Fermer le menu

Nos coups de cœur et nos coups de gueule 2017

La Rédaction | | 18:00 |  105

Magic Keyboard avec pavé numérique

Un clavier, ce n'est pas très passionnant, c'est vrai. Mais j'aime vraiment beaucoup le dernier clavier conçu par Apple, le Magic Keyboard avec pavé numérique. Il est Bluetooth, mais je peux l'utiliser en filaire si j'en ai besoin et surtout, je peux l'associer à un Mac ou à un second en quelques secondes. Il reprend l'esthétique générale du petit Magic Keyboard, mais conserve les quatre flèches bien séparées du clavier étendu, un pavé numérique complet et des touches de fonction jusqu'à F19 que j'utilise constamment.

Magic Keyboard avec pavé numérique et Magic Trackpad. Cliquer pour agrandir
Magic Keyboard avec pavé numérique et Magic Trackpad. Cliquer pour agrandir

Ce clavier ne vaut sans doute pas les 149 € demandés par Apple, surtout quand l'ancien clavier filaire était vendu 80 €. Néanmoins, la frappe est plus confortable et la connexion sans-fil est très agréable. C'est mon clavier principal depuis sa sortie et il me suit même quand je travaille à distance. Coup de cœur, donc. Nicolas

Things 3

Things 3, c'est l'excellente surprise de l'année pour moi. Déjà très content de Things 2, je n'avais pas placé d'attentes particulières dans cette nouvelle version promise depuis belle lurette.

Eh bien l'équipe de Cultured Code a réussi à me surprendre, tout particulièrement avec les versions iPhone et iPad (dommage qu'elles soient vendues séparément). Things 3, c'est l'alchimie parfaite entre le design d'iOS 11 et Things 2.

C'est une application que j'ai plaisir à ouvrir - un exploit pour un gestionnaire de tâches ! C'est simple, fluide, pratique. Il y a même des trouvailles, comme ce bouton + que l'on peut glisser à un endroit spécifique. Things 3 me procure une sensation de satisfaction rare pour une application. Un vrai coup de cœur. Stéphane

Le couple Apple Watch + AirPods

Le couple Apple Watch + AirPods a changé ma vie. Non, vraiment. Depuis douze ans, je passe six jours par semaine à taper sur un clavier pendant huit heures par jour, parfois plus. Même en utilisant des claviers mécaniques amortissant ma frappe, même en développant des scripts et des macros pour soulager mon fardeau, même en suivant tous les conseils d'ergonomie pour détendre mes mains et mes épaules, des troubles musculo-squelettiques se sont installés.

Des troubles exacerbés par l'utilisation de mon iPhone, étendue et surtout complexifiée avec l'extension et la complexification d'iOS. Faute de pouvoir arrêter de taper sur mon clavier (ou de le vouloir : je fabrique mes articles et ça me va bien), je peux au moins alléger mon utilisation de l'iPhone. Entre l'Apple Watch, qui fait office de télécommande pour la musique dedans et les podcasts dehors, de réveil le matin et de gestionnaire de tâches la journée, et j'en passe.

Mais je l'aurais sans doute abandonnée, parce qu'elle ajoute son propre lot de problèmes ergonomiques, sans les AirPods. Siri est plus fiable qu'on ne veut bien le dire, et il l'est de plus en plus parce que je m'en sers de plus en plus. Grâce aux AirPods, je peux réaliser tout un tas d'opérations sans les mains : vérifier la météo et ma boîte mail, répondre aux messages, effectuer une recherche sur Wikipédia, contrôler mes appareils HomeKit, et j'en passe.

Le rôle de mon iPhone est réduit à peau de chagrin - que la connexion cellulaire de l'Apple Watch gagne en puissance et il sera réduit à néant - et mes troubles musculo-squelettiques sont plus facilement « gérables ». Ce changement est à ce point profond que les AirPods restent souvent dans mes oreilles alors que je possède quelques casques « audiophiles », et que j'ai délaissé ma collection de toquantes pour l'Apple Watch… Anthony

N26 et Orange Cash

L'unique chose un peu « tech » qui a un tant soit peu modifié mes habitudes cette année est… une carte bancaire. J'ai pris à l'automne un compte chez N26. Comme Stéphane avant moi qui avait raconté son utilisation au Japon, je devais aller à l'étranger (en Angleterre). Étant comme lui au Crédit Agricole, c'était la perspective de payer des frais à chaque dépense. L'utilisation Outre-Manche s'est révélée complètement transparente, je n'ai pas économisé énormément en frais bancaires, mais c'était pour le principe.

Plus que ce long week-end anglais, cette carte me permettait aussi d'utiliser enfin Apple Pay que ne connaît toujours pas le Crédit-Agricole (j'avais testé Orange Cash pour cette raison, mais sans conviction, à trop d'endroits elle n'était pas acceptée).

Tout n'est pas parfait avec ce compte N26, le délai de 24h pour un virement est le principal défaut en ce qui me concerne. Mais cette diversité dans l'offre, avec ces concurrents (Revolut, Curve, Lydia…) aux banques classiques qui ont l'opportunité de partir de zéro dans leurs services, est un bon aiguillon pour ces gros établissements.

C'est dommage à dire, mais rien que l'utilisation de Touch ID et la consultation du solde de mon compte - rien d'incroyable - sont beaucoup plus simples et plus rapides sur l'app de N26 que dans celle du Crédit Agricole qui impose des étapes abracadabrantes. On en est à ce point de retard… Florian

-

Les banques ont tardé à se mettre à Apple Pay ? Bien fait pour elles ! Leur conservatisme m'a incité à aller voir la concurrence alors que je n'étais pas forcément spécialement demandeur à la base. Et me voilà fin 2017 avec quatre moyens de paiement différent compatibles avec la technologie de paiement d'Apple.

Si je suis comme mes collègues satisfaits de N26, j'avoue avoir été incroyablement surpris par Orange Cash. Il faut voir le service d'Orange comme un porte-monnaie virtuel. L'application en elle-même n'est pas mal faite, mais ce qui est vraiment bien, c'est l'animation commerciale autour de ce moyen de paiement. Chaque mois, Orange propose des réductions avec de nombreux partenaires. Résultats, sur de petites courses, j'ai économisé plusieurs dizaines d'euros.

L'opérateur souhaite démocratiser le paiement mobile et il active les bons leviers pour y parvenir. Et mine de rien, c'est un argument de plus pour inciter les gens à rester chez Orange, ce service étant réservé à ses clients. Si on ajoute à cela l'exclusivité sur le forfait pour Apple Watch, Orange a de solides arguments pour plaire aux utilisateurs de terminaux Apple.

Après, comme souvent, il y a des choses qui sont difficiles à comprendre chez Orange : pourquoi lancer Orange Cash d'un côté et une banque en ligne de l'autre. Autant je suis d'ailleurs enthousiaste au sujet d'Orange Cash, autant j'ai des réserves sur Orange Bank.

Pour finir ce chapitre bancaire, j'ai par contre un énorme coup de gueule que nous avions évoqué dans un article au printemps. Il s'agit de la carte Tickets Restaurant. Cet émoji 💩 résume bien la situation. Utiliser cette carte pour payer un repas est devenu un petit miracle. Combien de fois, que ce soit avec la carte ou avec Apple Pay, ai-je eu droit au message « transaction refusée »Christophe

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


105 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar jrmy21 03/12/2017 - 18:06 via iGeneration pour iOS

JE N’EN PEUX PLUS DE CETTE SONNERIE TROP FORTE SUR L’IPHONE 8 ! Je regrette tellement mon 6S ... niveau 1 c’était doux, presque vibreur simple. Clairement je regrette d’avoir mis 800€ dans un 8 alors que le 6S était « quasi » équivalent quand tu fais de la bureautique simple. De + mon Homkit est tout déréglé maintenant
(Remarque idem pour mon MBP TB qui chauffe alors que je fais que de l’Internet bureautique ... 2000€)
En 2017 je suis déçu d’Apple, de tous ces bugs, seuls les AirPods m’ont contenté (sauf quand ils se déconnectent !)

avatar fredazou 03/12/2017 - 18:32 via iGeneration pour iOS

@jrmy21

Si tu veux, j’ai un 6s nickel. Tu me dis combien tu veux pour qu’on fasse l’échange.
Sois raisonnable 🤪

avatar Valred7 03/12/2017 - 18:54 via iGeneration pour iOS

@jrmy21

Je suis aussi intéresser ! 6s en état de fonctionnement parfait !



avatar Lestat1886 04/12/2017 - 00:05 via iGeneration pour iOS

@jrmy21

Tu peux baisser la sonnerie 🤷🏻‍♂️

avatar j.antiochus 03/12/2017 - 18:12 via iGeneration pour iOS (edité)

MacBook Pro 15 2017 impeccable don’t je suis très satisfait. AirPods rien a redire. iPhone 7 depuis janvier 2017 (ça compte hein ;) extrêmement satisfait. Je vais garder cet équipement de nombreuses années je pense.
2017 c’est un coup de cœur pour moi

avatar Arpee 03/12/2017 - 18:17 via iGeneration pour iOS

A l’auteur de l’article : C’est votre avis. Ce n’est qu’un avis. Ce n’est pas le mien.

avatar Dodo8 03/12/2017 - 18:24 via iGeneration pour iOS

@Arpee

T’es stupide ou tu fais juste exprès ?

avatar dge44 03/12/2017 - 18:36 via iGeneration pour iOS

@Dodo8

Stupide je dirais oui !

avatar Arpee 03/12/2017 - 19:04 via iGeneration pour iOS

@Dodo8

Mais encore ?

avatar Shralldam 03/12/2017 - 20:13

@Arpee

Best. Useless. Comment. Ever.

avatar Sgt. Pepper 03/12/2017 - 18:59 via iGeneration pour iOS

@Arpee

A l’auteur de ce commentaire : C’est votre avis. Ce n’est qu’un avis. Ce n’est pas le mien.

😂

avatar ludmer67 03/12/2017 - 19:28

Et votre avis, c'est quoi ? Ce n'est pas que ça m'intéresse, mais moi aussi, j'aime répondre aux gens qui ont un avis que ce n'est que leur avis. Ça prolonge les conversations dans des ambiances conviviales assez rares...

avatar aXk 03/12/2017 - 18:19 via iGeneration pour iOS

Le coup de cœur j’hésite encore, pour le coup de gueule :

C’est quoi ce truc avec wifi et BT sur le centre de control ?! Exaspérant !!

avatar ValeRoss46 03/12/2017 - 18:19 via iGeneration pour iOS

J'ai un chargeur induction de chez i Voler, et la led s'éteint au bout de quelques minutes quand ça charge 😉

avatar arowbase 03/12/2017 - 18:22 via iGeneration pour iOS

Mes coups de gueule de 2017 :

Mon MacBook Pro de 2014 qui pèle alors qu’il n’a pas été au soleil. Apple me l’a changé la semaine dernière gratuitement mais ... car il y a un mais... de nombreux utilisateurs rapportent un deuxième et même un troisième remplacement. Le problème ne semble pas réglé et cela m’inquiète fortement.

Deuxième coup de gueule : des produits qui semblent si peu parfait qu’à l’époque de Steve Jobs jamais ils n’auraient été sortis :

- IPad Pro livré avec un chargeur pas assez puissant pour le charger et l’utiliser en même temps.
- Face ID qui ne fonctionne plus si le téléphone n’est pas à la verticale
- La smartkeyboard qui est lourde, chiante et n’offre pas beaucoup de choix d’inclinaison (une inclinaison à 30 degré pour utilisation avec un ipencil ça aurait été pas mal par exemple...).
- Les multiples crash, bug, problemes de sécurité... on se croirait être chez Microsoft à certains moment.

Va vraiment falloir qu’ils accélèrent fort chez Apple...

avatar jazz678 03/12/2017 - 18:43 via iGeneration pour iOS

@arowbase

« Deuxième coup de gueule : des produits qui semblent si peu parfait qu’à l’époque de Steve Jobs jamais ils n’auraient été sortis »

Et c’est reparti...
Difficile de dire ce que SJ aurait fait ou pas puisqu’il est mort n’est-ce pas?
Ça c’est le truc qu’on balance quand on n’a pas d’argument. SJ en a aussi sorti des « produits pas parfait (?) » et s’est aussi planté. Pas plus pas moins que maintenant (pannes répétées de l’Apple III, mauvais positionnements tarifaires du Lisa, Apple works, iPhone 4 et antennagate,...).
Au passage Apple est dans une situation meilleure que sous Jobs.

Bref, faites votre deuil

avatar arowbase 03/12/2017 - 18:54 via iGeneration pour iOS

@jazz678

iPhone 4 ?

« Il a été commercialisé à partir du 24 juin 2010 aux États-Unis, Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Japon. Il a constitué un succès commercial avec plus de 600 000 réservations en 24 h »

« L'iPhone 4 tient la dragée haute aux meilleurs smartphones du moment et s'adresse, en prime, au plus grand nombre. »

Et non je ne suis pas d’accord avec vous. Jobs a fait des conneries (et je n’ai d’ailleurs pas dit qu’il n’en avait pas fait...) mais son mode de management (décrié par ailleurs) et son attention aux détails fait qu’il y a certainement un certain nombre de choses qui ne seraient pas passé aujourd’hui.

avatar jazz678 03/12/2017 - 19:12 via iGeneration pour iOS (edité)

@arowbase

« « Il a été commercialisé à partir du 24 juin 2010 aux États-Unis, Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Japon. Il a constitué un succès commercial avec plus de 600 000 réservations en 24 h »

« L'iPhone 4 tient la dragée haute aux meilleurs smartphones du moment et s'adresse, en prime, au plus grand nombre. »

Mais je n’ai pas dit que ce n’était pas un succès. Juste qu’il l’a été malgré le défaut d’antenne (réel) largement monté en épingle sur le net. Preuve que les gens savent faire la part des choses

« ...mais son mode de management (décrié par ailleurs) et son attention aux détails fait qu’il y a certainement un certain nombre de choses qui ne seraient pas passé aujourd’hui. »

Mais j’en suis certain. Mais d’un autre côté SJ n’était pas infaillible et a laissé passer (imposé plutôt) beaucoup de choses qui n’était pas parfaites. Il était décrié notamment par son ingérence omniprésente qui avait tendance à écraser tout avis autre que le sien.
Nous clients finaux n’avons pas idée de la quantité de mauvais produits, mauvaises idées, prototypes foireux qu’il a fallu écarter avant le produit final en Apple store.

avatar pat3 03/12/2017 - 21:40 via iGeneration pour iOS

@jazz678

"Apple works"

Rappelle-moi où était le plantage d’AppleWorks? Ou bien veux-tu parler de son abandon?

avatar jazz678 03/12/2017 - 22:04 via iGeneration pour iOS

@pat3

Oui de son abandon. Donc commercialement un échec. Appleworks a été interrompu en 2007, remplacé 2 ans avant par la suite iWork. Initialement destiné au monde de l’entreprise, AppleWorks n’a pas résisté à MS et sa suite office. Définitivement enterré quand Apple est passé sous Intel

avatar pat3 03/12/2017 - 22:13 via iGeneration pour iOS

@jazz678

Je ne comprends pas quand tu dis « définitivement enterré ». Que je sache, la suite est toujours mise à jour, et est maintenant déclinée sur iOS ?
Avec le recul, je pense qu’Apple avait anticipé la fin des « intégrées » comme l’était AppleWorks, au profit des suites modulaires comme l’était iWorks. Le tout en un est beaucoup plus lourd à maintenir et à faire évoluer, surtout si on doit le faire sur plusieurs plateformes. J’ai adoré AppleWorks ClarisWorks avant elle, mais je fais des choses bien plus abouties sous les apps de l’ex suite iWorks.

avatar jazz678 03/12/2017 - 23:41 via iGeneration pour iOS (edité)

@pat3

AppleWorks n’est plus mis à disposition officiellement pour le grand public par Apple (autant que je sache). Uniquement aux US pour certains marchés (Education).

Entièrement d’accord sur les suites modulaires et le changement de braquet d’Apple. iLife est d’ailleurs un régal et un modèle d’intégration, les différents modules communiquant les uns avec les autres.

avatar Valred7 03/12/2017 - 18:25 via iGeneration pour iOS

Plusieurs petits coups de geules pour 2017:
Attendre décembre pour un iOS stable
Un macOS truffé de bugs
Le prix de l’iPhone X et des macs !
Mes coups de cœur :
Le centre de contrôle d’iOS 11
Airpods

avatar jazz678 03/12/2017 - 18:48 via iGeneration pour iOS

@Valred7

« Un macOS truffé de bugs »

Hormis le root fail (bug majeur corrigé rapidement et donc sans conséquence concrète chez le client final) quels autres bugs font que c’est différent ou pire que les versions précédentes de macOS (je ne suis pas en train de dire qu’il n’y en a pas) ?

Pages