Une Tesla percute une voiture de police, le mode Autopilote mis en cause

Félix Cattafesta |

Une Tesla est rentrée dans une voiture de police vers 5h du matin sur l'autoroute d'Orlando, en Floride. Le véhicule de police était arrêté avec ses feux et gyrophares enclenchés quand la Tesla est arrivée.

Les State Troopers (policiers des autoroutes) étaient en train de porter assistance à un autre véhicule arrêté sur la chaussée. Apparemment, la Tesla n'aurait pas réussi à changer de voie et est donc rentrée dans les deux voitures à l'arrêt, loupant de peu un policier. Le conducteur avait activé le mode « Autopilote ». La photo du véhicule électrique donne une idée de la violence du choc mais aucune victime n'est à déplorer.

Image : Tesla.

Depuis 2018, la NHTSA (l'autorité chargée de la sécurité des routes américaines) enquête sur le système de pilotage de Tesla. Un document révélé dans le cadre de l'enquête montre qu'il y a eu 11 accidents depuis 2018 liés à ce mode Autopilote. Contrairement à ce que son nom laisse penser, celui-ci ne permet pas encore une conduite totalement autonome.

La plupart de ces crashs ont eu lieu de nuit et impliquent des véhicules d'urgences avec des gyrophares clignotants, des panneaux de flèches lumineuses ou des cônes de signalisation. Apparement le système de Tesla n'est pas encore en mesure de comprendre ou de gérer ce type d'événements et de signaux. Contacté par Buisness Insider, Tesla n'a pas officiellement communiqué sur cette nouvelle affaire.


avatar Alex Giannelli | 

@max intosh

Très bon titre pour un média mainstream à la c.. 😁

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Il faut arrêter d’abuser des « apparemment » qui impliquent des suppositions plutôt que de l’info.
Il y a suffisamment d’articles sur le net pour recouper les infos et éviter de pondre un article aussi court rempli de suppositions…

avatar JLG47_old | 

Relever chaque « accident « en lien avec l’autopilote mérite tout de même de la rapporter au nombre de véhicule utilisant ce mode et au nombre général d’accident de véhicule terrestre.
Sinon, c’est l’arbre qui cache la forêt.

avatar nicolas | 

Tout à fait.
Je n'ai pas vraiment cherché ces statistiques.
Il y a bien le site Tesladeath.com, mais il ne me semble pas avoir vu de statistiques pondérées.

avatar Un Type Vrai | 

ça reste bien meilleur statistiquement qu'un humain.
Même en beta, même quand l'humain qui doit veiller dors, même la nuit avec des lumières, même...
Les chiffres sont têtus, vous êtes (et moi aussi hein) plus mauvais conducteur qu'un algorithme ...

Bon, acceptons le, cessons de noter chaque erreur des machines en ignorant les notre.

avatar lll | 

Mais est-ce qu'un conducteur prudent n'a pas moins de chances de mourir au volant qu'une voiture dite intelligente ?

avatar nicolas | 

Cela dépend de la manière dont on compare homme et machine.

Si on admet que le conducteur peut avoir plusieurs profils : Prudent, Ordinaire, Risque-tout,
alors il est indispensable d'avoir les mêmes profils d'IA, pour que la comparaison soit pertinente.

Un IA qui ne saurait être prudente n'est tout simplement pas au point.

Une fois cela posé, on compare les performances. En l'absence de bug manifeste, l'IA aura probablement systématiquement l'avantage sur le temps de réaction et la fatigabilité.
Tant qu'elle commettra des erreurs, il faudra l'améliorer.

avatar Alex Giannelli | 

J'en connais un qui ne va pas activer l'autopilote de sitôt 😏

Pages

CONNEXION UTILISATEUR