iMac Retina : prise en main de 81 pouces

Nicolas Furno |

L’iMac Retina est une fabuleuse machine, essentiellement pour son écran Retina 5K. Avec sa dalle de 5120 x 2880 pixels et ses 14,7 millions de pixels, le nouveau tout-en-un repousse encore un petit peu plus ce qui se fait de mieux en matière d’écran Retina. Et il faut le reconnaître, c’est un écran Retina, comme nous l’avons longuement expliqué dans notre test de l’ordinateur, mais cela ne nous a pas suffi…

À la rédaction, nous utilisons en général tous un Mac portable associé à un écran externe, en général un écran Apple de 27 pouces. Avec un iMac, fût-il Retina, on perd la modularité d’une configuration à deux écrans : on ne peut plus dédier un moniteur à une tâche en particulier. À l’heure des réseaux sociaux, garder un œil en permanence sur Twitter peut être très utile, par exemple. Pourtant, l’iMac Retina peut contrôler des écrans externes : nous avons donc décidé d'en relier deux de 27 pouces à l’un de nos exemplaires. Au total, nous allions avoir 81 pouces pour travailler !

Un iMac Retina en mode « Plus d’espace » (3200 x 1800 pixels) au milieu et deux écrans 27 pouces (2560 x 1440 pixels) de part et d’autre.

Pour savoir si la première génération d’iMac Retina était capable d’encaisser deux écrans externes, nous avons opté pour le modèle le plus faible. Ainsi, c’est au modèle d’entrée de gamme (Core i5 quadricœur à 3,5 GHz et Radeon R9 M290X) que l’on a relié deux écrans 27 pouces d’Apple, un sur chaque connecteur Thunderbolt. Chaque écran était à sa définition de base (2560 x 1440 pixels) et l’écran de l’iMac Retina, pour corser un peu les choses, était configuré en mode « Plus d’espace » (3200 x 1800 pixels).

Nous avons branché les deux moniteurs, allumé le tout et bonne surprise : tout fonctionne. Il n’y avait pas de raisons que ce ne soit pas le cas, mais la surprise est plutôt venue du fait que ce Mac, qui a particulièrement du mal à gérer l’interface d’OS X sur son seul écran Retina, n’était pas plus lent dans cette configuration. Certes, Mission Control était saccadé, mais c’était le cas de toute manière, avec ou sans les écrans externes. C’est comme s’il y avait une seconde carte graphique exclusivement pour gérer les écrans externes.

Vous pouvez cliquer pour agrandir, mais attention, l’image mesure 11 560 x 3600 pixels et les navigateurs ont un peu de mal à gérer ce genre de tailles (elle pèse environ 6 Mo également)…

Histoire de pousser le bouchon encore un tout petit peu plus loin, nous avons lancé la lecture de trois vidéos en haute définition sur ces trois écrans. Sur les deux écrans 27 pouces, c’est Le Hobbit : la Désolation de Smaug en 1080p qui a été lancé, dans VLC et dans MPV. Sur l’iMac Retina, il fallait un fichier à la hauteur de l’écran et nous avons porté notre dévolu sur l’indépassable Big Buck Bunny qui est, ça tombe bien, proposé en 4K à cette adresse. Là encore, aucune mauvaise surprise : la lecture des trois vidéos est restée parfaitement fluide.

Encore une fois, il est important de noter que le test n’a été réalisé qu’avec le « petit » iMac Retina. Il va sans dire que le modèle haut-de-gamme avec la carte graphique plus puissante s’en serait tout aussi bien sorti. Peut-être qu’il pourrait même gérer des écrans 4K en externe, mais nous n’en avions pas sous la main pour essayer.

Quoi qu’il en soit, ce petit essai qui n’a rien de scientifique montre une chose : certes, la carte graphique de base choisie par Apple n’a rien d’un foudre de guerre. Elle est toutefois largement capable de gérer les 14,7 millions de pixels de l’écran Retina, ainsi que les 7 millions de pixels approximativement des deux autres écrans. Pour le dire autrement, les saccades d’OS X sont plus liées au logiciel qu’au matériel… Reste maintenant à espérer qu’Apple corrige rapidement le tir.

Tags
avatar pistache18 | 

Voilà qui devrait clouer le bec, a certain qui trouvait scandaleux qu'il y ai des ralentissements sur cette machine, sans savoir la source du problème. On peut donc se faire plaisir sans attendre la REV B ou C.
Et puis un retina sur 27 pouces, cela doit être vraiment sympa à voir, n'en déplaisent aux grincheux, jaloux sans doute.

avatar RBC | 

Oui bien sur !

avatar Yohmi | 

@ pistache18
On ignore toutefois si Apple cherchera réellement à corriger le problème ou non. Ce n'est pas un bon plan que d'acheter un produit en se disant que « ça ira mieux plus tard », ça ne serait pas la première fois qu'il soit laissé de côté… après tout, d'ici un an, il ne sera plus en vente.

avatar Galien | 

Deus Retina... ou trois? ^o^

avatar John Maynard Keynes | 

@Galien

???

Pas de moyen d'être en multi-moniteur à ces résolutions pour l'instant ;-)

avatar Galien | 

C'est bien deus avec un "s". Si on résume la petite carte graphique gère l'équivalent de 6 écrans de 2560x1440 donc virtuellement un écran de 7680x2880 en 24/9

avatar John Maynard Keynes | 

@Galien

Lecture trop rapide, je n'avais pas vu le S ;-)

avatar pim | 

Manque plus que la Porsche garée sur le parking.

Et sinon si jamais je deviens un jour cambrioleur, je sais par qui je vais commencer !!! (je plaisante hein !)

avatar Nicolas Furno | 

C'est marrant, je sentais quelque part dans le fond de mon crâne que j'aurais pas du mettre de chiffres du tout dans cette news. Déjà que les maths, ça me réussit pas en temps normal, mais alors le vendredi soir…

Bon, merci, on corrigera dès qu'on pourra. En attendant, euh regardez la vidéo. Elle est bien ma vidéo, non ? Avec, euh, un montage audacieux, à la fin…

Bon, je vous laisse…

avatar bugman | 

@Nicolas Furno : Assez impressionnant oui (le Mac). :p
Bon WE, Nicolas (on va essayé d’être sages).

PS : Pas contre un petit stress test avec applications bourines par contre pour voir jusqu'où ce modèle peut aller dans cette configuration (jeu 3D par exemple). Profitez en !

avatar John Maynard Keynes | 

@Nicolas Furno

Pas trés grave ;-)

Cela donne juste un drôle d'effet, rien de plus ;-)

avatar Yohmi | 

@ Nicolas Furno
En parlant du montage audacieux, lorsque j'avais téléchargé le court-métrage d'animation dont le lien était donné dans un précédent article, ça m'avait aussi un peu surpris qu'ils montrent un écureuil écraser un papillon avec un caillou, alors que le simple bruitage avec la tête du gros lapin compatissant aurait suffi. J'aurais dû éloigner l'enfant qui est en moi de l'écran :P

Par contre, il serait intéressant de savoir si l'interface, normalement fluide du modèle haut de gamme, le reste dans cette configuration ^^

avatar adixya | 

C'est chiant de ne pas être fixé sur l'avenir de ces ralentissements. C'est quand même une information qui vaut les 250 euros éventuels de la carte graphique améliorée...

avatar olidan | 

C'est marrant je ne savais pas que le Hobbit était sorti en mkv ... ;-)

avatar rrouges | 

Il est sorti en Blu-Ray, il s’agit certainement ici d’une copie privée au format numérique :)

avatar Tournicoti | 

C'est une version un peu moins chère de la version mp4. Elle est moins chère d'un facteur 100% il me semble.

Merci pour ton humour.

avatar glopglop35 | 

@macg
Vous êtes des grands malades...mais continuez!

avatar clarilox | 

Le montage vidéo est tiré d'iMovie ! Ce petit texte sur deux lignes avec un trait au milieu, je m'en suis servi y'a pas longtemps :)

avatar clarilox | 

Le montage vidéo est tiré d'iMovie ! Ce petit texte sur deux lignes avec un trait au milieu, je m'en suis servi y'a pas longtemps :)

avatar jackhal | 

@MacG : avez-vous prévu d'utiliser le nouveau mode 60fps de YouTube ?
Pour ce test ça n'aurait sans doute pas changé énormément les choses puisque ce sont des vidéos en 24fps mais pour la fluidité de l'iMac Retina sur le Finder, les défilements, Mission Control etc ça pourrait être utile.

avatar frankm | 

J'ai essayé tout à l'heure à l'Apple store cet iMac.
A première vue plus rapide que mon MacBook pro retina 13 pouces fin 2013. C'est sans doute le cas. Mais il saccade sur certaines opérations. En fait c'est linverse du MacBook : iMovie est fluide sur l'iMac et les changement de fenêtres sont fluides sur le MacBook

avatar BeePotato | 

« Chaque écran était à sa définition de base (2560 x 1440 pixels) et l’écran de l’iMac Retina, pour corser un peu les choses, était configuré en mode « Plus d’espace » (3200 x 1800 pixels). »

Était pour corser un peu les choses, ou juste pour le plaisir de pouvoir encore souligner les ralentissements d'interface qui interviennent dans ce mode ? Parce que, si j'ai bien compris votre premier article sur ce sujet, on n'observe pas de tels ralentissements en mode « normal » (2560x1440 virtuel).
Et avec deux écrans de 27 pouces de la même taille de chaque côté de l'écran principal, la logique aurait été d'utiliser ce dernier en mode normal, histoire d'avoir exactement la même taille d'affichage de tous les éléments d'interface sur tous les écrans, ce qui est bien plus sympa.

« certes, la carte graphique de base choisie par Apple n’a rien d’un foudre de guerre. Elle est toutefois largement capable de gérer les 14,7 millions de pixels de l’écran Retina, ainsi que les 7 millions de pixels approximativement des deux autres écrans. Pour le dire autrement, les saccades d’OS X sont plus liées au logiciel qu’au matériel… »

Dans le mode que vous avez utilisé, il n'y a pas 14,7 millions de pixels à gérer, mais plus de 23 millions (3200x1800x4), qui doivent ensuite être transformés en une image de 14,7 millions de pixels pour affichage. C'est comme ça que fonctionne l'affichage retina chez Apple. Et c'est ce qui fait qu'utiliser autre chose que le mode normal est tout de suite bien plus lourd — non seulement à cause du nombre bien plus élevé de pixels à gérer, mais aussi à cause de la transformation supplémentaire qui doit être appliquée avant affichage. Ça colle tout à fait avec le constat de saccades dans ce mode et non dans le mode normal.

Du coup, il n'y a ici aucune preuve d'un souci « plus lié au logiciel qu'au matériel », ni grand espoir de résolution de ce problème. Mais heureusement, ce problème ne touche que les utilisateurs souhaitant utiliser leur écrans dans une définition plus élevée que la normale, ce qui doit être relativement rare pour un écran de cette taille (franchement, s'il y a besoin d'afficher encore plus de choses que ce dont est capable un écran de 27 pouces en 2460x1440, un deuxième écran sera plus efficace que le recours à ce mode — que, personnellement, je vois plutôt comme un truc utile de temps en temps pour des besoins très ponctuels).

avatar Nicolas Furno | 

@BeePotato :
Dans un premier temps, on pensait effectivement que les saccades étaient limitées au mode plus d'espace. Mais, comme on l'a bien précisé dans le test, on s'est aperçu qu'en fait tous les modes étaient concernés, même celui par défaut.

En mode plus d'espace, les saccades apparaissent plus vite après le démarrage, elles sont plus nombreuses et elles sont plus lentes encore. Mais quoiqu'il arrive, il y en a. Donc l'iMac était déjà configuré ainsi, et c'était effectivement une manière de pousser le bouchon. Pour info, j'ai testé en mode normal aussi, le résultat était le même.

avatar BeePotato | 

@ Nicolas Furno : « Dans un premier temps, on pensait effectivement que les saccades étaient limitées au mode plus d'espace. Mais, comme on l'a bien précisé dans le test, on s'est aperçu qu'en fait tous les modes étaient concernés, même celui par défaut. »

Ah, ok. J'avais raté cette information, désolé — et merci pour la séance de rattrapage gratuite. :-)

Cependant, je ne vois toujours pas ce qui, parmi ce qui est présenté dans cet article, permet de se dire que c'est forcément un problème logiciel et non une limite de la carte graphique (malheureusement).

avatar bugman | 

@BeePotato : Peut être qu'une optimisation logiciel permettrait de moins ou mieux tirer sur la carte. Je comprends le propos comme tel.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR