Tesla : l'Autopilot n'était pas activé lors de l'accident 🆕

Christophe Laporte |

Deux personnes ont trouvé la mort ce week-end à bord d’une Tesla S près de Houston. Les images publiées par les médias locaux sont impressionnantes. La voiture, qui roulait à grande vitesse, a percuté un arbre et a pris feu jusqu’à atteindre le système de batterie. Il a fallu plus de 4 heures aux pompiers et 32 000 gallons d’eau, soit 113562 litres, pour venir à bout de l’incendie. Les pompiers ont essayé de contacter Tesla pour obtenir de l’aide sur la méthode à suivre pour consigner l’incendie. On ignore si ces derniers ont obtenu une réponse du constructeur américain…

image : KPRC

Ce qui rend cet accident « particulier », c’est qu’il n’y avait personne au volant du véhicule. Une personne occupait le siège du passager, alors que l’autre passager était situé à l’arrière. La question qui se pose à l’heure actuelle est de savoir si l’autopilot était ou non activé. Rappelons que même si c’était le cas, l’utilisation du système d’assistance à la conduite de Tesla nécessite la supervision active du pilote.

Pour l’instant, Tesla n’a pas fait la moindre déclaration sur le fond de l’affaire. Le lendemain de l’accident, Elon Musk a tenu toutefois à rappeler que les gens utilisant une Tesla avec l’Autopilot activé avaient quasiment dix fois moins de chance d'avoir un accident que la moyenne.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) enquête actuellement sur 23 accidents liés au système Autopilot de Tesla. Mais comme le note The Verge, un accident sans pilote au volant, ce serait une première…

Alors que Tesla compte toujours commercialiser cette année sa fonction de conduite entièrement autonome, celle-ci a encore quelques progrès à faire comme le montre ce tweet d’Andy Weedman. Celui-ci ne comprenait pas pourquoi sa voiture voulait toujours ralentir lorsqu’il passait une route en particulier.

Le système est en effet trompé par un grand panneau publicitaire sur lequel figure une mention … stop !

Mise à jour le 20/04/2021 09:57 : Elon Musk a indiqué sur Twitter que les informations récupérées jusque-là par Tesla indiquent que l’autopilote n’était pas actif quand l’accident a eu lieu. Le véhicule impliqué ne disposait même pas de l’option pour bénéficier de la conduite entièrement autonome (FSD).

Puisque les forces de l’ordre semblent sûres qu’il n’y avait personne sur le siège avant du véhicule lors de l’accident, on ne sait pas trop ce qui s’est passé. Les enregistrements récupérés par le constructeur sont encore incomplets et peut-être qu’il y a une erreur à leur sujet. Ou alors il y avait bien une personne qui conduisait le véhicule, mais le mystère reste entier sur le déroulement…


Tags
avatar Wallon_pas_con | 

L'arbre est intact, la batterie s'est auto consumée et les plastocs ont brûlé, rien de plus

avatar Bozzo | 

A la connaissance, le lithium métal réagit fortement avec l’oxygène de l’air et aussi avec l’eau.
Comme le sodium (que l’on conserve dans l’huile pour cette raison).
Donc je suis surpris que les pompiers aient arrosé la voiture. Mais ils ont probablement des infos que je n’ai pas...
Ou bien le lithium dans les batteries n’est pas sous forme lithium-métal ?

avatar Stitch.be | 

@Bozzo
Il y a 3 choses à savoir:
1. Il y a deux endroit à disquer dans la voiture pour isoler la batterie. Une fois que c'est fait, le circuit est coupé (front trunk first responder cut loop & No Cut zones: https://www.tesla.com/sites/default/files/downloads/2016_Model_S_Emergency_Response_Guide_en.pdf)
2. Si le circuit est coupé, il faut avant tout refroidir l'ensemble. Il n'y a pas de contact direct avec les éléments constitutifs de la batterie. Et l'eau froide est ce qu'il y a de mieux comme dissipateur thermique
3. Apparemment les pompiers sont arrivés trop tard (batterie déjà en feu) ou ne savaient pas comment faire. Donc dans ce cas on revient au cas de base: "Si tu sais pas, tu noies tout, et on verra après"... :)

avatar MKO | 

Pas d’auto pilot pas de conducteur ou alors le conducteur bourré est passé passager en pensant avoir mis l’autopilot qui n’existait pas ?
Mystère !
Heureusement les starship troopers d’Elon vont enquêter !!!

avatar raoolito | 

@MKO

s'il etait saoul l'autopsie le dira

avatar Bozzo | 

Je confirme.
Le lithium au contact de l’eau dégage de l’hydrogène. Qui est un gaz très inflammable.

https://www.koreus.com/video/batterie-lithium-eau.html

https://m.youtube.com/watch?v=Q_m-oRI9s6k

avatar Kainam | 

@Bozzo

C’est histoire est bizarre et je ne serais pas étonné que le feu reprenne à plusieurs reprise. Il y a quelques années Richard Hammond avait fait un accident en suisse lors d’une course de côte avec une hyper car électrique et les pompiers ont mis une semaine à éteindre complètement les batteries. A chaque fois le feu reprenait, un autre élément s’embrasait...
C’était une voiture de course, une Tesla est peut-être plus sécurisé mais le lithium c’est vraiment pas facile à éteindre.

avatar 406 | 

Bon. On attend le mea culpa de tout ceux ici qui ont défoncé en commentaire le fsd avant d avoir toutes les infos sur l accident...
Bizarre. Y a plus personne... suis pas surpris une seconde de cette lâcheté... =))

avatar Jenesaisrien | 

tout ce que dit Elon est parole d'évangile

avatar Sonic Tooth | 

@33man
La vieille rumeur du chien séché au micro-ondes est une légende urbaine même si on sait à quel point elles ont la vie dure.

avatar Steve Molle | 

Elle est belle la startup nation......quand on lit ces commentaires.

Qu’est ce qu’on se marre.

avatar marc_os | 

> Les pompiers ont essayé de contacter Tesla pour obtenir de l’aide sur la méthode à suivre pour consigner l’incendie

Etonnant.
L'homologation d'un véhicule ne tient-elle pas compte de cet aspect ?
Comment un véhicule peut-il être homologué si les pompiers ne peuvent pas éteindre un tel véhicule en feu dans un délai raisonnable ?
Imaginez une Tesla en feu dans un parking, s'il faut plus de quatre heures pour l'éteindre !!
Il a alors le temps de faire cramer toutes les voitures autour de lui.

avatar marc_os | 

Celui-ci ne comprenait pas pourquoi sa voiture voulait toujours ralentir lorsqu’il passait une route en particulier. Le système est en effet trompé par un grand panneau publicitaire sur lequel figure une mention … stop

Bien, on sait comment arrêter les Tesla ou les forcer à ralentir dans son quartier !
Il suffit d'ajouter des affiches avec reproduction d'un panneau STOP sur le bord de la chaussée.

avatar Sic transit | 

"Elon Musk a tenu toutefois à rappeler que les gens utilisant une Tesla avec l’Autopilot activé avaient quasiment dix fois moins de chance d'avoir un accident que la moyenne." – Mwahahah mais comment peut-on prendre ce type de déclarations au sérieux ?? Sans même avoir besoin de vérifier les chiffres, je peux affirmer que les gens utilisant une Volvo aux USA ont 10x moins de chance d'avoir un accident que ceux qui roulent en Ford ou en Chevrolet ! … Cela prouve donc que si une voiture est conçue par un européen, elle est beaucoup plus fiable que si elle est conçue par un américain (et si elle est conçue par un européen ET possède l'otopilot de Monsieur Musque, elle est probablement indestructible!)…

avatar FlodeLibourne | 

Rien de bien mystérieux dans ce fait divers. Une voiture qui roule sans pilote automatique et sans conducteur ne peut que finir par avoir un accident à plus ou moins court terme 😅

Reste que les 2 personnes qui étaient assises dans le véhicule sont peut-être bonnes pour les Darwin Award.

avatar marc_os | 

@ FlodeLibourne

Moi je dirais qu'elles sont bonnes pour le cimetière.

avatar ioda | 

Depuis un bon moment, je note que le Service Clients de Tesla a mauvaise réputation. Est ce global ou marginal ? Parce que si c'est comme chez VW ( 6 ans et pas de solution à véhicule livré NON CONFORME au Bon de Commande notifiée par recommandé et confirmé par un PDG). Oui, les allemand mettent la barre très haut !

avatar Stitch.be | 

Autopilot ou pas... S'il n'y avait personne au volant, la cause de l'accident est facile à trouver. Et une inscription gratuite au Darwin Award...

Ceci étant dit, on fait toujours des gros titres avec les Tesla en feu. Il faut savoir (et c'est dans le manuel, pour ceux qui savent lire) qu'il y a 2 boucles de câble à 2 endroits de la voiture. Il suffit à un pompier de mettre un coup de disqueuse dans l'un des deux et le circuit de la batterie est isolé du reste. Mais si la voiture est déjà en feu, qu'on le veuille ou non, c'est 100kHh d'énergie en plus. Il faut donc attendre que ça finisse de bruler. Et ça peut prendre des heures, et c'est impressionnant, et il ne reste plus rien de la voiture puisque tout le plancher brûle.

Mais jusqu'à présent je n'ai jamais entendu parler d'une Tesla qui avait explosé en quelques secondes.

avatar marc_os | 

@ Stitch.be
> et c'est dans le manuel, pour ceux qui savent lire

Dis, tu connais le nombre de marques et de types différents de véhicules en circulation ?
Tu imagines un pompier en train de rechercher le mode d'emploi à l'intérieur d'une voiture en feu ? 😳
Si les pompiers doivent connaître le mode d'emploi pour éteindre le feu d'une voiture, on n'est pas sorti de l'auberge.
Encore une fois, je ne comprends pas comment ce genre de merde puisse être homologué.

Qu'en est-il en France ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR