macOS sera-t-il toujours compatible avec les processeurs Intel en 2025 ?

Christophe Laporte |

Tout laisse à penser qu’Apple lancera officiellement demain la grande transition vers une architecture ARM pour ses ordinateurs. Dans un premier temps, cela devrait être aux développeurs de jouer avant la commercialisation des premiers Mac ARM dans quelques mois.

Une telle transition est forcément délicate pour le constructeur. Une fois l’annonce faite, certains auront tendance à reporter leurs achats jusqu’à la sortie des premiers Mac ARM. À l’inverse, d’autres pour des raisons pratiques pourront avoir l’idée d’acheter un Mac plus tôt que prévu de manière à ne pas avoir à payer les pots cassés d’une énième migration. Reste que pour Apple, la situation est sans doute moins délicate que lors du passage à Intel. En effet, le Mac pèse aujourd’hui beaucoup moins lourd dans le chiffre d’affaires d’Apple qu’en 2005.

Si l’on regarde le calendrier de l’époque, la transition avait été menée à toute vitesse en regard de l’énorme chantier que cela représentait alors :

  • Juin 2005 : Apple annonce son intention de migrer vers les processeurs X86;
  • Janvier 2006 : Apple commercialise les premiers MacBook Pro 15” et iMac avec des processeurs Core Duo;
  • Février 2006 : le Mac mini fait lui aussi le grand saut;
  • Avril 2006 : le MacBook Pro 17” avec processeur Intel remplace le PowerBook 17”;
  • Mai 2006 : le MacBook 13” constitue le nouvel entrée de gamme pour les ordinateurs portables;
  • Août 2006 : l'ensemble de la gamme est passée sur architecture Intel avec l’arrivée des nouveaux Mac Pro et Xserve;
  • Octobre 2007 : sortie de Leopard qui sera la dernière version de Mac OS X à prendre en charge le PowerPC;
  • Août 2009 : sortie de Snow Leopard qui fonctionne uniquement sur architecture x86.

Comparaison n’est pas raison, mais Apple a bouclé l’ère PowerPC en tout juste quatre ans. Si la firme de Cupertino se montrait aussi dynamique dans sa nouvelle transition, cela signifierait que l’ensemble de la gamme serait passée sur ARM d’ici 2022 et que la dernière version de macOS à gérer les architectures X86 verrait le jour à l'horizon 2023/2024.

Les choses ont changé entre temps. Apple renouvèle moins fréquemment ses ordinateurs que par le passé. Et la durée de vie de ces derniers a fortement augmenté. Ainsi, macOS Catalina est parfaitement compatible avec des ordinateurs commercialisés en 2012.

L'autre grosse différence par rapport au passage à Intel, c’est la cadence de sortie des nouvelles versions de macOS. Depuis 2007, Apple propose une mise à jour majeure de macOS chaque année. Auparavant, on était davantage sur des cycles de 18/24 mois.

Idéalement, pour rassurer ses utilisateurs, il serait bien qu’Apple s’engage publiquement à supporter macOS sur x86 jusqu’à une date assez lointaine. Si elle ne le fait pas, les sempiternels arguments d'obsolescence programmée lui pendront au nez. Surtout que le contexte est peut-être moins porteur que lors du passage à Intel. A tort ou à raison, certains craignent que cette transition soit un pas en arrière notamment à cause d’une moins bonne prise en charge de Windows. Mais attendons de voir ce que nous réserve Apple pour avoir une idée sur tout cela !

avatar rolmeyer | 

@pagaupa

Soyons content que ces problèmes existent. Les prochains dirigeants (et on s’en approche, les actuels commencent à avoir de la bouteille) auront peut-être aucun scrupule à arrêter le hobby...mac.

avatar pagaupa | 

@rolmeyer

Qui vivra verra...pour l’instant ce que je vois me dit qu’un gros changement d’hommes ne serait pas inutile...

avatar rolmeyer | 

@pagaupa

🙃 attention à ce qu’on veut....qq fois c’est pas mieux après...les générations suivantes sont nés avec l’informatique déjà présente pour eux c’est un outil, pas plus, ils n’auront pas de regrets a faire passer le mac à la trappe...

Je vois mon gamin, a eu toutes les plateformes à dispo, tablette et téléphone iOs et Android, (même windows phone/mobile mais on l’oublie celui là 😂)et mac et pc.
Aucune chapelle, ce qu’il veut c’est que ça fasse le job du mieux possible, rien a foutre du design Apple, en gros les smartphones sont des rectangles noirs assez glissants plus ou moins arrondis, rien a foutre des 4 mm gagnés en mettant un clavier merdique sur un laptop, et s’il préfère iOs à Android, entre ma Surface Pro 2017 et mon macbook air, il a choisi sans hésiter la Surface Pro, tactile, stylet et clavier coloré et détachable...Continuité et Handoff, il arrive a bricoler et a le faire avec un Pc...Apple pour lui oui génial, mais mac...bof bof..
J’ai fait mon Craig Frederighi, je lui ai montré ainsi qu’à ses copains, ouais amazing on peut faire des iMessages à partir du mac...mouarf rien a foutre ils étaient morts de rire, z’ont un téléphone dans la poche, rien a foutre de le faire sur le laptop.... quand à Finder vs Explorateur de Fichiers, ben les deux ça veut dire...lycée et donc boulot, donc kif kif...😆

avatar lolo57 | 

Moi qui ai connu la transition powerpc intel en entreprise une dizaine de mac, finalement cela ne c'est pas si mal passé que ça, quelques ennuis au départ, mais pas tant que ça, Rosetta fonctionnait plutôt bien, ce qui fait que globalement c'était transparent. Quant à l'obsolescence des machines, comme on changeait les macs tous les 3, 4 ans ce n'était pas un soucis.
Pour un usage occasionnel de windows, un émulateur fait très bien l'affaire surtout si l'on a un gain de puissance processeur suffisant. Moi plutôt content de passer sous ARM, l'architecture intel semble être une impasse à moyen terme.

avatar nicopulse | 

J'ai acheté mon premier Macbook Pro pour 2 raisons :
- Passant sous Intel, c'était la meilleure machine pour faire tourner l'horribilis Windows VISTA
- mac OS était un système UNIX dont de très nombreux soft Linux étaient disponible librement avec macPort...

Vu l'évolution actuelle de MacOS, s'il devait ne plus être màj sur mon Macbook Pro 2014 qui tiendra facilement jusqu'en 2025, cela ne serait pas une grosse perte, Windows fera l'affaire.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@nicopulse

Surtout que Microsoft se tourne de plus en plus vers Linux, notamment avec la possibilité de faire tourner un vrai noyaux Linux au sein de Windows. Avec le temps il n'est pas dit que Windows puissent réunir le meilleur des deux mondes.

avatar MarcMame | 

Avec un processeur Arm pour lap/desktop, Apple va pouvoir s’en donner à cœur joie pour y intégrer toutes les puces externes : Tx, Sx, Mx, NEx, Wx, NANDx, PWRx, etc...

avatar armandgz123 | 

Je pense que ce sera une nouvelle gamme, à l’image des Chromebook... et que la transition se fera sur longtemps

avatar corben | 

Apple a déjà roulé tout le monde dans la farine en passant du powerpc à Intel
15 ans plus tard ils vont refaire le coup
A terme il faudra bien s’attendre à ce que MacOS ne supporte plus les Mac Intel (3-5 ans ??) pour forcer les gens à renouveler leurs appareils
Vu le prix des Mac surtout en CTO, beaucoup n’auront plus que les yeux pour pleurer
Moralité : ne plus acheter du matériel qui sera obsolète, attendre que les Mac ARM

avatar en chanson | 

Un portable sous arm? En entrée de gamme alors juste pour la bureautique comme le Surface X. Les MacBook Pro resteront sous Intel, pour la puissance et le multitâche.

On n’a pas encore vu des serveurs sous arm, et la puissance de ces cou n’a jamais été démontrée.

avatar fifounet | 

@en chanson

"On n’a pas encore vu des serveurs sous arm, et la puissance de ces cou n’a jamais été démontrée."

Ha bon ?
Et personne ne te contredit en plus ?
Ici c’est devenu un site de fake News ?
Pourtant on a des spécialistes ...

Et quand même avant d’écrire des conneries c’est pas compliqué de faire une simple recherche , c’est à ta portée quand même ...

https://www.lemagit.fr/definition/Serveur-ARM

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-windows-server-mainte...

Je m’arrête là.

Tu penses otite savoir ? Va falloir te remettre en question mais j’ai l’habitude avec toi.

avatar Alias | 

Je ne suis pas contre une nouvelle transition mais ce qui m’inquiète c’est la réaction des éditeurs de logiciels. Vont-ils jouer le jeu ? Pour Microsoft et Adobe, tout doit être prêt ou le sera mais pour ArchiCAD ou Sketchup ? Je ne suis pas intéressé par les PC mais si je n’ai pas le choix ...

avatar philou6942 | 

La fin du hackintosh?

avatar melaure | 

Perso le changement d’architecture n’est pas un soucis, ce sera la quatrième.

Non le problème c’est le matos briqué. Que ce soit Intel ou ARM je veux retrouver des slots mémoire et des slots nvme pour ssd avec du matos moins fin. Raz le bol de la finesse anti-consommateur !!! Je suis pas client pour ça !

avatar macinoe | 

Ben là, je ne voudrais pas être médisant, mais je pense que la seule chose que tu pourras changer c'est la taille du SSD... au moment de la commande.

avatar insgardoced | 

Vous pinaillez pour rien !!!!
ARM ou x86 , maintenant ça fait plus peur.
Y’a déjà de PC sous ARM et Microsoft a déjà la migration avec la surface pro x et le SQ1 ARM !!!! Et tout Windows fonctionne , ainsi que office et autre.....
Je crois que vous avez déjà quelque longueur de retard.
Et office, adobe fonctionne très bien sous ARM.....

avatar macinoe | 

Pourquoi tu ne prends pas un PC sous processeur arm et windows 10 S(UCKS) si c'est si génial.

La vérité c'est que ces machines sont hyper limtées et rament de ouf en émulation quand les logiciels se lancent ce qui est rarement le cas

https://www.frandroid.com/marques/lenovo/595905_une-semaine-avec-un-pc-w...

Bref les interrogations sur la transition sont légitimes et ce ne sera pas magique.
Ce sera long, laborieux, frustrant et peut-être même catastrophique.

avatar jean_claude_duss | 

office et windows oui...
j'imagine que mac os et pages vont marcher, mais i on bosse sur des softs non apple la transition peut être un peu chaotique....
J'ai besoin de changer mon macbook pro 15 pouces, pas facile de prendre la bonne décision.

avatar mezz | 

Ce qui a pu avoir évoluer aussi depuis le gros changement il y a 15 ans, c'est que nous utilisons beaucoup moins de logiciels de toute façon au détriment du seul navigateur sur laptop.
Tant que quelques app/logiciels indispensables restent compatibles ça devrait finalement poser peu de problème.
De ce que je vois de mon entourage maintenant, sur laptop c'est dans 99% du temps l'utilisation du seul navigateur.

avatar Rayban | 

Après APPLE, ce n’est pas les chinois qui passent au ARM, mais nous oui nous l’Europe ... un beau processeur de 96 coeurs en 3D pour ... 2022 ... mais pas optimisé d’un tout celui là ... Fait un peu à la va vite ...

https://www.tomshardware.fr/le-cea-leti-presente-une-processeur-a-96-coe...

Mais au moins cela a l’avantage de démontrer que des CPU de bureau ARM cela existe et ça intéresse apparement du monde ... Le geste est beau, mais est-il « rentable »? ...

Sinon laissons APPLE nous expliquer ce soir de quoi il en retourne exactement avant de crier au loup ... si cela se trouve (comme l’année dernière, et celle d’avant lol) ... il n’y aura aucune annonce ARM ...

avatar powerjaja | 

Moins bonne prise en charge de Windows ou pas du tout de prise en charge ?

avatar powerjaja | 

Moi j’avoue que j’ai plus peur du problème de puissance. Mais attendons voir ce qui se dit ce soir...

avatar marc_os | 

-

Pages

CONNEXION UTILISATEUR