L'installateur de macOS Big Sur calcule de nouveau l'espace de stockage nécessaire pour mettre à jour un Mac 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 15/02 — Apple a mis en ligne un nouvel installateur pour macOS 11.2.1 (build 20D75). Le logiciel calcule finalement l'espace disque nécessaire pour installer le nouvel OS et prévient quand il n'y a pas suffisamment de place, indique Mr. Macintosh. Une fonction toute bête mais qui va empêcher les infernales migraines de tout ceux qui ont été pris dans la boucle sans fin.


Article original 09/02 — Le processus de mise à jour de macOS Catalina vers macOS Big Sur a un problème de poids. En l'occurrence, l'installateur ne vérifie pas l'espace disponible sur le disque, ce qui peut engendrer une boucle infernale de tentatives d'installation qui échouent toutes les unes après les autres sur le Mac à mettre à jour.

Mr. Macintosh a pu reproduire ce comportement avec l'installateur permettant d'aller vers Big Sur 11.2 et 11.3 bêta (l'installateur vers Big Sur 11.1 peut présenter ce problème, mais ça n'a pas été confirmé). Ce défaut ne touche pas les mises à jour intermédiaires — lorsqu'on passe de macOS 11.1 à macOS 11.2, par exemple — si l'espace disque est insuffisant1, le système prévient et demande de libérer de l'espace. Et ça s'arrête là.

La mise à jour vers macOS Big Sur ne calculant pas la capacité disponible sur le volume, le processus se lance, il va mettre à jour les différents fichiers jusqu'à atteindre 100% des capacités du disque. Au-delà, l'installateur va planter et redémarrer en affichant un assistant de démarrage de restauration. Et puisqu'il n'y pas suffisamment d'espace de stockage, on tombe sur ce message prévenant d'une erreur durant la préparation de la mise à jour :

Après avoir cliqué sur OK, ce mode (différent de l'environnement de restauration de macOS) propose de sélectionner un volume de démarrage. Seul hic : Macintosh HD n'est pas présent. Tout ce qu'il reste à faire, c'est d'éteindre ou de redémarrer la machine depuis le menu Pomme. Au redémarrage, le processus va se relancer encore et encore sans jamais pouvoir terminer la mise à jour vers Big Sur.

Aucun disque de démarrage présent !

Sur un Mac doté de la puce de sécurité T2, lorsque le disque est chiffré avec FileVault, le mode de restauration présente un autre souci, le mot de passe admin de la machine ne sera pas accepté par le système. Et les tentatives de récupération du mot de passe, par une clé de secours ou via l'identifiant Apple, ne marcheront pas plus.

Pour s'en sortir, Mr. Macintosh donne deux solutions. La première est la plus simple, mais aussi la plus destructrice si vous n'avez pas sauvegardé vos données avant de lancer la mise à jour, puisqu'il s'agit d'effacer le disque et de réinstaller le système (fiche d'assistance d'Apple).

C'est plus compliqué pour les utilisateurs ayant des données stockées sur un Mac coincé dans la boucle d'installation : il leur faudra faire de l'espace sur leur disque. Deux cas de figure se présentent : avec ou sans FileVault 2. Si le système de chiffrement des données a été activé, il faudra l'aide d'un second Mac (sous High Sierra ou Mojave) à brancher en filaire (USB-C, USB-A ou Thunderbolt 3) sur la machine en panne, puis utiliser le mode cible depuis le Mac sous 10.13 ou 10.14.

Après la saisie du mot de passe du disque chiffré, l'utilisateur devra supprimer les fichiers et les documents trop lourds dans le disque Macintosh HD - Données. Une fois que le Mac hôte aura suffisamment de stockage libre, le processus d'installation de macOS Big Sur pourra repartir, et surtout, s'achever normalement. Si FileVault 2 n'a pas été activé, il est toujours possible d'utiliser le mode cible, ou alors un disque dur externe avec un système bootable (sur les Mac 2013/2017), ou encore retirer des fichiers depuis le Terminal dans la partition de récupération de macOS.

Évidemment, il serait bon qu'Apple jette un œil à ce problème qui affecte des utilisateurs depuis le lancement de macOS Big Sur, mi-novembre. En attendant, faites des sauvegardes…


  1. Si l'espace disque est de moins de 13 Go, l'installateur va afficher une erreur et empêcher le lancement du processus de mise à jour, puisqu'il n'a pas suffisamment de place pour stocker le fichier. Si l'espace disque est entre 13 et 15 Go, le fichier peut être installé dans l'emplacement temporaire sur le disque, mais lorsque la mise à jour est enclenchée, c'est là qu'arrive la boucle infernale : le processus au complet exige 35,5 Go d’espace de stockage disponible depuis macOS Sierra, ou 44,5 Go d’espace depuis une version plus ancienne.  ↩︎


avatar pim | 

35 Go de disponible nécessaire, j’ai bien lu ? Ça me semble totalement énorme ! Sur un Mac avec 128 Go de SSD, comme beaucoup de MacBook vendus à une époque, ça va forcément coincer assez rapidement.

Donc un double problème d’optimisation de l’installateur et de pingrerie légendaire d’Apple avec l’espace disque proposé de base, qui est juste là pour faire un prix sympa tout en poussant sur les options très onéreuses.

avatar Bounty23 | 

@pim

Faut arrêter avec la « pingrerie »... de base ils ont 256 à présent, ce qui pour de la bureautique est largement suffisant. Et sinon un peu de bon sens, cloud, NAS, clé usb, disque dur externe... les solutions ne manquent pas.

C’est d’avantage un problème d’utilisation là. Avoir un disque plein et presque saturé n’est bon pour aucun système. Ça engendre beaucoup de soucis de base c’est pas nouveau.

avatar hogs | 

Madame Michu, avec MacBookAir (parce que c'est facile à utiliser, discret et facile à ranger selon les conseils de ses proches) avec son iPhone, qui a remplacé il y a peu son vieux sony-ericsson qui a fini par rendre l'âme, qu'elle utilise régulièrement car elle est tombée amoureuse de la facilité de faire des photos et des vidéos se retrouvera vite embêtée.
Et ne parlez pas du cloud, les gens de la génération de Mme Michu ne veulent pas en entendre parler car ils n'y comprennent pas grand chose et ça coute. N'oubliez pas le discours récurrent "si vous ne comprenez rien à l'informatique, prenez un mac car c'est simple à utiliser et pas une usine à gaz comme windows".

Il y a énormément de personnes pour qui l'informatique est un mystère impénétrables. Il y a une réelle fracture numérique (chère à Chirac) qui existe toujours mais sous une forme évoluée: Avec le Covid, on a constaté que nombres de jeune passant leur vie sur leur smartphone sont incapable de comprendre les fonctions de base d'un ordinateur voir d'un simple traitement de texte. Nous fréquentons MacG ce qui signifie que nous avons une connaissance/culture informatique au-delà de la moyenne, ne serait-ce juste parce que nous nous y intéressons. Ne généralisons pas, ce n'est de loin pas le cas de tout le monde ;-)

avatar Derw | 

@hogs

+1

avatar oomu | 

@hogs

C'est EXACTEMENT CA !

Madame Michu a besoin d'une machine avec plus de ressources qu'un geek parce que justement elle ne souhaite pas apprendre tout ce qu'il faut pour se débrouiller et optimiser pendant des heures se fichiers. Je connais Madame Michu, c'est un experte en peinture à l'huile, ça l'i ntéresse bien plus que tout savoir sur les clouderies et la taille des vidéos H265 4K des gamins.

bref: vu ce qui est possible avec les machines actuelles, 256Go est trop restrictif, je conseille 512Go actuellement à _tout_ non informaticien. à un informaticien je conseille un arduino avec 32Go ;)

avatar zoubi2 | 

@oomu

"vu ce qui est possible avec les machines actuelles, 256Go est trop restrictif, je conseille 512Go actuellement à _tout_ non informaticien"

Permettez-moi d'opiner vigoureusement du chef.

avatar Dark Phantom | 

@oomu

Les experts en peinture à l’huile , à mon humble avis, sont très au fait de l’informatique. Ne serait-ce que pour prendre en photo leurs toiles, alimenter leur chaîne YouTube et leur blog et caler des expositions sur les réseaux sociaux, sur Behance et Instagram.
Madame Michu est forcément loin de ce genre de métier qui fonctionne comme une entreprise à personne unique et que, si tu ne te débrouilles pas pour communiquer, eh bien personne te connaît.
Nous ne sommes plus au dix-neuvième siècle.
La fracture numérique touche surtout les gens qui n’ont absolument pas besoin de l’informatique pour survivre : et pour lesquels c’est une vraie plaie de remplir leur déclaration d’impôts en ligne.

avatar oomu | 

pour avoir fréquenté des peintres à l'huile (en cours de dessin et peinture du soir, y en a plein), ça ne cherche pas à s’embarrasser en général des geekeries du oomu et ça a besoin de machine qui peut avaler facilement tout ce qu'il leur donne.

256Go n'est pas suffisant.

je ne parle pas de "fracture numérique", ni de "remplir en ligne", mais que typiquement un NON INFORMATICIEN (quelqu'un qui contrairement au Oomu n'a pas la _passion_ de chercher la petite bête dans son os, ses fichiers et ses apps pour tout foutre dans 256Go) a besoin d'une machine capable d'absorber beaucoup sans prendre la tête.

parce qu'il y a pléthore de choses à faire avec un ordi

"la peinture à l'huile" n'est qu'un milliard d'exemple, vous auriez tort de vous concentrer sur lui comme s'il était pertinent, de choses qu'on fait par passion et qu'on va utiliser un ordi.

ma famille a fait de la généalogie, mon père a rempli son ordinateur de documents, scans, etc c'est allé très vite.

avatar byte_order | 

@Dark Phantom
> Les experts en peinture à l’huile , à mon humble avis, sont très au fait de l’informatique.
> Ne serait-ce que pour prendre en photo leurs toiles, alimenter leur chaîne YouTube
> et leur blog et caler des expositions sur les réseaux sociaux, sur Behance et Instagram.

C'est pas être au fait de "l'informatique", ça.
C'est savoir utiliser les fonctions hyper-simplifier telle que "prendre un photo en cliquant ici", "partager la photo / vidéo en cliquant ici", "ajouter un post en cliquant ici".

Aucune maitrise de ces usages n'apprendra à un quidam que le machin, derrière, à besoin d'avoir un peu d'espace en rab parce que quand cela devient trop ricrac sa déconne rapidement et très sérieusement parfois.

Pour paraphraser une célèbre réplique de film :

256Go ? Mais c'est quoi un gigoctet !?!

Vous confondez connaissance des usages numériques avec connaissance du fonctionnement qui les permettent. Des gens peuvent parfaitement savoir se servir d'un micro-onde sans rien comprendre à son principe de fonctionnement...

avatar Dark Phantom | 

@byte_order

Oui enfin on parlait plus haut de « fracture numérique ». Il y a des gens qui ne savent même pas se servir d’un navigateur ( j’en connais) et d’autres qui vont faire des montages iMovie pour leur chaîne YouTube. Il y a un monde entre les deux.

avatar pga78 | 

@hogs

Oui bon justement sur Mac la gestion du Cloud est pratiquement transparente…faut pas exagérer non plus 😜😜😜

avatar hillel | 

@Bounty23 ça n'empêche pas qu'un grand nombre de Macs compatibles ont été vendus avec 128go de disque 🤷‍♂️

Pour ce qui est de ce qui suffit ou non, j'aimerais quand même bien qu'au prix que ça coûte je n'ai pas à me poser la question. It just works, ça veut pas dire qu'on doit avoir une flopée de supports externes pour espérer pouvoir faire une mise à jour dans soucis

avatar Avenger | 

@ Bounty23

Jusqu'à présent Apple conseillait (n'imposait pas) de laisser 10%, de l'espace total, libre.
Pour les Mac ayant un stockage de 128 Go, les 35 Go représentent donc plus de 27%

Si le fait de laisser pas mal d'espace libre est impératif, à Apple à faire en sorte d'avertir l'utilisateur lorsqu'un seuil est dépassé. Globalement, aux ingénieurs et aux développeurs à penser aux utilisateurs moins "éclairés".

Mais bon, cela empêcherait Apple de conseiller d'acheter un nouvel ordinateur quand l'espace de stockage initial n'est pas suffisant.

avatar YARK | 

Qu'est-ce que vous êtes pingres !
Dès qu'un ordinateur est plein, ben, faut en acheter un autre ! ;-)

avatar bbibas | 

@Avenger

En général, sur win ou Mac OS ou iOS je préconise toujours de rester avec 50% d'espace. Et de faire le ménage à ce moment, le système appréciera...

avatar Avenger | 

@ bbibas

Te rends-tu compte du ridicule de ton conseil de garder 50% d'espace libre? Absolument rien ne justifie cela. Si un Os a besoin de cela pour fonctionner correctement, c'est qu'il est bien foireux.

avatar bbibas | 

@Avenger

Bon bien si c’est ridicule ! Ne le fait pas mais essaie d’être correct dans tes propos !!!

avatar oomu | 

"Mais bon, cela empêcherait Apple de conseiller d'acheter un nouvel ordinateur quand l'espace de stockage initial n'est pas suffisant."

la solution à tout problème apple c'est d'acheter du apple, on vous l'a dit et répétééééé :)

avatar LambdaBoss | 

@Bounty23

Je suis effectivement d’accord avec vous … j’ai fait à ce sujet un post à 16h50 dans lequel je mentionnais aussi :

« Étant donnée que les conseilleurs ne sont pas ( généralement ) les payeurs il est difficile d’aborder le sujet de capacité du disque lors d’un achat … par contre il faut tout de même rappeler que les disques internes Apple sont “un peu“ cher, et qu’il est préférable, semble-il, de réduire ( dans une certaine limite ) le disque interne, et de reporter ce manque sur un disque SSD externe qui coûte au minimum 2 à 3 fois moins cher … !

Il semblerait qu’un MBA avec un SSD de 256 Go ( c’est le mini ) est majoré de 920 € en passant à 2 To, alors qu’un disque SSD portable LaCie de 2 To “ne coute que“ 280 € … !

Mais cela implique une façon de travailler et de gérer un peu différemment ces 2 disques … par exemple ne mettre sur le disque interne que les Applications, la Bibliothèque, le Système et l’Utilisateur … et tout le reste, fichiers et dossiers personnels sur le disque extérieur, ainsi que le dossier iTunes Média ( qui normalement sont dans le dossier Utilisateur ), ainsi que toutes les bibliothèques de Photos, FinalCut Pro, iMovie, Motion, etc. … ! »

avatar byte_order | 

@LambdaBoss
> Mais cela implique une façon de travailler et de gérer un peu différemment ces 2 disques

Cela implique surtout, et en premier lieu, que l'ordinateur portable, seul, n'est plus autonome, plus suffisant, et plus réellement facilement portable.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Bounty23

Et, tu sais lire ou tu es le fanboy élémentaire?? Beaucoup de Mac ont été vendu avec 128Go, beaucoup encore élligible à Big Sur.

avatar fte | 

@Bounty23

"C’est d’avantage un problème d’utilisation là. Avoir un disque plein et presque saturé n’est bon pour aucun système."

Donc il ne suffit pas d’avoir l’espace suffisant. Il faut aussi avoir de l’espace pas utile pour éviter ce problème d’utilisation. Donc si Apple ne fournit(ssait) de base que l’espace suffisant et pas cet espace préventif, c’est ... pourquoi ?

avatar android3665 | 

Bizarre moi ca ne fonctionne toujours pas meme avec le lien

Je suis le seul dans cette situation ?

avatar ataredg | 

Et on critique encore Windows ?

avatar oomu | 

@ataredg

oui, tous les matins quand je me lève (rah les lettres d'unité). pourquoi ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR