseigner sur la santé et les perspectives (bref le contexte) de la société...etc), mais dans tout investissement boursier on prend un risque, il faut savoir l'évaluer et décider en fonction. Renseignez vous, évaluez le risque et décidez ce que vous faites. Si vous espérez une garantie de retour sur investissement, ça n'est pas la bourse qu'il faut choisir, mais un simple compte épargne à taux garantie. Quand on joue en bourse, on prend des risque par définition.
avatar lolodigital | 
mon petit Gepat, je ne joue pas en bourse, là n'est pas mon métier et tu as raison sur ce point. Je passe des heures sur mon métier, que tu ne connais sans doute pas non plus. Une autre chose est sûre, n'ayant pas la télé, et ne jouant pas en bourse, je ne suis assurément pas le mouton que tu cites. Mais un mouton sans doute, acceptant sans en avoir trop le choix, l'augmentation de loyer de 33% décidé par le propriétaire (une banque d'affaire ayant investi "Madoff") des murs de ma boite, et rétribuant le reste de nos bénéfices à ma banque (dont l'attribution du prêt fût ubuesque tant il fallut montrer ce qu'il y avait sous le slip) et à l'état (qui veut me piquer mon slip, par Goldman Sachs interposé, eux même voulant piquer le slip de l'Etat). Et la bourse étant ton métier, tu n'est sans aucun doute pas un mouton non plus. Si tu es trader, tu es même sans doute celui qui profite de l'ignorance du boursicoteur du dimanche et c'est tant mieux pour toi. Mais tu ne serait qu'un pion N+1 et j'en serais très déçu. Profites. Profites. Tant qu'il en est encore temps.
avatar HAL-9000 | 
[quote = Frodon] ...la bourse à [b]chuté fin 2008[/b] et début 2009 à cause de la crise. [/quote] [b]21/01/2008 : CAC40 -6,83% [/b] Soit la plus grosse chute quotidienne jusqu'a aujourd'hui... [quote = Frodon] Dans le même genre d'évidence, on pourrait dire que ça n'était ni en 2008, ni aujourd'hui qu'il fallait acheter une action Apple, mais à la fin des années 90 lorsqu'elle était encore bien plus basse. [/quote] Temps conseillé par l'ensemble de la profession AM pour un investissement dans un portefeuille actions : [b]5 ans[/b]. Prix action AAPL au 06/12/1999 : 14,56$ et prix action AAPL décembre 2004 : aux environs de 30$. Soit à peu près la même rentabilité que dans mon exemple précedent... [quote = Frodon] Mais avec de tels raisonnements, tu n'investis jamais en bourse, car il y a souvent des moments plus bas qu'aujourd'hui. [/quote] Tu oublies encore et toujours la composante [b]horizon d'investissement[/b]… [quote = Frodon] Après, c'est comme toutes projections, c'est des probabilités en fonctions de diverses paramètres, et ça n'est pas une science exacte. On prend donc toujours un risque, mais si on le fait sérieusement, il est calculé. [/quote] La question est plutôt de savoir si les modèles probabilistes prennent bien en compte les crises dans leurs simulations, et si oui, les crises modélisées sont-elles bien pricés à leur juste valeur…
avatar HAL-9000 | 
[quote = Frodon] Il n'y a jamais un seul bon moment pour investir sur une action. Dans le cas de l'action AAPL, qu'on ai investi en 1997, ou en 2001 ou en 2003 ou en 2005 ou en 2008, dans tous les cas on était gagnant aujourd'hui. Maintenant est ce que cela reste vrai aujourd'hui? [/quote] Vrai, mais le but est de tirer un maximum de profit, et notamment un taux de rentabilité beaucoup plus important que l'EONIA + inflation (car le risque pris est beaucoup plus important en terme de volatilité notamment)… [quote = Frodon] Si vous espérez une garantie de retour sur investissement, ça n'est pas la bourse qu'il faut choisir, mais un simple compte épargne à taux garantie. [/quote] L'argent de ton compte épargne est utilisé par les banques qui spéculent sur comptes propres (trading par exemple). Donc ton argent est bien placé en bourse... Maintenant les obligations (cotées en bourses) t'assurent un retour sur nominal plus coupons, pareil pour certains fonds alternatifs qui t'assurent ta mise de départ… Donc la bourse t'assure bien un retour sur investissement...
avatar shenmue | 
@Ironseb:"Il y a une chape de plomb dans le ciel de l'action Apple qui peut s'abattre sur elle à n'importe quel moment : la mort du gourou !" Mais bien sûr, quand il y a une saloperie de FUD bien glauque à sortir, IronSeb répond présent, rien l'arrête...
avatar shenmue | 
@Hal-9000: Ben dis donc, tu sembles en connaître un rayon question bourse. Plus que sur le sujet Apple, ou bien celui des Macs.
avatar gazobu | 
@Ironseb à ton affirmation "Il y a une chape de plomb dans le ciel de l'action Apple qui peut s'abattre sur elle à n'importe quel moment : la mort du gourou !" j'attendais cette réponse de shenmue : "peut être, mais tu verras lorsqu'il ressuscitera !"
avatar Brewenn | 
Pour les champignons ou la pêche, on ne donne jamais ses bons coins. La bourse c'est pareil, les bons plans on se les garde.
avatar Frodon | 
[quote=HAL-9000] Vrai, mais le but est de tirer un maximum de profit, et notamment un taux de rentabilité beaucoup plus important que l'EONIA + inflation (car le risque pris est beaucoup plus important en terme de volatilité notamment)… [/quote] Certes, mais cela dit, à part en 2008 et début 2009 (à cause de la crise), des trous de cette importance il y en a pas vraiment beaucoup dans l'action AAPL (cf http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?&symbole=AAPL&applet=1). Et après pour des petits investisseurs particulier, si en investissant aujourd'hui ils peuvent gagner +30%, +50%, +60, +80 voir +100% dans 5 ans, ça n'est pas forcément une mauvaise affaire, même s'ils auraient gagner plus en investissant dès fin 2008... Maintenant je ne suis pas assez renseignée sur AAPL pour connaitre son potentiel d'évolution (je n'ai pas d'action AAPL). [quote=HAL-9000] L'argent de ton compte épargne est utilisé par les banques qui spéculent sur comptes propres (trading par exemple). Donc ton argent est bien placé en bourse... Maintenant les obligations (cotées en bourses) t'assurent un retour sur nominal plus coupons, pareil pour certains fonds alternatifs qui t'assurent ta mise de départ… Donc la bourse t'assure bien un retour sur investissement... [/quote] Je ne parlais que des actions, pas des obligations.
avatar HAL-9000 | 
[quote=shenmue] @Hal-9000: Ben dis donc, tu sembles en connaître un rayon question bourse. Plus que sur le sujet Apple, ou bien celui des Macs. [quote] Il paraîtrait... Maintenant pas besoin non plus de faire 8 ans d'études pour se rendre compte de la stratégie de marketing de la pomme ou encore de la qualité de certains Macs... @ Frodon Le titre AAPL n'est pas recherché par les petits actionnaires pour une simple et bonne raison : AUCUN DIVIDENDE. Ce titre est essentiellement achété par des fonds... Enfin je me répète il existe des fonds alternatifs 100% actions qui te garantissent ta mise de départ. Le principe est très simple; si tu achètes une part d'un tel fonds pour 100$ disons, et bien le gérant va placer pendant 5 années (notre horizon d'investissement) 90$ rémunéré au taux sans risque de 2,78% et va spéculer avec les 10$ restant sur les actions pour faire de la performance...
avatar shenmue | 
@Gazobu:"j'attendais cette réponse de shenmue : "peut être, mais tu verras lorsqu'il ressuscitera !"" Toi tu me gonfles. Tes attaques ad hominem, tu te les carres là où je pense. Je suis de moins en moins d'humeur sur ces forums. ça va chier.
avatar nenon | 
lol mais qui sait qui parle d'une action apple à 400$ dans cet article dans les prochaines années??? A l'époque où Steve Jobs a reprit les reines d'Apple, c'était à ce moment là qu'il fallait investir dans la pomme car tout était à faire. Aujourd'hui, Apple est bien implantée, Steve Jobs est, on le sait, atteint et ses jours à la tête de la firme sont comptés.A mon avis, il ne faut pas espérer une action au delà des 200$ pour les années à venir, Apple est à son apogée et la fin du règne de l'empereur fera fuir de nombreux investisseurs, ne vous y trompez pas. Ce n'est pas la politique commerciale d'Apple qui fera changer ça. La dernière révolution de la pomme avec l'iPad n'est pas vraiment du niveau de l'iPhone car c'est un produit encore en avance sur temps. Autant, liPhone nous a appris à redécouvrir le téléphone (sans téléphoner ce qui est vraiment incroyable et bien une révolution en soi), autant, l'iPad nous apprendra juste à lire du contenu numérique (livres, bd...) et servir d'ordinateur de premier choix pour ceux qui veulent du basique (ou bien ceux qui ne peuvent pas aller au delà du basique ;))
avatar simpatry | 
@ nenon ''A mon avis, il ne faut pas espérer une action au delà des 200$ pour les années à venir, Apple est à son apogée et la fin du règne de l'empereur fera fuir de nombreux investisseurs, ne vous y trompez pas. Ce n'est pas la politique commerciale d'Apple qui fera changer ça'' Aujourd'hui 05/03/2010 - 218$....À suivre.....

CONNEXION UTILISATEUR