Fermer le menu
 

Témoignages : ces créatifs qui quittent le Mac

Florian Innocente | | 14:00 |  124

Le hackintosh comme roue de secours

Les réponses à ce dépit ont pris plusieurs formes. Il y a ceux qui ont opté pour garder macOS mais se séparer du Mac. Leur solution : le hackintosh. Photographe et auteur de BD, Xololth1 écrit en « avoir marre d'être pris pour un pigeon ». Il s'est fait aider par un ami pour assembler une machine qui n'a pas d'équivalent avec l'offre Mac d'aujourd'hui : « j'ai choisi de payer pour une configuration musclée à un prix raisonnable. Avec un "rack de 6 disques durs pour mes sauvegardes" à l'intérieur de la machine et non pas étalés sur mon bureau. » Une référence au Mac Pro 2013 qui a pris le parti de déporter tous les périphériques de stockage vers l'extérieur avec le soutien de plusieurs prises Thunderbolt.

Il ajoute : « j'ai un Eizo Color Edge 27" qui coûte le prix de ma nouvelle machine et qui ne brille que par la qualité de son affichage mat et non Retina. Il est, lui, garanti 5 ans en standard ». Est-ce que ce futur écran d'Apple pour les pros aura une dalle mate lui aussi ? La Pomme n'a rien dit de plus à son sujet.

Le "hackintosh Pro" réalisé par Dan Counsel, cofondateur de l'éditeur Realmac.

Arrivé sur Mac il y a 10 ans, lechat666 jongle entre After Effects, Premiere, Photoshop, Illustrator, Cinema 4D et Lightroom. Il regrette d'avoir perdu en mobilité car son MacBook Pro de 2012 est insuffisant aujourd'hui. Cependant la gamme actuelle ne lui convient pas avec le tout soudé sur la carte-mère et les écrans brillants : « c'est juste pas possible du tout, surtout lorsque je travaille sur des images sombres ». Pour sa station de travail, les lacunes du Mac Pro l'ont conduit à se faire un hackintosh :

RAM extensible. 32 Go de RAM aujourd'hui, bientôt 64 Go alors que les MacBook Pro sont limités à 16 Go… Carte graphique puissante car je fais dorénavant du rendu 3D CUDA et il n'y a plus de NVIDIA chez Apple. Pouvoir jongler avec mes SSD, gérer mes stockages. Le SSD soudé ou format propriétaire est un gros frein. Le prix tout doux (1 500 €) est un bonus.

Sa prochaine étape est un switch à 100 % vers le PC pour augmenter encore ses capacités d'évolution matérielle, même s'il aimerait « vraiment » rester sur macOS.

Inspiré par notre feuilleton sur le hackintosh, iNeo a monté le sien pour moins de 2 000 € (il le détaille dans le forum) : « je suis Mac user depuis près de 25 ans — créatif dans la pub — et pour la première fois j'ai dérapé… o_O. La politique d'Apple envers les pro est de plus en plus incompréhensible ! »

A switché !

Des lecteurs comme Hellix06, [MGZ] Shralldam, Diego1968, patrick mantout, ont préféré l'option Windows. Ils ne se sont pas offert un magnifique Surface Studio (qui est encore moins évolutif qu'un iMac), mais des PC montés sur mesure. Un choix préféré à celui du hackintosh où le choix des composants oblige à davantage de prudence pour éviter les incompatibilités avec macOS.

La situation s'est renversée, c'est Microsoft aujourd'hui qui essaie de se comparer favorablement à Apple.

Selon son domaine d'activité, l'opération est facilitée par la nature multiplateforme de pas mal d'applications de création. Logic Pro, édité par Apple, est l'une des quelques exceptions qui mettent des bâtons dans les roues des candidats au switch. Mais que ce soit pour des titres de 3D, de traitements photo ou toute la collection Adobe, on retrouve immédiatement ses outils.

Patrick, qui liste les composants de son PC fait maison, écrit :

Ce qui m'a fait agir ainsi n'est pas une question financière, je ne suis pas intéressé par un hackintosh, je ne veux pas faire des économies, je veux "juste" un ordinateur puissant avec lequel je puisse utiliser Photoshop, Maya, Blender, Unity 3D… et faire de la programmation. Ce qui est dramatique avec les dernières machines de bureau d'Apple, c'est leur carte graphique. Vu le prix proposé, c'est particulièrement scandaleux de se retrouver avec une petite carte graphique toute "pourrie" d'un portable.

Lorsque j’utilise des logiciels comme Unity 3D, Maya 3D, Blender 3D, j’ai l’impression d’avoir une station de travail entre les mains. Les performances des logiciels 3D sont fabuleuses et le fait de pouvoir travailler sur un 32 pouces 4K sans aucun ralentissement est particulièrement génial. Il n’y a aucune différence d'interface dans ces logiciels entre mon ancien iMac et cette machine.

Au diable le Mac, une loupe grossissante par-dessus un écran iPhone et ça suffit pour bosser. Crédit : Boris Cargo. Cliquer pour agrandir

Il est intéressant de relever ce point où la dépense nécessaire à un bon équipement n'est pas forcément un frein chez des utilisateurs pointus. Ils sont prêts à investir une bonne somme, sauf qu'ils estiment ne plus en avoir pour leur argent chez Apple.

Ainsi, Diego1968, illustrateur, animateur 3D, Motion designer et directeur artistique, depuis 20 ans sur Mac, juge qu'Apple n'offre « plus de solution viable et pérenne ». Il a ajouté cette année un PC à ses trois Mac Pro pré-2013 :

Pour moi le prix n'est pas un critère majeur, je suis professionnel et ce faisant je suis en mesure d'amortir mon investissement grâce à mon travail et mon statut. La puissance par contre est primordiale ! Je n'utilise aucun logiciel Apple. Adobe et Maxon sont mes principaux éditeurs de logiciels. Je continue sur mes Mac jusqu'à leur mort… après je ferais définitivement le saut PC pour mes nouvelles machines.

« Dois-je vraiment me tourner vers un Mac pour exécuter des travaux de création ? » demande [MGZ] Shralldam, graphiste et enseignant en création numérique. Il a monté sa tour PC pour utiliser à fond After Effects et Cinema 4D notamment. Poser la question, c'est y répondre : « Autrefois on ne se la posait même pas… Désormais, je pense qu'Apple donne plus l'image d'un confort d'utilisation global, plutôt qu'une longueur d'avance dans certains domaines ».

On a vu d'ailleurs au lancement du curieux Surface Studio que Microsoft draguait sans ambiguïtés la clientèle des graphistes et créatifs au sens large. Son ordinateur est aussi fermé qu'un iMac, il ne conviendra aucunement à ceux qui veulent une tour remplie de logements d'extension, mais il offre une autre approche du monobloc.

Le passage à Windows ne se fait pas toujours sans mal. Quelques lecteurs soulignent cet aspect, jusqu'à refuser de tenter l'expérience et préférer prolonger leur séjour sur Mac. Mais pour d'autres, une fois que l'on est dans ses applications, la différence entre les plateformes s'estompe, surtout lorsque le moteur sous le capot pousse bien plus fort que sur le Mac.

Évolutivité du Mac Pro, révision de l'iMac pour des usages professionnels, boitier externe avec une carte graphique… les doléances de Hasgarn sont très proches de ce qu'Apple a promis ou brièvement évoqué cette semaine. Seulement, il va falloir ronger son frein avant que tout cela ne prenne forme.

Phil4170 est de ceux qui se désolent de la situation actuelle mais n'envisagent ni le hackintosh ni Windows. Un peu comme Sœur Anne, il surveille l'horizon, probablement comme beaucoup d'autres utilisateurs qui gardent leur attachement au Mac tout en voyant leur patience s'éroder.

En tant qu'architecte, je suis bien entendu sensible à la beauté des choses, et avoir un bel ordinateur est agréable. Même s'il faut pour cela payer un peu plus cher (mais de manière raisonnable). Mon impression aujourd'hui est qu'Apple oublie qu'elle est un fabricant informatique et que ses produits sont des outils. Qu'il y ait une recherche du meilleur design, c'est normal, c'est même sa marque de fabrique, mais là je trouve que des choix technologiques sont sacrifiés sur l'autel du design, et ça ce n'est pas tenable.

Le prochain Mac Pro devra répondre à ce challenge : marier le beau avec le fonctionnel. Rien d'impossible, Apple sait aussi le faire, des photos dans des livres d'histoire le prouvent.

Cliquer pour agrandir
  • Les réponses complètes à cet appel à témoins et d'autres qui n'ont pu figurer dans cette synthèse sont à retrouver dans ce fil de discussion.
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


124 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar boris cargo 10/04/2017 - 17:35

@anotherbitethedust

oui, Modo. C'est le soft 3D que j'ai utilisé ainsi que Affinity Photo

avatar JadEstuaire 10/04/2017 - 07:26

Pour avoir des créatifs parmi ses clients Apple doit avoir ses propres "créatifs" imaginant des outils exceptionnels 🤓

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 08:15

C'est assez curieux ce focus sur le mac pro pré 2013.
Pour autant que je me souvienne le mac pro a été le seul ordinateur extensible chez Apple. Avant 2006 et le passage chez Intel, c'était avec du matériel dédié et souvent (très) cher.
puis de 2006 à 2013 on a pu utiliser des composants plus standard (mémoire et carte graphique) ce qui a permis pas mal d'évolution....
Donc on se focalise sur 7 années dans l'histoire d'Apple, 7 années pendant lesquelles un ordinateur a permis des évolutions.
Je sais bien que l'on pouvait démonter son portable ou son imac, mais ce n'était pas vraiment prévu.

au final ce "PC" aura vraiment marqué.



avatar sebasto72 10/04/2017 - 08:57 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Pas d'accord, même le G4 Cube était démontable facilement (avec une chouette poignée intégrée pour l'extraire de son support) et changer RAM, carte graphique et disque dur. (3,5" !)
Les plus aventureux changeaient également le CPU.

Les iBook pre-Intel permettaient de changer leur RAM ou d'ajouter la carte WiFi après coup, le disque dur c'était moins simple, mais possible.

Sans parler des desktop G3 beiges, bleus et g4 gris qui ont toujours été ouverts.

Pour les portables, la RAM soudée c'est juste naze. La CG Intel, c'est bien juste pour préserver la batterie. Le prix d'entrée pour en avoir une vraie est trop élevée.

Pour le format des SSD, le NVme ça se comprend vues les perfs, par contre. Mais pourquoi le figer à l'achat, punaise ! ;)

avatar françois bayrou 10/04/2017 - 12:56

"Les iBook pre-Intel permettaient de changer leur RAM"

Jusqu'à l'unibody, RAM + HD étaient changeables assez facilement.
beaucoup de macbook pro se sont retrouvés avec un 2eme disque dur à la place du "superdrive"

avatar fte 10/04/2017 - 09:19 via iGeneration pour iOS (edité)

@Paul Sernine

J'ai bricolé et augmenté tous mes Mac de ces 25 dernières années.

Mon dernier Mac est un iMac 2010, qu'aucune nouvelle machine depuis 2012 n'a été à la hauteur de remplacer et dieu sait qu'il en a besoin. J'ai changé son processeur, remplacé le disque dur, augmenté la mémoire, enlevé le drive optique et ajouté un SSD, et finalement remplacé le disque pas un autre SSD.

J'ai toujours au moins augmenté la mémoire et le stockage. Parfois plus. Je me souviens de mon vénérable Mac II, transformé en IIfx par changement de carte mère.

Aujourd'hui tout est soit propriétaire, soit soudé, soit collé, et très inaccessible pour autant qu'y accéder soit d'un quelconque intérêt.

C'est pour ça que j'ai un PC.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 09:52

@fte et @sebasto72

je reprend vos termes : "les plus aventureux", "bricolé"

J'ai bien évidement "bricolé" deux imacs, un portable, mais il reste que ces ordinateurs n'ont pas été prévu pour cela. Je "bricole" avec plaisir. mais les imacs n'ont pas été prévu pour changer de disque ou de carte wifi. sinon cela serait plus simple.

Franchement pour le G4 cube (un gros fantasme quand je l'ai vu pour la première fois) on trouvait des cartes graphiques facilement... non. c'était pas prévu pour cela.

Je comprend très bien la frustration de ne pouvoir ouvrir et modifier sa machine, j'ai (j'ai eu) la même. Mais ce besoin est partagé par une minorité d'utilisateur (pro et non pro). Le gars qui bosse chez IBM ou SAP sur son mac, si cela ne fonctionne plus, il appelle sa maintenance. Il n'ouvre pas sa machine.

Le tout soudé est naze, mais il permet de la finesse et correspond a une tendance de fond chez les constructeurs. Combien de fabriquant de PC portable permettent de changer sa RAM... Ce qui est dommage c'est que cela arrive sur les fixes.
Après, et cela n'engage que moi, mais je pense que l'on a atteint un palier de performance. La puissance des proc est plus ou moins stable, de même que la vitesse de la RAM. La vitesse des SSD croit, mais pas autant entre chaque génération qu'entre le HDD et le SSD. Donc entre deux génération de macbook (par exemple entre un 2013 et un 2016), la hausse de perf est due à la carte graphique. Qui elle ne peut être changée. Donc acheter un portable maintenant c'est bénéficier de bonnes tech pour les 4 ou 5 prochaines années.
Reste la contrainte du prix.... et de la qualité.

au bureau je suis sous PC, c'est mon 5ème en 10 ans. franchement c'est lourd de devoir changer aussi souvent (2 HP 3 Sony)...

avatar fte 10/04/2017 - 12:45 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Il y a une différence entre pas prévu pour être modifiable, et on pourrait arguer que nombre de Mac ont pendant très longtemps été prévus pour l'être au moins au niveau mémoire et stockage, et prévu pour ne pas être modifiable.

Aussi, je dis bricoler affectueusement. Le terme juste est modifier. Mais même si je modifie mes Mac et mes PC selon mes besoins, même s'ils sont totalement prévus pour être modifiés, je bricole. J'aime ça. Je ne bricole pas ma comptabilité par exemple, la différence étant que je n'aime pas ça.

avatar Jazzride 10/04/2017 - 10:45

changer ram et HD n’a rien d'un bricolage. ce que vous nous dites c'est que le fait de pouvoir changer un pneu usagé sur une voiture relève du bricolage.

Pourvu qu'apple ne produise JAMAIS de voiture. elles ne seraient utilisables que sur des chemins (très privés) Itunes, et jetables dès lors que les Ipneus seraient usés.

les ordis apple sont DEVENUS jetables
avant ils étaient DURABLES
et apple s'étonne d'un tel foirage ? ah vraiment ?

il était temps qu'elle se remette en question.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 10:59

@jazzride

"changer ram et HD n’a rien d'un bricolage. ce que vous nous dites c'est que le fait de pouvoir changer un pneu usagé sur une voiture relève du bricolage."

En gros oui. Si je veux changer une roue sur ma voiture, je remarque que... je n'ai plus de roue de secours (en option sur presque tout les modèles). Avant on faisait sa vidange soit même, maintenant on va au garage (sinon l’électronique nous rappelle que l'on a pas fait son entretien). Entre nous je ne connais personne qui change son pneu (avec un démonte pneu et tout. Ce n'est plus possible sans matériel spécifique).
Ma voiture n'est pas jetable pour autant.
Un mac qui dure 5 ans n'est pas jetable. Mon propos est de dire que si l'on achète un macbook (j'insiste sur le portable) on aura pas de révolution tech (genre hdd vs ssd) dans les 5 prochaines années. donc pas besoin d'en changer.
Si l'on est un power user... on n'a pas intérêt à être sous mac, sauf à avoir de gros moyens.

"il était temps qu'elle se remette en question." oui mille fois oui. mais pas forcément pour les raisons que vous évoquez (de mon point de vue : les ports et le prix)

avatar macinoe 10/04/2017 - 12:14

Sauf que si vous avez une voiture qui n'a plus de roue de secours, c'est que vous l'avez choisi.
Des voitures avec roue de secours ça existe toujours. De même que faire soit même sa vidange est possible.

Tout comme existent toujours des ordis évolutifs.

Votre argument du "ça se fait plus ma pauvre dame, il faut s'adapter" n'est donc pas valide.

avatar debione 10/04/2017 - 15:05

Même que dans certain pays, il est interdit de ne pas avoir de roue de secours (comme les triangles de panne, ou la trousse de premier secours...)

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 18:26 (edité)

Globalement d'accord, mais
- vous ne choisissez pas votre véhicule en fonction de la présence d'une roue de secours...
- idem pour le PC

Concrètement c'est seulement l'un des critères.

par exemple mes critères (qui ne reflète que mon utilisation et ma petite personne et ne sont pas transposable à vos utilisations):
- léger
- batterie
- si possible un bon écran (ou facilité de branchement d'un écran externe)
- assez puissant
- tourne sous windows.
- une (très très) bonne sauvegarde.
je trouve ce que je peux chez Apple ou je vais voir ailleurs en fonction de ces contraintes. Pour le moment seule la sauvegarde fait pencher la balance en faveur des mac. C'est peu.

Si je regarde ces critères, je ne trouve aucun PC dont les composants ne sont pas soudés... aucun
donc ça ne se fait plus et je m'adapte...

c'est le jeu ma pauv' Lucette :)

avatar fte 15/04/2017 - 10:07 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

En survolant très rapidement ces critères, je vois plusieurs machines qui correspondraient, avec sans doute quelques composants soudés mais beaucoup d'amovible aussi.

Chez Dell ou Asus en tout cas, il y a. Même que chez Dell, lorsqu'on regarde sous le capot, on découvre que tous les composants sont étiquetés soigneusement avec leur dénomination exacte pour un remplacement facilité... Apple ne m'y a pas habitué, ça m'a époustouflé lorsque j'ai fait cette découverte.

Pour le backup, j'utilise CrashPlan. A noter que ce logiciel, s'il fonctionne avec leur cloud de sauvegarde, fonctionne aussi entre machines personnelles et ce gratuitement et sans limitations. C'est une très bonne solution, qui a remplacé Time Machine depuis pas mal de temps et qui me sert aussi pour mes machines Windows. J'utilise et le cloud et mon propre serveur (Win Server) comme destination des sauvegardes. Je recommande chaudement.

avatar fte 10/04/2017 - 16:01 via iGeneration pour iOS (edité)

@Paul Sernine

- la roue de secours est obligatoire dans certains pays d'Europe.

- il y a une révolution technologique qui débute dans le commerce juste maintenant : Optane. Ces 5 prochaines années vont être intéressantes.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 18:17

"la roue de secours est obligatoire dans certains pays d'Europe."

quel rapport avec notre propos.

"Optane": oui j'y pensais. Cela apporte-il une différence fondamentale sur l'expérience utilisateur, par rapport à un SSD rapide (genre ceux d'Apple maintenant). Si oui, l'évolution est bloquée, mais en combien de temps va-t-elle se populariser ? La tech des SSD date des années 70 et les premiers disques à sortir du début des années 2000.

J'ai vu tellement de tech prometteuse disparaître que je me méfie un peu (qui se souvient de la mémoire holographique, du prejet Natal, ...)

avatar fte 11/04/2017 - 17:26 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Roue de secours : je n'en ai aucune idée, c'est toi qui en a parlé en disant que tu n'en avais pas.

Optane : au vu des premières applications concrètes qu'Intel met en avant, et que Kaby Lake apporte le support nécessaire et que des barettes Optane arrivent dans le commerce ces prochaines semaines... Très synthétiquement, une mémoire qui ne s'efface pas est un phantasme vieux comme l'informatique. Optane en est très très proche. S'il n'y a pas de problème d'industrialisation, ça va être une révolution similaire au SSD. Au moins. Peut-être plus encore.

Après, le futur, c'est le futur. Je ne sais pas le futur.

avatar MaksOuw 10/04/2017 - 15:20 (edité)

De mon côté, je me considère pas comme "créatif" (et je pense pas que mon métier fasse parti du monde des "créatifs", je suis développeur web) mais il y a plusieurs choses qui risque de me manquer en quittant macOS et les Macs portables :

- Simplicité d'utilisation de l'OS (clairement j'ai jamais autant été facilité sur un OS)
- Time Machine (parce que à ce que je sache Windows a pas intégré de vrai système de sauvegarde, et configurer des synchronisations de fichiers je trouve pas ça foufou)
- Un terminal (le portage du shell bash sous W10 est pas trop mal mais c'est pas encore ça)
- La batterie qui tient sacrément bien
- La finesse et l'élégance du portable (pas de rebords à l'écran, pas de plastique cheap etc.)

Je trouve vraiment dommage que plus on avance dans le temps, et plus les machines d'Apple soient cher (j'ai acheté mon rMBP 13" 1400€ en 2014, maintenant avoir une machine équivalente c'est 1700€ minimum quoi, faut pas déconner) et si peu évoluée niveau specs. Ok l'OS fonctionne à merveille (et heureusement), mais le matériel est pas performant du tout...

Après en tant que dev, je pense revenir au bon vieux dualboot Windows / Linux histoire de pas être emmerdé tous les 2 jours par les mises à jour du système etc. Heureusement que les outils que j'utilise quotidiennement sont multi-OS (Atom principalement, avec les configurations quasi identique pour les 3 OS).

Je pense garder mon MBP jusqu'à sa mort, et me monter une grosse configuration desktop pour travailler / jouer comme il se doit.

Si jamais vous avez des bons outils sous Windows pour faire des sauvegardes dans le même style que TM (et qui ne demandent pas de cloner le disque dur toutes les nuits haha) je suis preneur.

avatar en ballade 10/04/2017 - 15:36

La batterie qui tient sacrément bien pas sur les derniers MacBook pro et on trouve mieux sur certains pc
- La finesse et l'élégance du portable (pas de rebords à l'écran, pas de plastique cheap etc.) on trouve aussi beau voir plus beau. L'avantage du PC, le choix et si tu n aimes pas les rebords, DELL fait beaucoup mieux que Appl€.

avatar Madiba 10/04/2017 - 16:44

Ce que je ne comprends pas, c'est comment une boîte qui a des milliers d'employés de haut niveau et brasse des milliards de dollars, a pu perdre de vue des concepts aussi basiques qui ont fait son image et sa réputation. L'iphone est acheté par des millions de personnes qui possèdent des ordinateurs Apple, parce que ça va ensemble, tout simplement. En délaissant totalement un des composants, même s'il ne représente pas un gros chiffre d'affaires du total, il met en danger les revenus du futur iphone aussi. D'autant plus que la concurrence devient rude pour Apple dans les portables. Et enfin, tout le monde sait qu'il ne faut jamais miser que sur un seul produit... Peut-être faudrait-il envisager de remplacer le CEO?

avatar Bernard07 10/04/2017 - 17:08

Etonnant. Une enquête sur les pros qui ont abandonné le Mac, et ils sont là à répondre ! Des regrets ? Ou difficile de se passer de MacG ...?

avatar vrts 10/04/2017 - 18:42

@Bernard07 : toi t'as pas lu l'article...

avatar kino 10/04/2017 - 17:41 (edité)

Je fais de la video avec Final cut pro.
Cela fait quelque années maintenant que je n'ai plus de vrai mac.

J'ai un HP Z800 bi xeon 5680(watercooling d'origine HP), une ATI 7970, un disque SSD pour le système et 4x4to pour les données.

Le tout m'a coûté 1000 euros d'occasion.

J'en suis ravi.

avatar jmtweb 11/04/2017 - 17:45 (edité)

Article objectif. Pro ou particulier, nous sommes nombreux à partager ce ressenti si ce n'est quelques contradicteurs histoire d'amuser la galerie.
Je suppose que la pomme fait son mea culpa prenant conscience des réalités. Les vrais chiffres ne doivent pas être aussi bons que prévus...
C'est une bonne nouvelle car cela va leur permettre de se remettre en question et nous sortir des machines dignes de ce que nous méritons.

Pages