AMD veut revenir sur le devant de la scène des processeurs avec Ryzen

Stéphane Moussie |

Quasiment inexistant sur le marché des processeurs depuis des années, ou à tout le moins réduit à approvisionner l'entrée de gamme, AMD veut revenir en force l’année prochaine avec Ryzen, une toute nouvelle plateforme censée pouvoir rivaliser avec les produits Intel.

C’est en grande pompe qu’AMD a dévoilé hier son fer de lance composé de 8 cœurs et 16 threads cadencés à plus de 3,4 GHz de base. La firme de Sunnyvale a notamment fait valoir sa consommation inférieure au plus puissant processeur Intel, le Core i7–6900K (8 cœurs à 3,2 GHz), pour des performances similaires, voire meilleures. Le TDP de la puce AMD est de 95 W, contre 140 pour son rival désigné. Pour vous donner une idée, le processeur le plus puissant dans un iMac, le Core i7–6700K, a un TDP de 91 W.

Pour prouver ses dires, le fabricant a montré qu’il pouvait boucler une compression vidéo au format de l’Apple TV 3 avec Handbrake (sur Windows) en 54 secondes, contre 59 pour son concurrent.

Un bon résultat — à prendre avec les précautions d’usage puisqu’il est fourni par AMD — permis par la nouvelle architecture Zen et une panoplie de technologies qui ont des noms qui en jettent (le tout est regroupé sous la bannière SenseMI) :

  • Pure Power et Precision Boost gèrent la fréquence par paliers de 25 MHz au lieu de 100 ;
  • Extended Frequence Range permet de dépasser les cadences maximales si le système de refroidissement le permet ;
  • Neural Net Prediction et Smart Prefetch sont des manières d’optimiser les performances en anticipant les actions de l’utilisateurs grâce à ses habitudes.

Si AMD a voulu faire de cette conférence de presse un nouveau départ sur le marché des CPU, de nombreuses informations manquent encore pour voir s’il peut vraiment rivaliser avec Intel : performances mono-cœur, benchmarks indépendants, gamme de produits, prix… Réponses à toutes ces questions début 2017, au moment de l’arrivée des premiers processeurs Rizen.

Quant à savoir si Apple pourrait abandonner Intel au profit d’AMD, un site affirmait fin 2015 que ce pourrait être le cas, mais rien n’est venu accréditer cette rumeur depuis. Les nouvelles références AMD trouvées récemment dans macOS 10.12.2 sont liés à des GPU.


Source
avatar GoldenPomme | 

Vont pas donner les prix maintenant alors que ça laisserait le temps à intel de baisser les siens, autant laisser la concurrence dans le flou et les sortir aux derniers moments.

avatar en ballade | 

Tant mieux que AMD revienne dans la course. Ils avaient à une époque dépasser les performances de Intel avec l'Athlon qui malheureusement a subi la politique agressive du concurrent.

avatar Espcustom | 

Fut un temps où les proc AMD étaient meilleurs que les Intel...et leur cg sont loin d'être aussi mauvaises. C'est ce que je privilégie dans mon macpro.

Moi je dis que du bonheur cette concurrence. Ce sont pas des manchots ces gars la.

avatar rikki finefleur | 

On espere , on espere, car franchement intel se moque du monde depuis bien longtemps.

avatar PowerGlove | 

J'ai eu la "chance" d'avoir un bi-processeur AMD à l'époque ou j'étais sur PC, début des années 2000. Franchement je me suis juré plus jamais ça. Une des pires stations de travail que j'ai eu... impossible à refroidir. Des planages, alors que j'avais de la Ram ECC et une carte mère Tyan. De la merde en barre.
Intel avec le pentium 4 en mono proc était aussi voir plus performant et chauffait 2 fois moins.

avatar fte | 

J'ai suivi le stream sur Twitch. Des choses intéressantes ont été dites, il y a l'air d'avoir un potentiel derrière le discours public.

Mais je ne vais pas m'emballer. Je vais attendre bien tranquillement que des benchmarks de processeurs de série arrivent, avec des infos précises sur la dissipation thermique. AMD a fait pas mal de progrès sur ce plan cependant donc j'ai bon espoir de voir arriver quelque chose de sympa.

Quoiqu'il en soit, ces dernières années AMD a toujours été une alternative très intéressante pour de l'entrée ou du milieu de gamme, avec quelques avantages intéressants sur la concurrence Intel et Nvidia par ailleurs.

Le point le plus important est que les deux gros bouzins ont plus que besoin d'un challenger pour les secouer un peu. Je me réjoui qu'AMD les bouscule, j'espère en tout cas.

avatar iPop | 

* je tente
RISIBLE ?

avatar Frodon | 

Grave erreur de se relancer sur le x86. Ils auraient été plus inspiré d'investir dans l'ARM qui grignote de plus en plus de segments de marché et est en passe d'arriver sur les ordinateurs classiques (cf effort de Microsoft pour adapter Windows).

avatar iPop | 

@Frodon

Bah non le marché des jeux et professionnels est sur le desktop, hélas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR