Le Magic Keyboard avec pavé numérique se tord sous les doigts

Nicolas Furno |

Le Magic Keyboard avec pavé numérique est un excellent clavier, avec une frappe sèche, mais pas autant que sur les derniers MacBook (Pro), avec une configuration de touches complètes, avec du Bluetooth et du filaire en option… bref, il y a beaucoup à aimer dans ce produit, à condition d’accepter de payer le prix fort demandé (lire : Test du Magic Keyboard avec pavé numérique). Il est aussi extrêmement fin, ce qui est esthétiquement plaisant et qui peut avoir des avantages sur le plan ergonomique. Mais cette finesse peut aussi jouer des tours, comme plusieurs utilisateurs l’ont noté.

Un lecteur nous a envoyé cette photo de son clavier obtenu en même temps qu’un iMac acheté au début du mois d’octobre. Depuis, le clavier n’a pas bougé du bureau, mais après quelques semaines d’utilisation, ce lecteur a noté que le clavier n’était plus vraiment plat. Les bords sont surélevés, comme si le clavier avait été plié en son milieu, c’est parfaitement visible sur son bureau clair et sur ces photos.

Le clavier devrait être parfaitement plat, ce n’est plus le cas sur cet exemplaire. Cliquer pour agrandir
Le clavier devrait être parfaitement plat, ce n’est plus le cas sur cet exemplaire. Cliquer pour agrandir

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de Magic Keyboard avec pavé numérique voilé pendant une utilisation normale. Plusieurs personnes s’en plaignent depuis quelques semaines, insistant à chaque fois sur le fait que l’appareil n’avait jamais bougé. Et d’ailleurs, après avoir reçu le témoignage de notre lecteur, j’ai vérifié sur l’exemplaire que j’utilise tous les jours depuis la sortie du produit, en juin dernier. Et à ma surprise, mon clavier est aussi plié, exactement comme le modèle du lecteur.

Le bureau sur lequel je l’utilise est noir, si bien que ce n’est pas aussi visible que pour le lecteur. Néanmoins, le clavier est bel et bien plié et on peut le constater en appuyant sur la gauche ou sur la droite. C’est particulièrement sensible au niveau du pavé numérique, il y a quelques millimètres de vide entre la surface du bureau et le bas du clavier.

Si je n’avais jamais réalisé que mon clavier était plié, c’est que ce n’est absolument pas gênant au quotidien. Il faut appuyer assez fort sur les côtés pour le lever comme sur la vidéo et ce n’est jamais quelque chose que je ferais naturellement en l’utilisant. Même en utilisant le pavé numérique, le clavier reste sur le bureau sans bouger, ce qui serait particulièrement pénible.

Néanmoins, cela n’est en rien une excuse pour Apple. Le constructeur vend son Magic Keyboard avec pavé numérique à 150 € et à ce tarif, on attend un produit de meilleure qualité, qui ne plie pas en usage courant. Le problème est certainement à chercher du côté de la finesse extrême du produit et l’usage exclusif d’aluminium. Faute de renfort dans un matériau plus résistant, l’aluminium finit par plier simplement à l’usage à peu près au milieu, là où il n’y a pas de patin.

On a une bonne idée pour Apple : pourquoi n’utiliser que deux paires de patin sur le clavier ? Un patin tout le long limiterait certainement le problème. Ou alors un clavier légèrement plus épais, mais autant demander la Lune. Cliquer pour agrandir
On a une bonne idée pour Apple : pourquoi n’utiliser que deux paires de patin sur le clavier ? Un patin tout le long limiterait certainement le problème. Ou alors un clavier légèrement plus épais, mais autant demander la Lune. Cliquer pour agrandir

Ce clavier semble si fragile qu’il arrive même que certains exemplaires soient tordus dès leur arrivée, ce qui implique qu’ils aient été pliés pendant le transport. D’après nos informations, la batterie pourrait être aussi responsable de quelques problèmes, mais ce serait plus rare.

Dans tous les cas, notre lecteur a obtenu facilement un échange standard de la part d’Apple. Si vous avez, vous aussi, un Magic Keyboard avec pavé numérique tordu, n’hésitez pas à contacter AppleCare ou à prendre rendez-vous en boutique. Cela ne réglera pas le problème fondamental, mais vous aurez au moins un clavier parfaitement plat… pendant quelques semaines.

Et puis, apprenez à avoir une frappe très douce et super légère, c’est un clavier fragile. (?)

[MàJ à 15h30] : Aymeric, un lecteur du Canada, nous a envoyé des photos de son clavier, voilé lui-aussi… et acheté il y a seulement 24h.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Source
merci Samuel
avatar Karb0ne | 

Je reste plutôt suspect sur ce type de problème, en effet on peut constater tout les jours au bureau que certaines personnes ne tape pas avec les doigts mais avec des burins sur leur clavier ! Sans connaître la méthode d’usage on ne peut pas inculper Apple d’une mauvaise qualité.

avatar GJosephfr | 

Astuce : Prenez un marteau et tapez fermement sur les côtés du clavier en le tenant bien...et tout rentrera dans l’ordre ?

avatar LisbethSalander | 

Cela me fais penser, en parlant de hype et d’achat par marqueur, au type à qui on demande pourquoi il préfère les produits Apple et qu’il répond «  car c’est la marque que tous les artistes utilisent «  lol.
La vidéo est sur YouTube et révélatrice d’une frange des clients d’Apple ( image hype ).

avatar Orus | 

150€ pour une qualité digne d'un clavier chinois à 20€.
Apple ne rime plus avec grand chose.

avatar NerdForever | 

C'est surtout la faute aux 4 petits plots en dessous mis aux 4 coins. Vu la longueur du clavier des plots supplémentaires au milieu s'imposaient pour éviter que le poids des mains courbe l'aluminium...

avatar Moonwalker | 

Bon sang !

Ce ne sont pas les mains ou la pression de frappe qui sont responsables de la courbe.

C’est l’alliance des deux matériaux, plastique et aluminium.

Le clavier est stable.

avatar NerdForever | 

Le pire c'est qu'il est vraiment trop souple... m'en suis servi posé entre deux sous-mains et il était devenu inutilisable... car trop courbe à cause de l'épaisseur des sous-mains, ce qui faisait qu'il ne posait plus à plat après... heureusement une simple nuit posé à l'envers sur des crayons sur l'extérieur et des livres sur le dessus lui ont redonné une forme convenable... mais c'est plus un clavier chewing-gum pour le coup...

avatar NerdForever | 

Un clavier chewing-gum qui fait du bruit... et qui "ploc" quand il est trop
tordu...

avatar Jean-Jacques Cortes | 

On voit là le résultat de l'abandon de la politique de contrôle de la qualité des produits Apple. Avec Tim Cook au pouvoir, les produits Apple sortent trop tôt, sans être soigneusement vérifiés, truffés de bugs et mal construits. Tout ça à cause de la cupidité des dirigeants plus préoccupés de s'en mettre plein les poches à coup de stock options, que de créer les meilleurs produits informatiques au monde. Tim Cook est le pire CEO de l'histoire d'Apple, même Steve Ballmer chez Microsoft n'a pas fait autant de dégâts.
Je ne suis plus le fan inconditionnel des produits Apple comme dans le passé, et pourtant j'ai commencé l'informatique sur l'Apple ][ Plus de mon lycée en 1982.

avatar jazz678 | 

@Jean-Jacques Cortes

« Tim Cook est le pire CEO de l'histoire d'Apple, même Steve Ballmer chez Microsoft n'a pas fait autant de dégâts. »

Vous serez quand même (j’espère) d’accord pour reconnaître que factuellement tout vous contredit. Et je ne parle pas uniquement des ventes. Ce qui est curieux c’est que tous ceux qui argumentent dans votre sens sont absolument incapables d’expliquer pourquoi Apple est dans une aussi bonne forme. Meilleure que sous SJ.
Les données objectives et concrètes existent pour le prouver.
Ce qui serait bienvenu, ce seraient que vous puissiez apporter des éléments concrets, mesurables, vérifiables.
Au delà du simple « c’était mieux avant » rabâché maintes et maintes fois

« Tout ça à cause de la cupidité des dirigeants plus préoccupés de s'en mettre plein les poches à coup de stock options, »

Absolument toutes les sociétés qui fonctionnent sur un système d’actionnariat (salariés ou financier) sont dans ce cas. Ce n’est pas propre à Apple et en aucun cas ce n’est systématiquement une contre indication au bon fonctionnement d’une société.

avatar fte | 

@Jean-Jacques Cortes

"Tim Cook est le pire CEO de l'histoire d'Apple"

Il est probablement le meilleur CEO d’Apple. Il a mené l’entreprise très très haut, et ce n’est pas fini.

Je ne parle pas que des ventes, mais de l’outil industriel, la stratégie technologique, etc.

Après, que les produits soient résolument grand public et que les "power users" (dont je suis) soient insatisfaits, est une réussite de stratégie commerciale bien menée.

Enfin bref. La santé économique d’Apple parle pour son CEO. Même se je n’aime plus leurs produits.

avatar fabyann | 

Pour info, je viens de faire changer gratuitement mon clavier voilé . Appel mercredi, coursier le jeudi pour l’échange. Simple, propre, efficace, apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR