Fermer le menu
 

Surface Book, le "One More Thing" du grand keynote de Microsoft

Florian Innocente | | 19:08 |  236

C'était au tour de Microsoft de dévoiler ses nouveautés matérielles et logicielles de fin d'année. Bracelet connecté, smartphones, tablettes hybrides… le géant qui est distancé par Google et Apple sur certains de ces secteurs majeurs a donné sa vision des choses lors d'une conférence à New York. Certains produits avaient fuité mais pas tous, notamment le suprenant Surface Book ! Microsoft a d'abord parlé des "petits" produits ou ceux qui n'ont pas encore de traduction commerciale, c'est à dire Le projet Hololens et le bracelet connecté Band.

Hololens avance

Annoncé il y a déjà plusieurs mois, le projet HoloLens avait déjà eu droit à une présentation plus concrète à la conférence E3 2015 de Microsoft en compagnie de Minecraft. Mais il était de retour lors de cet événement autour de Windows 10 avec à ses côtés le projet XRay. Celui-ci reprend le principe de la réalité virtuelle chère à Microsoft afin d’apporter le jeu directement dans votre salon.

À travers ces lunettes futuristes, on peut ainsi assister à une attaque de robot alors que la personne sur scène tient une sorte de PlayStation Move qui va lui servir à se défendre face à ses ennemis. On peut utiliser tout l’environnement qui est du coup destructible, et interagir avec lui pour se protéger.

Pas davantage d’informations sur une sortie commerciale, mais on a tout de même appris que le kit de développement sera disponible au premier trimestre 2016. Pour les développeurs Windows, la facture sera cependant salée : 3000 $. Pas de quoi inquiéter Microsoft qui se dit « convaincu que les développeurs feront de grandes choses » avec lui.

Band version 2

Le Microsoft Band en est à sa deuxième version. La première mouture du bracelet connecté n'avait pas marqué les esprits, il faut dire que Microsoft avait restreint sa commercialisation au territoire américain avant de le lancer en Angleterre. Comme le Zune avant lui, c'est le genre de produit où Microsoft entend bien marquer sa différence… sans que l'on comprenne sa réticence à tout faire pour le vendre au plus grand nombre.

Le Band 2 a minci, son design est plus élégant avec cet écran courbé, il fait nettement moins mastoc que le précédent. Il est doté d'un écran AMOLED (320 x 128) protégé par un verre Gorilla Glass 3.

crédit : The Verge

Le bracelet contient un GPS, un baromètre, un traqueur de sommeil, il suit la dépense en calories, les UV reçus, il dispense des conseils pendant l'effort et il est apte à mesurer le débit maximum d'oxygène consommé par un athlète pendant une activité physique (Vo2 max), une première selon Microsoft.

Comme les montres connectées, il envoie des notifications et Cortana peut être sollicitée (en anglais seulement) pour quelques tâches telles que l'ajout ou la modification d'un rendez-vous. L'autonomie annoncée est de 48h sans abuser du GPS avec une recharge complète au bout de 90 minutes.

Ce bracelet est toujours compatible avec Windows mais aussi iOS (iPhone 4s minimum) et Android, qui ont chacun une app pour collecter les données mesurées. Microsoft a listé plusieurs partenaires dont les apps et équipements vont s'appuyer sur le Band 2 (et pas uniquement dans un cadre sportif), tels que Strava, Runkeeper, Uber, Subway, Twitter, Facebook, etc. Ce bracelet coûtera 249 $, les précommandes vont ouvrir aujourd'hui avec une commercialisation le 30 octobre, sans détails encore sur les nouveaux pays concernés.

Lumia à refroidissement liquide

110 millions d'ordinateurs fonctionnent aujourd'hui avec Windows 10, a déclaré Panos Panay, VP Surface. Voyant dans ce chiffre un bon présage pour les ventes de smartphones Lumia qui seront équipés du même OS. Il faut l'espérer car la part de marché de Microsoft ne dépasse guère les 3% dans le monde.

Microsoft entend s'appuyer sur la fonction Continuum de Windows 10 où un smartphone se transforme quasiment en un PC standard lorsqu'on le branche à un clavier, un moniteur et une souris. À cet effet il y aura le Microsoft Display Dock avec une prise HDMI, un Display Port et un trio de prises USB.

Display Dock pour Windows Continuum

La nouvelle famille haut de gamme des Lumia est ainsi composée des 950 et 950 XL déjà aperçus au fil de rumeurs et de fuites. Tous les deux sortiront en novembre, avec leur version adaptée de Windows 10. Ces téléphones sont équipés d'un système que l'on voit rarement sur ce type d'appareil : un refroidissement liquide ! Rare mais pas inédit, en 2013, NEC avait lancé un Media X N-06E équipé aussi d'un tel dispositif.

Lumia 950 XL et 950 — Cliquer pour agrandir

Microsoft le présente comme la démonstration de la puissance de ces téléphones capables de devenir de petits PC. D'aucun y verront peut-être la volonté de compenser une surchauffe mal maîtrisée par Qualcomm pour ses processeurs… ?

Le Lumia 950 a un écran OLED Quad HD de 5,2" (1440 x 2560), 3 Go de RAM et une puce Snapdragon 808 de 1,8 GHz à six coeurs. Il dispose d'un flash à trois LED qui accompagne un appareil photo PureView de 20 mpx à optique ZEISS avec stabilisation optique de l'image, enregistrement vidéo 4K et bouton dédié pour la prise de photos. La batterie a une capacité de 3000 mAh. En façade, ces Lumia ont un appareil de 5 mpx. Ce Lumia 950 coûtera 599 euros.

Le Lumia 950 XL a un écran plus grand, de 5,7" mais une même définition. Il est équipé d'une puce huit coeurs Snapdragon 810 à 2 GHz, d'une batterie de 3340 mAh, des même capacité de stockage et appareil photo que le 950, pour un tarif de 699 euros.

Cette capacité de stockage peut être augmentée par l'ajonction sur les deux appareils d'une carte d'une capacité maximale de 200 Go. Le connecteur est le nouveau USB Type—C. Un plus petit Lumia 550 accompagnera ces deux gros modèles, à seulement 140 $, il arrivera juste avant Noël.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


236 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar marenostrum 06/10/2015 - 21:30

c'est un PC la surface, rien d'autre. et ça se vend moins bien qu'un iPad (qui se vend lui aussi moins bien qu'un iPhone).

avatar rikki finefleur 06/10/2015 - 22:06

Perso je suis pas actionnaire, et je me fiche que machin en vendent par 4 palettes....
et je vois pas vraiment le rapport avec HP et dell par ailleurs..
Après si tu ne trouves ces produits inintéressant , ben d'autres pensent différemment..
Pour moi entre l'ipad pro qui n'a pas de trackpad sur son clavier, ni souris, et la surface , ben il y a pas photo.
d'un autre coté je regarderai aussi le smartphone a 140 $, car certains refusent de mettre 800 ou 1000 $ dans un smartphone pour des fonctions basiques équivalentes, ou suivre la mode..
Quand apple vendra des phones a 200e , on en reparlera.. Mais ce n'est pas dans son pédigré, et pour ma part je n'achète pas des super-marges pour les donner aux actionnaires.

avatar marenostrum 06/10/2015 - 22:05

si je veux travailler avec Windows j'achète un PC (plus confortable pour travailler sur un bureau que sur les genoux). une tablette sur Windows aussi cher qu'un MacBook air, me servirait à rien.



avatar Binette1704 07/10/2015 - 00:09 via iGeneration pour iOS

@ft5777 :
Pk vous voulez faire de cet iPad un ordinateur bon dieu.... Je voie pas l'intérêt ... T'as un écran tactile pourquoi tu veux y ajouter une souris ??? Un clavier e veux bien (et c'est possible ) pour le confort mais une souris avec un écran tactile Ça sert à rien :p j'aurais plus vite fait de taper sur l'objet que je veux plutôt que de déplacer la souris pour cliquer après nan ?? Enfin bon ça me fait bien rire surtout en fait :p

avatar Binette1704 07/10/2015 - 00:15 via iGeneration pour iOS

@ft5777 :
Par ailleurs je ne vois pas ce que iOS a de moins par rapport à Mac OS X ou Windows 10... À part un bureau à la place du springboard... iOS est capable de gérer des clés usb, de l'hdmi et tout ce que tu veux tant que tu as les bon adaptateur (vendu séparément et trop cher, cette... Mais quand on achète une tablette, on en a pas forcément besoin... ) c'est sans doute bien plus sécurisé aussi qu'un système classique du à un magasin d'application maison bien plus contrôle que les merdes qu'on peut télécharger à partir de Google... Qui plus est est un système fait sur mesure qui proposera des logiciels équivalents à ce qu'il y a sur ordinateur mais en mode tactile ( je vous rappel qu'ios c'est en 64 bit, n'importe quel logiciel ordinateur peut être adapté facilement sur un iPad ou un iPhone en version tactile il y en a déjà beaucoup ...

Àlors non je vois pas ce que vous avez à reprocher à iOS ....

avatar Ghaleon111 07/10/2015 - 09:26

Tu fais comment sur ios pour avoir un vrai multitâche comme sur un pc ou tout tourne simultanément ?
Télécharger tout ce qu'on veut ?
Gérer ces fichiers facilement ?
etc etc etc... ios ne peut en aucun cas remplacer une machine de bureau, c'est un complément

avatar Fabiokick 06/10/2015 - 21:14 via iGeneration pour iOS

Visuellement ça paraît attrayant mais je suis sûr qu'à l'utilisation les gens vont l'utiliser juste comme pc et non une tablette, c'est juste un hybride comme l'ont dejà fait d'autres marques et l'ipad pro sera plus facile à prendre en main et confortable à l'utilisation. Mais attendons les tests des deux tablettes

avatar diegue 06/10/2015 - 21:22

@smog : tu aurais été "emmerdé" comme moi avec un MBA 11" 1,7 GHz Intel Core i7 8 Go pendant toutes les vacances à l'étranger là tu pourrais dire que tu ne fais plus confiance à l' OS :
- impossible de se connecter sur les réseaux hotel (mot de passe par appareil) tant en France qu'à l' étranger
- être obligé de relancer 3 à 4 fois Mail pour enfin lire les mails (plus de problème mail depuis El Capitan) etc ...
En revanche pas de problème de connection avec iPad et android !

avatar smog 06/10/2015 - 21:40 (edité)

Oui, je comprends, mais dans mon cas j'ai toujours eu des soucis avec Windows, pas avec MacOS (ou très rarement !). Mais je compatis, et reconnais que ça m'aurait fortement agacé !

avatar Lestat1886 06/10/2015 - 21:23 via iGeneration pour iOS

Quand ils parlent d'environnement destructible pour les jeux en Réalité virtuelle, j'espère qu'ils ne parlent pas du salon :D

avatar ecosmeri 06/10/2015 - 21:28 via iGeneration pour iOS

Je kiff le fait de brancher son smartphone et s'en servir comme pc j'attends cela depuis longtemps

avatar expertpack 06/10/2015 - 21:31 via iGeneration pour iOS

apple prend 2 claques
L'une pour le stylet, que steve ne voulait pas et qui sort , avec 2 ans de retard
L'autre pour avoir voulu conservé ios sur son ipad pro au lieu de passer a la vitesse supérieure.
Ajoutez un zest d'office 365, les milliers d'appli windows directement utilisable en déplacement sur la surface , a la grande joie des entreprises et des Dsi.
La stratégie MS va finir par payer .

avatar marenostrum 06/10/2015 - 21:40

quelle vitesse supérieure ? iOs c'est la facilité d'utilisation. mettre MacOs sur tablette ça ne servira de rien de plus parce que c'est pas le système qui t'apporte grand chose mais les Applications. si on a l'application on a TOUT ce qu'il faut pour travailler ou s'amuser.

tu vas faire quoi de PRO, sur un tablette avec El Capitan dessus ?

avatar ft5777 06/10/2015 - 21:50 via iGeneration pour iOS

@marenostrum :
Par exemple utiliser des logiciels tiers qui ne sont pas sur l'App Store...
Ce serait génial une tablette comme l'iPad Pro que tu peux utiliser avec un clavier et une souris avec OS X, puis quand t'as finis et que tu veux t'allonger dans ton lit ou te mettre sur ton canapé pour jouer, tu débranches ton clavier et tu redémarres (ou pas) ta tablette pour avoir iOS.

Je pense sincèrement pas qu'Apple en arrivera là, mais ils doivent se rendre compte qu'ils sont dépassés avec leur iOS sur iPad (Pro ou pas) et que pour la majorité des gens iOs n'est pas pratique et pas assez flexible pour travailler.

avatar marenostrum 06/10/2015 - 22:13

quel logiciel tiers prend en charge le doigt ? et puis comment on peut utiliser le doigt avec le MacOs X. il est pas prévu, ni lui ni les applications professionnelles, photoshop, word, ou autres. iOs était justement l'adaptation de MacOS pour le doigt. pourquoi revenir en arrière ?
parce que Windows le fait.

avatar Ducletho 07/10/2015 - 08:19 (edité)

Parce que tu penses qu'osx c'est le finder d'aujourd'hui avec un doc, des menus, des petites icônes....
Mais si tu as word en version interface iOS (actuelle) quand ta tablette est en mode "iOS" et que quand tu branches un clavier souris, ta tablette bascule en osx el capitan avec word (en version osx). ça te poserait un souci ?

Perso, l'iPad pro (avec un usb c) tournerait sous osx, capable de faire tourner ios en virtualisation (si c'est la seule possibilité pour le moment). L'iPad Pro en version Macbook (même qu'avec un usb je comprendrais) et en mode iOS (full tablette) en fonction de mes besoins, je serais le premier à précommander !

Sauf que je considère (ça n'engage que moi) que l'iPad pro actuel , c'est de l'immobilisme car sur (sur iPhone iOs est suffisant dans sa version), on attend plus : J'avais un iPad 2 et on m'a offert un Air 2 (une bête de course) : Je ne fais pas plus qu'avec mon iPad 2...La limitation iOS tue l'iPad (pas l'iphone).

Apple a raté cette année pour moi sur ces deux matériels : Macbook et iPad Pro. Ce n'est pas un échec, mais on peut pas dire une réussite non plus.
Un device répondant aux deux besoins aurait fait briller les yeux même des plus sceptiques.

avatar Sostène Cambrut 06/10/2015 - 22:47

@expertpack

"L'une pour le stylet, que steve ne voulait pas et qui sort , avec 2 ans de retard"

Jobs ne voulait pas qu'il soit nécessaire, mais n'en a jamais interdit l'usage. Il en a d'ailleurs toujours vendu sur l'Apple Store. Tu crois qu'il interdisait aussi à ses graphistes d'utiliser des tablettes graphiques ? Ridicule d'être autant de mauvaise foi.

Par ailleurs les retours sur la technologie d'Apple sont excellents. On verra bien ce que cet hybride à 1500$ a dans le ventre, mais c'est ce qui va être déterminant pour justifier l'achat d'une solution tactile.

"L'autre pour avoir voulu conservé ios sur son ipad pro au lieu de passer a la vitesse supérieure.

Y a un million de fois plus d'apps tablette sur iOS que sur Windows. Si c'est pour utiliser sa Surface comme un PC 99% du temps je vois vraiment pas l'intérêt.

"Ajoutez un zest d'office 365"

Office 365 est disponible sur iOS.

"les milliers d'appli windows directement utilisable en déplacement sur la surface"

Comme sur un PC de base tu veux dire ?

avatar phantoom 07/10/2015 - 15:43

Sostène Cambrut

Distortion de réalité quand tu nous tiens...

https://www.youtube.com/watch?v=4YY3MSaUqMg

Steve Jobs dis clairement : Who want's a stylus! --> de manière ironique puisque la réponse qu'il sous entend est "personne"

Oui je t'explique l'ironie puisque visiblement t'est passé à côté.

Les fait sont là, Steve Jobs ne voulait pas de stylet, et ils les moquaient.

Retour à l'espace normal

avatar BeePotato 07/10/2015 - 15:59

@ phantoom: « Les fait sont là, Steve Jobs ne voulait pas de stylet, et ils les moquaient. »

Allez, puisqu’il te faut manifestement une explication de texte : Steve Jobs parlait alors (comme il l’a dit assez clairement dans le passage vers lequel tu as pointé) de l’usage d’un stylet pour contrôler l’interface utilisateur— comme c’était alors le cas pour les smartphones sous Windows, ou comme ça avait été le cas pour le Newton auparavant.
Son argument contre le stylet pour cet usage était clair et tout à fait fondé : on ne veut pas avoir à chercher ou sortir un style avant de pouvoir interagir avec l’interface de l’iPhone, et de plus il y a le risque de perdre ledit stylet. D’où l’usage logique du doigt pour interagir avec cette interface.

Il n’a cependant JAMAIS dit qu’il était contre le stylet pour tout autre usage raisonnable — c’est-à-dire, quand on fait le tour, le dessin et la prise de note manuscrite.

L’iPad Pro et son stylet en option ne sont donc aucunement en contradiction avec ce que Steve Jobs a expliqué ce jour-là.

avatar phantoom 07/10/2015 - 16:51

@BeePotato

Certains ont été pris dans le trou noir et n'arrive pas à revenir dans l'espace normal à ce que je vois.

Arretez juste d'adapter les faits pour qu'ils collent à la réalité.

Autre exemple, "mon pouce vas de là à là"...

;)

avatar patrick86 07/10/2015 - 16:54

@phantoom :

"Certains ont été pris dans le trou noir et n'arrive pas à revenir dans l'espace normal à ce que je vois."

Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

"Autre exemple, "mon pouce vas de là à là"..."

La sortie des iPhone 6 et 6 Plus ne change strictement rien à l'avantage qu'avaient les "petits" écrans des iPhone précédents.

On rappellera par ailleurs qu'à l'époque, en 2007, l'écran 3,5" de l'iPhone était GRAND, par rapport à ce qui se faisait à l'époque.

avatar phantoom 07/10/2015 - 17:18

@patrick86

pas plus que celui d'autres smartphone de l'époque.

C'est pas parce qu'ils étaient inconnus du grand public qu'ils n'existaient pas.

Exemple : SPV M5000 et son écran de 3.6 pouces sous windows mobile
Vendu sous la marque Orange en boutique, fabriqué et conçu par HTC
En 2005...

avatar patrick86 07/10/2015 - 18:39 (edité)

"pas plus que celui d'autres smartphone de l'époque.

C'est pas parce qu'ils étaient inconnus du grand public qu'ils n'existaient pas."

C'est à peu près ce que je dis oui.

hormis quelques utilisateurs de smartphones de l'époque, une grande part du public n'aurait pas été enthousiasmé par un iPhone avec écran de 5".

avatar BeePotato 07/10/2015 - 17:06

@ phantoom : « Certains ont été pris dans le trou noir et n'arrive pas à revenir dans l'espace normal à ce que je vois.
Arretez juste d'adapter les faits pour qu'ils collent à la réalité. »

Il n’y a aucune adaptation des faits. Je me suis contenté de les relater.
Ceux qui en doutent peuvent aller voir la vidéo dont tu as toi-même donné le lien. Les premières secondes suffisent. On y en tend Steve Jobs se demander comment on allait communiquer avec cet appareil, puis expliquer qu’un stylet ne serait pas adapté à cette communication (et expliquer pourquoi, histoire de montrer que ce n’est pas juste une idée qui lui est passée par la tête comme ça).

Mais évidemment, pour ça, il faut être capable de comprendre l’anglais… et être capable de comprendre, tout court. ;-)

Ceci dit, je peux me tromper. Je veux bien, dans ce cas, que tu me fournisses une vidéo de Steve Jobs où il déclare qu’il est absolument opposé à tout usage d’un stylet, quel qu’il soit. :-)

avatar phantoom 07/10/2015 - 17:27

@BeePotato

"Mais évidemment, pour ça, il faut être capable de comprendre l’anglais… et être capable de comprendre, tout court. ;-)"

Pour ton information je suis parfaitement bilingue.

Alors je te le répète : tu interpretes comme cela t'arrange, il n'empêche que steve jobs se moque des stylets dans sa présentation.

mais il y a d'autres exemples :

http://www.dailymotion.com/video/x36lkpn

Célèbre réplique de SJ : If you need a stylus, you've already failed

Pages