La Touch Bar interdite pendant des examens aux États-Unis

Florian Innocente |

La Touch Bar des MacBook Pro est persona non grata pour des examens aux États-Unis accueillant les futurs avocats. En Caroline du Nord, où l'épreuve se déroulera ce mois-ci, il y aura une communication préalable pour demander aux élèves propriétaires d'une telle machine de lever la main. Un technicien viendra désactiver l'affichage de la Touch Bar, comme le permet macOS.

En Californie, note MacRumors, c'est encore plus sévère. Les modèles avec Touch Bar sont interdits aux candidats au barreau de l'État lors de l'examen de février. Il leur faudra trouver un autre portable sous peine de se voir infliger un zéro et interdits de poursuivre l'examen.

D'après les organisateurs de ces épreuves, cette fonction intégrée s'avère « problématique » pour la participation à l'examen. Les candidats peuvent utiliser un logiciel baptisé SofTest qui occupe tout l'écran et bloque l'accès à d'autres applications pendant son fonctionnement. De façon à éviter que l'étudiant n'aille chercher des informations et réponses ailleurs.

Mais l'application en question n'a pas encore été adaptée pour prendre en compte un dispositif comme la Touch Bar. Probablement que les organisateurs craignent que cet autre écran ne permette de tricher en affichant des suggestions ou des informations utiles.


avatar teikoku | 

Pour une fois qu'elle pouvait avoir une vraie utilité !

avatar fte | 

@teikoku

Ah ah, excellent !

avatar C1rc3@0rc | 

Ben oui, mais non, en fait les smartwatch sont interdites depuis un moment dans les exam. Alors une smartwatch planquée sur un clavier, y a que les con(sommateurs) par trop futés qui s'y font prendre...

avatar occam | 

@teikoku

Exactement ma réaction immédiate. ?

Note personnelle : j'ai appris la chimie grâce à un prof qui non seulement encourageait les étudiants à établir des « fiches antisèche », mais les notait. L'élaboration de «cheatsheets» (avant l'heure, puisque précédant le PC) intelligents, succincts et bien structurés était une étape utile et nécessaire de l'apprentissage. Le but avoué de l'opération était d'assimiler la matière d'une telle manière que l'antisèche se rende inutile par sa propre élaboration.
Ce prof fut par la suite titulaire d'une des premières chaires de didactique de la chimie en Suisse. Des générations d'étudiants lui en savent gré.

avatar bompi | 

Je n'ai pas eu la chance d'avoir un tel professeur !

J'approuve cette approche : après tout, dans la vie professionnelle, on a souvent des documentations, livres, encyclopédies sous la main pour répondre sur des points où notre mémoire fait défaut.
Rien que savoir faire une fiche, donc résumer et condenser à l'essentiel est un bon travail (que j'ai toujours recommandé à mes minots). Et comme c'est un véritable travail, cela aide à mémoriser.

avatar r e m y | 

@occam

Je partage ce point quant à l'intérêt didactique de la réalisation d'antisèches... malheureusement à l'heure du numérique, on peut facilement imaginer que ceux qui utiliseraient leur touch bar pour y afficher des antisèches, iraient télécharger des apps toutes faites!

avatar harisson | 

@remy

"on peut facilement imaginer que ceux qui utiliseraient leur touch bar pour y afficher des antisèches, iraient télécharger des apps toutes faites!"

Je me demande si les "apps toutes faites" ne sont pas un faux problème, quand je vois certaines âneries que je peux lire sur wikipedia...

Et puis ça dépend beaucoup de la matière étudiée et l'évolution des métiers avec les progrès du numérique. L'IA va, à l'avenir, encore faire monter d'un cran les évolutions de l'apprentissage et l'exercice des métiers.

avatar Bigdidou | 

@harisson
" L'IA va, à l'avenir, encore faire monter d'un cran les évolutions de l'apprentissage et l'exercice des métiers"

Dans le mien, j'ai encore rien vu de très convainquant concernant l'aide au diagnostic ou à la prise de décision.
Par contre, l'accessibilité aux ressources documentaire par internet l'a transformé.
Sinon, je suis d'accord avec occam à propos des antisèches, avec une réserve.
On ne trouve à mon avis correctement l'information sur internet que si on sait assez précisément ce qu'on cherche, ce qui suppose des connaissances de base, ou de savoir que cette information existe (je sais pas si je m'exprime très clairement ;))
Donc oui, bien sur, pour les antisèches des étudiants, mais à condition qu'à coté ils aient appris les choses par coeur au moins une deux fois.

avatar harisson | 

@Bigdidou

On en est encore aux prémices et le temps que ça se généralise, il va en couler de l'eau sous les ponts.
De toute façon, dans le secteur médical, il y aura toujours besoin du facteur humain (peut-être même que, amha, ça améliorerait le secteur et qu'on reviendrait à une médecine moins "industrielle"... ou pas le facteur éco. est bien pénible sur ce plan).

Quelques articles récents que j'ai archivés :

http://www.numerama.com/sciences/227634-une-intelligence-artificielle-identifie-des-cancers-de-la-peau-mieux-que-les-humains.html
http://www.numerama.com/sciences/188174-une-ia-detecte-sur-une-patiente-une-leucemie-rare-ratee-par-les-medecins.html
http://medicalfuturist.com/artificial-intelligence-will-redesign-healthcare/

Il y a aussi des expérimentations privées : échographie à Georges-Pompidou

----
Concernant, le témoignage d'@occam, je le trouve pertinent mais bon tout le monde n'a pas la chance d'avoir de bons profs (voire pour eux de bons élèves) ^_^

Il y aura toujours besoin d'un socle de connaissances de base et de médecins parce qu'il faut savoir contrôler le "travail inorganique" des IA (sauf si on bascule à terme dans des idiocraties trumpiennes régies par le bouton rouge ^_^).

"On ne trouve à mon avis correctement l'information sur internet que si on sait assez précisément ce qu'on cherche, ce qui suppose des connaissances de base, ou de savoir que cette information existe (je sais pas si je m'exprime très clairement ;))"

Pour l'information (et la science), Il ne faut pas négliger la sérenpidité et l'information terrain non virtuelle ;)

La dernière info que j'ai découverte "par hasard" : http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/corps-humain-mesentere-ce-nouvel-organe-corps-humain-65775/

avatar françois bayrou | 

Jesse Pinkman ! Vous êtes démasqué ! Au trou !

avatar fte | 

@occam

Je fais de même avec mes étudiants. Leurs notes autorisées lors des exams. Je suis satisfait de la méthode.

avatar curly bear | 

Je l'utilise depuis quelques jours. Et je trouve cette TouchBar assez futée.

avatar Nom d'utilisateur | 

?

avatar Hideyasu | 

C'est possible d'afficher dessus un texte qu'on a tapé préalablement ?

avatar foxot | 

@Hideyasu

Oui, il y a bien des gens qui ont fait tourner doom dessus donc bon...

avatar BeePotato | 

Arf ! Il est de toute façon complètement stupide d’espérer pouvoir empêcher la triche si on fait passer un examen sur une machine personnelle dont l’utilisateur est administrateur. Il y a une certaine incohérence dans leur approche.

avatar Nom d'utilisateur | 

Totalement d'accord.

avatar r e m y | 

"A proctor can come to their seat..."
Ils doivent se faire examiner la touch barre par un proctologue?
:p

avatar zoubi2 | 

Arf !!

avatar deltiox | 

Qu'en pense Rachida Dati ?
Amis de la rédaction, il nous faut son avis ?

Sinon, autoriser des étudiants à utiliser leur propre machine, c'est osé

avatar didonc18 | 

bonjour,
Il y a quelque chose qui m'échappe (comme beaucoup d'ailleurs), soit le mac est ouvert et on a accès à la touch bare et donc à l'écran, soit il est fermé et on ne voit rien, ni l'un ni l'autre.

Que pourrais-je afficher sur la touch bar que je ne pourrais afficher sur l'écran? Si le tricheur est suffisamment "malin" pour afficher un texte défilant sur la touch bar, je doute qu'il ait des difficultés à faire la même chose sur une partie de son écran.
++

avatar Florian Innocente | 

@didonc18

Je pense que c'est une mesure avant tout préventive, face à une nouveauté dont ils ne savent pas comment elle pourrait être détournée (ou pas).

avatar r e m y | 

@didonc18

Tu n'as pas bien lu l'article.... l'application utilisée durant l'examen bloque tout l'écran. On ne peut rien y afficher qui ne soit contrôlé par l'application d'examen.
Par contre cette appli n'a pas encore été mise à jour pour contrôler également l'affichage sur la touchbar ...

avatar didonc18 | 

@remy
Effectivement je suis passé un peu vite sur le logiciel SofTest. Voila qui répond à ma question.
Merci
Bonne journée.

avatar jerry75 | 

Je découvre des mots ... j'apprécie macg pour la qualité de la plupart des commentaires et je me suis régalé en lisant les votres sur ce sujet.
Ceci dit n'étant pas tous des pontes je vais partager ma recherche, car les commentaires sont parfois si qualitatifs qu'ils dépassent de loin mes connaissances.
Pour ceux donc qui se poseraient la question : :-)

Sérendipité. "De Serendip, un nom antique de Ceylan, aujourd'hui le Sri Lanka. Un mot fabriqué par Horace Walpole, qui l'inventa sur la base d'un conte populaire dont les héros ne cessaient de découvrir des choses qu'ils ne cherchaient pas." Ergo : sérendipité, le don de faire par hasard des découvertes heureuses. »

avatar debione | 

Ah ouais, même quand il bug pas on peut pas l'utiliser...

====>>>>

CONNEXION UTILISATEUR