Apple et ARM dans la ligne de mire d'Alder Lake, les futurs processeurs hybrides d'Intel

Mickaël Bazoge |

À l'occasion du CES, Intel a dévoilé une feuille de route bien garnie, ainsi qu'une surprise : la 12e génération de puces baptisée Alder Lake ! Les premiers représentants de cette famille seront disponibles dans la deuxième moitié de l'année — si tout va bien, ce qui est souvent le problème avec le fondeur.

Alder Lake, c'est en quelque sorte l'équivalent de Lakefield pour les ordinateurs de bureau. Lancé en juin dernier, les processeurs Lakefield sont gravés en 10 nm et leur architecture combine puces puissantes et puces économes (lire : Intel lance ses premiers processeurs Lakefield pour PC pliables ou à deux écrans).

Ce qui n'est pas sans rappeler la configuration big.LITTLE d'Arm, utilisée par Apple dans ses propres puces : la M1 possède ainsi quatre Firestorm (performances) et quatre Icestorm (efficacité énergétique). Chez Intel, c'est moins évocateur, mais plus bucolique : les cœurs puissants d'Alder Lake sont baptisés Golden Lake et les cœurs économes Gracemont.

Alder Lake sera gravée en 10 nm SuperFin, le même processus que pour les processeurs Tiger Lake (11e génération). Intel nourrit manifestement une grande ambition pour cette architecture hybride x86, parlant même de « fondation » pour ses futurs processeurs de portables et de PC de bureau. Là aussi, c'est un discours qui ressemble beaucoup à ce qu'Apple est en train d'accomplir sur l'ensemble de ses gammes de produits avec une architecture inspirée de l'A14.

Pour aller plus loin :
Tags
avatar Silverscreen | 

@YetOneOtherGit

Il n’empêche, c’est le rôle des services de com d’allumer des contre-feux même pour des petits feux.

Mais je ne suis pas d’accord : aussi puissant et incontournable que soit Intel actuellement, le client qui vient de quitter son navire et de décider de les concurrencer sur son segment historique (CPU Desktop et Laptop) a les poches autrement plus profondes et dépense plus qu’eux en R&D...
J’aurais l’un de mes plus gros clients qui s’établit de l’autre côté de la rue avec plus de fric en banque et un produit qui fait le buzz, je ne serais pas serein du tout...

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"Il n’empêche, c’est le rôle des services de com d’allumer des contre-feux même pour des petits feux."

Ce n’est pas simplement de la com c’est dans la road map depuis longtemps.

« L’hypercritique. C’est l’excès de critique qui aboutit, aussi bien que l’ignorance la plus grossière, à des méprises. C’est l’application des procédés de la critique à des cas qui n’en sont pas justiciables. L’hypercritique est à la critique ce que la finasserie est à la finesse. Certaines gens flairent des rébus partout, même là où il n’y en a pas. Ils subtilisent sur des textes clairs au point de les rendre douteux, sous prétexte de les purger d’altérations imaginaires. Ils distinguent des traces de truquage dans des documents authentiques. État d’esprit singulier ! à force de se méfier de l’instinct de crédulité, on se prend à tout soupçonner. — Il est à remarquer que plus la critique des textes et des sources réalise de progrès positifs, plus le péril d’hypercritique augmente. En effet, lorsque la critique de toutes les sources historiques aura été correctement opérée (pour certaines périodes de l’histoire ancienne, c’est une éventualité prochaine), le bon sens commandera de s’arrêter. Mais on ne s’y résignera pas : on raffinera, comme on raffine déjà sur les textes les mieux établis, et ceux qui raffineront tomberont fatalement dans l’hypercritique. »

Charles-Victor LANGLOIS & Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques, Paris, Kimé, 1992 (1re éd., Paris, Hachette, 1898).

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"et de décider de les concurrencer sur son segment historique"

A bon Apple est en concurrence avec Intel 😳😳😳🤯🤯🤯

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"J’aurais l’un de mes plus gros clients qui s’établit de l’autre côté de la rue avec plus de fric en banque et un produit qui fait le buzz, je ne serais pas serein du tout..."

Tu as perdu un gros client mais ce gros client n’en devient pas pour autant un concurrent il n’est pas sur le même marché que toi 😎

Tu échafaudes des constructions ne reposant que sur une vision douteuse des réalités, du marché, du business... 😉

avatar ArnaudB | 

"Une tempête dans un verre d’eau ne touchant qu’un microcosme très loin d’être représentatif des réalités du marché. 😉"
Absolument pas. pour ce qui est du marché grand public vers qui la com est orienté la perception est réelle et finira par imprégner les autres marcher. Tu as peut-être une vision d'un monde d'arriéré qui ne connait ni internet ni la technologie. Mais je crains bien que ce monde là n'existe plus. Si le monde d'avant avec JPP et thalassa reste encore vivant il a largement muté et les gens sont tout autant informé sur les tech que sur l'augmentation du prix des tomates.

avatar YetOneOtherGit | 

@ArnaudB

"pour ce qui est du marché grand public vers qui la com est orienté la perception est réelle et finira par imprégner les autres marcher"

Dans tes rêves peut-être 🙄

Tu connais quoi des réalités du marché grand public ?

Tu connais quoi des motivations d’achat de la plus grande part de ce marché ?

Tu confonds microcosme et réalités du marché comme beaucoup ici.

avatar YetOneOtherGit | 

@ArnaudB

"Absolument pas. "

Pour un tel propos à l’emporte-pièce péremptoire il faudra avancer des arguments un peu sérieux sur ce qu’est le marché et comment il pourrait basculer rapidement vers des offres ARM.

Strictement aucune structure sérieuse de prospective n’envisage cette bascule à un horizon d’une lustre.

avatar BordelInside | 

@ArnaudB
"Absolument pas. pour ce qui est du marché grand public vers qui la com est orienté la perception est réelle et finira par imprégner les autres marcher."

Tu te bases sur quoi pour affirmer ça ?

En tous cas, dans mes cercles familiaux, amicaux et pros (qui, de part mon métier contiennent un paquet d'informaticiens) pratiquement personne n'est au courant de l'existence des M1 - les rares qui le sont n'ont qu'une très vague idée de ce que c'est et s'en foutent, leurs habitudes et usages sont sur PC et y resteront - beaucoup en sont même encore à croire qu'on ne peut pas faire tourner Windows sur un mac...

Je ne suis pas sûr que la "révolution" du M1 aille très au-delà des déjà adeptes du mac - ça pourra être un argument de vente mais à mon avis lent et limité - pas de lame tsunami.

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"J’ai du mal à croire que les annonces d’Intel d’une architecture miraculeusement plus agile ne soient pas opportunistes dans ce contexte..."

Tu as peut-être du mal mais c’est absolument impossible : on ne se lance pas sur ce type de choses dans cette temporalité court terme.

C’est dans les tuyaux et dans les rumeurs depuis fort longtemps et ce n’est nullement une « innovation » issue d’une inspiration de ce qu’à fait ARM. Les approches hétérogènes sont anciennes et d’une évidence tenant du lieu commun de nos jours.

Bref absolument pas une réaction à chaud et désespérée 😉

avatar huexley | 

"Si tout va bien"

Abandon ship

avatar Moonwalker | 

It’s too late. Bye bye darling. Have a good time.

avatar MKO | 

Perso je n’y comprends plus rien à la dénomination des processeur Intel.

avatar Hasgarn | 

Et Apple va sortir, pas annoncer, le M1x (ou M2 mais c'est pas la question) qui va faire 200 à 300% qu'Intel dans 6 mois (à peu de chose pret).

Intel est mal, vraiment mal…

avatar Adodane | 

Intel fait des annonces au CES, macgé trouve le moyen de comparer à Apple et de tout ramener à l’écosystème ... idées étriquées 🤦‍♂️

avatar Glop0606 | 

C'est là où l'on voit toute la puissance d'Apple quand le hardware et software sont développés conjointement. Intel, AMD, même ARM, auront beau avoir de super plans sur la comète, si il n'y pas le software derrière, ça restera juste une bonne intention. Ca marchera, ça sera pas mal, mais voilà... Par exemple, Huawei contraint/forcé adopte la stratégie d'Apple. Ca sera intéressant de voire comment leur Harmony OS/Processeur vont s'imposer en Chine. Ca va même être passionant s'ils arrivent à se rapprocher d'Apple au niveau performance/intégration. On aura peut être une bonne bataille technologique. Personnellement, qu'est ce que je serais ravis de voire une telle initiative en Europe. Un pôle technologique à la manière d'un Apple où l'on développerait software/hardware conjointement mais à notre manière, disons de façon plus open-source/interopérable/standard. Une concurrence plus saine en sorte. Le pire/meilleur c'est que nous en avons la possibilité mais il manque la coordination...

avatar Mike Mac | 

Pour bien se convaincre que l'ARM n'est pas une vague de fond, il suffit d'aller sur des sites d'infos généralistes PC & Co, et vous verrez une majorités d'infos évoquant Intel pour les matériels quand la téléphonie n'est pas au rendez-vous.

Exemple :

https://www.minimachines.net/

Et comme il n'y a rien en PC ARM à moins de 500 €, hors Chromebooks, ce n'est pas prêt de changer.

Les performances et la faible consommation de l'Apple M1 sont remarquables mais le grand public ne monte pas de la vidéo en 4K multicouches avec trucages tous les jours. Et ceux qui baladent leur ordinateurs ne font pas forcément des grandes sessions de travail en dehors du bureau ou du domicile.

Mutation il y aura, mais elle sera lente pour le grand public acheteur de PC...

avatar YetOneOtherGit | 

@Mike Mac

", il suffit d'aller sur des sites d'infos généralistes PC & Co"

Et ajoutes à ça la proportion finalement bien faible des cibles fréquentant ce type de sites plus ou moins « technophiles » 😉

Sans parler des effets de la grande campagne Intel Inside qui était une première pour un acteur de ce type et qui fait encore qu’Intel est le seul fabriquant de CPU bénéficiant d’une réelle notoriété dans le grand public 😉

avatar Mike Mac | 

@YetOneOtherGit

Tu as parfaitement raison de remarquer que sur ces sites on est déjà chez des geeks technoïdes dont fort peu envisagent une conversion Windows Intel (ou AMD) vers Apple M1. D'ailleurs le site cité a fait un papier enthousiaste sur l'Apple M1.

Alors le vulgum pecus qui achète son PC chez Carrefour, Auchan, GrosBill ou LDLC n'est pas prêt d'avoir l'étincelle divine ARM pour une conversion prochaine.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR