Le Pro Display XDR n’est pas au niveau des moniteurs de référence pour les contrastes

Nicolas Furno |

En présentant son Pro Display XDR vendu à partir de 6 000 € sans pied, Apple l’a comparé aux moniteurs de référence utilisés dans l’industrie de l’image. Des écrans vendus plusieurs dizaines de milliers d’euros, et avec des compromis sur la définition de l’image ou encore le maintien dans le temps de la luminosité maximale. La firme de Cupertino promettait ainsi pour son propre écran de 32 pouces une qualité Retina avec une définition 6K, une luminosité constante de 1 000 nits, des couleurs P3 et 10 bits ou encore « un contraste incroyable de 1 000 000:1 ».

La luminosité du Pro Display XDR est gérée par 576 LED contrôlées individuellement, ce qui permet à Apple d’afficher un contraste aussi élevé avec une dalle LCD.

Sur le papier, cet écran surpasse les moniteurs de référence sur plusieurs points, avec un tarif divisé par cinq ou plus. Une bonne affaire donc, mais la comparaison directe entre le Pro Display XDR et des moniteurs de référence n’est pas tendre pour l’écran d’Apple au moins sur un point. L’entreprise avait promis un contraste parfait, digne des dalles OLED, ce qui devait permettre d’afficher des noirs profonds et des couleurs très lumineuses à côté.

Pour compenser les limites du LCD dans ce domaine, Apple a placé 576 LED bleues derrière la dalle de son écran. Chaque point lumineux est contrôlé individuellement, ce qui permet d’éteindre complètement l’éclairage derrière une zone qui affiche du noir, et d’éclairer au contraire les zones qui doivent l’être. L’idée existait déjà dans le monde des téléviseurs, mais le Pro Display XDR l’a améliorée avec un plus grand nombre de sources lumineuses.

Est-ce suffisant pour autant ? La photo de comparaison publiée sur Twitter par Juan Salvo, étalonneur pour la télévision et le cinéma, est cruelle pour l’écran d’Apple. À ses côtés, deux moniteurs de référence 4K vendus entre 35 000 et 45 000 $, la cible parfaite d’Apple pendant son keynote. Leur définition est plus faible, mais comme vous pouvez le constater aisément avec cette image très contrastée, leur rendu est bien meilleur que celui de l’écran pommé.

Le Pro Display XDR entouré par deux moniteurs de référence conçus par FSI.

Dans le détail, le moniteur tout à droite a un contraste parfait grâce à son utilisation de deux panneaux LCD superposés, en contrepartie d’une luminosité moyenne. Celui tout à gauche offre une luminosité exceptionnelle de 3 000 nits, deux fois plus que le Pro Display XDR, en contrepartie d’un petit effet halo. Mais rien à voir avec le rendu du produit d’Apple, où la luminosité « bave » tellement que les boules rouges sont reliées par du gris.

Comme le note ce professionnel, cet effet n’est visible que sur les images les plus contrastées comme sur cet exemple. Sur une vidéo tournée en extérieur, le phénomène disparaît totalement, mais qu’importe, cela disqualifie le Pro Display XDR pour concurrencer un moniteur de référence. Il serait incapable de gérer les couleurs sur une séquence comme celle-ci s’il n’avait que l’écran d’Apple sous la main.

Comment expliquer une telle contre-performance ? Le choix de placer 576 LED derrière la dalle est impressionnant sur le papier, mais c’est bien trop peu pour un écran 32 pouces et 6K. Le Pro Display XDR gère la luminosité sur la base d’une grille de 32 pixels de large sur 18 pixels de haut. C’est suffisant pour que les barres autour d’un film en 16/9 soient totalement noires, mais ce n’est pas une grille assez fine pour les cas extrêmes, comme celui présenté plus haut, ou comme sur cet autre exemple publié par Vitaly Ishkulov. Un simple trait blanc sur un fond noir souligne ce défaut de l’écran.

Un trait blanc affiché sur un fond noir permet de mettre en valeur l’effet de halo du Pro Display XDR. Comme le note par la suite l’auteur de la photo, l’écran d’un iMac est plus agréable dans cet exemple, puisque le noir autour du trait blanc est moins profond. Un comble…

Au quotidien, ce ne sera pas un problème gênant et le Pro Display XDR conserve de très bons arguments en sa faveur, sa colorimétrie est excellente tout comme sa luminosité maintenue en permanence par exemple. Mais contrairement à ce qu’Apple avait affirmé lors de sa présentation, il ne peut pas remplacer les moniteurs de référence, pas dans tous les cas du moins.


avatar Glop0606 | 

Merci beaucoup pour toutes vos explications. C'est un réel plaisir à lire! C'est un peu HS, mais je me permets de vous demander si le fait d'étalonner les productions sur des matériels aussi "parfaits" ne nuit pas parfois au visionage du plus grand nombre? Un exemple me vient en tête: Games of thrones Saison 8 ép 3 avec la bataille nocturne. Je l'avais vu la première fois sur une TV FHD LCD un peu vieille, résultat on voyais rien et nombre de téléspectateurs avait mis en cause la production. J'ai revu le même épisode sur une télé récente, c'était magnifique de nuances de gris et bleu-nuit. Donc n'y a t'il pas un problème aujourd'hui entre des pros avec une technique toujours plus fine et ce que voit le spectateur avec son matos normal? (qui devient justement de plus en plus difficile à ajuster - quand je vais dans les réglages de ma Bravia, j'ai l'impression de devenir un ingénieur :))

avatar MacGruber | 

@Glop0606

J’ai grave la flemme de t’expliquer (parce je suis malade 🤕) mais le problème est plus ou moins ailleurs dirons-nous 😉

avatar pocketalex | 

@Glop0606

Je bosse dans la com', et non dans la production audiovisuelle pour le cinéma ou la TV, mais on a affaire aux mêmes soucis : les utilisateurs, à l'agence ou chez le client, qui ont un écran bas de gamme qui sape les détails, et qui nous demandent d'adapter la créa, les visuels, les films, pour qu'ils "passent" sur un écran de merde

Bien souvent ou refuse, ou on fait un micro adaptation pour faire plaisir mais sans dénaturer la création.
On a moins ce souci ces dernières années, car la qualité des écrans d'ordinateurs a fort heureusement bien augmentée, sans compter les utilisateurs sur mobile qui eux disposent tous à minima d'un écran IPS et au mieux d'un Oled

avatar mouahahaha | 

"Je bosse dans la com',"

Donc sans travail sérieux, on comprend mieux. :)

avatar pocketalex | 

@ mouahahaha

mouahahaha 😂🤣😂

avatar oomu | 

'Donc n'y a t'il pas un problème aujourd'hui entre des pros avec une technique toujours plus fine et ce que voit le spectateur avec son matos normal? ("

le matériel du spectateur évolue. il est "mouvant". Un studio et ses réalisateurs doivent donc faire un "pari". Faut il produire pour l'existant ou pour comment l’œuvre sera consommé relativement vite (ouvrant une 2eme vie) ?

Y a aussi la question du public visé, les souhaits du diffuseur, etc.

Peuvent se rajouter les contraintes d'un choix technique (je ne sais pas, en vrac : caméra numérique, outils de colorimétrie adapté pour une diffusion moderne, effets 3D ? exigence pour post prod FX, etc).

La prod a défendu le choix de la saison 8, peut être ont ils fait une mauvaise appréciation du public sur le moment, mais pour la dernière saison, ce n'est pas bien grave et ça peut être bénéfique quand la série sera revue plus tard.

Ce n'est pas un problème "aujourd'hui". Il a toujours existé. Le même genre de considération s'est posé avec le 16:9 (ou si on adapte pour qu'une télé 4:3 occupe tout l'espace, on peut détruire la vision des auteurs et la fluidité de la narration)

Y a des périodes de rupture, et une série comme Games Of Throne est à cheval sur l'une d'elle.

Concernant d'être un ingénieur Bravia, et bien justement l'Industrie vous a entendu, et LG et Samsung ont simultanément annoncé, au CES 2020, de nouvelles télé à acheter qui sont équipés de logiciels analysant et configurant automatiquement les paramètres (colorimétrie, interpolation, etc) en fonction du type d'oeuvre pour "restituer l'intention de l'artisteuh". (je ne plaisante pas).

C'est y pas une bonne occasion d'acheter une de ces délicieuses télés fines 8K ? ;)

----------------
Avec le passage généralisé au HDR, si les auteurs de séries (et de jeux vidéo) s'en emparent à fond, ça ne sera pas évident de fournir une oeuvre "optimale" pour toutes les générations d'équipements.

mais

Le matos "normal", ça tend à devenir vite des télés 4K aux qualités visuelles époustouflantes. Vous même avez déjà pu revoir l'épisode sur une télé "récente", où l'épisode a repris son sens.

-
ça me fait un peu penser au cinéma de Ang Lee et Peter Jackson qui ont travaillé leurs films en 120fps et 48fps (selon les cas). Ce qui a des conséquences profondes, mais dont on perçoit la pertinence que dans les conditions les plus à jours techniquement.

Gageons que ça donnera une 2eme, voir 3eme vie, à ces films un jour.

avatar Glop0606 | 

@oomu

Merci pour votre commentaire constructif qui me ferait presque regretter d’avoir investit en 2018 dans une 4k😅. Bien que tout soit cohérent dans votre propos l’accélération des nouvelles technologies/nouvelles normes rend très difficile l’adéquation entre la vision de l’artisteuh et sa réception dans de bonnes conditions, même dans le futur. Prenons Avatar, qui fut la vitrine de la 3D. Et bien aujourd’hui bonjour pour trouver une tv récente capable de restituer l’expérience de l’époque... je pense qu’il en sera de même pour le hdr 10 et autre Dolby vision certainement remplacés prochainement. Je pense que les producteurs et constructeurs devraient s’accorder sur une norme universelle et si possible open source et pérenne. Tout le monde y gagnerait.

avatar malcolmZ07 | 

Ben l'idée et de connecter le XDR display à un boitier SDI black magic de ce que j'ai lu. Apple et BM on travaillé ensemble pour que ça soit possible. Et aulieu de devoir re-filmer des scènes, on peut voir le résultat sur plateau et aussi en post-production en divisant les coûts par 3.
Je pense que vous n'avez simplement considéré la possibilité
forum.blackmagicdesign[.]com/viewtopic.php?f=21&t=104153

avatar MacGruber | 

@Theom

Thx man !

avatar PierreBondurant | 

@Theom

Très sympa de ta part d’avoir pris le temps de partager 👍🏻

avatar Hasgarn | 

@Theom

Une participation de qualité. Et j'en tire la même conclusion :)

avatar oomu | 

Le point du 6K, ce n'est pas de voir un travail 4K en 1:1 et de conserver de l'espace de travail pour une interface de logiciel ?

avatar Paquito06 | 

Y a des TV 5,000 nits au CES. Ca brille 😊

avatar JOHN³ | 

Oh la-la la Te-hon !

avatar Dark Phantom | 

Du coup, on se demande à qui s’adresse ce moniteur : trop cher pour les particuliers et pas assez pro pour les vrais pros du cinéma

avatar Dimemas | 

C’est la question en effet.

L’intervention de theom est franchement très très intéressante

avatar jean_claude_duss | 

c'est plutôt expliqué par Theom : les monteurs, les photographes, pour la 3D, les effets spéciaux... ca fait du monde !

avatar Dark Phantom | 

@jean_claude_duss

Bah ils préfèreront un LG comme avant

avatar jean_claude_duss | 

j'ai vu pleinnnnn de studios bosser avec des apple display alors que pour le même prix on a mieux ailleurs... apple va surement en vendre plein

avatar Krysten2001 | 

@jean_claude_duss

Ben non justement, il a ses caractéristiques proposés à lui

avatar fousfous | 

Ils auraient du le vendre à un tarif décent plutôt que de vouloir se comparer aux moniteurs de références pour augmenter artificiellement les prix.
C'est sûrement un très bon écran mais il n'est pas assez impressionnant pour justifier son prix, il n'a rien d'exceptionnel (et même pas 8K).

avatar pocketalex | 

@fousfous

il est surement vendus à son prix, je ne sais pas, il faut quand même rappeler que si il est "moins bien sur les contrastes noirs dans certains cas" par rapport à des moniteurs de référence, ces derniers coutent 30 000€ ou plus ... Ils sont trop chers ceux la aussi ?

Par contre, il est vrai et je le partage avec toi, que la résolution 6K m'a quelque peu étonnée. Je m'attendais à un 8K, surtout que le Mac Pro est LA machine de montage vidéo 8K.

Peut-être aura t'il un grand frère ?

avatar pagaupa | 

C’est balot pour un écran de ce prix!
Preuve en est encore qu’entre le papier et la réalité, Apple a encore du boulot!

avatar mouahahaha | 

Bah ça alors le fameux écran qui fait aussi bien que les beaucoup plus cher ne ferait au final pas aussi bien. Qui l'eût cru ?

Dans l'univers d'à côté, ya bien des écrans qui ont un contraste (dynamique) de 50 000 000: 1. Enfin ça c'est un constrate utiliser par les marketeux qui essai de vendre leur bouse. Fallait pas s'attendre à un miracle avec celui la quand on utilise le même genre de ficelles. :)

Et après certains vont encore oser nous dire qu'apple ne traffique pas les chiffres pour jouer au kikitoudurdelafichetechnique pour attirer les pigeons. :)

avatar Krysten2001 | 

@mouahahaha

L’écran est à ses proposes caractéristiques que les ecran a 30K n’ont pas ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR