Fermer le menu
 

Surface Book, le "One More Thing" du grand keynote de Microsoft

Florian Innocente | | 19:08 |  236

C'était au tour de Microsoft de dévoiler ses nouveautés matérielles et logicielles de fin d'année. Bracelet connecté, smartphones, tablettes hybrides… le géant qui est distancé par Google et Apple sur certains de ces secteurs majeurs a donné sa vision des choses lors d'une conférence à New York. Certains produits avaient fuité mais pas tous, notamment le suprenant Surface Book ! Microsoft a d'abord parlé des "petits" produits ou ceux qui n'ont pas encore de traduction commerciale, c'est à dire Le projet Hololens et le bracelet connecté Band.

Hololens avance

Annoncé il y a déjà plusieurs mois, le projet HoloLens avait déjà eu droit à une présentation plus concrète à la conférence E3 2015 de Microsoft en compagnie de Minecraft. Mais il était de retour lors de cet événement autour de Windows 10 avec à ses côtés le projet XRay. Celui-ci reprend le principe de la réalité virtuelle chère à Microsoft afin d’apporter le jeu directement dans votre salon.

À travers ces lunettes futuristes, on peut ainsi assister à une attaque de robot alors que la personne sur scène tient une sorte de PlayStation Move qui va lui servir à se défendre face à ses ennemis. On peut utiliser tout l’environnement qui est du coup destructible, et interagir avec lui pour se protéger.

Pas davantage d’informations sur une sortie commerciale, mais on a tout de même appris que le kit de développement sera disponible au premier trimestre 2016. Pour les développeurs Windows, la facture sera cependant salée : 3000 $. Pas de quoi inquiéter Microsoft qui se dit « convaincu que les développeurs feront de grandes choses » avec lui.

Band version 2

Le Microsoft Band en est à sa deuxième version. La première mouture du bracelet connecté n'avait pas marqué les esprits, il faut dire que Microsoft avait restreint sa commercialisation au territoire américain avant de le lancer en Angleterre. Comme le Zune avant lui, c'est le genre de produit où Microsoft entend bien marquer sa différence… sans que l'on comprenne sa réticence à tout faire pour le vendre au plus grand nombre.

Le Band 2 a minci, son design est plus élégant avec cet écran courbé, il fait nettement moins mastoc que le précédent. Il est doté d'un écran AMOLED (320 x 128) protégé par un verre Gorilla Glass 3.

crédit : The Verge

Le bracelet contient un GPS, un baromètre, un traqueur de sommeil, il suit la dépense en calories, les UV reçus, il dispense des conseils pendant l'effort et il est apte à mesurer le débit maximum d'oxygène consommé par un athlète pendant une activité physique (Vo2 max), une première selon Microsoft.

Comme les montres connectées, il envoie des notifications et Cortana peut être sollicitée (en anglais seulement) pour quelques tâches telles que l'ajout ou la modification d'un rendez-vous. L'autonomie annoncée est de 48h sans abuser du GPS avec une recharge complète au bout de 90 minutes.

Ce bracelet est toujours compatible avec Windows mais aussi iOS (iPhone 4s minimum) et Android, qui ont chacun une app pour collecter les données mesurées. Microsoft a listé plusieurs partenaires dont les apps et équipements vont s'appuyer sur le Band 2 (et pas uniquement dans un cadre sportif), tels que Strava, Runkeeper, Uber, Subway, Twitter, Facebook, etc. Ce bracelet coûtera 249 $, les précommandes vont ouvrir aujourd'hui avec une commercialisation le 30 octobre, sans détails encore sur les nouveaux pays concernés.

Lumia à refroidissement liquide

110 millions d'ordinateurs fonctionnent aujourd'hui avec Windows 10, a déclaré Panos Panay, VP Surface. Voyant dans ce chiffre un bon présage pour les ventes de smartphones Lumia qui seront équipés du même OS. Il faut l'espérer car la part de marché de Microsoft ne dépasse guère les 3% dans le monde.

Microsoft entend s'appuyer sur la fonction Continuum de Windows 10 où un smartphone se transforme quasiment en un PC standard lorsqu'on le branche à un clavier, un moniteur et une souris. À cet effet il y aura le Microsoft Display Dock avec une prise HDMI, un Display Port et un trio de prises USB.

Display Dock pour Windows Continuum

La nouvelle famille haut de gamme des Lumia est ainsi composée des 950 et 950 XL déjà aperçus au fil de rumeurs et de fuites. Tous les deux sortiront en novembre, avec leur version adaptée de Windows 10. Ces téléphones sont équipés d'un système que l'on voit rarement sur ce type d'appareil : un refroidissement liquide ! Rare mais pas inédit, en 2013, NEC avait lancé un Media X N-06E équipé aussi d'un tel dispositif.

Lumia 950 XL et 950 — Cliquer pour agrandir

Microsoft le présente comme la démonstration de la puissance de ces téléphones capables de devenir de petits PC. D'aucun y verront peut-être la volonté de compenser une surchauffe mal maîtrisée par Qualcomm pour ses processeurs… ?

Le Lumia 950 a un écran OLED Quad HD de 5,2" (1440 x 2560), 3 Go de RAM et une puce Snapdragon 808 de 1,8 GHz à six coeurs. Il dispose d'un flash à trois LED qui accompagne un appareil photo PureView de 20 mpx à optique ZEISS avec stabilisation optique de l'image, enregistrement vidéo 4K et bouton dédié pour la prise de photos. La batterie a une capacité de 3000 mAh. En façade, ces Lumia ont un appareil de 5 mpx. Ce Lumia 950 coûtera 599 euros.

Le Lumia 950 XL a un écran plus grand, de 5,7" mais une même définition. Il est équipé d'une puce huit coeurs Snapdragon 810 à 2 GHz, d'une batterie de 3340 mAh, des même capacité de stockage et appareil photo que le 950, pour un tarif de 699 euros.

Cette capacité de stockage peut être augmentée par l'ajonction sur les deux appareils d'une carte d'une capacité maximale de 200 Go. Le connecteur est le nouveau USB Type—C. Un plus petit Lumia 550 accompagnera ces deux gros modèles, à seulement 140 $, il arrivera juste avant Noël.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


236 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Doctomac 07/10/2015 - 08:58

C'est marrant, personne ne parle du prix....Quand c'est Apple, c'est cher, quand ce sont les autres c'est abordable.

avatar Ghaleon111 07/10/2015 - 09:33 (edité)

Tout le monde la trouve chère mais c'est plus justifié qu'apple vu le hardware embarqué, le chassis magnésium + écran tactile détachable ou plier sur le clavier pour en faire une tablette encore plus puissante! ça n'existe pas chez apple

avatar Doctomac 07/10/2015 - 10:35

L'écran tactile, c'est comme la surface classique et ça ne sert à rien si on l’utilise en tant qu'ordinateur.

Le reste, le hardware embarqué ??? C'est tout à fait classique. Pire la configuration haute de cette surface Book est plus chère que le MacBook Pro 15 pouces mais qui est plus puissant.

Où sont les critiques sur le prix ?

Pour le reste un MacBook c'est en aluminium, c'est reconnu comme bien construit, le trackpad en verre présent depuis des années est passé au ForceTouch, etc.



avatar en ballade 07/10/2015 - 10:38 via iGeneration pour iOS

@Doctomac :
Et un vrai gpu ça ne t intéresse pas ? En plus sous Windows les logiciels Adobe sont optimisés directX bref une longueur d'avance encore dans la gestion 3D

avatar Doctomac 07/10/2015 - 11:06 via iGeneration pour iOS

@en ballade :
Le Macbook pro 15 pouces aussi a un GPU dédié mais il a proc plus puissant et est moins cher que la version haut de gamme de cette surface Book.

Le reste c'est du blabla. Surtout qu'Adobe nous a promis une optimisation Metal.

avatar ultrabill 07/10/2015 - 11:37

@Doctomac Les promesses n'engagent que ceux qui y croient :
http://macbidouille.com/news/2015/10/06/adobe-nest-plus-certain-de-faire...

avatar Doctomac 07/10/2015 - 12:23 via iGeneration pour iOS

@ultrabill :
Je sais ça. L'histoire est confuse, rien ne dit que Metal ne sera pas pris en charge.

avatar Ghaleon111 07/10/2015 - 12:51 (edité)

Le mackbook pèse 2k (1,5 pour la surface et 725 en tablette), n'est pas tactile et ne peut pas se transformer en tablette doctomac
de plus la version a 1900 euros a un bien meilleur gpu que le mackbook pro

avatar Doctomac 07/10/2015 - 13:40

Le machin tactile ne sert à rien. Je suis entrain de comparer deux portables. Certes le MacBook Pro est 500 g plus lourd mais il a un écran plus grand et a un proc plus puissant pour moins cher.

La Surface Book avec 512 Go, core i7, 16 Go de Ram et une CG dédiée, c'est 2699$.
Le MacBook Pro 15 avec la même configuration est à 2499$ si ce n'est un proc plus puissant. Outchh.... Je veux lire les mecs qui crachent constamment ici sur Apple en prétextant des prix abusifs.

Penons l'entrée de gamme de la Surface Book. Un modèle avec 128 Go + puce Core i5 + 8 GB de RAM mais sans carte graphique dédiée. C'est 1499$ ou si j'ai bien compris 1649 euros. Le MacBook pro 13 pouces avec Core i5, 128 Go SSD et 8Go de Ram est à 1299$ ou 1449 euros. Outchh.... Je veux lire les mecs qui crachent constamment ici sur Apple en prétextant des prix abusifs.

