Surface Book, le "One More Thing" du grand keynote de Microsoft

Soumis par Florian Innocente le mar, 06/10/2015 - 19:08

C'était au tour de Microsoft de dévoiler ses nouveautés matérielles et logicielles de fin d'année. Bracelet connecté, smartphones, tablettes hybrides… le géant qui est distancé par Google et Apple sur certains de ces secteurs majeurs a donné sa vision des choses lors d'une conférence à New York. Certains produits avaient fuité mais pas tous, notamment le suprenant Surface Book ! Microsoft a d'abord parlé des "petits" produits ou ceux qui n'ont pas encore de traduction commerciale, c'est à dire Le projet Hololens et le bracelet connecté Band.

Hololens avance

Annoncé il y a déjà plusieurs mois, le projet HoloLens avait déjà eu droit à une présentation plus concrète à la conférence E3 2015 de Microsoft en compagnie de Minecraft. Mais il était de retour lors de cet événement autour de Windows 10 avec à ses côtés le projet XRay. Celui-ci reprend le principe de la réalité virtuelle chère à Microsoft afin d’apporter le jeu directement dans votre salon.

À travers ces lunettes futuristes, on peut ainsi assister à une attaque de robot alors que la personne sur scène tient une sorte de PlayStation Move qui va lui servir à se défendre face à ses ennemis. On peut utiliser tout l’environnement qui est du coup destructible, et interagir avec lui pour se protéger.

Pas davantage d’informations sur une sortie commerciale, mais on a tout de même appris que le kit de développement sera disponible au premier trimestre 2016. Pour les développeurs Windows, la facture sera cependant salée : 3000 $. Pas de quoi inquiéter Microsoft qui se dit « convaincu que les développeurs feront de grandes choses » avec lui.

Band version 2

Le Microsoft Band en est à sa deuxième version. La première mouture du bracelet connecté n'avait pas marqué les esprits, il faut dire que Microsoft avait restreint sa commercialisation au territoire américain avant de le lancer en Angleterre. Comme le Zune avant lui, c'est le genre de produit où Microsoft entend bien marquer sa différence… sans que l'on comprenne sa réticence à tout faire pour le vendre au plus grand nombre.

Le Band 2 a minci, son design est plus élégant avec cet écran courbé, il fait nettement moins mastoc que le précédent. Il est doté d'un écran AMOLED (320 x 128) protégé par un verre Gorilla Glass 3.

crédit : The Verge

Le bracelet contient un GPS, un baromètre, un traqueur de sommeil, il suit la dépense en calories, les UV reçus, il dispense des conseils pendant l'effort et il est apte à mesurer le débit maximum d'oxygène consommé par un athlète pendant une activité physique (Vo2 max), une première selon Microsoft.

Comme les montres connectées, il envoie des notifications et Cortana peut être sollicitée (en anglais seulement) pour quelques tâches telles que l'ajout ou la modification d'un rendez-vous. L'autonomie annoncée est de 48h sans abuser du GPS avec une recharge complète au bout de 90 minutes.

Ce bracelet est toujours compatible avec Windows mais aussi iOS (iPhone 4s minimum) et Android, qui ont chacun une app pour collecter les données mesurées. Microsoft a listé plusieurs partenaires dont les apps et équipements vont s'appuyer sur le Band 2 (et pas uniquement dans un cadre sportif), tels que Strava, Runkeeper, Uber, Subway, Twitter, Facebook, etc. Ce bracelet coûtera 249 $, les précommandes vont ouvrir aujourd'hui avec une commercialisation le 30 octobre, sans détails encore sur les nouveaux pays concernés.

Lumia à refroidissement liquide

110 millions d'ordinateurs fonctionnent aujourd'hui avec Windows 10, a déclaré Panos Panay, VP Surface. Voyant dans ce chiffre un bon présage pour les ventes de smartphones Lumia qui seront équipés du même OS. Il faut l'espérer car la part de marché de Microsoft ne dépasse guère les 3% dans le monde.

Microsoft entend s'appuyer sur la fonction Continuum de Windows 10 où un smartphone se transforme quasiment en un PC standard lorsqu'on le branche à un clavier, un moniteur et une souris. À cet effet il y aura le Microsoft Display Dock avec une prise HDMI, un Display Port et un trio de prises USB.

Display Dock pour Windows Continuum

La nouvelle famille haut de gamme des Lumia est ainsi composée des 950 et 950 XL déjà aperçus au fil de rumeurs et de fuites. Tous les deux sortiront en novembre, avec leur version adaptée de Windows 10. Ces téléphones sont équipés d'un système que l'on voit rarement sur ce type d'appareil : un refroidissement liquide ! Rare mais pas inédit, en 2013, NEC avait lancé un Media X N-06E équipé aussi d'un tel dispositif.

Lumia 950 XL et 950 — Cliquer pour agrandir

Microsoft le présente comme la démonstration de la puissance de ces téléphones capables de devenir de petits PC. D'aucun y verront peut-être la volonté de compenser une surchauffe mal maîtrisée par Qualcomm pour ses processeurs… ?

Le Lumia 950 a un écran OLED Quad HD de 5,2" (1440 x 2560), 3 Go de RAM et une puce Snapdragon 808 de 1,8 GHz à six coeurs. Il dispose d'un flash à trois LED qui accompagne un appareil photo PureView de 20 mpx à optique ZEISS avec stabilisation optique de l'image, enregistrement vidéo 4K et bouton dédié pour la prise de photos. La batterie a une capacité de 3000 mAh. En façade, ces Lumia ont un appareil de 5 mpx. Ce Lumia 950 coûtera 599 euros.

Le Lumia 950 XL a un écran plus grand, de 5,7" mais une même définition. Il est équipé d'une puce huit coeurs Snapdragon 810 à 2 GHz, d'une batterie de 3340 mAh, des même capacité de stockage et appareil photo que le 950, pour un tarif de 699 euros.

Cette capacité de stockage peut être augmentée par l'ajonction sur les deux appareils d'une carte d'une capacité maximale de 200 Go. Le connecteur est le nouveau USB Type—C. Un plus petit Lumia 550 accompagnera ces deux gros modèles, à seulement 140 $, il arrivera juste avant Noël.

Surface version 4

Microsoft a surpris son monde en annonçant un Surface Book, un appareil inédit dans sa famille d'appareils portables. Il fonctionnera sur Windows 10 Pro et puces Intel, tout comme la nouvelle Surface Pro 4.

Surface Book de profil avec son clavier attaché
Clavier replié sous l'écran

Ce Surface Book est d'abord équipé une tablette avec un écran de 13,5" (3000 x 2000) sur lequel fonctionneront les stylets de Microsoft. Il peut se fixer à un clavier rétroéclairé contenant un trackpad multitouch à surface de verre. Écran et clavier réunis, le poids sera de 1,5 Kg. La connectique comprend un lecteur de cartes SD, deux ports USB 3, un DisplayPort et une prise casque.

Panos Panay a comparé ce Surface Book à un MacBook Pro mais en qualifiant son bébé de portable 13" le « plus puissant au monde ». En sachant que le GPU Nvidia est logé sous le clavier et qu'il faudra l'utiliser branché à l'écran si l'on veut en profiter pleinement. Ce clavier justement est fourni et non pas en option. L'autonomie annoncée est de 12h.

Microsoft déclinera ce Surface Book en versions 128, 256, 512 et 1 To de SSD ; 8 ou 16 Go de RAM, processeurs Core i5 (puce Intel HD graphics 520 ou NVIDIA) ou i5/i7 (processeur graphique NVIDIA avec 8 Go de VRAM). Cet hybride sortira le 26 octobre avec un prix de départ qui s'élève à pas moins de 1 499 $.

Crédit : The Verge

La Surface Pro évolue en version 4, son écran s'agrandit un peu, de 12 à 12,3" mais la tablette s'affine (8,4 mm contre 9,1 mm) et se fait un peu plus légère. Microsoft a revu son stylet et il le fait travailler avec un processeur dans la tablette pour améliorer sa précision sur l'écran.

Le Surface Pen est capable de 1024 niveaux de pression et son embout arrière fait office de gomme. Une pression prolongée sur ce bouton sert aussi de raccourci pour activer Cortana. Il se fixe sur le côté de la Surface avec un aimant. Son autonomie est donnée à 1 an. Il existe en 5 coloris, dont l'inévitable couleur or. Microsoft vendra également des embouts adaptés à différentes activités graphiques.

La Pro 4 utilise les tout derniers processeurs Intel Skylake de sixième génération et s'avère 30% plus véloce que la Pro 3. Microsoft a glissé au passage un jusqu'à « 50% plus rapide qu'un MacBook Air. Le MacBook Air est un super produit. Surface Pro 4 est le meilleur produit ».

La tablette affiche une connectique de portables avec deux DisplayPort compatibles 4K, un Ethernet, quatre ports USB 3. Mieux, elle s'équipe d'un capteur d'empreintes pour l'identification de l'utilisateur avec Windows Hello.

Le clavier Type Cover (129 $) s'est encore aminci lui aussi, la frappe devrait être plus confortable avec des touches plus espacées, une course plus courte (1,3 mm au lieu de 1,5 mm). Il dispose maintenant d'un plus grand trackpad avec une surface de verre (on pourra s'en servir aussi avec la Surface Pro 3)

La Surface Pro 4 sera vendue le 16 octobre dans une configuration maximale de 16 Go de RAM et 1 To de stockage. Les tarifs débuteront à 899 $.