Psystar s'explique sur l'arrêt de Rebel EFI

Arnaud de la Grandière |
Chaque semaine semble apporter un changement sur le magasin en ligne de l'ex-cloneur Psystar. La société s'explique sur l'arrêt de la commercialisation de Rebel EFI, le logiciel qu'elle vendait $50 et qui permettait d'installer Mac OS X sur n'importe quel PC.

Dans un long message, Psystar indique que c'était l'attitude la plus sage à avoir en attendant d'avoir des précisions de la Cour concernant le cas de son logiciel. La société souligne qu'elle est plus déterminée que jamais à permettre à tout un chacun d'utiliser Mac OS X sur la machine de son choix. Elle indique également que toute personne qui achètera un t-shirt sur son magasin, ou qui fera une donation d'au moins $20 pour soutenir la cause, recevra une licence de Rebel EFI quand la Cour validera sa commercialisation, pour autant qu'elle le fasse jamais.

Psystar indique qu'elle est en profond désaccord avec le terme de "contrevenants au copyright irréductibles" dont la Cour l'a affublé. Elle souligne le fait qu'elle s'oppose farouchement au piratage de logiciel et que chaque licence de Mac OS X est ou sera dument payée à Apple. Le cœur du problème pour Psystar tient au fait qu'un utilisateur devrait avoir de droit de faire ce que bon lui semble du produit qu'il a acheté : selon elle, Apple ne devrait pas avoir le droit de vous empêcher d'installer Mac OS X sur un PC, pas plus qu'un éditeur ne peut vous empêcher de lire un de ses livres dans la salle de bain, ou qu'une maison de disque ne peut vous empêcher d'écouter un de ses titres en faisant du vélo, et il n'y a pas de raison que ça soit différent pour le logiciel.

L'ancien cloneur rappelle qu'il continuera à offrir du support technique à ses clients sur les matériels et logiciels dont il a cessé la vente, et que leurs garanties sont toujours valides. Il indique également qu'il proposera à nouveau des ordinateurs à la vente d'ici quelques jours, cette fois uniquement équipés de diverses versions de Linux. Il souligne d'autre part que ces machines sont incidemment pleinement compatibles avec Mac OS X, grâce à des composants dont il existe un driver pour l'OS d'Apple, soit provenant directement de la firme de Cupertino, soit par le biais de la communauté open-source. La chose facilitant l'installation d'un système d'exploitation basé sur XNU, y compris Pure Darwin

Psystar promet également de nouvelles versions de Rebel EFI, pour peu que la justice tranche en sa faveur. Ces nouvelles versions seront dédiées à des machines en particulier, telles que le Dell 9 mini ou encore les netbooks de HP. Ces versions seront également proposés aux personnes bénéficiant d'une licence gratuite par le biais indiqué plus haut.

Enfin, on sait à quoi ressemble le t-shirt proposé par Psystar, désormais sa seule source de revenus en attendant le retour des machines sur le magasin. Sur la face avant est inscrit "j'ai attaqué Psystar en justice", et le dos ajoute "… et tout ce que j'ai récolté c'est une injonction foireuse", avec le logo de la société. Le magasin invite également à soutenir la cause par le biais de dons de 3 montants différents : $20, $50, et $100.

Psystar's%20Online%20Store%20-%20Open%20Computing%20Solutions%20featuring%20Mac%20OS%20X%20Leopard,%20Windows%20and%20Linux

avatar drs | 

Oui, la vente liée est interdite en france. C'est pour cela que les vendeurs de GSM ont trouvé la parade: vendre le téléphone seul à un prix exorbitant. Personne ne l'achète sans abonnement, mais tout le monde en a le choix...
La différence avec os x, c'est qu'il est fourni avec la machine (et non pas vendu, cela fait juridiquement toute la différence) et que rien n'interdit d'installer windows sur un mac, et qu'on peut acheter os x seul.

