Fermer le menu
 

Non, Nvidia ne bride pas ses cartes à la demande d'Apple

Nicolas Furno | | 10:18 |  27

Create.Pro, spécialiste des Mac Pro d’antan remis à neuf, croit avoir trouvé une information qui, si elle était vraie, serait effectivement assez incroyable. D’après le site, Nvidia aurait bridé les pilotes macOS de ses cartes graphiques pour laisser l’avantage à AMD. Ce serait un accord entre Apple et Nvidia : ce dernier peut vendre ses produits pour les utilisateurs de macOS, mais en contrepartie, il doit brider ses pilotes pour que les cartes graphiques AMD qu’Apple utilise dans tous ses Mac gardent l’avantage.

Cliquer pour agrandir

Autant le dire d’emblée : cela ne tient pas du tout la route. Alors certes, le site indique bien qu’il se contente de poser la question sans avoir de preuves, mais cela ne suffit pas. Il n’y a aucun accord entre Apple et Nvidia, pour un tas de raisons : le constructeur de cartes graphiques n’a pas besoin de l’accord du créateur des Mac pour proposer des pilotes pour ses produits s’il le souhaite.

N’importe quel fabricant de matériel peut développer des pilotes pour macOS. Apple peut les bloquer en interdisant leurs extensions du noyau, mais on ne voit pas bien l’avantage que l’entreprise pourrait en tirer. Et quand bien même, cela n’a jamais été le cas pour Nvidia, qui propose ses pilotes depuis des années sans problème connu. On pourrait alors arguer que c’est un accord secret entre les deux parties, mais cet argument ne tient pas davantage la route.

Comment penser que Nvidia bride volontairement les performances de ses produits à la demande d’Apple dans le seul but de rester à tout prix sur macOS ? La part de marché des Mac est ridicule pour le constructeur, d’autant que le dernier Mac officiel à intégrer ses cartes date de 2012. Une bonne part des utilisateurs de cartes Nvidia dans des Mac ont en fait installé des hackintosh, des PC avec macOS, et on peut avancer sans trop de risques qu’Apple ne se soucie pas de ce marché.

Mon hackintosh, avec une carte Nvidia à l’intérieur. Cliquer pour agrandir

Nvidia n’a de toute façon aucun intérêt à se maintenir à tout prix sur la plateforme. S’il propose toujours des pilotes macOS, c’est peut-être pour garder un pied dans l’univers d’Apple et peut-être améliorer ses chances de revenir dans les Mac un jour. Mais dans ce cas, ce n’est pas pour limiter ses propres produits et favoriser ceux de la concurrence. On pourrait même dire que Nvidia aurait intérêt à faire exactement l’inverse.

Create.Pro a mesuré une baisse des performances dans les pilotes de Nvidia entre macOS 10.12.3 et macOS 10.12.4, ce qui est intéressant en soi, même si on peut se demander pourquoi avoir choisi Sierra plutôt que High Sierra. Le site utilise cette mesure en guise de preuve, ce qui n’a en revanche aucun sens. Les mesures ont été faites avec Final Cut Pro et on sait que le logiciel de montage vidéo d’Apple est optimisé pour les cartes AMD, pas pour celles de Nvidia.

C’est logique, Apple optimise pour les Mac officiels vendus aujourd'hui, pas pour les anciens modèles et encore moins pour les hackintosh. Or, tous les Mac depuis quelques années sont équipées de cartes AMD, donc autant offrir les meilleures performances dans ce cadre-là. Le site ne précise pas, par ailleurs, s’il a utilisé la même version de Final Cut Pro pour toutes ses mesures. Il y a eu plusieurs mises à jour en parallèle de macOS, si bien que l’impact négatif pourrait être causé par Apple, plutôt que par Nvidia.

Les performances de Final Cut pro ont diminué au détour d’une mise à jour de macOS qui s’accompagne toujours d’une mise à jour des pilotes Nvidia. Pour autant, est-ce un bridage ou la conséquence d’un autre problème ? Cliquer pour agrandir

Si l’on voulait mesurer les écarts de performance des pilotes Nvidia d’une version à l’autre, il faudrait le faire avec des applications optimisées pour ces cartes, par exemple celles d’Adobe. Et quand bien même, une baisse des performances ne signifierait pas qu’Apple a forcé l’entreprise à modifier ses pilotes. Il y aurait des dizaines d’explications plus probables qu’une limitation artificielle des performances, à commencer par des changements dans le système d’exploitation ou dans les apps utilisées.

Disons-le, nous sommes davantage du côté de la théorie du complot que du scandale. La vérité est certainement beaucoup plus simple : le constructeur optimise son système d’exploitation et ses apps pour le matériel qu’il utilise, et donc pour AMD. De son côté, Nvidia propose toujours des pilotes macOS, mais la part de marché des Mac est si faible qu’il ne met pas de moyens suffisants pour les optimiser au mieux.

Et c’est pourquoi, même si les cartes de Nvidia sont plus puissantes en général que celles d’AMD à tarif égal, les performances mesurées sur macOS sont en faveur d’AMD et non de Nvidia. Ce n’est pas une faveur faite à Apple, c’est la conséquence de choix techniques et commerciaux de ces dernières années.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


27 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Crkm 12/01/2018 - 22:46 (edité)

NON, Apple ne bride PAS les anciens terminaux iOS, combien de fois faudra-t-il le répéter !!!

🙄

avatar alfatech 14/01/2018 - 08:51 via iGeneration pour iOS

« Comment penser que Nvidia bride volontairement les performances de ses produits à la demande d’Apple dans le seul but de rester à tout prix sur macOS ? La part de marché des Mac est ridicule pour le constructeur, d’autant que le dernier Mac officiel à intégrer ses cartes date de 2012. »

C’est pas 2012 mais fin 2013

Pages