Coronavirus : comment bien nettoyer ses produits Apple ?

Sabrina Fekih |

Alors que l'épidémie de coronavirus se propage, nos objets peuvent rapidement devenir nos pires ennemis. Parmi les recommandations du ministère de la Santé, il est recommandé de ne pas prêter les objets de la vie quotidienne et de nettoyer ses appareils, notamment les écrans tactiles et les claviers que nous utilisons quotidiennement et qui peuvent être de véritables nids à bactéries.

Vouloir éliminer les germes est une chose, mais attention à ne pas ruiner vos appareils avec des produits abrasifs et/ou des méthodes de nettoyage inadaptées. Apple donne quelques conseils sur son site, mais ceux-ci ne permettent que de nettoyer les traces de doigts et autres résidus poussiéreux.

Pour nettoyer votre iPhone

Avant toute chose, vérifiez que l'iPhone est débranché de toute source d’alimentation externe et qu'aucun périphérique ou câble n'est branché à l’appareil.

iPhone 11, iPhone 11 Pro, iPhone 11 Pro Max

Bénéficiant d'une meilleure résistance à l'eau, ces iPhone peuvent être nettoyés en profondeur sans trop de risque contrairement à leurs prédécesseurs. Apple préconise d'utiliser un chiffon microfibre légèrement humidifié avec de l'eau tiède et du savon. Pour éliminer les bactéries il est possible d'utiliser des lingettes anti-bactériennes. Vérifiez bien que celles-ci soient sans javel.

Des produits spéciaux sont également disponibles sur Amazon, notamment la gamme de produits Whoosh! anciennement utilisée dans les Apple Store pour nettoyer les iPhone, iPad et Mac en exposition.

iPhone XS, iPhone XS Max, iPhone X, iPhone 8, iPhone 8 Plus, iPhone 7

Pour ces iPhone, on évite l'eau tiède et le savon. Il est préférable de se limiter aux lingettes (sans javel) et aux chiffons micro-fibre légèrement imbibés de produits antibactériens adaptés aux écrans ou d'isopropanol et d'eau.

Veillez à ne pas :

  • Laisser s'introduire de l'eau ou tout autre substance liquide dans les entrées pour périphériques.
  • Utiliser des lingettes trop humides, essorez-les au préalable.
  • Utiliser d'aérosol, de solvant, ni aucun produit abrasif

Utilisez uniquement un chiffon doux, de type microfibre. Les serviettes en papier, les chiffons en coton ou matériaux similaires peuvent endommager l’appareil.

Il est possible de se procurer un nettoyant qui utilise de la lumière UV pour éliminer les bactéries. N'oubliez pas de nettoyer également les coques de vos produits et les accessoires.

Pour nettoyer écran, trackpad, souris Touch Bar…

Éteindre et débrancher le Mac, utilisez une lingette antibactérienne, que vous aurez préalablement essorée. Passer la lingette sur l'intégralité du Mac en évitant une pression trop importante qui risquerait de laisser s'échapper du liquide et d'endommager les touches. Utiliser un chiffon en microfibre propre pour sécher votre appareil et éliminer les traces laissées par la lingette.

Pour l'écran, reproduire le même procédé. Il est possible d'utiliser un nettoyant destiné aux écrans en veillant à ne jamais le vaporiser directement sur l'appareil.

Attention à bien éviter les ouvertures des périphériques. N’utilisez pas d’aérosol, de solvant ni des produits abrasifs ou contenant du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée).

Concernant la Touch Bar et Touch ID, Apple conseille d'utiliser un chiffon avec uniquement de l'eau.

Nettoyage de votre Apple Watch

Le savon, les produits nettoyants, les matériaux abrasifs, l’air comprimé et les sources de chaleur externes peuvent endommager votre Apple Watch et ne doivent pas être utilisés.

Vous pouvez toutefois passer votre Apple Watch sous un filet d’eau à chaude température pendant 10 à 15 secondes en veillant bien à sécher l'appareil correctement avec un chiffon microfibre ensuite.

Pour faire face au virus Apple a augmenté le personnel de nettoyage dans ses Stores, installé des gels antibactériens et demandé aux employés de désinfecter les produits en exposition de manière plus fréquente.

Pour aller plus loin :

Tags
avatar IceWizard | 

@Dim
"Enfin oui elle raconte n'importe quoi, je confirme. Après je ne suis pas responsable de ce que les gens raconte tu sais.
Moi j'apporte ma pierre à l'édifice."

Le Mardi 3 Mars (nous sommes le 6 Mars), le directeur général de l'OMS a donné une conférence de presse.

https://www.who.int/fr/dg/speeches/detail/who-director-general-s-opening...

La version française :

"Bonjour et merci encore d’être présents, dans la salle ou en ligne.‎

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai reçu un très beau cadeau ‎de la RDC, de mon Afrique natale. Cela fait maintenant deux ‎semaines qu’aucun cas de maladie à virus Ebola n’a été notifié et ‎aucun patient n’est actuellement sous traitement.‎

C’est une très bonne nouvelle, non seulement pour moi mais aussi ‎pour le monde entier. Je me souviens à quel point le monde était ‎inquiet à propos de la maladie à virus Ebola et en particulier pour ‎les milliers d’agents de santé qui ont fait tant de sacrifices pour ‎lutter contre cette maladie et pour en arriver là où nous sommes.‎

Mais alors qu’une épidémie semble se terminer et que le combat ‎semble fini sur un front, une autre épidémie devient de plus en plus ‎complexe.‎

À ce jour, 90 893 cas de COVID-19, dont 3110 mortels, ont été ‎notifiés dans le monde.‎

Au cours des 24 dernières heures, la Chine a notifié 129 cas, le ‎chiffre le plus bas depuis le 20 janvier.‎

Hors de Chine, 1848 cas ont été notifiés dans 48 pays et 80% de ces ‎cas se trouvent dans trois pays seulement: la République de Corée, ‎la République islamique d’Iran et l’Italie.‎

Douze pays supplémentaires ont notifié leur premier cas et 21 pays ‎comptent maintenant un cas. ‎

‎122 pays n’ont notifié aucun cas.‎

Les mesures que ces pays nouvellement touchés prennent ‎aujourd’hui permettront d’avoir une poignée de cas seulement.‎

Nous comprenons que les gens ont peur et sont dans l’incertitude. ‎La peur est une réaction naturelle de l’être humain face à toute ‎menace, en particulier quand cette menace n’est pas bien comprise.‎

Mais grâce aux nouvelles données que nous recevons, nous ‎connaissons de mieux en mieux ce virus et la maladie qu’il cause.‎

Ce n’est pas le virus du SRAS, ni celui du syndrome respiratoire du ‎Moyen-Orient (MERS), ni celui de la grippe. Ce virus est particulier et ‎a des caractéristiques spéciales.‎

La COVID-19 et la grippe provoquent des symptômes respiratoires et ‎se propagent de la même manière, par les petites gouttelettes ‎expulsées par le nez et par la bouche des personnes malades.‎

Mais il y a quelques différences importantes entre la COVID-19 et la ‎grippe.‎

Premièrement, d’après les données dont nous disposons à ce jour, ‎la COVID-19 ne se transmet pas aussi facilement que la grippe.‎

Les personnes infectées par le virus grippal mais qui ne sont pas ‎encore malades sont des vecteurs importants de transmission, ce ‎qui ne semble être le cas pour la COVID-19. ‎

D’après les données provenant de Chine, 1% seulement des cas ‎notifiés sont asymptomatiques et les symptômes apparaissent dans ‎les deux jours dans la plupart des cas.‎

Certains pays recherchent des cas de COVID-19 à l’aide de systèmes ‎de surveillance de la grippe et d’autres maladies respiratoires. ‎

La Chine, le Ghana, Singapour et d’autres pays ont trouvé très peu ‎de cas de COVID-19, voire aucun cas, de cette façon. ‎

Le seul moyen d’avoir une certitude est de rechercher des anticorps ‎anti-COVID-19 chez un grand nombre de personnes, et plusieurs ‎pays mènent actuellement de telles études. Ainsi, nous pourrons ‎mieux apprécier l’extension de l’infection dans les populations au ‎cours du temps.‎

L’OMS a élaboré des protocoles sur le déroulement de ce type ‎d’études et nous encourageons tous les pays à mener ces études et ‎à communiquer leurs données.‎

La deuxième grande différence est que la COVID-19 entraîne des ‎manifestations plus graves que la grippe saisonnière.‎

Beaucoup de gens dans le monde sont immunisés contre les ‎souches de virus de la grippe saisonnière mais le virus de la COIVD-‎‎19 est un nouveau virus contre lequel personne n’est immunisé. ‎Cela signifie que davantage de personnes sont susceptibles d’être ‎infectées et que certaines d’entre elles tomberont gravement ‎malades. ‎

À l’échelle mondiale, environ 3,4% des personnes atteintes de la ‎COIVD 19 dont le cas a été notifié sont décédées. À titre de ‎comparaison, la grippe saisonnière tue généralement moins de 1% ‎des personnes infectées.‎

Troisièmement, nous disposons de vaccins et de traitements contre ‎la grippe saisonnière mais, pour le moment, il n’existe ni vaccin ni ‎traitement spécifique contre la COVID-19. Cependant, des essais ‎cliniques de traitements sont actuellement menés et plus de ‎‎20 vaccins sont en cours de mise au point. ‎

Et quatrièmement, on n’envisage même pas d’endiguer la grippe ‎saisonnière car c’est tout simplement impossible. Mais pour la ‎COVID 19, c’est possible. Nous ne recherchons pas les contacts pour ‎la grippe saisonnière mais les pays doivent le faire pour la COVID-19 ‎car cela permettra d’éviter les infections et de sauver des vies. Il est ‎possible d’endiguer cette maladie.‎

Pour résumer, la COVID-19 se propage moins facilement que la ‎grippe, les personnes qui ne sont pas malades ne semblent pas être ‎des vecteurs de transmission, les manifestations de la COIVD-19 sont ‎plus graves que celles de la grippe, il n’existe encore ni vaccin ni ‎traitement, et la maladie peut être endiguée et nous devons donc ‎tout faire pour l’endiguer. L’OMS recommande par conséquent une ‎approche globale.‎

En raison de ces différences, nous ne pouvons pas traiter la COVID-‎‎19 comme la grippe.‎

Mais il y a assez de similitudes grâce auxquelles les pays ne partent ‎pas de zéro. Depuis des décennies, de nombreux pays investissent ‎dans le renforcement de leurs systèmes de détection de la grippe et ‎de riposte.‎

Le virus de la COVID-19 étant aussi un agent pathogène respiratoire, ‎ces systèmes peuvent être, doivent être et sont adaptés à la ‎COVID 19.‎

Mais nous sommes inquiets de constater que les capacités de ‎riposte des pays sont compromises par les perturbations de plus en ‎plus graves de l’approvisionnement en équipements de protection ‎individuelle provoquées par l’augmentation de la demande, la ‎constitution de réserves et l’utilisation abusive de ces équipements.‎

À cause de ces pénuries, les médecins, les infirmiers et les ‎infirmières et les autres agents de santé en première ligne sont mal ‎équipées et donc en danger lorsqu’ils s’occupent de patients ‎atteints de la COVID 19, compte tenu de l’accès limités à divers ‎articles, dont les gants, les masques médicaux, les masques de ‎protection respiratoire, les lunettes de protection, les masques ‎faciaux, les blouses et les tabliers.‎

Nous ne pouvons pas enrayer la COVID-19 si nous ne protégeons pas ‎nos agents de santé.‎

Les prix des masques chirurgicaux ont été multipliés par six, ceux ‎des masques de protection respiratoire N95 ont plus que triplé et ‎ceux des blouses ont doublé.‎

Les livraisons peuvent prendre plusieurs mois, la manipulation des ‎marchés est généralisée et les stocks sont souvent vendus au plus ‎offrant.‎

L’OMS a expédié près d’un demi-million d’équipements de ‎protection individuelle dans 47 pays mais les stocks diminuent ‎rapidement.‎