avatar Warp | 

@ htk : il y a une grande différence entre incompatibilité et interdiction

avatar BeePotato | 

@ johannk : « Autoriser l'installation de Mac OS X sur autre chose qu'un PC et ne pas fournir de "support/garantie/responsabilité", ce serait pas un peu impossible et illégal ça ? »

C’est très certainement illégal dans de nombreux pays du monde, mais Avenger (et bien d’autres) ne semble pas se rendre compte qu’Apple est censée se soucier de ce genre de détail. ;)

avatar BeePotato | 

@ GillesB : « mais je ne voit pas en quoi Apple peut m'empêcher d'installer un logiciel dont j'ai acquis une licence sur un autre matériel que le leur. »

Tout simple : il faut juste faire l’effort de se rappeler que « licence » ne signifie pas « un DVD avec un exemplaire du logiciel dessus », mais qu’il s’agit d’un droit d’utilisation bien spécifique.
Ayant acquis ce droit d’utilisation bien spécifique, pourquoi s’étonner ensuite de ne pas avoir un autre droit que celui-là sur ce logiciel ? Ça me paraît assez bizarre…

J’ai nettement l’impression que beaucoup de personnes qui participent à ce débat ont oublié la signification du mot licence et confondent son achat avec l’achat d’un exemplaire du logiciel (alors que les deux ne sont liés, lors d’un achat d’une boîte, que pour rendre les choses plus pratiques ; en revanche on se rend bien compte, lors d’achats en ligne, qu’on obtient souvent le logiciel et sa licence d’utilisation séparément).

Et apparemment, les gars de Psystar sont dans ce cas, s’ils affirment réellement payer à Apple chaque licence de Mac OS distribuée avec leurs machines : c’est tout bonnement impossible, puisqu’Apple ne propose pas ce type de licence à la vente. Ce qu’il ont payé, c’est une licence autorisant la mise à jour d’une version précédente de Mac OS installée sur une machine préalablement achetée à Apple. Il est impossible qu’ils aient acheté une licence autorisant l’installation de Mac OS sur une machien Psystar (licence qui, si elle était proposée par Apple, le serait sûrement à un prix bien plus élevé).

avatar BeePotato | 

@ fantomx6 : « * * * F A U X * * * »

Non.

Il faut arrêter de penser avec un esprit formaté par les pratiques de Microsoft (entre autres).
Ce qui définit qu’un logiciel est acheté comme mise à jour, ce n’est pas la présence de quelconques mesures techniques restreignant l’installation du logiciel à des configurations bien précises.
Ce sont les termes de la licence qu’on achète qui définissent ce statut. Dans le cas de Mac OS, la licence de la version boîte précise bien qu’elle n’est destinée qu’à l’installation sur un Macintosh vendu par Apple, une machine avec laquelle a donc déjà été accordée une licence d’utilisation de Mac OS.
Un logiciel dont la licence restreint l’utilisation aux gens possédant déjà une licence d’utilisation d’une version précédente, ça s’appelle une mise à jour.

Les éventuelles mesures techniques qu’utilisent certains éditeurs ne sont là que pour essayer de forcer les acheteurs à respecter les termes de la licence qu’ils ont achetée. D’autres éditeurs (comme Apple la plupart du temps) estiment que leurs utilisateurs n’en ont pas besoin.

avatar sandrineM49 | 

@ Avenger

Encore une fois, il existe tellement de machines disponibles sur le marché que si le Mac ne te satisfait pas (pour diverses raison) tu prends autre chose. OSX tourne sur Mac et c'est tout. Tu veux OSX, tu achètes un Mac, c'est tout. Ce sont les règles d'Apple et le fruit de leur travail.
C'est fou que ce soit si difficile a comprendre....

avatar FL57 | 

WARNING

IRONY INSIDE

Moi j'ai bien envie d'attaquer Ferrari car ils veulent pas me m'être un de leur moteur dans ma twingo !
De plus j'ai le droit d'utiliser ma twingo dans ma salle de bain sans pour autant que Ferrari dise quoi que ce soit ?

Bref, oui dans certain cas on peut choisir de ne pas limiter un logiciel ou OS à une plateforme spécifique mais dans ce cas on se retrouve en quelques années à une uniformisation, créé sous couvert de choixi de pouvoir faire ce qu'on veut.

Mais si on y réfléchi pourquoi Ferrari se casserais le cul à faire des moteurs puissant pour qu'il finisse dans une caisse foireuse...

La liberté à ses limites, car la vrai liberté c'est le chaos, du coup plus personne n'a de contrôle sur ses droits d'auteurs etc et l'utilisateur n'a plus de garantie d'un service rendu fiable avec tout ce que cela entraine derrière.

Toujours est il que j'ai toujours pas mon moteur de Ferrari dans ma Twingo bordel !

LIBERTÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !!!

avatar Warp | 

quand est-ce que les trolls arrêteront les comparaisons idiotes ?
MacOs est un logiciel qui est compatible avec un panel de configurations matérielles bien plus large que les seuls Macs
Apple régit l'utilisation de MacOs par l'EULA qui oblige l'installation de MacOs sur un Mac
Mais l'EULA n'est pas une loi

En France, par exemple, il est interdit de lier la vente ou l'utilisation d'un logiciel à la vente ou la possession d'un matériel

quand à ceux qui parlent de moteur de Ferrari dans une twingo:

-ils n'ont rien compris
-c'est techniquement quasiment impossible
-c'est légal de rouler avec un tel véhicule si il a été homologué
-ils peuvent aller troller ailleurs

avatar divoli | 

@ Warp;

La vente liée est autorisée au sein de l'Union Européenne, la législation française n'a de facto plus cours et devrait être remise à jour conformément aux dispositions légales européennes.
Et de toute façon, ce n'est pas un problème de vente liée.

Concernant les voitures, tu as entièrement raison, c'est d'ailleurs pénible de lire régulièrement ces analogies foireuses dénuées de bon sens.
De plus, en amont, les grands constructeurs automobiles collaborent de plus en plus entre eux pour sortir des voitures basées sur une plateforme commune. Et on trouve par exemple dans certaines Ford des moteurs de chez Fiat.

Pour l'essentiel, Apple n'a pas encore porté plainte contre les cloneurs européens. Wait and see...

avatar FL57 | 

L'ironie n'est certainement pas votre fort, malheureusement.

Le point soulevé étant qu'en soit c'est ridicule de vouloir mettre un moteur de Ferrari dans une Twingo, tout comme il est ridicule de poursuivre une entreprise parce qu'elle ne produit pas ce qu'on veut comme on veut.

Microsoft choisi de vendre du logiciel. Dell est un assembleur. Apple fabrique ou fait fabriquer pour elle l'ensemble, machine plus OS. Bien d'autre le font dans d'autre domaine et on ne remet pas cela en cause..

Seulement voilà Apple ça coute cher, on veut toujours le beurre l'argent du beurre et si possible se taper la crémière si elle est pas trop moche. Les gens font la même chose avec Apple on veut du Mac mais on accepte pas ce qu'ils font, alors on passe sont chemin et on trouve quelque chose qui nous correspond mieux ailleur. Je n'aime pas Windows, donc je cherche ailleurs. Je n'aime pas HP je cherche ailleurs. Ca parait simple.

Et jusqu'à preuve du contraire Apple a le droit de vendre son matériel et ses logiciels dans les limites qu'ils jugent correcte, de manière à garantir un bon fonctionnement tel qu'ils l'ont prévu et qu'il le garantisse au niveau client.

Du coup là ou l'absurde se trouve c'est le ton donné au procès par Psystar, alors qu'elle a vendu illégalement du matériel intellectuel ne lui appartenant pas, sous couvert de Apple c'est pas bien ce qu'ils font donc nous on corrige le tire, en bon justicier masqué.

C'est ça le troll de l'histoire.

Et le fait que peut de gens ne voient jamais l'ironie ou l'absurde dans un post. En espérant qu'en 2010 ils arrivent à voir plus loin que les mots qui sont écrit... d'autant que c'était écrit des le début du message...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR