Les ventes d’appareils photo tombent sous les 10 millions d’unités

Anthony Nelzin-Santos |

Les membres de la CIPA espéraient vendre 12 millions d’appareils photo en 2020, deux fois moins qu’en 2017, dix fois moins qu’en 2010. Las, pour la première fois depuis 1977, les ventes d’appareils photo n’ont pas dépassé 10 millions d’unités. La pandémie de coronavirus n’explique pas tout, mais accélère la redéfinition de l’appareil photo.

À la fin de l’année 2020, les membres de la CIPA avaient écoulé 8,9 millions d’appareils1, loin des 12 millions initialement prévus. « Le marché pouvait s’attendre à une saison prometteuse avec l’année olympique », assure l’association dominée par les fabricants japonais, « mais la propagation de la Covid-19 et le report des Jeux ont jeté un voile sur le marché. » Les ventes ont légèrement rebondi en fin d’année.

Livraisons d’appareils photo, en millions d’unités.

Reste que cette année n’a fait que confirmer les tendances qui ont redéfini le marché dans la dernière décennie. La disparition des compacts, d’abord, surclassés par les smartphones. Alors qu’ils représentaient 98 % des ventes en 2003, ils ne comptaient plus que pour 40 % des ventes en 2020. Plus encore que les appareils à objectifs interchangeables, les compacts montrent la « premiumisation » du marché.

Alors qu’il était tombé à 75 € en 2011, le prix moyen d’un compact est remonté à 168 €, grâce au succès des « compacts experts » comme le Sony RX100 ou le Canon Powershot G7 X. Pour la première fois en quinze ans, le prix moyen des appareils à objectifs interchangeables franchit la barre des 500 €. La courbe des ventes est le parfait miroir de celle du prix. Les fabricants vendent moins, mais vendent plus cher.

Surtout, la physionomie du marché a changé. Les boitiers mirrorless ont enfin détrôné le bon vieux reflex, non seulement en volume, mais aussi en chiffres d’affaires. Alors que le prix moyen d’un reflex tourne autour de 330 € depuis des années, le prix moyen d’un boitier mirrorless a doublé pour dépasser 660 € l’an passé.

Canon et Nikon ont rejoint Sony sur le marché des boitiers « hybrides » à capteur plein format. Preuve de la vitalité de ce segment, la production d’objectifs se maintient au niveau d’un peu moins d’un caillou vendu par boitier. Malgré l’instabilité de la situation actuelle, les membres de la CIPA prennent le risque de prédire que le marché rebondira… sans repasser la barre des 10 millions d’unités. Pour 2021, l’objectif est fixé à 9,53 millions d’appareils vendus.


  1. Des livraisons, techniquement, mais les chiffres de production et le taux de rotation des stocks des principaux distributeurs permettent de confondre les deux chiffres sans danger.  ↩︎


avatar Derrek | 

C’est quoi le débat en fait ? Les compacts, c’est mort, les APN deviennent premium (ça fait 5-6 ans que c’est le cas, compact, bridge expert, démocratisation des mirrorless, puis montée vers les full frame). Rien de nouveau sous le soleil.

avatar Lemon19 | 

@Derrek

Bon résumé

avatar hellbola | 

Le vrai problème c’est qu’on ne peut pas téléphoner avec un boitier dslr

avatar Biking Dutch Man | 

@hellbola

Excellent!

avatar Niteor | 

perso, je suis une buse en photo mais j’avoue qu’un bon appareil photo « classique » qui puisse tout gérer à la manière d’un smartphone, avec la même simplicité, de belles capacités en nocturne en tout auto, etc. ça me plairait bien... Ca existe peut etre déjà mais j’ai pas trouvé

avatar cybercooll | 

@Niteor

Appareil photo et point and click me paraissent incompatibles. Faut savoir ce qu’on fait et comment ça marche .

avatar Mike Mac | 

Un français- Frank Deschandol - vient de remporter le "Wildlife Photographer of the Year" dans la catégorie "Comportement : Invertébrés"...

Une chose est sûre, le normand n'a pas utilisé l'iPhone 12 Pro Max pour remporter ce prix.

https://tinyurl.com/10vg1o0x

D'ailleurs la plupart des photos gagnantes à ce concours sont irréalisables à l'iPhone.

avatar anonx | 

Pas d’innovation, pas de bonbons... sert à rien de chercher midi à 14h 🙄

avatar Macbook31 | 

Vous parlez du poids, je suis d'accord, mais là ça évolue fortement :
je suis canoniste, et vient de fourguer un ef 70-200 f 2,8, zappé contre le rf 100-500 (meilleur range que le 70-200 en ff). Même si le nouveau est conséquent, par rapport au vieux 70-200, on s'est tout de même délesté de quelques centaines de grammes.
Le rf 70-200 f4 vient de sortir. Si je ne dit pas de bêtise, il ne pèse pas les 700 g, et est très réduit par rapport à son prédécesseur.

Donc dire que cela n'évolue pas, ou à la marge, faut pas délirer.
Après c'est un appareil photo, pas une couscoussière, pas une télévision, pas un talkie walkie. il faut juste le prendre pour ce que c'est et arrêter de fumer la moquette...

J'avoue, d'un autre côté, j'ai acheté le 85 1,2 l'été dernier.
1 - c'est une enclume mais c'est kiffant quand on voit ce qui en sort, c'est ... je sais pas, j'ai pas encore réussi à louper une photo avec ce Truc...
2 - je me fiche de l'art : je prend les photos dont j'ai envie quand j'en ai envie. Tout le reste est de la ma...Pour un professionnel, c'est son gagne - pain, pour un particulier, c'est son kiffe..
Et beaucoup de passionnés sont comme ça... Ou alors, il faut accepter dire que le Mac n'évolue pas également : toujours un clavier et un écran, iMessage à remplacé les messageries des années 2000, les applications n'ont pas tant évoluées...

avatar Derrek | 

Les solutions du type computational photography dans un DSLR ou mirrorless ne viendront pas des constructeurs existants. Ils n’ont pas les capacités, le côté chez eux logiciel a toujours été une catastrophe et sans oublier la chose la plus importante, c’est pas rentable. Le business model tient pas.

J’entends aussi les gens qui se plaignent de la taille des optiques mais à un moment il y a des réalités physiques, si vous vous une petite optique, légère, y aura forcément plus de diffraction, aberration chromatique, moins de piqué. Pas de magie, juste de la physique optique.

Ce que font les smartphones’ c’est corriger tous ces défauts liés aux optiques ou à la taille des mini capteurs : un vrai tour de force.

Perso, j’aime avoir ce choix entre les deux mondes.

avatar IceWizard | 

@Derrek

« J’entends aussi les gens qui se plaignent de la taille des optiques mais à un moment il y a des réalités physiques, si vous vous une petite optique, légère, y aura forcément plus de diffraction, aberration chromatique, moins de piqué. Pas de magie, juste de la physique optique. »

La physique optique va se prendre une grosse claque dans la figure, quand les méta-matériaux à réfraction négative sortiront des laboratoires. Avoir l’équivalent des meilleurs optiques actuelles, dans une petite plaque rectangulaire PLATE, risque de pas mal changer les choses. Bon c’est pas pour demain, mais ça arrivera un jour ..

avatar Keysertom | 

Avec l’iPhone on arrive à shooter correctement et c’est agréable à regarder.... sur son écran de smartphone ! Il ne suffit que de faire un tirage pour comprendre la réalité.... je ne lâcherais pas mon DSLR de si tôt...

avatar marenostrum | 

pourquoi faire un tirage ? achète toi un tableau.

avatar Derrek | 

Oui on peut toujours rêver de nouvelles technologies, mais comme tu le dis, c’est pas demain la veille que ça puisse être industrialisé et rentable pour des vendeurs d’APN qui luttent aujourd’hui pour leur survie 😉

avatar Orphanis | 

En plus des raisons citées (Covid...etc.), il convient de se pencher sur la politique tarifaire délirante des constructeurs sur les gammes supérieures au reflex amateur : une augmentation substantielle des prix est souvent appliqué entre deux générations d’une même référence. Il n’y a aucune avancée technologique justifiant ces prix, beaucoup d’amateurs avertis et de professionnels préfèrent garder leurs appareils (d’autant plus que pour ces derniers, l’année n’a pas forcément été facile).

avatar corben64 | 

Un smartphone c’est pour faire de la photo de smartphone... basique mais propre...
Mais cela ne sera jamais un appareil photo...
Importer une de photo si magnifique de votre iPhone 12 max dans Lightroom et faite juste un zoom a 100%...
Faite la même chose avec une photo en mode portrait de votre iPhone...
photos de nuit ? Faite la même chose...

Alors ? Ou je sais le résultat est juste pourrie.
N’essayer même pas de la retoucher ca va etre pire...

Peut-être comprendrez vous que la photo iPhone c’est juste une tromperie numérique...

Et faire de la photo degueu pas mon trip...

Mais pour faire des photos qui resteront sur le smartphone au pire jusqu’à instagram ca fait juste le job.

avatar horuseye | 

Manifestement, #fousfous ne possède pas d'appareil photo à 2000€. Ou alors il ne sait pas s'en servir et ne les a jamais posés sur une balance...

avatar Pyrrhus | 

Avec l'arrivée des logiciels gratuits mais totalement dépourvus de réglages pro (disparition d'Aperture, logiciels Nike...) l'évolution des machines devenues anorexiques (plus de connectiques et des disques dur qui ne peuvent pas contenir plus de 3 films et 5 musiques et 100 photos) on finit par faire des photos à l'Iphone, lassés des évolutions inutiles (Touch bar) et qui ont fait monter de façon vertigineuse les prix de machines, faut pas s'étonner que les achats soient en baisse. Perso, j'ai arrêté la photo et repris le sport. Pas de temps à perdre face à des politiques d'obsolescence programmée obscènes.

avatar Vivid | 

Bref, il restera toujours des gens, on ne peut que l’espérer qui dans n'importe quel domaine aime passer du temps a faire travailler leurs méninges, vivre quoi !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR