Fermer le menu
 

Surface Book, le "One More Thing" du grand keynote de Microsoft

Florian Innocente | | 19:08 |  236

C'était au tour de Microsoft de dévoiler ses nouveautés matérielles et logicielles de fin d'année. Bracelet connecté, smartphones, tablettes hybrides… le géant qui est distancé par Google et Apple sur certains de ces secteurs majeurs a donné sa vision des choses lors d'une conférence à New York. Certains produits avaient fuité mais pas tous, notamment le suprenant Surface Book ! Microsoft a d'abord parlé des "petits" produits ou ceux qui n'ont pas encore de traduction commerciale, c'est à dire Le projet Hololens et le bracelet connecté Band.

Hololens avance

Annoncé il y a déjà plusieurs mois, le projet HoloLens avait déjà eu droit à une présentation plus concrète à la conférence E3 2015 de Microsoft en compagnie de Minecraft. Mais il était de retour lors de cet événement autour de Windows 10 avec à ses côtés le projet XRay. Celui-ci reprend le principe de la réalité virtuelle chère à Microsoft afin d’apporter le jeu directement dans votre salon.

À travers ces lunettes futuristes, on peut ainsi assister à une attaque de robot alors que la personne sur scène tient une sorte de PlayStation Move qui va lui servir à se défendre face à ses ennemis. On peut utiliser tout l’environnement qui est du coup destructible, et interagir avec lui pour se protéger.

Pas davantage d’informations sur une sortie commerciale, mais on a tout de même appris que le kit de développement sera disponible au premier trimestre 2016. Pour les développeurs Windows, la facture sera cependant salée : 3000 $. Pas de quoi inquiéter Microsoft qui se dit « convaincu que les développeurs feront de grandes choses » avec lui.

Band version 2

Le Microsoft Band en est à sa deuxième version. La première mouture du bracelet connecté n'avait pas marqué les esprits, il faut dire que Microsoft avait restreint sa commercialisation au territoire américain avant de le lancer en Angleterre. Comme le Zune avant lui, c'est le genre de produit où Microsoft entend bien marquer sa différence… sans que l'on comprenne sa réticence à tout faire pour le vendre au plus grand nombre.

Le Band 2 a minci, son design est plus élégant avec cet écran courbé, il fait nettement moins mastoc que le précédent. Il est doté d'un écran AMOLED (320 x 128) protégé par un verre Gorilla Glass 3.

crédit : The Verge

Le bracelet contient un GPS, un baromètre, un traqueur de sommeil, il suit la dépense en calories, les UV reçus, il dispense des conseils pendant l'effort et il est apte à mesurer le débit maximum d'oxygène consommé par un athlète pendant une activité physique (Vo2 max), une première selon Microsoft.

Comme les montres connectées, il envoie des notifications et Cortana peut être sollicitée (en anglais seulement) pour quelques tâches telles que l'ajout ou la modification d'un rendez-vous. L'autonomie annoncée est de 48h sans abuser du GPS avec une recharge complète au bout de 90 minutes.

Ce bracelet est toujours compatible avec Windows mais aussi iOS (iPhone 4s minimum) et Android, qui ont chacun une app pour collecter les données mesurées. Microsoft a listé plusieurs partenaires dont les apps et équipements vont s'appuyer sur le Band 2 (et pas uniquement dans un cadre sportif), tels que Strava, Runkeeper, Uber, Subway, Twitter, Facebook, etc. Ce bracelet coûtera 249 $, les précommandes vont ouvrir aujourd'hui avec une commercialisation le 30 octobre, sans détails encore sur les nouveaux pays concernés.

Lumia à refroidissement liquide

110 millions d'ordinateurs fonctionnent aujourd'hui avec Windows 10, a déclaré Panos Panay, VP Surface. Voyant dans ce chiffre un bon présage pour les ventes de smartphones Lumia qui seront équipés du même OS. Il faut l'espérer car la part de marché de Microsoft ne dépasse guère les 3% dans le monde.

Microsoft entend s'appuyer sur la fonction Continuum de Windows 10 où un smartphone se transforme quasiment en un PC standard lorsqu'on le branche à un clavier, un moniteur et une souris. À cet effet il y aura le Microsoft Display Dock avec une prise HDMI, un Display Port et un trio de prises USB.

Display Dock pour Windows Continuum

La nouvelle famille haut de gamme des Lumia est ainsi composée des 950 et 950 XL déjà aperçus au fil de rumeurs et de fuites. Tous les deux sortiront en novembre, avec leur version adaptée de Windows 10. Ces téléphones sont équipés d'un système que l'on voit rarement sur ce type d'appareil : un refroidissement liquide ! Rare mais pas inédit, en 2013, NEC avait lancé un Media X N-06E équipé aussi d'un tel dispositif.

Lumia 950 XL et 950 — Cliquer pour agrandir

Microsoft le présente comme la démonstration de la puissance de ces téléphones capables de devenir de petits PC. D'aucun y verront peut-être la volonté de compenser une surchauffe mal maîtrisée par Qualcomm pour ses processeurs… ?

Le Lumia 950 a un écran OLED Quad HD de 5,2" (1440 x 2560), 3 Go de RAM et une puce Snapdragon 808 de 1,8 GHz à six coeurs. Il dispose d'un flash à trois LED qui accompagne un appareil photo PureView de 20 mpx à optique ZEISS avec stabilisation optique de l'image, enregistrement vidéo 4K et bouton dédié pour la prise de photos. La batterie a une capacité de 3000 mAh. En façade, ces Lumia ont un appareil de 5 mpx. Ce Lumia 950 coûtera 599 euros.

Le Lumia 950 XL a un écran plus grand, de 5,7" mais une même définition. Il est équipé d'une puce huit coeurs Snapdragon 810 à 2 GHz, d'une batterie de 3340 mAh, des même capacité de stockage et appareil photo que le 950, pour un tarif de 699 euros.

Cette capacité de stockage peut être augmentée par l'ajonction sur les deux appareils d'une carte d'une capacité maximale de 200 Go. Le connecteur est le nouveau USB Type—C. Un plus petit Lumia 550 accompagnera ces deux gros modèles, à seulement 140 $, il arrivera juste avant Noël.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


236 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar patrick86 07/10/2015 - 10:06

"Ubuntu avait pas fait pareil avec une sorte de mode continuum aussi ?"

Oui, Canonical travail sur la chose depuis quelques années, avec Ubuntu Touch.

avatar Un Type Vrai 07/10/2015 - 14:09 (edité)

"A moins d'avoir un clavier souris + écran accessible en toute circonstance.."

Ben justement non.
C'est ça qui m'attire. Ne plus avoir besoin de Souris + ecran externe + clavier en TOUTES circonstances, mais en quelques circonsctances bienvenues...

avatar mfams 07/10/2015 - 06:59 via iGeneration pour iOS

S.Jobs ne voulait pas d'un stylet sur le premier iPhone et il avait raison. Sur un iPad pro il n'aurait pas dit la même chose... Et l'os sur l'iPad serait bien plus simple à utiliser pour un travail créatif. Mieux qu'avec une Cintiq a priori... Reste à voir. En tout cas Windows 10, non merci.



avatar patrick86 07/10/2015 - 10:09

"S.Jobs ne voulait pas d'un stylet sur le premier iPhone et il avait raison. Sur un iPad pro il n'aurait pas dit la même chose... Et l'os sur l'iPad serait bien plus simple à utiliser pour un travail créatif. "

Surtout, ce que rejetait Steve Jobs n'était pas le stylet dans sa globalité, mais le fait d'avoir besoin d'un stylet pour utiliser les appareils tactiles mal conçus et réalisés de l'époque.

En ne faisant pas immédiatement de stylet pour iPad, ni même en option, Apple a poussé les développeurs à faire des interfaces utilisables au DOIGT.

Pour autant, Apple n'a jamais interdit les stylets tiers pour iPad, qui sont pour la plupart destinés à des usages spécifiques tels que le dessin par exemple.

avatar IGerard 07/10/2015 - 10:43 via iGeneration pour iOS

@patrick86 :
Oui il faut arrêter avec cette histoire de Stylet que j'attends depuis le début de l'iPad

L'important c'est la qualité de la réalisation à laquelle ils arrivent aujourd'hui, un stylet bien foutu, un lag insensible, pas de parallaxe, pas de croix pourrie arrivant dans le visuel dès que le stylet arrive à proximité de la tablette

avatar IGerard 07/10/2015 - 08:19 via iGeneration pour iOS

Les retour sur l'iPad Pro des dessinateurs de Disney sont intéressant

L'écran est à priori rugueux pour améliorer la sensation de dessin

https://mobile.twitter.com/paulhildebrandt

Sinon pas mal cette conf Microsoft, mais utilisant Windows et Visual Studio 2013 fréquemment , je sais que c'est un bel effet marketing ... Le soft OS ne suit pas.

Mon MacBook Pro 17 pouces de 2011 et mon tres prochain iPad Pro avec Stylet me comblent parfaitement t grâce essentiellement à un Os bien foutu et à un excellent xCode/Swift ;)

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 07/10/2015 - 11:20

@IGerard
"grâce essentiellement à un Os bien foutu"
Merci pour cette bonne pinte de rire :-)

avatar BeePotato 07/10/2015 - 11:33

@ RoboisDesBins : « Merci pour cette bonne pinte de rire :-) »

Tout est relatif. N’oublions pas qu’il le comparait à Windows — du coup, il n’est pas très difficile de paraître bien foutu. ;-)

avatar IGerard 07/10/2015 - 11:39

Oui, et donc ? Oex est un excellent OS ainsi qu'iOS, la couche unix, les API, l'interface utilisateur...

avatar princia 07/10/2015 - 11:56 via iGeneration pour iOS

@IGerard :
Bonjour respecte les goûts des autres. On est pas tous attaché forcément corps et âmes à OSX. D'autres personnes préfèrent le monde d'en face et tant que chacun trouve son compte c'est l'essentiel. Qui êtes vous pour juger que le goût de quelqu'un est mauvais pour lui ?

avatar IGerard 07/10/2015 - 12:44 via iGeneration pour iOS

@princia :

???

Je ne saisis pas du tout ta remarque...

avatar feefee 07/10/2015 - 14:49

@princia

"Bonjour respecte les goûts des autres."

Non mais on reve là non ? :-)

Reprends du début et tu verras que c'est Robois.. qui se marre bêtement (et sans aucune explications) du choix de iGerard ..

avatar IGerard 07/10/2015 - 08:32 via iGeneration pour iOS

Sinon les vidéo de présentation des produits sont une pale copie de l'art du marketing Apple...

avatar _mabeille_ 07/10/2015 - 08:56

BIn oui y a que ça ils pompent la pub ..... qu'Apple a pompé sur les vendeurs de flotte des années 90....

avatar IGerard 07/10/2015 - 09:31 via iGeneration pour iOS

@_mabeille_ :
Je me fous de qui copie qui, ce qui compte c'est le soin que l'on apporte à la copie, l'art de l'exécution

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 07/10/2015 - 11:22

@IGerard
Ah les ravages de l'ignorance...J'ai travaillé 10 ans chez MS de 1990 à 2000 et je peux dire strictement l'inverse. A l'époque Apple était sur le point de mettre la clé sous la porte. Renseigne toi avant d'ouvrir la bouche.

avatar Thegoldfinger 07/10/2015 - 11:34

@Roboisdesbins

"J'ai travaillé 10 ans chez MS de 1990 à 2000"

Ça explique bien des choses^^

avatar IGerard 07/10/2015 - 11:54

@Roboisdesbins

Déjà exprime toi d'une manière plus respectueuse, on ne se connait pas donc mesure ton langage, tu seras gentil...

Le contraire de quoi ? Quel rapport avec les années 90 ?

Je maintiens que les vidéos de M$ ne sont pas géniales, loin s'en faut, par contre j'apprécie cette conf à sa juste valeur, mais utilisant tous les jours mon PC sous Windows/VS 2013 et mon Mac 2011 17 pouce avec El Capitan/xCode... Je reste excessivement attaché à l'élégance et le confort d'usage que m'apporte OSX/iOS

Chacun ses gouts

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 07/10/2015 - 15:54

@IGerard
Je réagissais à cela :
"une pale copie de l'art du marketing Apple"
et disais qu'en tant qu'ancien de MS, qui plus est du temps de sa splendeur, alors qu'Apple était à ce moment proche de déposer le bilan, c'était les videos des conf d'Apple qui me paraissaient être une pâle copie de ce que faisait MS à l'époque. Et comme je suppose que tu n'as pas vécu ce temps là car trop jeune et que chacun a tendance à croire que le monde est né avec lui, j'en déduis que ta réflexion se base sur l'ignorance (du passé de MS)...ouf ! :-)

avatar BeePotato 07/10/2015 - 16:15

@ RoboisDesBins : « et disais qu'en tant qu'ancien de MS, qui plus est du temps de sa splendeur, alors qu'Apple était à ce moment proche de déposer le bilan, c'était les videos des conf d'Apple qui me paraissaient être une pâle copie de ce que faisait MS à l’époque. »

Ce n’est pas l’impression que j’avais à l’époque en regardant ces vidéos.
[édition pour un ajout : je précise que ça ne me donnait pas non plus, à l’époque et contrairement à maintenant, l’impression d’une inspiration en sens inverse ; il y avait juste deux styles distincts, qui n’ont en commun que de nous paraître tous les deux désuets de nos jours.]

Ah, et Apple n’a été que très brièvement proche de déposer le bilan — ça n’a pas duré toute décennie 1990-2000, hein. ;-)

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 08/10/2015 - 07:43

@BeePotato
"Apple n’a été que très brièvement proche de déposer le bilan — ça n’a pas duré toute décennie 1990-2000, hein. ;-)"
Oui enfin cela s'est fini en 97, avec le retour de SJ. 97, à trois ans près c'est une décennie :-)

avatar BeePotato 08/10/2015 - 09:15

@ RoboisDesBins : « Oui enfin cela s'est fini en 97, avec le retour de SJ. 97, à trois ans près c'est une décennie :-) »

Non, car ça n’a pas commencé en 1990.
Plutôt en… 1997.

Mais bon, après tout, à 9,5 ans près, c’est une décennie. ;-)

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 08/10/2015 - 11:52

@BeePotato
"Non, car ça n’a pas commencé en 1990.
Plutôt en… 1997."
Ben voyons, c'est vrai cela, on a une société florissante le mercredi et d'un seul coup le jeudi rien ne va plus, est est proche de déposer le bilan.
Tu me fais marrer :-)
Cette possibilité de faillite s'est installée au cours de nombreuses années, pour finalement trouver une issue heureuse avec le retour de Jobs en 1997.

avatar BeePotato 09/10/2015 - 10:11

@ RoboisDesBins : « Ben voyons, c'est vrai cela, on a une société florissante le mercredi et d'un seul coup le jeudi rien ne va plus, est est proche de déposer le bilan.
Tu me fais marrer :-)
Cette possibilité de faillite s'est installée au cours de nombreuses années »

Il a fallu, en effet, des années pour arriver lentement à la situation où le risque de faillite est devenu réel (tout en ne restant qu’un risque).
Il n’empêche que durant toute ces années de « préparation », l’entreprise n’était PAS proche de déposer le bilan, contrairement à ce que ta formulation laisse croire. Cet état (être proche de la faillite), elle n’y a été que brièvement (encore heureux !).

Donc ton histoire d’une décennie complète, c’est elle qui fait marrer tout le monde.
Mais bon, si tu veux vraiment rester persuadé qu’Apple était au bord de la faillite en 1990, en 1991, en 1992, en 1993, en 1994, en 1995 et en 1996, libre à toi, après tout.

avatar IGerard 07/10/2015 - 17:16 via iGeneration pour iOS

@RoboisDesBins :

Ok

Non, j'ai juste 53 berges et 30 ans de dev ;) très multi plate-forme, j'ai plus rempli ma gamelle avec mon dev Windows que mon dev Mac, donc je connais très bien le monde Windows, unix depuis un bail et même mainframe un peu récemment ;)

Ma remarque sur le marketing est actuelle sans considération de ce qui se passait il y a 20 ans... Tellement déçu par Apple à l'époque que je passais ma vie sur SGX/unix et PC/Windows/openstep ... J'ai raccroché le wagon Apple fin 96 un peu avant que NeXT soit racheté, en achetant un abominable Performa 5200.... J'ai eu le nez ;)

Comme je l'ai dis ailleurs, on s'inspire et on copie de tous, ce qui compte à la fin c'est la qualité de la réalisation

Je trouve l'évolution de Microsoft interessante, je ne suis pas séduit intellectuellement par leur design leurs softs ou leurs APIs, mais passant mon temps sur ce genre d'os si ma boîte me paye un de leur nouveau joujou je ne dirait pas non, au contraire... Mais on nous achète des laptops horriblement lourds et hideux ....

Ma position est une histoire de goût personnel, de séduction en terme de design autant hard que logiciel.

Après chacun fait ce qu'il veut, je ne suis pas prosélyte!

Pages