C'est d'une ironie impitoyable. Depuis des années, Microsoft a fait l'éloge de PC pas chers, bas de gamme avec lesquels il écoulait ses licences Windows en raillant les Macs chers d'Apple. Maintenant Microsoft fait son premier portable (renforçant la copie du modèle vertical d'Apple, du software au hardware) et il choisit de faire un PC....cher. C'est délicieux ! Surtout quand on voit nos amis lovers crier au génie.

avatar rikki finefleur 07/10/2015 - 14:25

@doctomac.
A terme tous les portables seront détachables et tactiles.. C'est plutot la tablette seule qui est un non sens, ou plutot elle a un sens en tant que liseuse à bas prix.

Pourquoi acheter un portable + une tablette, quand une seule machine peut réunir les 2 ? Si cette machine le fait bien , c'est gagnant..

Je pense même que si apple aurait sorti un macbook avec écran retirable , tu aurais été ravi..
enfin bref... sur vos histoires de petite chapelle, la techno passe au dessus de cela, et heureusement. Car si il faut tout attendre d'une seule entreprise, on n'est pas sorti !.
Ici je trouve l'adéquation entre portable phone tablette, très réussi.

avatar Doctomac 07/10/2015 - 15:53

La tablette seule est un non sens, ah bon ?

Pourtant, les ventes de Surface ou d'ordinateurs s'y ressemblant (comme le Lenovo Yoga) ne sont pas à la hauteur de l'iPad.

Il suffit de regarder les faits pour comprendre que ce que vous racontez n'est pas très juste. Le succès de l'iPhone ou de l'iPad montre que le produit recherché préférentiellement par les gens est un produit dédié. Si je veux une tablette pour des besoins précis idéalement réalisés sur une tablette, je prends une tablette. De même pour un portable.

Pour l'instant et c'est factuel, la sauce des hybrides ne prend pas trop.

avatar JLG01 07/10/2015 - 09:02 via iGeneration pour iOS

Il ne peuvent s'empêcher de ce comparer à Apple.
Preuve s'il en est que c'est LA référence.

avatar ultrabill 07/10/2015 - 11:48

@JLG01 C'est indéniable et ça signifie quoi au fond ? Qu'Apple est passé de David à Goliath... Elle ne fait que proposer des itérations fades à des produits devenus classiques. Pire sur la partie logiciel où la qualité baisse.
Apple a mis des claques à toute l'industrie pendant des années, dans nombre de domaines. Depuis quelques temps elle s'endors et prends quelques chiquenaudes... gare à la gifle !

avatar smog 07/10/2015 - 20:56

Oui, c'est un fait difficilement discutable... En téléphonie comme en terme d'ordinateurs, Apple arrive, les autres suivent et essaient de faire aussi bien (même si je suis d'accord que la Pomme doit changer quand même de politique, et devrait éviter de mécontenter les amateurs d'ordinateurs qui préfèrent le Mac à tous les iBidules... Vrais DD, prix corrects... Là, ils enfonceront tout le monde. Ils font un peu l'inverse là...)

avatar ckermo80Dqy 07/10/2015 - 09:08 via iGeneration pour iOS

La charnière ! Atroce. Et puis travailler sous Windows ?
Sans moi. Toutes ces dithyrambes sur Microsoft ici, je n'arrive pas à y croire ;))

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 07/10/2015 - 11:25

@ckermo80Dqy
"Et puis travailler sous Windows ?
Sans moi."
Ouais tu préfères te battre avec les bugs d'OS X. C'est sûr que cela occupe. T'es à la retraite, étudiant ?

avatar BeePotato 07/10/2015 - 11:45

@ RoboisDesBins : « Ouais tu préfères te battre avec les bugs d'OS X. C'est sûr que cela occupe. T'es à la retraite, étudiant ? »

Pour ma part, je ne suis ni à la retraite, ni étudiant, et je préfère largement avoir à contourner quelques bugs de Mac OS de temps en temps qu’avoir à contourner quelques bugs de Windows de temps en temps et me farcir d’horreur ergonomique qu’est ce système le reste du temps.
Ça me permet de gagner énormément de temps, justement. ;-)

avatar smog 07/10/2015 - 21:00

Je rêve... Moi qui bosse sur les deux, je dois avoir de la chance : bugs quasi inexistants sur MacOS, sans arrête des soucis avec Windows, alors que mes machines ne sont que très peu personnalisées. Jamais MacOS, depuis plus de 20 ans, ne m'a posé de soucis. Alors que Windows... Ce sont des faits. Si Windows me plaisait mieux et fonctionnait mieux, j'aurais passé le cap depuis longtemps, ne serait-ce que pour le prix d'un PC bien moins élevé. Mais non, pitié...

avatar Espcustom 07/10/2015 - 10:05

moi je dis bravo!! de très beaux produits, une présentation qui en jettent, et pour une fois bcp moins copiée sur apple, et une cohérence dans l'environnement et l'eco systeme.

franchement j'ai hate d'essayer. Microsoft s'est metamorphosé et l'a fait de très bel manière. Je suis conquis. A voir a l'essai mais ca augure du bon.

Seul point noir: les prix. Et la ils suivent clairement les traces d'apple!! :)

avatar fluxus 07/10/2015 - 11:59

Moi je suis effrayé par ce que Microsoft est en train de devenir. Je n'ai jamais aimé leurs produits, mais au moins j'avais du respect pour leur vision proche d'Apple en terme de vie privée, contrairement à Google.

Leur nouveaux hardwares sont sympas, mais avec Windows 10, MS arrive à faire pire que Google, ce qui n'est pas peu dire. Win10 est probablement la pire chose qui existe aujourdhui en terme de sécurité et de vie privée. Pratiquement tout ce que vous faites dessus remonte continuellement aux serveurs de MS, et il n'y a aucun moyen de débrayer cela ( voir : http://arstechnica.com/information-technology/2015/08/even-when-told-not... )

Et le fait que ça ne semble poser de problème à personne prouve que le concept de vie privée est bel et bien mort. Aujourdhui Apple est le dernier bastion, la dernière compagnie à s'y accrocher jusqu'a en faire un élement marketing pour iOS9. Ce qui est peut-être une erreur fatale, puisque la sécurité et la vie privée n'ont guère d'importance pour le consommateur actuel.
Au bout d'un certain temps, Apple aussi cessera d'y accorder de l'importance et rejoindra Google et MS.
Quel triste constat de l'humanité.

avatar Ghaleon111 07/10/2015 - 12:53

Tu est en retard sur la vie privé, bien d’autres choses ont été révélées après et ms fait justement partie des bon élevés pour le coup

avatar fluxus 07/10/2015 - 16:04

Non, Microsoft n'a rien fait de pareil avant Windows10. Le fait que Google et Facebook le fasse depuis longtemps aussi ne rend pas MS "un bon eleve" parce qu'ils ne faisaient pas le même chose avant.
En gros , les gens se résignent aujourdhui. "La vie privée est un concept désuet" aimait à dire Zuckerberg. Il a raison.
Bon,allez, je vais rejoindre les quelques autres dinosaures qui continuent à s'y attacher.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 07/10/2015 - 16:32

@fluxus
Je fais également partie des dinosaures et ce qui me retiendrait de passer sur W10 à plein temps (j'ai une VM totalement isolée d'OS X) c'est leur tendance "tout cloud). Par exemple, il n'est pas possible de configurer un accès à son serveur Caldav ou Cardav dans W10 (avec les solutions MS, je n'ai pas cherché si d'autres softs sur W10 le permettaient, cas je le fais sous OS X), or avoir mes contacts et mon calendrier exposés sur le cloud MS, niet.

avatar redfivehouse 07/10/2015 - 13:33

J'aurais aimé avoir l'avis de MacG sur les comparatifs qu'a montré MS :

http://tof.canardpc.com/view/0a4fe04c-fa8a-4ce1-9621-2659705acaa6.jpg

J'attends aussi la réponse d'Apple face à ces produits.
Dernière chose : le présentateur de MS avait l'air totalement barré...

avatar webHAL1 07/10/2015 - 14:24

Je trouve amusant les commentaires (nombreux) qui reprennent l'argument de la Pomme : "essayer de combiner un ordinateur portable et une tablette revient à faire un appareil qui ne remplit aucune des deux fonctions correctement". Je me dis que si Apple avait suivi ce même raisonnement, ils n'auraient probablement jamais commercialisé l'iPhone, puisque c'était une fusion entre un téléphone portable et un assistant électronique (PDA), et que la/les première(s) version(s) n'étai(en)t que peu aboutie(s) dans les deux domaine(s) : c'était un cellulaire avec une partie téléphonie plus que moyenne (et sans 3G pour le premier modèle) et une autonomie risible ; c'était un PDA plutôt limité, sans rappels ou sans la possibilité de repousser l'alarme d'un rendez-vous.
Et pourtant, l'iPhone était un appareil révolutionnaire sur son marché, et diablement séduisant ! Alors je me dis que si Microsoft a trouvé la bonne formule pour sa Surface (Book ou non), absolument rien n'empêche que le succès soit également au rendez-vous.

Cordialement,

HAL1

Pages