Édito : pourquoi nous soutenons la démarche d’Apple face au FBI

Anthony Nelzin-Santos |
Image CC BY EFF.

« Le FBI a créé un monde dans lequel les citoyens doivent compter sur Apple pour défendre leurs droits », réagissait Edward Snowden à la parution de la lettre ouverte de Tim Cook sur l’« affaire San Bernardino ». Les révélations du lanceur d’alerte avaient poussé les géants de la Silicon Valley, et tout particulièrement Apple, à remettre l’accent sur le chiffrement. Vingt ans après la première crypto war, l’utilisation de méthodes de chiffrement fortes est à nouveau remise en cause.

Car le débat ne porte pas seulement sur le cas particulier de l’iPhone 5c de Syed Rizwan Farook. Le FBI possède l’historique des communications du tueur de San Bernardino, fourni par l’opérateur, les nombreux contenus extraits d’une sauvegarde remontant à octobre 2015, fournie par Apple, et pourrait accéder au téléphone lui-même… si son propriétaire, le comté de San Bernardino, avait configuré correctement cet appareil professionnel.

Non, malgré ses dénégations, James Comey cherche bien à établir un précédent. Le directeur du FBI voudrait entrer dans un smartphone comme il peut entrer dans un domicile, si ce n’est plus facilement encore. Mais une perquisition requiert l’établissement d’un mandat, qui ne peut être délivré que sur la base d’une présomption sérieuse, et repose sur une logistique qui empêche sa multiplication à grande échelle.

Or à l’heure où les technologies permettent d’amasser et d’analyser des données à grande échelle, la « perquisition » d’un téléphone demande autant d’efforts que la perquisition d’un million de téléphones. La remise en question de la vie privée d’un individu, fût-il terroriste, pose donc celle de la vie privée de tous.

Les détracteurs d’Apple ont bien raison d’en appeler au peuple : c’est à lui, en dernier recours, que la décision revient. Mais cette décision oblige les agences gouvernementales, qui doivent faire preuve d’une exemplarité sans bornes pour mériter la confiance du peuple qui lui confie sa sécurité. Confiance qui a été ébranlée par les révélations de Snowden, et qu’il est difficile de reconstruire lorsque les progrès technologiques ouvrent la porte à tous les abus.

Si les pratiques du FBI ou la DGSI ne peuvent plus être distinguées de celles de leurs homologues des « républiques autoritaires », comment pourrons-nous demain nous offusquer des pratiques de dictatures assumées ? Si une agence peut demander un droit d’intrusion permanente au nom de la sécurité, pourquoi une autre ne pourrait-elle pas le demander au nom de la lutte contre la fraude fiscale ?

« Science-fiction ! », « paranoïa ! », diront certains. Ces questions méritent pourtant d’être posées, et nos démocraties doivent y répondre, comme à chaque fois qu’une mutation technologique entraîne des mutations sociales. C’est d’ailleurs parce qu’elles ne se sont pas emparées de ces sujets que des entreprises privées comme Apple imposent aujourd’hui leurs conditions.

Mais ce débat théorique ferait presque oublier des aspects beaucoup plus prosaïques : si tant est qu’il ait déjà été tout à fait affirmé, notre droit à la vie privée n’a-t-il pas déjà été irrémédiablement érodé ? Avoir le droit à une vie privée, c’est pouvoir contrôler ce qui doit rester privé et ce qui peut devenir public. Au-delà du seul chiffrement, dont on sait qu’il n’a jamais vraiment empêché les agences de renseignement de faire leur travail, il nous faut imposer la discussion sur les usages des technologies dans le débat public.

En tant que média spécialisé, nous continuerons donc à expliquer ces technologies et leurs effets, avec une motivation encore renouvelée. En tant que citoyens, nous militerons pour un usage raisonné des nouvelles capacités techniques, dans le respect des valeurs de notre République. En tant qu’utilisateurs, nous soutenons la démarche d’Apple face aux demandes du FBI.

— L’équipe de MacGeneration


avatar christ60 | 

Pathétique!

La liberté individuelle s'arrête là où commence celles des autres.

Les réseaux criminelles et terroristes empiètent largement sur notre liberté de vivre mais vous continuez à les défendre pour protéger votre pré carré de pouvoir cacher à la police les échanges inintéressants de votre vie.

La police se fout des gens honnêtes... Arrêtez d'être suspicieux! La police ne recherche que les délinquants.

Si vous êtes contre cette liberté limitée, vous êtes intrinsèquement pour la liberté des terroristes et des criminels.

avatar reborn | 

"Les réseaux criminelles et terroristes empiètent largement sur notre liberté de vivre mais vous continuez à les défendre pour protéger votre pré carré de pouvoir cacher à la police les échanges inintéressants de votre vie."

Daesh à sa propre appli de messagerie chiffré, et comme dit ds l'article le FBI avait tout pour accéder aux données de l'iPhone.

avatar reborn | 

sinon il y a pas mal d'autres appli pour ça.. (telegram, wickr..)

avatar Flash | 

@christ60

La masse est trop bête pour comprendre le sens de ton post. C'est triste mais c'est comme ça.

avatar joneskind | 

@Flash

C'est pourtant la même masse qui a toujours défendu ton droit de déblatérer tes conneries...

avatar Flash | 

@joneskind

En voilà un bel exemple de "masse bête".
Merci d'avoir confirmer mes propos.

avatar fondoeil | 

@christ60 :
C'est faux et les écoutes réalisées par François Mitterand pour protéger sa fille cachée en sont un bel exemple... Notre démocratie n'en est plus vraiment une et le droit d'expression est de plus en plus restreint par le politiquement correct. Ceux qui se présentent comme les défenseurs de la démocratie n'hésitent pas à bafouer les droits de ceux qui pensent différemment...
Je n'ai rien à cacher et je suis un citoyen honnête. Je suis aussi favorable à ce que les autorités puissent lutter efficacement contre le terrorisme, mais je n'oublie pas que ces mêmes autorités sont capables de dérapages pour des raisons plus ou moins avouables... Ce qui sert à lutter contre le terrorisme sert aussi à l'espionnage industriel, à la guerre économiques ou à faire pression sur tel ou tel opposant...
Il n'y avait pas besoin de Snowden pour savoir tout ça et il faut être idéologiquement borné pour penser que les USA sont les seuls à avoir de telles pratiques...

avatar joneskind | 

@christ60

"La police se fout des gens honnêtes..." "La police ne recherche que les délinquants."

C'est quoi les gens honnêtes ?

C'est quoi un délinquant ?

Avec des abrutis comme toi, mon grand-père n'aurait eu aucune chance en tant que résistant. Pas plus que les Espagnols qui ont combattu Franco il n'y a pas si longtemps. Pas plus que les homosexuels opprimés dans de si nombreux pays.

Pauvre inconscient. C'est toi qui est pathétique de servilité. T'aurais fait un bon cobaye dans l'expérience de Millgram.

avatar iphonophile | 

@joneskind :
J'aime également ton commentaires. Il rejoint ce que je m'apprêtais à lui répondre. +1

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@christ60
Pathétique!
Donner un nouvel outil aux réseaux criminels pour commettre leur forfait
C'est irresponsable.
Faire confiance et penser qu'elle ne surveille que les criminels ?
Tu pense sérieusement qu'Airbus est une entreprise criminelle ou que Mme Merkel est une chancelière criminelle ?
Tu penses sérieusement que la CIA, le FSB et leur équivalent chinois, etc sont dignes de confiance et là pour rendre le monde meilleur ?

avatar Flash | 

FBI le grand méchant loup et Apple marraine la bonne fée.. mouais. Chacun son délire après tout ?

Perso je dirais plutôt que le FBI veut qu'on lui facilite la tâche pour qu'il mène à bien ses interventions afin de protéger la population. Et Apple veut protéger son portefeuille en brossant les CONsommateurs dans le sens du poil.

avatar XiliX | 
avatar lecapotar | 

@XiLiX

Joli le cadeau ! Très drôle, merci.

Dommage, mais pas certain que le flasho comprenne, c’est un humour très fin tout de même.

avatar Trillot Bernard | 

L'exigence des autorités US est profondément stupide car s'ils arrivent à obtenir qu'Apple ouvre son iPhone, toutes les (autres?) dictatures du monde exigeront la même chose en menaçant d'interdire l'iPhone dans leur pays.

Autrement dit, Apple ne pourra alors refuser d'ouvrir son iPhone.

Il n'y aura donc plus de téléphone sécurisé, ni pour le peuple ni pour les autorités (armées, administrations, etc).

Quand aux terroristes, ils pourront toujours envoyer des messages cryptés avec des logiciels disponibles partout.

Les terroristes auront gagnés.

Et il sera trop tard pour les américains de montrer le chemin en protégeant la vie privée des gens au nom du peuple. Les états dictatoriaux doivent déjà se frotter les mains!!! Les US leur ouvrent le chemin.

A ce jour, il me semble que seul un mouvement populaire d'ampleur pourrait "éventuellement" faire reculer les dictatures FBI/CIA/NSA.

Je suis pessimiste.

avatar bugman | 

@Trillot :
Ou réaliste.

avatar rikki finefleur | 

Trillot Bernard
A part qu'il ne s'agit pas forcement de terrorisme mais de criminels lambda. Premier point.

Et avant de s'occuper des pays ou il y a de la dictature (qui ont d'autres moyens) , il faut dejà s'occuper de la criminalité, des faits avec violence , chez nous. Second point.

J'ai l’impression que l'on prend les pays avec dictature comme excuse universelle.
Or la majorité des pays "évolués" sont des démocraties, qui sont confrontés a la violence des hommes sur leur territoire.
Occupons nous déjà de notre propre violence, enfin ceux qui en usent contre des citoyens qui en sont victimes.

avatar reborn | 

et les abus n'existe pas. Exemple la fillette qui s'est fait explosé (pour rien) à Nice dans le cadre de l’état d'urgence, assignation à résidence (pour rien) etc..

http://archives.nicematin.com/nice/video-une-fillette-blessee-lors-dune-descente-du-raid-a-nice.2401142.html

avatar rikki finefleur | 

reborn
rapport aucun !
Cela voudrait dire si on suit ta philosophie qu'il faut supprimer justice et police car il peut y avoir des abus. Bref du grand n'importe quoi.
Le constat c'est que demain, police et justice n'auront plus la main sur les téléphones, ni ordis des criminels. Le pied. Non ?

avatar reborn | 

il faut donc aussi ficher par adn toute les populations

avatar reborn | 

Le constat c'est que demain, police et justice n'auront plus la main sur les téléphones, ni ordis des criminels

c'est déjà le cas, tu peux chiffrer tes appareils avec des soft libre. Tu peux même créer des solutions logiciel chiffré. Un peu comme le fait daesh

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur "J'ai l’impression que l'on prend les pays avec dictature comme excuse universelle."
Tu as surtout l'air @rikki finefleur de ne pas comprendre que cette histoire ne peut pas s'arrêter au FBI;
Ne souhaites-tu pas que les services secrets aient le même droit que le FBI, alors comment interdir ce droit aux services secrets du monde entier, car il y a porosité entre la CIA, et le FBI, et ce que l'on accorde aux Etats-Unis ne saurait être refusés aux autres pays .

avatar VSG | 

Soutiens total à Apple et félicitations à Macgé.
Les arguments de la justice américaine et du FBI sont les mêmes que la CIA pour justifier la torture « Le patron de la CIA, John Brennan, a admis que l'agence avait commis des erreurs en utilisant la torture comme méthode d'interrogatoire, mais contredit le rapport du Sénat, insistant sur le fait que cela avait permis d'empêcher d'autres attentats, après le 11-Septembre. » http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/12/09/le-senat-remet-un-rapport-accablant-sur-les-tortures-de-la-cia_4537550_3222.html#BXiRmqoxFU63VpX0.99

avatar rikki finefleur | 

exact. Laissons les criminels agir a leur guise. Le pied !!!!

avatar joneskind | 

@rikki finefleur

C'est évident, si on ne fait pas tout pour empêcher les criminels d'opérer c'est qu'on fait tout pour les aider...

Tu sais ce qui aiderait à débusquer tous les criminels de la planète ? Une caméra obligatoire dans toutes les foutues pièces de tous les foutues bâtiments, jusque dans tes chiottes. Juste au cas où.

Tu signerais pour ça aussi ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@joneskind @ne caméra obligatoire dans toutes les foutues pièces de tous les foutues bâtiments, jusque dans tes chiottes"

C'est un bon départ pour supprimer le crime, mais insuffisant; L'avènement du Monde Parfait ne sera atteint que le jour où la puce RFID implantée servira pour ouvrir les portes, payer, bref quand la police chargée de nous protéger connaîtra en temps réel les déplacements de chacun de ses gentils citoyens.
Rien à cacher : seuls les criminels de tous poils refuseraient un monde aussi parfait.

avatar byte_order | 

@joneskind
Jusqu'à preuve du contraire, aucune caméra n'a la capacité d'intervenir sur le monde réel, elles se contentent toutes de seulement rediffuser l'image ailleurs...

Des caméras partout n'empêcheront jamais les crimes, elles permettraient, au mieux, de plus rapidement débusquer leurs auteurs *ensuite*.

Sans parler que c'est très simple à rendre inopérante, une caméra. Une "panne" est si facile à déclencher...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur "exact. Laissons les criminels agir a leur guise. Le pied !!!!"
exact, n'ouvrons pas un autoroute (une backdoor) pour permettre aux criminels de nous nuire

avatar fondoeil | 

@VSG :
Parallèle stupide sous tendu par une idéologie anti-americano-capitaliste...
Je préfère voir triompher la CIA qu'Al Quaida, l'Ei ou les services secrets d'un pays ouvertement totalitaire.

avatar lecapotar | 

Les USA par l’intermédiaire de la CIA et autres organisations, ont eu leurs décennies de triomphe en Amérique Latine !
Ils y faisait très bon vivre pour tous ceux qui, au pouvoir et à la solde de la CIA, savaient cacher leurs crimes et immenses richesses. Les sans droit au moindre respect de l’espace privé, pour eux c’était beaucoup moins agréable, non ?

avatar reborn | 

"Je préfère voir triompher la CIA qu'Al Quaida, l'Ei ou les services secrets d'un pays ouvertement totalitaire."

Va donc falloir les empêcher d'utiliser du matos électronique. Bon courage..

avatar lucpat | 

Bravo.

avatar Ben_75 | 

Superbe article MacG! Je vous soutiens à 200%!
Les gens oublient bien trop vite des avertissements (même si clairement romancés) de 1984, V pour Vandetta ou encore Enemy of the State...

avatar Ben_75 | 

@ben_75 :
*les (et non des)

avatar christ60 | 

@ flash

Bien dit!!!

avatar bugman | 

C'est chaud ! J'ai l'impression que certaines personnes ici rêvent de vivre en dictature pendant que d'autres trouveraient normal qu'on leurs trouvent une backdoor au cas où ils seraient mules (bein, oui, je suis contre les trafiques de drogues).

avatar iphonophile | 

Merci. + 7 milliards de voies pour Apple..

avatar Ukualai | 

Je suis perplexe face à cette affaire.

Les forces de l'ordre se retrouve devant des coffres quasi-inviolable qui peuvent contenir des informations capitales. Pourtant la justice leurs permet théoriquement d’accéder à ces coffres, mais sans les clés impossible de les ouvrir même avec beaucoup de temps.

Il est évident que le pouvoir va légiférer sur la question et imposera sans doute une solution technique.
La question est de savoir quand et comment... Et alors de faire attention mais tout en permettant à la justice et aux forces de l'ordre de faire leurs travail.

avatar byte_order | 

> Les forces de l'ordre se retrouve devant des coffres quasi-inviolable
> qui peuvent contenir des informations capitales.

C'est pas nouveau. Le premier coffre-fort quasi-inviolable c'est le cerveau des suspects.
Et pourtant, malgré l'évidence qu'il contient des informations probablement capitales, la torture, seul moyen (vaguement, et encore) efficace pour lire son contenu est considérée comme illégale. Un scandale, n'est-ce pas !?

Il y aura *toujours*, par définition, des gens qui cacheront leurs intentions réelles, que ce soit dans leur cerveau, des coffres forts, dans des calculs mathématiques ou en écrivant un message sur un tronc sur 4 dans une foret :-)

Le problème n'est pas qu'on a du mal à accéder à ces endroits.
Le problème c'est ce qui poussent ces gens à avoir de pareil intentions.
Le problème c'est ce qui poussent de plus en plus de gens à avoir de pareil intentions.

Mais au lieu de s'attaquer aux causes, on se concentre sur la facilité (ou pas) avec laquelle on devrait pouvoir enquêter sur les conséquences...

avatar iAïeaïe | 

Bravo MacG!

avatar Lecorbubu | 

À partir du moment où, comme certains le font déjà remarquer, que les individus dangereux s'empareront ou ce sont déjà emparé de moyen tierce pour chiffrer leur communication en dehors de iOS quel intérêt de contraindre et forcer une entrée dans les smartphones de Mr tout le monde qui n'a rien à d'intéressant à révéler ?

D'autant qu'il a déjà été démontré que ces méthodes de surveillance étaient loin d'être aussi efficaces qu'on voudrait nous le faire croire.

Discours marketing ou non, la position d'Apple est à mon sens préférable.

avatar christ60 | 

@joneskind

Mon grand père était résistant et j'ai perdu une personne très très proche à Paris...

Alors merci de ne pas me comparer à un nazi!

Je connais précisément les problèmes d'exploitation des données téléphoniques des criminels qui oeuvrent en France. Tu ne fais que défendre ces personnes.

J'espère que tu ne perdras pas quelqu'un de proche dans l'avenir en sachant que les données concernant son assassin sont dans un téléphone crypté et inviolable.

avatar joneskind | 

@christ60

J'ai perdu une copine au concert des Eagles Of DeathMetal et je ne vois pas le rapport. C'est quoi cette connerie de jouer sur le misérabilisme ?

"Alors merci de ne pas me comparer à un nazi!"

C'est pas moi qui le dit mais ton discours. SI t'es pas capable de te rendre compte de la portée de tes paroles je ne peux rien pour toi.

Ce que je veux te faire comprendre c'est que c'est dangereux de donner trop de pouvoir à un Etat, parce qu'il n'est pas, ou ne sera pas toujours là pour protéger tes intérêts personnels. Et j'ai visiblement pas besoin de t'indiquer la référence d'un bon livre d'histoire pour t'en convaincre.

Tu veux combattre le terrorisme ? Défends le avec des idées.

Et je ne te parle même pas de l'absurdité de lutter contre les méthodes de chiffrement publiques, là où personne ne pourra jamais rien contre les méthode de chiffrement privées... Tout ce que cette affaire va produire c'est des terroristes encore plus méfiants et difficiles à trouver.

avatar iphonophile | 

@joneskind :
J'aime ton commentaire dédié @Flash
J'étais en train d'enchérir son commentaire, mais je m'y suis perdu. J'étais pas sûr que l'on me comprenne bien. Bref. Du coup +1

avatar iphonophile | 

@Flash :
Ils faux avoir les idées larges pour comprendre le commentaire de @joneskind...
Également ne pas regarder que son nombril.. ( Si les droits de l'homme ne sont pas respectés dans d'autres pays, c'est leur problème. )
:(
-1

avatar Flash | 

Il faut être pragmatique pour comprendre mes idées, ce qui n'est visiblement pas le cas de beaucoup de monde ici.

Mis à part l'argument pourri qu'il ne faut pas donner trop de "pouvoir" à l'état car ils sont trop méchants (affirmation sans fondement je précise) il n'y a rien de large dans ses idées.

avatar byte_order | 

> Mis à part l'argument pourri qu'il ne faut pas donner trop de "pouvoir"
> à l'état car ils sont trop méchants (affirmation sans fondement je précise)

Hélas, l'Histoire avec un grand H, récente comme éloignée, apporte quantité de preuve pour l'affirmer. Oublier les erreurs de l'Histoire c'est se condamner à les revivre.

avatar iVador | 

Bravo MacG

avatar iphonophile | 

Et c'est même de toute cette histoire dont il faut avoir les idées larges pour prendre position. Surtout que les technologies vont faire que nous serons de plus en plus connecté et de plus en plus au yeux du monde. Alors oui pour Apple et je resterais sur cette position.

avatar marc_os | 

Je soutiens la démarche de MacG dans sa démarche de soutien à la démarche d'Apple !
;-)

avatar christ60 | 

Pages

CONNEXION UTILISATEUR