L’OMS estime que, chaque mois, 89 millions de masques médicaux, ‎‎76 millions de paires de gants d’examen et 1,6 million de paires de ‎lunettes de protection seront nécessaires pour la riposte à la ‎COVID 19.‎

L’OMS dispose de lignes directrices sur l’usage rationnel des ‎équipements de protection individuelle dans les établissements de ‎santé et sur la gestion efficace des chaînes d’approvisionnement.‎

Nous collaborons également avec les gouvernements, les fabricants ‎et le Réseau de chaînes d’approvisionnement pour les pandémies ‎afin d’augmenter la production et de garantir l’approvisionnement ‎dans les pays où la situation est critique et ceux à risque.‎

On estime que l’approvisionnement en EPI doit augmenter de 40% ‎au niveau mondial.‎

Nous appelons à nouveau les fabricants à accroître d’urgence la ‎production pour satisfaire cette demande et garantir ‎l’approvisionnement.‎

Et nous avons appelé les gouvernements à prendre des mesures ‎pour inciter les fabricants à augmenter la production, par exemple à ‎alléger les restrictions à l’exportation et à la distribution des ‎équipements de protection individuelle et des autres fournitures ‎médicales.‎

Une fois encore, c’est une question de solidarité. L’OMS à elle seule ‎ou l’industrie à elle seule ne peut pas résoudre ce problème. Il faut ‎que nous collaborions pour que tous les pays puissent protéger les ‎personnes qui nous protègent.‎

Je vous remercie.‎"

Il a l'air nettement moins convaincu que toi, par le coté pas trop dangereux du Covid-19. Il affirme aussi que le taux de mortalité mondiale est de 3,4% sur 100 cas identifiés. Effectivement, il dit qu'il a aussi des cas non identifiés, sans donner de chiffres contrairement à toi, expliquant que l'OMS manque d'informations sur le sujet, et que seules des études sur une grande quantité de population, avec des analyses de sang pour chercher des traces d'anticorps permettront d'avoir des chiffres, un jour ..

Par contre, toi .. tu est absolument certain de ce chiffre de 0,7% de mortalité par personne infecté, parce que c'est le chiffre OFFICIEL de l'OMS, dont le directeur de l'OMS affirme OFFICIELLEMENT qu'on ne le connait pas ENCORE !!! Toutes mes félicitations .. Tu fais aussi dans le retour d'amour ?

-----
Pour résumer ce long post :

- Le directeur de l'OMS dit que le Covid-19 est plus grave que la grippe. @Dim affirme que non !

- Le directeur de l'OMS dit qu'on ne connait pas encore le taux de mortalité par patient infecté. @Dim affirme que l'OMS a donné un chiffre officiel de 0,7%

- Le directeur de l'OMS dit que le taux de mortalité est de 3,4% par patient PRESENTANT LES SYMPTÔMES de la maladie, et que c'est grave. @Dim affirme que ce n'est pas grand chose !!

Qui croire ? J'ai bien une petite idée, mais je laisse chaque lecteur se faire une opinion ..

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

“Et je reçois facilement 10 mails sur le sujet par jour”

Essaie de les lire et de les comprendre.

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

“Dans le reste du monde, il a été mesuré à 0,7%”
Comme en Europe où il est de 3% (en France 1,5%, Allemagne 0%, Italie 6%)

0,7%, c’est le taux en Corée, qui est loin d’être “le reste du monde”.

Tu as un côté assez fascinant.

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

“Tu vas l'appeler au téléphone, pour lui signaler son erreur ?”

Dîmenas aime raconter n’importe quoi.
Ses motivations m’échappent un peu...

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Dîmenas aime raconter n’importe quoi.
Ses motivations m’échappent un peu..."

Ha ben zut 🤪
J’ai failli lui répondre comme quoi je le préférais quand il parlais d’un sujet qu’il connaît et qu’il était moins rageux , quoi que, quand il abordait un sujet en maitrise (quand il parle Apple seule sa testostérone s’exprime)
Je me suis fait avoir tu crois ? 😭
Il est donc à l’autre extrême de ceux qui se méfient trop du virus ?
Bon ben ça m’apprendra 😎

avatar vince29 | 

D'où tu sors ces chiffres ?
3400 morts pour 100.000 cas avérés cela fait au moins 3.4% (et potentiellement plus vu que seuls 55% des cas ont connu une issue (guérison ou décès)).
Pour arriver à 0.7% cela voudrait dire que seuls 20% des cas sont détectés.

avatar Steve Molle | 

Il y a bcp plus de 100 000 cas. La plupart sont symptomatiques ou symptômes bénins (rhume et/ou toux lambda). Ton pourcentage ne veut rien dire. Cf émission sur france inter cet après-midi.

avatar Dimemas | 

@vince29 : A ton avis ? De mon slip assurément

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

“N'importe quoi !
NON MAIS STOP !
Le taux est de 0,7% officiellement, c'est le chiffre de l'OMS premièrement.”

Oui, stop.
Il n’y a aucun taux “officiel” (rien que le terme est absurde).
En-suite, le directeur de l’OMS qui est un homme prudent, lui, évoque dans son point de synthèse du 3 3/2020 un taux observé de létalité en divisant le nombre de décès par le nombre de cas diagnostiqué et obtient 3,4%.
Il rapporte que les observations montre que le COVID-19 est une maladie rarement asymptomatique.

avatar Pas-un-philosophe | 

Je vois pas en quoi les méthodes de nettoyages comportent des cancérigènes majeurs

La plupart de la mortalité par cancer a pour origine tabagisme alcool (pancréas, vessie, ORL, poumon) ou le régime alimentaire (colorectal)...

avatar occam | 

@adrien1987

Sans parler de l’agent produisant le pire stress oxydant sur la planète : O2.
Il est avéré que le taux de mortalité des personnes exposées à une atmosphère contenant de l’O2 est, à terme, de 100%.

avatar Bigdidou | 

@occam

“Il est avéré que le taux de mortalité des personnes exposées à une atmosphère contenant de l’O2 est, à terme, de 100%.”

Au delà de la blagounette, l’O2 est effectivement un gaz très toxique, et ça ne fait pas si longtemps que ça qu’on connaît bien les effets délétères des hyper oxygénations médicales, même si c’est connu depuis plus longtemps chez le nouveau né et le nourrisson.

avatar gwen | 

@adrien1987

Taux de mortalité de l’humain 100%.

Autant y aller franchement du coup. :-)

avatar JOHN³ | 

@adrien1987

Tu peux te garder tes commentaires de ce type s’il te plaît ?

avatar noooty | 

@adrien1987

Ce n’est pas la même maladie, et le cancer n’est pas contagieux...
Évite ce genre de comparaison, plutôt de mauvais goût...

avatar SyMich | 

C'est bien la 1ère fois que j'utiliserai un antivirus sur mes produits Apple... 🥺

avatar etio6 | 

@SyMich

👍

avatar louisb | 

Débile arrêtez ce genre d’article. « Comment bien nettoyer ces appareils qui ont déjà tué des dizaines de personnes… d’esclaves pardon, à l’autre bout du monde »……
Consternant cette société sans cerveau
Désolé mais c’est vrai

avatar Dimemas | 

j'aurais pas mieux dit

avatar kinon | 

@louisb

Bien sûr comme des personnes soufrent des conditions de travail pour créer ces objet on ne devrait pas se protéger?
C'est tellement sensé.

avatar Steve Molle | 

Dites moi que c'est une blague........?

avatar monsieurg33K | 

Je mets tout au lave vaisselle avec de l’acide pour une désinfection intégrale. Vous pouvez ajouter quelques goutes d’huile essentielle de Citron ou d’Eucalyptus pour plus de fraîcheur.

avatar Dv@be | 

@monsieurg33K

👍.

avatar Sindanárië | 

@monsieurg33K

Le mieux c’est le micro-onde ! 20 minutes à 1000w et rien de vivant n’a survécu

avatar Maestrorocco | 

Vous êtes ridicules

Pages

CONNEXION UTILISATEUR