Les puces chinoises Loongson se rapprochent peu à peu des CPU occidentaux

Pierre Dandumont |

Nous parlons régulièrement des jeux d'instructions x86 (Intel), ARM (employé par Apple) et RISC-V (open source, auquel nous avons consacré une série pour nos abonnés). Mais connaissez-vous celui de Loongson ? Probablement pas.

Les Loongson (image Loongson)

Loongson est une société chinoise qui propose des processeurs depuis une bonne vingtaine d'années. Les premières générations intégraient le jeu d'instructions MIPS (ce type de CPU a été vu dans les consoles des années 90 comme la première PlayStation ou la Nintendo 64, mais aussi dans les stations de Silicon Graphics) alors que les dernières générations disposent de leur propre jeu d'instructions, même si différents retours montrent que LoongArch (le nom officiel) dérive très largement du jeu d'instructions MIPS64 avec quelques instructions propriétaires.

Les puces sont importantes pour le gouvernement chinois, car avec les différentes restrictions mises en place sur les technologies occidentales, le pays pourrait perdre l'accès aux processeurs d'Intel, AMD ou Arm. Et la nouvelle génération de puces Loongson offre de bonnes performances, comme l'indiquent nos confrères de Tom's Hardware.

Le 3A6000 (image MyDrivers)

Le Loongson 3A6000, une puce modeste dotée de quatre cœurs, offre en effet un gain de 60 % par rapport à la génération précédente sur un seul cœur (et 100 % en multicœur) dans les essais de MyDrivers. Cette puce cadencée à 2,5 GHz — une fréquence relativement modeste — est à peu près au même niveau de performances qu'un AMD Ryzen 3 3100 (qui date de 2020) et qu'un Intel Core i3 10100F1 (de 2020 lui aussi). Et même si ce sont des puces un peu datées et qui se limitent à l'entrée de gamme, arriver au même niveau de performances reste une prouesse. En effet, Loongson n'a pas la force de frappe de sociétés comme Intel, AMD ou Apple, et les optimisations pour le jeu d'instructions MIPS sont rares.

Dans les faits, il semble tout de même pour le moment difficile pour le gouvernement chinois de tout miser sur Loongson, car quelques défauts restent présents. Premièrement, le jeu d'instructions est peu documenté publiquement, ce qui réduit les possibilités de portage d'applications. Deuxièmement, peu de systèmes d'exploitation sont compatibles en dehors de distributions GNU/Linux chinoises (largement basées sur du code MIPS) et Windows CE, qui n'est plus supporté. Enfin, le 3A6000 souffre d'une fréquence assez faible dans l'absolu, nous l'avons vu.

Ce point est lié aux technologies de gravure accessibles en Chine, très nettement en retrait par rapport à ce que proposent TSMC, Samsung ou même Intel. Avec une gravure moderne, la puce pourrait probablement atteindre une fréquence plus élevée et battre les puces occidentales citées : le Core i3 10100F monte à 4,3 GHz (3,6 GHz de base) et le Ryzen 3 à 3,9 GHz (3,6 GHz de base itou). Avec une fréquence comparable (de l'ordre de 3,5 GHz), le 3A6000 serait donc encore plus convaincant et peut-être une réelle alternative aux puces occidentales.


  1. Un CPU d'entrée de gamme de 2020 qui en pratique est à peu près identique à un Core i7 7700K de 2017.  ↩︎

Tags
avatar ddrmysti | 

@MarcMame

C’est bien ce que je disais, merci de confirmer mes propos à ton encontre. Bonne journée et bonne guerre à toi.

avatar v1nce29 | 

On est pas forcés de suivre les Américains.

Leurs wargames prévoient généralement une victoire de Taiwan en cas de blocus plus escalade militaire.
La première fois.
Le deuxième blocus se traduirait par la victoire de la Chine vu le rythme de renouvellement de leurs navires

avatar Mrleblanc101 | 

@R-APPLE-R

Un blocus de Taïwan même des quelques semaines serait encore plus catastrophique qu'à été le COVID 19 pour l'industrie. L'industrie dépend entièrement de Taïwan pour tout ce qui touche les puces mordernes au processus EUV.

avatar marc_os | 

@ Mrleblanc101

> "Un blocus de Taïwan même des quelques semaines"

"des" ? De quelles semaines parlez -vous ?

avatar Mrleblanc101 | 

@marc_os

*de....

avatar sqlut | 

Le mec il a tellement la flemme qu’il demande à ChatGPT de générer ses réponses …

avatar cyrcle | 

@R-APPLE-R

Merci ChatGPT pour ton résumé de la situation 😅

avatar vicento | 

@cyrcle
Yes, la structure de la réponse et certaines formulations laissent penser cela.
Ou alors c’est un espion russe qui imite les réponses de ChatGPT 🤣

avatar Samy | 

@R-APPLE-R

Merci

avatar lmouillart | 

AMD est fabless depuis 2008.

avatar appleadict | 

@R-APPLE-R

mesures dont on a pu voir avec quelle efficacité elles ont remédié aux pénuries de cpu sur la production automobile...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@R-APPLE-R

A défaut d’arriver à lutter technologiquement, il faut les bloquer… T’es un génie.

Et que penses-tu des boîtes occidentales et des gouvernements qui les ont soutenues au début 2000 quand elles statuaient que le hardware, c’était nul et qu’il fallait trouver des pigeons pour fourguer le tout? Eux aussi étaient des génies à l’époque…

avatar iPop | 

@R-APPLE-R

« Il faut stopper la Chine par tout les moyens en plus de foutre le bordel dans le monde par l’entremise de la Russie et maintenant au moyen orient « 

Donc en l’occurrence quand c’est américain c’est cool, ça passe mieux. 🙄
Vous n’y êtes pas, les USA ne veulent que le monde évolue sous peine de perdre des sous, rien de plus rien de moins.

avatar oomu | 

@R-APPLE-R

"patriot act" ? huumhummm...

avatar Mrleblanc101 | 

@Urubu

Samsung et TSMC sont des fonderies 🤦‍♂️
Intel, AMD, Arm et Apple sont tous des occidentaux

avatar vidok91 | 

Super article sur un acteur dont j’ignorais l’existence.

La Chine avance décidément résolument dans tous les secteurs stratégiques.

Aviation, voitures, voitures électriques, production d’aimants, terres rares, processeurs, … La liste est très très longue.

avatar raoolito | 

@vidok91

tout à fait et ca fait une décennie qu’ils ajoutent des plans aux plans…
ceci étant dit, la fermeture récurrente à énormément d’infos gene les dev à pousser leurs apps.
fait du sovietisme c’est facile sur de l’industrie à l’ancienne mais sur des nouvelles techs qui melangent de l’open source et des roadmap/ouverture aux devs, ca ne marche pas

avatar vVDB | 

Il y a des fabricants de puces en France par exemple à Crolles (ST fait des SOC,...) et un peu partout sauf que c'est la finesse de gravure qu'il faut regarder pour les microprocesseurs. Le fabricant en pointe de machine de gravure est ASLM (EX Philips), ils livrent actuellement à la Chine des machines 5nm jusqu'à fin de cette année après c'est selon les autorisations de gouvernement hollandais. Si les américains sont étonnés de voir un SOC Huawei à 7nm, c'est des enfants de coeur...
Les SOC et CPU en 5nm et moins c'est fabriqué à 90% a Taiwan.
Il n'y a plus qu'Intel qui produit une partie de ses microprocesseurs. AMD est fabless depuis bien 10 ans.
Il faut plusieurs années pour monter une usine de production et un sacré savoir faire. C'est environnementalement compliqué, consomme beaucoup d'eau etc... pour la fabrication énormément de produits chimiques qui ne sont pas fabriqués en Europe pour certains qu'en Chine.
C'est l'ensemble du processus qu'il faut regarder ;-))
Taiwan a fait savoir qu'à une attaque de la Chine, ils répliqueraient en sabordant les usines de semi-conducteurs. Les chinois ont besoin de Taiwan comme nous.

avatar Gwynpl@ine | 

@avatar vVDB

En France, il me semble que le site le mieux équipé peut faire du 30nm. Mais peut être que l'on fait mieux aujourd'hui ? Effectivement pour descendre la finesse de gravure il faut tout refaire à chaque fois, nouvelle ligne de production etc.. Un travail de titan.

Mais plutôt que d'aller chercher plus fin, nous devrions revoir notre façon de programmer, aller vers du plus bas niveau. Car finalement on a déjà des monstres entre les mains, sans pour autant en profiter vraiment.

avatar appleadict | 

@Gwynpl@ine

pas faux : on dispose d'une débauche de puissance qu'on utilise de manière dispendieuse ...

très aligné sur notre conception actuelle du monde : on consomme sans modération, on jette, on ne répare plus

à tel point que cette "philosophie" s'applique même aux humains maintenant : on les vire dès qu'ils ne sont plus exactement tel qu'on voudrait qu'ils soient

avatar Samy | 

@vVDB

D’où les aides US en Mds$ pour implémenter une usine TSMC sur le sol américain ?

avatar R-APPLE-R | 

@Samy

Et en Europe aussi ça dépense sévère pour ne plus être dépendant de cette dictature qui vole tout ce qu’ils peuvent

Et à ceux qui me répondent comme des gamins c’est à cause de gens comme vous des gens aveugles qui ne voient rien pas se qui se passe en Afrique aussi notamment ou la Chine et sont nouveau meilleur amis la Russie s’accapare les terres rares et défi notamment la France avec Vagner, la Russie qui aide l’Iran et donc les terroristes que sont bachar le Hezbollah le Hamas qui sont eux même et donc par l’entremise de l’Iran fournit en armes par qui ? La Corée du Nord !

Tout cela ne serait pas possible si la Chine n’était le meilleur amis de la Corée du Nord et de la Russie

Donc oui la Chine par l’entremise de ces pays que je viens de citer étant ces tentacules qu’il va falloir couper et combattre ne vous en déplaise et oui je peut vous donner des leçons de géopolitique mes petits 😈

avatar Daou860 | 

@R-APPLE-R

Et il continue de creuser…😤

avatar v1nce29 | 

L'Europe n'est pas en reste question trahison vis-à-vis de la Russie.

avatar vicento | 

@R-APPLE-R

Attention ⚠️ ton style de discours ne semble pas bien passer ici. Mais tu t’en es sûrement rendu compte.

En revanche faudrait pas trop que l’occident continue de croire (s’illusionner) dans le soft power chinois. Le côté soft sert surtout d’enfumage.

Les visées sont clairement expansionnistes et la confrontation avec les USA en baisse de régime continu depuis 20 ans (ou plus) paraît quasiment inévitable.

Sans être alarmiste ou stratège de comptoir on est raisonnablement en droit de se poser quelques questions sur les intentions et les agissements de la Chine et le sujet stratégique des processeurs amène à aborder la question.

avatar v1nce29 | 

Usine pourquoi pas (encore que c'est plutôt pas) ?

Mais usine à gravure de haute précision c'est niet, c'est l'assurance vie du pays.

avatar fredsoo | 

J’imagine qu’en fabricant des puces d’avant garde, ils doivent bien jeter un œil 👁 dessus, non?

avatar Polyme | 

TSMC sera bientôt chinois, donc pas d’inquiétude. Je suis allé en Asie récemment, et, l’occident a du soucis à se faire, plus spécialement l’Europe. Ça bosse comme des tarés et la qualité de service est incroyable. Ajoutons à cela des capacités d’organisation et de civisme hors du commun, tout cela concentré sur le business. Bref, sortons-nous les doigts du fondement…

avatar DrStax | 

@Polyme

Et malgré ça beaucoup ici se pense supérieur à eux, alors que eux se préparent et sont déjà prêt pour l’avenir.

avatar oomu | 

@DrStax

Et malgré ça beaucoup ici se pense plus intelligents que leurs concitoyens, alors qu'on travaille et qu'on fabrique l'avenir.

avatar cyrcle | 

@Polyme

Clair que la Chine va bientôt nous montrer comment l’élève dépasse le maître dans tous les secteurs technologiques.

avatar v1nce29 | 

La Chine sort des ingénieurs de ses facs pas des chômeurs bac+5

avatar oomu | 

@v1nce29

La France sort des ingénieurs de ses facs pas des chômeurs bac+5

avatar vince29 | 

> La France sort des ingénieurs de ses facs pas des chômeurs bac+5

T'as des preuves de ça ?

Ah oui tiens. La France forme 37.000 ingénieurs par an.
La Chine 1.300.000.

avatar MarcMame | 

@vince29

"Ah oui tiens. La France forme 37.000 ingénieurs par an.
La Chine 1.300.000."

——-
Vu comme ça, ça claque.
Mais si tu le rapporte à la population ça dit autre chose.

avatar Moebius13 | 

@cyrcle

Ne vendez pas trop vite la peau de l’ours avant de l’avoir tué, au Moyen Âge la Chine avait une avance technologique énorme sur l’Occident, elle avait inventé les outils les plus importants (boussole, sismographe, papier, imprimerie (via types amovibles), l’acier, le gouvernail de poupe, le compas, l’horlogerie, le papier monnaie et enfin la poudre !

À l’époque où Christophe Colomb parlait avec ses Caravelles, la Chine produisait des navires beaucoup plus imposants, plus rapides et mieux armés et ramenaient des éléphants et des girafes d’Afrique.

On pourrait donc se dire qu’avec une telle avance ils allaient forcément dominer le monde ?

Raté, la Chine a connu des problèmes internes qui l’ont amené à stagner et l’Occident s’est lancé dans une innovation effrénée doublé d’un impérialisme et d’une concurrence entre pays qui ont boosté les sciences, l’économie, les conquêtes, et par la guerre la puissance militaire globale européenne au 19ème.

À tel point que quand l’Europe s’est pointé en Chine, elle a littéralement humilié le plus vieil Empire du monde en lui imposant des traites inégaux.

Tout le monde rabâche que l’Occident est foutu, que la Chine va tout dominer mais ça démontre une méconnaissance totale des problèmes internes chinois actuels et des risques d’effondrement systématique de l’économie Chinoise (leur croissance ne dépassera pas au mieux les 5% en 2024 d’après les projections optimistes, les pires chiffre depuis 40 ans, et le chômage des jeunes est un fléau tel qu’ils doivent taire le taux).

Le secteur de la construction et de l’immobilier qui a représenté jusqu’à 30% du PIB chinois en 2022 (est-ce que vous vous représentez ce que ça donne ???!).
Il connaît actuellement une crise majeure avec un effondrement des plus grands entreprises de constructions et d’immobilier, des faillites en cascades, et quand 30% du PIB repose là dessus ça annonce des dégâts significatifs.

En parallèle ils doivent faire face à un vieillissement accéléré de leur population et l’Inde est dormais plus peuplée et plus jeune que la Chine.

Leurs problèmes sont donc légion et l’Occident, USA en tête semble avoir enfin compris qu’il fallait mettre un terme aux ambitions et à la concurrence chinoise et freinent des 4 fers pour limiter les exportations de technologies de pointe et les investissements en Chine.

Le pays n’est arrivé à ce niveau que parce que l’Occident a massivement délocalisé sa production là bas avec au passage des transmissions de savoir faire et de technologies qui ont permis à la Chine de réaliser son miracle économique et de profiter à plein de la mondialisation.

Si ce mouvement n’avait pas eu lieu, la Chine ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Enfin, technologiquement parlant, la Chine avance mais l’Occident conserve une longueur d’avance, pour combien de temps nous verrons, mais elle est réelle dans de très nombreux domaines.

Taïwan et TSMC ça n’est pas la Chine, et cette dernière lorgne fortement sur les usines de TSMC présentent à Taïwan, à tel point que les dirigeants du pays ont des plans pour saboter les usines en cas d’invasion chinoise afin que rien d’utilisable ne tombe entre des mains chinoises.

Au passage si l’Occident dépend fortement de la production taïwanaise de TSMC, il faut savoir que sans les machines spécifiques pour la lithographie de l’entreprise néerlandaise ASML, qui détient un monopole pour les finesses de gravures les avancées, pas un semi-conducteur ne sortirait de chez TSMC (en tout cas pas à la pointe), et sans les optiques à la pointe de l’allemand Zeiss, ASML ne pourrait produire ses machines.

L’Occident est très loin d’être aussi limitée que beaucoup de l’imagine et sur un plan plus « militaire », l’armée chinoise est encore très très loin de l’armée américaine et ce dans tous les domaines, aérien, maritime et terrestre.

Si demain les USA relançait pleinement leur complexe militaro-industriel au niveau de ce qu’il était pendant la guerre froide, la Chine n’aurait pas la moindre chance en dehors de son territoire.

Si les USA décident de défendre Taïwan (et si l’UE retrouve ses coucougnettes un jour), la Chine ne prendra pas l’île, et elle ne sait pertinemment, c’est pour ça qu’elle essaie d’occuper les USA ailleurs (en Ukraine ou au Moyen-Orient), mais il semblerait que ces derniers ne soient pas dupes et continuent de focaliser leur attention, en tout cas principalement, en Asie et de nouer des alliances pour contrer la Chine.

avatar v1nce29 | 

On a fait 5% de croissance ces 40 dernières années ?

avatar Moebius13 | 

@v1nce29

Vous ne comprenez pas ce que ce ralentissement monstrueux de la croissance chinoise représente.

Nos économies font en moyenne 2% dans la zone euro parce que ce sont des économies arrivées à maturité.

Mais pour la Chine 5% c’est une catastrophe et ça annonce une diminution dans les années à venir.

Le taux de chômage des jeunes en Chine dépasse de loin le taux de chômage de façon générale dans les pays industrialisés, c’est très inquiétant pour un pays vieillissant (déjà).

avatar v1nce29 | 

Les patrons chinois font comme les patrons occidentaux quand la main d'oeuvre locale est trop chère on va ailleurs.
Pour maintenir la cohésion sociale on va tenter le nationalisme (Taiwan, sinisation du nom des entreprises...)

avatar Moebius13 | 

@v1nce29

Il y a une différence entre le nationalisme et l’expansionnisme même si l’un va souvent de paire avec l’autre.

Tout est une question de gain et de pertes probables.
Si la tension sociale monte une attaque de Taïwan pourrait effectivement souder les chinois autour de leur gouvernement.

Mais c’est une solution court termiste et ça implique que le plan se déroule bien ou que les choses ne s’éternisent pas.

Si la Chine devait attaquer Taïwan et ne pas réussir et piétiner, ce serait bien plus difficile à cacher que les opérations russes en Ukraine.

Les chinois se demanderaient tout de même poursuoi leur immense pays pour lequel ils ont consenti tant de sacrifices ne parvient pas à conquérir une toute petite île.

Ensuite les sanctions s’abattraient, les perspectives économiques s’assombriraient et plus cela durerait longtemps, plus cela serait périlleux pour le PCC et Xi-Jingping.

La Chine est beaucoup plus interdépendante avec l’Occident que ne l’était la Russie.

Il serait sans doute plus avisé de s’occuper des territoires contestés à la frontière indienne et de travailler à l’influence Chinoise sur ses voisins en Asie ou en Afrique, les gains seraient plus profitables à l’économie du pays et in fine au maintient de la paix sociale, qu’une guerre de conquête vers Taïwan.

Je rappelle encore une fois que Taïwan est parfaitement conscient de cette probabilité et qu’ils savent ce que les chinois viendraient chercher et notamment toutes les installations de technologie de pointe et tous les savoir-faire qui leur manquent.

C’est pourquoi des plans sont prévus pour qu’en cas d’invasion, ces installations soient détruites au point d’être irréparables et impossibles à rétrofiter, pour que toutes les données relatives aux processus de fabrication critiques soient effacées et les têtes pensantes exfiltrées vers l’Occident et les USA en premier lieu.

Le gain chinois, si victoire il y a serait donc très coûteux et ils ne récupéreraient qu’un petit territoire, un symbole, mais ça ne règlererait en rien leurs problèmes économiques et sociaux et passé la phase d’euphorie, le mécontentement referait surface, et que devrait faire le gouvernement chinois ? Attaquer le Japon ? La Corée du Sud ?

Ce serait une fuite en avant incontrôlable….

Les russes savent qu’ils se sont embourbés dans un conflit qui durera des années et qui va leur coûter très cher (comme en Afghanistan), et que même s’ils finissaient par gagner et annexer les régions conquises, voire soyons fous satelliser l’Ukraine (je n’y crois pas du tout), les pays suivants font partie de l’OTAN, et là c’est plus du tout mais alors plus du tout la même tisane, non seulement ils risqueraient de déclencher une troisième guerre mondiale mais même si c’était une guerre uniquement conventionnelle ils n’auraient pas la moindre chance de la gagner.

Ils ont réussi en envahissant l’Ukraine à faire ce qu’ils redoutaient le plus, être encerclés par les pays de l’OTAN et faire entrer la Suède et la Finlande dans l’alliance, un bel exploit….

avatar v1nce29 | 

L'UE fait ce que les USA lui demandent point barre.
Penser par elle-même ou défendre ses intérêts ne lui vient pas à l'esprit.

avatar oomu | 

@v1nce29

???

avatar v1nce29 | 

> Si demain les USA relançait pleinement leur complexe militaro-industriel au niveau de ce qu’il était pendant la guerre froide, la Chine n’aurait pas la moindre chance en dehors de son territoire.

Les USA dépensent considérablement plus que la Chine pour leur armée ce qui n'empêche pas les chinois d'avoir l'avantage du nombre (mais pas technologique) dans de nombreux domaines. La Chine possède une marine plus importante. En cas d'attaque de Taiwan de nombreux scénarios aboutissent à un anéantissement de la flotte chinoise et à de très fortes pertes US
Sauf que le premier chantier naval chinois produit déjà plus que tous les chantiers US et la capacité chinoise de production de navires serait 200 fois celle des US, donc la Chine serait en capacité de renouveler sa flotte rapidement.

avatar Moebius13 | 

@v1nce29

Vous rêvez,

Vous confondez la flotte américaine et son avance technologique sur la flotte chinoise dont les principaux porte avions sont soit d’anciens porte-avions soviétiques rétrofités, soit des porte-avions n’ayant pas de catapultes mais une rampe de lancement à l’ancienne.

Les capacités d’emport de ces portes-avions sont sensiblement plus faibles que les portes-avions américains et je ne parle même pas de la capacité de projection !

Savez-vous que l’industrie aéronautique Chinoise est encore dans l’incapacité de produire de A à Z des réacteurs pour leurs avions à réactions ? Ils sont importés de Russie.

Ce que même la France sait faire depuis des décennies, la Chine qui fanfaronne avec ses sondes lunaires ne sait pas encore produire un avion à réaction 100% chinois et n’a pas les compétences nécessaires en matière de réacteurs.

Si demain l’économie et l’armée chinoise étaient privées des semi-conducteurs évolués produits par TSMC, ce serait une catastrophe, ça impacterait aussi l’occident mais Intel a des fonderies sur le territoire US, il y a des construction en Europe et TSMC a lancé la construction d’usines de pointe aux USA.

Les décisions du gouvernent communiste ont des effets néfastes sur l’économie chinoise et l’innovation est freinée par la volonté de contrôle du PCC.

Une capacité de production de navire de guerre 200x plus importante que celle des USA, mais c’est complètement absurde !!! Avec quels matériaux ?!
Et surtout avec quel équipage ? Parce que c’est ça le point faible de la marine chinoise (je vous invite à regarder la vidéo de Terra Bulum sur le sujet de la puissance chinoise), il faut un temps fou pour former l’équipage d’un porte avion et qu’il soit opérationnel et compétent, ça ne se fait pas en un claquement de doigt.

Si demain vous produisez 200 bateaux en un an vous ne formerez pas assez d’officier et de marins pour les manœuvrer avant plusieurs années.
Tout comme on met plus de temps à former un pilote de chasse efficace qu’à construire un avion !

Les américains ont les équipages, ils sont formés et s’entraînent depuis 1941, ça n’est pas le cas des chinois.

Pour avoir lu quantité d’articles sur le sujet, en cas de bataille navale demain entre la marine US et la marine Chinoise autour de Taïwan, je fais tapis sur la marine Chinoise.

Et l’argument du nombre n’en est pas un, l’histoire l’a mainte fois démontré.

En 1598, la Corée a affronté le Japon, 150 navires pour les première, 500 navires pour les second.
Sur le papier c’est plié non ? Résultat des courses, chez les coréens, 1 navire coulé et 270 soldats coréens tués, chez les japonais 200 navires coulés, 100 navires capturés, 12 000 à 15 000 soldats japonais tués.

Démonstration parfaite que le nombre n’est pas un critère décisif, l’expérience, l’environnement, l’outil, tant de choses entre en ligne de compte.

N’oubliez pas que face à la Chine les Etats-Unis ne seraient pas seuls, la Corée du Sud, le Japon (dont la marine monte en puissance) et l’Australie prendrait part à l’affaire c’est certain, des puissances régionales mineures pourraient également apporter leur concours et la neutralité de l’Inde devrait être achetée par la Chine.

L’invasion de Taïwan serait une pure folie, à la hauteur de l’attaque de Pearl Harbor par les japonais, mais eux étaient acculés avec un blocus qui allait les priver de pétrole pour leur guerre en Chine.

En l’espèce la Chine n’a aucun intérêt à réveiller l’Occident, elle a tout intérêt à un environnement économique mondial stable, la guerre lui serait très défavorable.

avatar oomu | 

@Moebius13

merci.

avatar v1nce29 | 

Pour l'instant la capacité de projection la Chine s'en moque : c'est taillé pour un match nul avec la flotte us à Taiwan. Dans 10 ans c'est la première flotte mondiale.
Le Fujian a des catapultes électromagnétiques plus récentes que les catobar us ou françaises.
La Chine s'entraîne sur un objectif unique, avec (pour l'instant) une stratégie de saturation. Les US ont leur flotte éparpillée et doivent imaginer et préparer plusieurs scénarios en fonction du point chaud où ils devraient intervenir.
Je ne sais pas qui seraient les mieux préparés. D'autant que les Chinois travaillent sur des scénarios jamais mis en oeuvre jusqu'à présent (drones, missiles hypersoniques)
Les réacteurs ne sont pas importés de Russie mais conçus d'après des réacteurs russes (ou francais (turbomeca) us (Pratt & Witney)). Les réacteurs du j35 ont l'air 100% maison.

Les usines tsmc aux usa c'est pour la galerie. Il n'a jamais été question de graver finement et même comme cela, ils ne trouvent pas suffisamment de personnel qualifié.

avatar Moebius13 | 

@v1nce29

Les facteurs du J35 sont en réalité des WS-21, moteurs à poussée vectorielle sur lesquels les chinois travaillent depuis 25 ans, dérivés de ceux équipant le Rockwell americain (mis en service en 1990) et du SU-37 Russe (mis en service en 2013).

On mesure là tout le retard technologique de l’industrie aéronautique chinoise qui va sortir un réacteur dont la technologie est maîtrisée par les USA depuis les années 80….

Au passage les spécialistes s’accordent à dire que le J35 a tout d’un démonstrateur technologique plus que d’un véritable avion de série et que ça n’est pas demain que la Chine pourra construire une flotte.

Ah et au passage les moteurs du J35 sont le fruit d’un développement conjoint avec le Pakistan.

Un pays comme la France maîtrise les moteurs à réaction depuis 50 ans et est capable de mettre au point un avion français de A à Z, rivalisant dans ses performances avec les avions américains et russes.

Concernant les fameux porte-avions, la Chine prévoit de lancer son premier porte-avions à propulsion nucléaire en 2027 (on ne sait pas si le calendrier sera respecté donc).

In fine, ils faudra donc attendre la décennie 2030 pour que la Chine lance un porte avion à propulsion nucléaire quand les américains ont lancé leur premier en 1960 et la France en 1994, et ce sont les deux seuls pays à avoir un porte avion à propulsion nucléaire ☢️.

La Chine ne possède que deux porte avions STOBAR, à rampe de lancement, le système dont vous parlez est à l’état de prototype et n’est pas en service, on en reparlera lorsque ce sera le cas.

Alors certes on assiste à une montée en puissance de la marine Chinoise, mais ce serait partir du principe que les Etats-Unis vont rester sans réagir face à cette expansion et ne pas lancer de nouveaux programmes d’armement.

La faiblesse du modèle chinois réside dans le contrôle de l’Etat qui bride la recherche et développement, on voit qu’aux États-Unis la mise en concurrence de l’ensemble des entreprises privées permet des gains d’innovation conséquent (ce qu’on peut constater avec Space X qui est à la pointe du développement en matière de fusée et qui parvient désormais à réutiliser ses lanceurs, ce que même la NASA ne pensait pas possible avait au moins 20 ans….).

Vous parlez d’une stratégie de saturation, mais déjà la marine US n’a pas besoin de se rendre ailleurs qu’en Asie, sa présence n’est pas requise dans le conflit Ukrainien ou au Moyen-Orient, et ce serait ignorer que si la Chine est passée devant en tonnage, elle reste loin derrière le camp occidental qui ne manquerait pas de s’opposer à elle en camp d’invasion de Taïwan.

La Russie ne serait guère d’un grand secours pour son allié chinois vu sa position et celle de sa marine (sans parler de son efficacité, on a vu ce que ça donnait en mer noire récemment).

Les Etats-Unis ont d’ailleurs fait en sorte d’armer Taïwan pour qu’un assaut maritime se solde par un premier choc et des pertes massives pour la marine chinoise si elle devait débarquer.

À charge ensuite pour les Etats-Unis de venir infliger des dommages sévères au reste de la flotte ou de la tenir en respect pour qu’elle se retire.

Au passage d’après les plus récentes projections finalement non, l’économie Chinoise ne passera à priori pas devant l’économie américaine, même à long terme, cette crainte pour les américains et ce rêve pour la Chine s’estompe à mesure que la croissance de cette dernière ralentie et que celle des USA se révèle plutôt forte pour un pays développé.

N’oublions pas que les Etat-Unis via le Patriot Act interdisent désormais à leurs entreprises d’exporter toute technologie avancée en Chine et cette obligation s’impose indirectement aux acteurs européens puisque les USA menacent de black-lister les entreprises de pointe européennes qui exporteraient leur savoir faire (c’est pourquoi ASML n’exporte plus aucune machine en Chine désormais).

Les USA font également en sorte de réduire leur dépendance vis à vis de la Chine, cela prendra du temps mais ils ont bien compris qu’ils devaient découpler leur économie de celle de la Chine, et je parierais que ça fera plus de mal à cette dernière au final (elle a une classe moyenne incroyablement nombreuse à statistique et le deal c’était « croissance contre obéissance »).

On surestime également la puissance économique Chinoise, la monnaie Chinoise n’a que peu de valeur dans les transactions internationales, le Dollar, l’Euro, la Livre Sterling et le Yen restent loin devant le Yuan qui n’inspire pas confiance aux acteurs de l’économie mondiale.

La Chine est un colosse aux pieds d’argile, rongée par des problèmes intérieurs que l’expansion de leur marine ou de leur armée ne résoudront pas (à part foutre du pognon en l’air).

En parallèle les Etats-Unis ont montré leur incroyable capacité de résilience et que lorsqu’ils se mettaient à l’établi, le colosse avait les pieds solides.

Ça me rappel la réflexion de l’Amiral Yamamoto après l’attaque de Pearl Harbor « Maintenant nous avons réveillé un géant qui était endormi ».

Les Etats-Unis quoiqu’on en dise sont très loin de s’impliquer franchement pour le moment mais si demain ils devaient décider d’investir massivement pour contrer la Chine dans le domaine militaire, n’ayez pas le moindre doute sur le fait qu’ils seraient en mesure de sortir des bâtiments de qualité à une vitesse stupéfiante à l’instar de la Chine.

Si je ne parle que des USA c’est hélas parce que l’UE n’est qu’un spectateur des affaires du monde et que la France malgré sa bonne volonté refuse d’accorder les crédits nécessaires à son armée pour qu’elle soit au niveau des enjeux (malgré le budget annoncé qui a fait les gros titres, ça ne permettra que de se mettre au niveau, pas de monter en puissance, et la France restera loin du poids qu’elle pouvait avoir durant la guerre froide en 1980).

Mais je le redis, la Chine n’a aucun intérêt à se lancer dans une aventure dont elle ne sait pas dans quel état elle ressortirait (tout ça pour Taïwan ? Et pour récupérer quoi ? Un plan de destruction de toutes les usines capitales est prévu en cas d’invasion).

Elle observe ce qui se passe en Ukraine pour le moment et je pense qu’elle en retire deux enseignements vu son pragmatisme :

- L’Occident n’est pas si désuni et affaibli qu’on pouvait l’imaginer, et l’attaque russe a redonner beaucoup de vigueur à l’OTAN
- Un pays comme l’Ukraine a été capable de contrer l’invasion de la Russie, prétendument deuxième puissance militaire mondiale, alors qu’ils ont une frontière terrestre en commun (ça n’est pas le cas de Taïwan), et il est plus qu’improbable que la Russie parvienne à soumettre Kiev, en revanche sur le long terme son économie en pâtit (les chiffres commencent à bien le montrer malgré les maquillages du Kremlin) et le pays a été mis au ban des nations et restera pour longtemps à l’écart (quand on va négocier l’achat de munitions avec la Corée du Nord c’est que ça ne va pas si bien que ça).

La Chine doit donc se demander si l’aventure taïwanaise ne risquerait pas de tourner au vinaigre et de nuire fortement à son économie.

Si il reste un peu de raison à Xi-Jingping, il laissera Taïwan de côté et se concentrera sur l’économie de son pays et le maintient de ce qui a fait sa force depuis 40 ans, la mondialisation et les échanges internationaux.

Si il est aussi déconnecté que Poutine il franchira le Rubicon et si nous évitons la troisième guerre mondiale, nul doute que la Chine ne sera plus l’atelier du monde et que l’Occident se reindustrialisera, ce qui ne serait pas un mal que le long terme.

Rappelez vous bien de la Chine toute puissante au Moyen âge et qui semblait avoir tous les atouts, littéralement écrasée et humiliée par de faibles contingents envoyés par les puissances européennes et le Japon au 19ème siècle.

Attention à ne pas surestimer la Chine et à ne pas sous-estimer l’Occident, d’autres ont fait ce genre d’erreurs par le passé et ça ne leur a pas réussi.
Si on isole des donnés sans prendre en compte tous les paramètres on peut dire des choses comme « La Corée du Nord a la plus grande armée de terre au monde », c’est vrai, en nombre de fantassins, mais si on prend du recul sur le tableau on s’aperçoit que c’est une armée de papier….

avatar v1nce29 | 

> Ça me rappel la réflexion de l’Amiral Yamamoto après l’attaque de Pearl Harbor « Maintenant nous avons réveillé un géant qui était endormi ».

Ils auraient mieux fait de détruire les réserves de pétrole que les croiseurs.

J'imagine que le commandant de la Baltique devait se dire que les Russes mettraient la pâtée aux "Jaunes" vu leur supériorité technologique ; la portée de leurs canons devaient hacher menu l'escadre japonaise avant même que ceux-ci ne puissent répliquer. Au final à Tsuhiba le haché menu n'a pas été celui attendu.

avatar Moebius13 | 

@v1nce29

Non, la victoire des japonais sur les russes a Tsushima tient justement de l’avancé technologique des navires japonais sur les navires russes lors de la bataille de port Arthur notamment.

Pour information un français avait totalement réorganisé et modernisé la flotte japonaise qui était à la pointe de la technique lors de cette guerre.

Les japonais avaient également fait venir des instructeurs allemands et américains pour encadrer leur armée et tirer toutes les leçons de la guerre de sécession et des techniques employées lors de celle-ci (notamment l’emploi dévastateur des premières gatling).

Les russes eux avaient plus d’une guerre de retard, des techniques dépassées, et malgré cela les japonais ont quand même essuyés de lourdes pertes il faut le mentionner.

Mais l’avantage technologique, tactique et stratégique étant indéniablement du côté japonais, ça ne fait pas un pli, seul l’orgueil de la Russie et des nations européennes masquaient cette réalité, mais le français qui avait remanié la marine japonaise n’avait certainement aucun doute sur l’issue d’un affrontement….

avatar vince29 | 

Les navires russes avaient une portée plus importante que celle des Japonais.

10x fois moins de pertes (humaines comme navires) j'appelle pas ça lourd.
Tout militaire signe des deux mains.

remplace Port Arthur / Taiwan et Russie / USA et Japon / Chine et ça fera une belle analogie.
un blocus à briser on envoie une flotte à l'autre bout du monde. Flotte éminemment supérieure technologiquement à l'ennemi (parce qu'on tire plus loin / plus fort) et finalement c'est une flotte moderne qu'on affronte et qui en plus ne combat pas selon les canons ( :) ) et les scénarios prévus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR